Notez des films
Mon AlloCiné
    Paddington 2
    note moyenne
    4,1
    1394 notes dont 144 critiques
    répartition des 144 critiques par note
    19 critiques
    81 critiques
    34 critiques
    7 critiques
    3 critiques
    0 critique
    Votre avis sur Paddington 2 ?

    144 critiques spectateurs

    benoitG80
    benoitG80

    Suivre son activité 2451 abonnés Lire ses 647 critiques

    4,5
    Publiée le 15 décembre 2017
    « Paddington 2 » fait bien plus d’effet qu’une bouffée d’air frais, car c’est ici une véritable petite tornade de drôlerie pleine d’inventivité, où se mêlent tendresse et émotion que nous fait partager un ourson décidément étonnant, et devant lequel on craque littéralement pour fondre ensuite complètement ! Ce deuxième opus de Paul King est presque encore plus abouti que le premier, et tout est tellement au point qu’on ne sait par où commencer... Paddington déjà est franchement irrésistible par ses bonnes manières, son éducation et sa tenue toujours parfaite, qu’il maintient dans toutes les occasions et même là où le contexte ne s’y prête pas du tout. Pour l’entourer et l’aimer, sa famille d’adoption est aussi farfelue et solidaire jusque dans ses pires ennuis, et c’est un vrai régal de voir cette communauté se démener pour lui ! Le méchant pas si méchant, est joué par un Hugh Grant multi-facettes assez désopilant par ses mimiques et ses tenues kitsch à souhait... De même que le sont aussi les compagnons de cellule de Paddington, tous irrésistibles et pas piqués des hannetons pour deux sous ou plutôt... pour deux shillings ! C’est une joyeuse farandole, débordante d’un humour qui fait toujours mouche et auquel notre petit ourson prête sa poésie naturelle et sa naïveté touchante à chaque coin de rue ! Alors qu’en même temps, tous ces décors so british, nous plongent dans une bonbonnière anglaise aux couleurs acidulées, que chaque plan, chaque scène nous rappelle à tout instant comme cette plongée dans un livre pop-up géant si réussi ! Pour conclure, des rebondissements inattendus en pagaille et de l’action, de la surprise sans temps mort, des dialogues subtils, et au milieu de tout cela un petit Paddington adorable et émouvant au possible ! Franchement un film super à tous points de vue, jusqu’au post générique, véritable petite cerise sur le gâteau !... À croquer par tous les bouts sans hésitation, foi de Tante Lucie !
    L'Otaku Sensei
    L'Otaku Sensei

