Mon AlloCiné
  • Mes amis
  • Mes cinémas
  • Speednoter
  • Ma Collection
  • Mon compte
  • Jeux
  • Forum
  • Déconnexion
Moi, Daniel Blake
note moyenne
4,3
4208 notes dont 414 critiques
25% (103 critiques)
45% (185 critiques)
19% (80 critiques)
7% (28 critiques)
3% (12 critiques)
1% (6 critiques)
Votre avis sur Moi, Daniel Blake ?

414 critiques spectateurs

benoitG80
benoitG80

Suivre son activité 914 abonnés Lire ses 1 365 critiques

3,0
"Moi, Daniel Blake" est à coup sûr un plaidoyer sans aucune concession de la misère sociale dans laquelle est plongée une très grande partie de notre population broyée par un système qui l'enfonce bien plus qu'il ne la soutient ou la défend. Pour ce faire, Ken Loach dirige ses acteurs sur le fil, leur faisant parfaitement endosser des rôles plus vrais que nature, chacun d'entre eux, petits ou grands réussissant à nous émouvoir plutôt deux fois qu'une, comme surtout Dave Johns et Hayley Squires, dans leur superbe prestation... Un film très prenant certes, où l'espoir est délibérément et cruellement absent, presque trop afin de tout miser sur le pathos nécessaire au spectateur pour le toucher au plus profond alors qu'une fin misant jusqu'au bout et à fond sur la solidarité humaine entre ces deux êtres aurait apporté le message positif enfin attendu... Car le piège ici est sans doute dans le désir manifeste d'enfiler les pires situations, afin de bien nous prouver que rien de rien n'aura souri dans l'existence de Dan ou de Katie... Et jusqu'à la fin, on tombe à pieds joints dans ce que l'on ne sait que trop sur tous nos dysfonctionnements certes absolument scandaleux et extrêmement bien mis en évidence, et que le cinéaste dénonce avec raison mais aussi quelquefois de façon presque trop caricaturale et appuyée, puisque l'on se doute d'ailleurs à l'avance de l'implication des événements telle une spirale infernale, dans lesquels vont tomber inévitablement chacun des personnages. Cette descente aux enfers bien trop ordinaire que connaissent des millions de gens pour même quelquefois finir dans la rue a de quoi nous retourner, mais il s'agirait de savoir quelle mesure réelle apporter dans ce monde centré uniquement sur le profit ? Et un peu à la manière du journalisme d'investigation qui montre du doigt et dénonce, qu'en reste-t-il réellement après ? Du cinéma utile, indispensable sans aucun doute pour celui qui aura la chance et le luxe de l'apprécier tout en rentrant ensuite au chaud chez lui, et qui ainsi ne fait rien avancer puisque dès le lendemain, tout continuera et se reproduira à l'identique pour celles et ceux dont la vie va basculer, et qui n'ayant rien à manger, n'auront même pas à imaginer ou espérer s'offrir le luxe d'une petite toile au ciné... Alors oui, un film plus qu'utile, qui le sera vraiment de manière magnifique quand il nous aura tous décidés à nous prendre par la main pour dénoncer ensemble dans la rue le comportement de notre triste et riche société envers toute une frange de la population laissée honteusement pour compte...
Sylvain C
Sylvain C

Suivre son activité 4 abonnés Lire ses 57 critiques

5,0
il y avait longtemps que je n'avais pas eu la gorge serrée et les yeux humides au cinéma. C'est chose faite... Très beau film. Un peu lent presque trop réaliste, on a parfois l'impression de regarder un reportage. Mais c'est aussi ce qui fait la force du film et l'attachement aux personnages. Un grand bravo aux deux acteurs principaux, justes et bons.
dj31
dj31

Suivre son activité 1 abonné Lire sa critique

5,0
Ce film est à voir de toute urgence pour le commun des mortels ! C'est la société des moins lotis qui y est décrite telle qu'elle, sans filtre, sans maquillage avec beaucoup de pudeur et ça vous coupe le souffle, ça vous laisse une sensation désagréable dans la gorge ; ca faisait longtemps que je n'avais pas entendu un silence si lourd dans la salle après la projection. Le drame humain et sociétal dans toute sa splendeur et l'inhumanité de l'autre côté o* plus vous souffrez, plus on vous enfonce. Quand je lis les critiques de certains qui dénoncent le fait qu'il n'y ait pas d'espoir, alors on a pas vu le même film ! L'espoir c'est l'autre, son amitié, sa main tendue pour au moins 5 minutes dans la journée, ce sont tous ces moments qui permettent de tenir encore un peu....et puis pour décrire l'espoir, il faudrait qu'il y en ai et ça dans l'Angleterre qu'on nous vend comme modèle social, pas sûr qu'on en trouve. Un film que la haute société, celle qui fait nos lois qu'on subit, devrait voir de toute urgence ....
SLaboulais
SLaboulais

