Mon AlloCiné
Ouvert la nuit
Bandes-annonces
Casting
Critiques spectateurs
Critiques presse
Photos
VOD
Blu-Ray, DVD
Musique
Secrets de tournage
Box Office
Récompenses
Films similaires
News
Note moyenne
3,5
25 titres de presse
  • Transfuge
  • 20 Minutes
  • Bande à part
  • Gala
  • La Croix
  • Le Dauphiné Libéré
  • Le Figaro
  • Le Parisien
  • Les Inrockuptibles
  • Positif
  • Studio Ciné Live
  • Sud Ouest
  • Télérama
  • Cahiers du Cinéma
  • Le Journal du Dimanche
  • Le Monde
  • Les Fiches du Cinéma
  • L'Express
  • L'Humanité
  • Ouest France
  • Première
  • Voici
  • VSD
  • aVoir-aLire.com
  • Libération

Attention, chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 0.5 à 5 étoiles.

25 critiques presse

Transfuge

par Frédéric Mercier

À ce Paris inédit, Baer inocule, avec moins de désinvolture que par le passé, le meilleur de la grande comédie américaine.

20 Minutes

par Caroline Vié

Cette série de rencontres, tour à tour drôles et poignantes, permet de brosser, dans la tradition d’un cinéma français aux dialogues ciselés, le portrait d’un homme enfantin que sa mauvaise foi chronique rend attachant.

La critique complète est disponible sur le site 20 Minutes

Bande à part

par Isabelle Danel

Luigi, c’est Édouard Baer, tornade d’énergie, qui confère à son personnage toute sa puissance comique, son énergie ravageuse et sa mauvaise foi agaçante. Il est génial, il est la vie même.

La critique complète est disponible sur le site Bande à part

Gala

par Nora Sahli

Edouard Baer nous séduit avec son nouveau film, drôle et poétique.

La Croix

par Corinne Renou-Nativel

Si les allergiques à Edouard Baer passeront leur chemin, les autres savoureront ce festival de répliques ciselées, de situations ubuesques, de charme mi-aristo mi-enfantin. Ce road-movie fantasque se mue en récit initiatique lorsque se révèlent les failles émouvantes de ce pitre enchanteur.

La critique complète est disponible sur le site La Croix

Le Dauphiné Libéré

par Jean Serroy

Une balade nocturne dans un Paris poétisé, menée par un ludion burlesque et mélancolique : l’univers d’Édouard Baer, avec sa lumière souriante et ses ombres secrètes.

Le Figaro

par Eric Neuhoff

Édouard Baer réussit en faux dilettante sa "Traversée de Paris" où il serait Gabin et Bourvil à lui tout seul. Son film est foutraque comme un chapitre de Pascal Jardin, doux comme un pull en cachemire mouillé de larmes, d'une mélancolie gaie, très Henri Calet.

La critique complète est disponible sur le site Le Figaro

Le Parisien

par Pierre Vavasseur

De solides personnages et un scénario qui montre une existence encore plus jolie quand elle est en vrac.

La critique complète est disponible sur le site Le Parisien

Les Inrockuptibles

par Jacky Goldberg

Peu à peu, les lignes de fuite deviennent lignes maîtresses, les digressions des arguments principaux, et le film déploie avec une grande élégance cette petite mécanique de la nuit élastique.

Positif

par Philippe Rouyer

Ces limites ne suffisent pas à gâcher le plaisir d'une errance qui s'appuie sur la belle lumière d'Yves Angelo pour donner de l'épaisseur à la nuit.

Studio Ciné Live

par Thierry Cheze

Une comédie sensible et poétique. Édouard Baer à son meilleur.

Sud Ouest

par La Rédaction

Une comédie pleine de charme où Édouard Baer fait le cabot avec élégance et rend un bel hommage aux saltimbanques.

Télérama

par Jérémie Couston

Hymne à la tchatche, à l'imprévu, au hasard des rencontres, à cette capacité qu'a la nuit d'abolir les frontières entre les gens et les classes, le film est aussi une déclaration d'amour à la Ville lumière, filmée avec fougue et sans clichés.

La critique complète est disponible sur le site Télérama

Cahiers du Cinéma

par Joachim Lepastier

Sous ses sympathiques allures d’All That Jazz miniature, le film bute encore sur l’éternelle question de l’entre-soi qu’il aurait été bon de faire voler en éclats.

Le Journal du Dimanche

par Barbara Théate

Fort de son humour décalé et de sa belle énergie, Édouard Baer nous emmène dans un road-movie burlesque et ubuesque dans la capitale (...). On apprécie le charme de Sabrina Ouazani et la tendresse d’Audrey Tautou. Mais parce que le temps du théâtre n’est pas celui du cinéma, le happening permanent s’étire un peu trop à l’écran.

Le Monde

par Thomas Sotinel

"Ouvert la nuit" est un film irritant et charmant, un gros caprice d’artiste – un artiste comme on le voyait au milieu du siècle dernier depuis la province, une créature fantasque qui soumet les gens comme les autres à sa tyrannie.

Les Fiches du Cinéma

par Gilles Tourman

Un tendre road movie nocturne, dans un univers dont Édouard Baer a le secret.

L'Express

par Eric Libiot

Le film n'est jamais passionnant, mais toujours chaleureux.

L'Humanité

par Vincent Ostria

Si ça n’a pas le grain de folie et le sens de l’absurde de ses précédentes réalisations, ce n’est pas déplaisant, mais cela fluctue beaucoup suivant les épisodes. Le clown s’assagit.

La critique complète est disponible sur le site L'Humanité

Ouest France

par La Rédaction

Loufoque, poétique et généreux.

Première

par Éric Vernay

Dans ce regard plus cruel que prévu, Baer finit par trouver son clown triste. Aussi maladroit qu'attachant.

Voici

par La Rédaction

Du Edouard Baer pur jus : le loufoque, la poésie de l'absurde et la mélancolie.

VSD

par Olivier Bousquet

Un "After Hours" à la sauce Baer. Attachant.

aVoir-aLire.com

par Claudine Levanneur

Entre loufoquerie et fantaisie déjantée, une traversée nocturne de Paris au rythme incertain.

La critique complète est disponible sur le site aVoir-aLire.com

Libération

par Didier Péron

Quelle que soit la sympathie que l’on garde pour le comédien Baer et son intarissable énergie de bateleur, on s’explique mal ce besoin de se remettre en scène dans une simple déclinaison de lui-même.

La critique complète est disponible sur le site Libération
Les meilleurs films de tous les temps
Back to Top