Suivre son activité Lire ses 8 critiques

5,0
Des personnages époustouflants de sincérité, des valeurs très fortes portées par ce très beau film de Ken Loach.
Martin T
Martin T

Suivre son activité 25 abonnés Lire ses 14 critiques

5,0
Film bouleversant que je ne peux que recommander ! Palme d'or méritée. Rares sont les cinéastes qui savent traiter de ces sujets avec tellement de d'humanité et Ken Loach s'en tire avec brio.
Elodie S.
Elodie S.

Suivre son activité 30 abonnés Lire ses 6 critiques

5,0
Tout en finesse, un film plein d'émotions qui n'en fait jamais trop. Le réalisme est poignant, on ne peut qu'être bouleversé par les personnages qui font face à un système absurde. À voir absolument !
annereporter94
annereporter94

Suivre son activité 28 abonnés Lire ses 1 007 critiques

5,0
Un acteur quasi-inconnu mais formidable... Un réalisateur archi-connu mais parfois déroutant. Ken Loach réussit ici un film magnifique, militant et extraordinairement prenant qui se termine par une scène d'un émotion rare qui résume à merveille ce film extraordinaire...
Delphine T
Delphine T

Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 7 critiques

5,0
Je ne m'attendais pas à une telle force dans ce film, cela vous remue au plus profond à voir en V.O absolument
Benoit S.
Benoit S.

Suivre son activité 5 abonnés Lire ses 25 critiques

5,0
ça méritait bien la palme d'or!!! quelle claque!!!film interprété magistralement!!! il restera ancré un long moment!!!
Hako-niwa
Hako-niwa

Suivre son activité 4 abonnés Lire ses 86 critiques

4,5
Ken Loach est un réalisateur dont je n’ai hélas pas vu assez de film. Mais ceux que j’ai vu m’ont toujours plu (Le vent se lève, La part des anges). Et voilà qu’il gagne à 80 ans sa seconde Palme d’or avec un film engagé Moi, Daniel Blake. Parce qu’il n’y a pas d’âge pour être en colère. Nous ne sommes pas grand chose face à l’administration. Ken Loach montre du doigt les travers de ces rouages qui broient sans aucune vergogne des vies humaines. On aurait envie de dire c’est pas comme ça chez nous, cependant nous savons qu’il y a aussi des abus. Si une minorité utilisent le système, combien le subissent ? Combien vive mal d’être humilié à ce point ? Car sachons le cela peut arriver à n’importe qui. Certaines scènes m’ont vraiment bouleversée, mise à part la dernière scène, il y a cette de la banque alimentaire. Les personnages sombrent dans une détresse absolue, mais essaient tout de même de s’en sortir contre vent et marée. J’avais envie de hurler tellement la situation était révoltante. Les déconvenues du héros face à l’informatique sont drôle, en même temps je suis désolée pour lui et j’ai envie de secouer les gens pour qu’ils l’aident. Parce que si l’informatique est inné pour moi je suis consciente que ce n’est pas le cas pour tout le monde jeune ou moins jeune. La fin manque sans doute d’originalité, mais le but n’était pas d’avoir un énième happy end. Préparez vos mouchoirs ! Moi, Daniel Blake est un film coup de poing. Il fait mal, il m’a tiré des larmes de frustrations. On est en 2016 et on ne s’imagine pas qu’on puisse foutre les gens dans la merde parce qu’il faut du chiffre, pour que les statistiques baissent. C’est le poing levé que Ken Loach a reçu sa récompense et il l’a mérite.
Hollywood-Biographer
Hollywood-Biographer

Suivre son activité 61 abonnés Lire ses 1 253 critiques

3,5
Ken LOACH livre un drame social bouleversant. Le film est efficacement porté par l'excellent duo JOHNS-SQUIRES. Les deux principaux interprètes livrent deux magnifiques interprétations. La mise en scène est à la fois efficace et réaliste. Il y a du rythme et des scènes percutantes. "Moi, Daniel Blake" mérite amplement sa Palme d'or.
Aston L
Aston L

Suivre son activité 12 abonnés Lire ses 67 critiques

5,0
Quel film !!!!!! Drôle, digne, bouleversant, intelligent, fort, nécessaire... la liste est longue tant ce film a de qualités. Moi, Daniel Blake est absolument inoubliable, c'est un film qui marque à vie. Le meilleur film de Ken Loach, une parfaite palme d'or, un chef d'oeuvre absolu !!!
Cévenole30
Cévenole30

Suivre son activité 35 abonnés Lire ses 316 critiques

4,5
Moi Daniel Blake a été pour moi une extraordinaire et belle surprise car ce film n'est pas du tout celui auquel je m'attendais. Je l'imaginais misérabiliste et larmoyant, il est d'une dignité et d'une pudeur magnifiques, admirables, qui m'ont totalement "cueillie". L'histoire de cet homme bien que racontée très sobrement, donne à la fois envie de pleurer et de se révolter. Comment, dans un pays qui se considère civilisé et progressiste, peut-on ainsi abandonner un citoyen âgé, honnête, un travailleur, juste parce qu'il est tombé gravement malade ? spoiler: La médecine l'estime, à juste titre, incapable de travailler et on verra à quel point c'est justifié tandis qu'une administration bornée et aveugle le considère comme un fainéant. Ce film a bien mérité la palme d'or et bien davantage même, il faudrait qu'il réveille certaines consciences pour le message qu'il nous adresse. Je dois saluer également l'excellente interprétation de tous les acteurs, y compris les enfants. Un film à ne pas manquer.
AHEPBURN
AHEPBURN

Suivre son activité 29 abonnés Lire ses 402 critiques

4,0
Film bouleversant et social. J'ai été touché par cette histoire et l'interprétation. Ce film se rapproche du reportage. Je le recommande
konika0
konika0

Suivre son activité 7 abonnés Lire ses 412 critiques

4,5
Le cœur serré et le poing levé. Daniel ne peut pas travailler car il a des problèmes de cœur. Il ne peut pas non plus toucher d'aides car les autorités compétentes en ont décidé ainsi. Katie, fraîchement débarquée de Londres avec ses deux mômes, multiplie les problèmes avec le « Pôle Emploi » britannique. La rencontre de ces deux personnages donne une formidable leçon d'humanité. Pas de doute, nous sommes chez Ken Loach : La langue claque comme une musique urbaine et le propos est engagé. Sur la forme, le film est sobre, sans musique ou presque et les effets sont minimalistes. L'attention est portée sur les personnages, ces humains confrontés au rouleau compresseur de l'administration, cette machine qui broie celui qui n'en comprend pas les codes. Ici, il est évident que les codes sont fait expressément pour ne pas être compris et pour laisser sur le bord du chemin celui que l'on accusera d'oisiveté. Il y a des scènes effrayantes et révoltantes comme j'en ai vues peu. Ça prend aux tripes et donne envie d'exploser la tronche des ordures qui profitent de ce système ou de ceux qui le cautionnent. Mais le film n'est pas pessimiste ou misérabiliste, loin de là. Il rappelle que le rempart contre l'horreur est précisément cette humanité à laquelle il faut s'attacher absolument, que la solidarité n'est pas un slogan à répéter selon le sens du vent. Il y a aussi l'idée que le système prive l'individu de sa responsabilité vis à vis de son prochain. Il ne s'agit donc pas d'une fable moralisatrice et manichéenne dans laquelle le vilain serait montré du doigt. Ici, le « méchant » n'a pas de nom, il est en chacun de nous dès lors que nous cessons d'assumer notre responsabilité dans les choix (politiques notamment) que nous faisons. Bref, un film terrible et lumineux, qui ne pourra laisser personne de marbre, à faire voir à tous les décideurs politiques et à leurs groupies. La Grande-Bretagne d'aujourd'hui est la France de demain si nous ne décidons pas de mettre fin au massacre. Merci à Ken Loach de réussir à montrer ce qu'on peine parfois à voir.
Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top