    Suivre son activité 190 abonnés Lire ses 5 critiques

    4,0
    Publiée le 7 janvier 2018
    C'était en 2014; il y a 3 ans, au beau milieu d'une féroce bataille sur les grands écrans à l'hiver 2014 entre irréductibles gaulois, orcs, elfes et nains de la Terre du milieu, espiègles pingouins agents secrets...et la contre attaque dévastatrice à 7 millions d'entrées d'une petite famille française de fermiers sourds et muets, armée du jolie timbre de voix de Louane Emera, ....était apparue tout discrètement la petite bouille d'un petit ours Péruvien fasciné par l'Angleterre dans une comédie franco- britannique qui créa la surprise et remporta un franc succès critique comme financier de 260 millions de dollars de rentabilité pour un "petit" budget de 50 millions ainsi que 2,8 millions d'entrées en France. Je suis longtemps passé à côté du premier "Paddington" (2014), passé entre les mailles des filets de mes radars de cinéphile, préférant me tourner (et l'ayant trèèèèès amèrement regretté ensuite o_O) vers "Les Pingouins de Madagascar" à ce moment là, jusqu'à la fin 2016 ou, cherchant un film à me faire, je me suis souvenu de "Paddington". "Paddington" premier du nom fut pour moi une véritable et très agréable bonne surprise, un vrai moment de tendresse dans une sorte de comédie familiale à la "Stuart Little" (1999), "l'anti Ted" par excellence sauce "British" où, contrairement à son cousin américain mal léché, (l'ours en peluche de Seth Macfarlane) amateur de beuh, de joints et de grosses teufs, l'ourson anglais charmait vraiment par ses mignonnes petites cabrioles, ses bonnes manières raffinées et son éducation de gentleman. Du coup, je ne disais carrément pas non à un "Paddington 2" ! "Paddington 2", suite du premier volet sorti en 2014, toujours adapté de l'ours éponyme des romans de Michael Bond (1958) et toujours réalisé par Paul King, ce deuxième volet nous entraîne dans la suite des aventures de l'adorable ourson au duffel-coat bleu/chapeau rouge amateur de marmelade. Désormais bien installé dans sa famille d'adoption, les Brown, Paddington vit paisiblement à Londres ou il est apprécié de tous les habitants (ou presque). A l'approche du centième anniversaire de sa tante Lucy, Paddington se met en quête d'un cadeau, jusqu'au jour ou l'ours tombe sur un vieux livre pop-up de la ville dans la boutique d'un antiquaire. Pour sa vieille tante ayant tant fait pour lui, Paddington, désireux d'acheter cette pièce rare, décide d'enchaîner les petits boulots dans le but d'acquérir suffisamment pour l'acheter...mais juste au moment ou il avait enfin assez...le livre pop-up est alors mystérieusement volé par un insaisissable personnage. Paddington, prit pour le coupable se voit alors jeté en prison tandis que le coupable court toujours. Mais la prison semble être un lieu bien hostile et notre petit ours pourrait bien y lasser sa fourrure. Paddington réussira-t-il à s'échappé et à convaincre de son innocence ? Qui est donc le coupable et quelles raisons se cachent derrière ce vol ? Quels secrets, quelle vérité renferme le livre pop-up ? Et si tout cela représentait bien plus qu'un simple livre animé... ?? Voilà pour le pitch global. Verdict : Il me tardais vraiment de voir cette suite de "Paddington" qui, sortie depuis un mois, traîne déjà une très bonne réputation sur les forums de cinéma du net avec notamment 4/5 de moyenne de notes Presse et surtout son impressionnant 4,2/5 de moyenne de notes spectateurs sur Allociné ou la plupart des critiques qualifiaient le film comme étant meilleur que le premier; et ayant une assez grande affection pour le premier film de 2014, je dois dire qu'entendre autant de positif a récemment encore plus boosté ma hype ! Après visionnage, eh bien les critiques ne mentaient pas, "Paddington 2" is a really really good sequel, better than the first !! Ouaip, c'est chose assez rare, c'est même peu courant même si les bonnes suites ça existe. Avec ce deuxième "Paddington", Paul King signe ici une suite de très très bonne facture qui n'a absolument rien perdue du style British charmant du premier opus. Il n'est pas rare qu'une suite soit aussi réussie que le premier volet....mais une suite meilleure que l'originale, ça reste encore de l'ordre de l'exploit...et pourtant, "Paddington 2" réussi très humblement cet exploit pas donné à tous les films (à titre de comparaison, dans l'animation, on a Toy Story 2, Shrek 2 ou encore Kung Fu Panda 2 ! A mi chemin entre "Toy Story 2", "Les Temps modernes", "Stuart Little", "Mission Impossible", "Benjamin Gates" ou encore "les Schtroumpfs", P.King nous livre une nouvelle aventure haute en couleurs, riche en surprises, au scénario malin, amusant, très inspiré et bien ficelé, qui a plus d'une péripétie dans son sac. Le miel qui faisait toute la douceur, toute la tendresse et la bonne humeur joyeuse du 1 a été sauvegardé et, grâce à un gain d'aventure et une histoire plus ambitieuse dans un registre burlesque "Chaplinien" traditionnel des années 1910-20, et une "British touch" qui n'est pas sans rappeler les comédies de Richard Curtis, "Love Actually" (2003) et "Good morning England" (2009). Le réalisateur déclarait il y a peu s'être inspiré de Chaplin et de "Toy Story 2", qu'il considère comme le meilleur exemple de suite, en sachant ça (Toy Story 2 étant ni plus ni moins que mon film préféré ^^), ça ne pouvait être QUE du bon ! Là ou King a assuré, c'est qu'il ne s'est pas laissé avoir par la suite à l'écriture; "Paddington 2" arrive très bien a nuancer/distinguer/dissocier ton enfantin et infantilisation naïve/facilité, le film arrive donc à proposer quelque chose de divertissant pour tous les publics, petits et grands (et visiblement, tous y trouvent leur compte, de mon côté, enfants comme adultes rigolaient de bon coeur dans la salle). Le film est truffé de petits clins d'oeil bien sympa, on notera spoiler: le mignon petit clin d'oeil à Charlot dans "Les Temps modernes" (1936) au moment ou Paddington se glisse entre les engrenages de l'horloge pour s'échappé du pénitencier, qui parlera surtout aux plus cinéphiles des spectateurs, ou encore les clins d'oeil à Toy Story 2 comme spoiler: le passage de l'infiltration de Paddington, camouflé sous une poubelle, à la gare, qui rappel la dernière séquence de TS 2 ou Buzz et les autres traversent le hall de l'aéroport cachés dans un panier à chat, ou le climax sur les trains (qui peut même nous faire penser à la fin de "Retour vers le futur 3". Les acteurs semblent toujours s'amusés et se prêter corps et âme au jeu, avec le sourire dans la joie et la bonne humeur, Paddington est toujours aussi attendrissant, rendu encore plus adorable à travers ses nombreux gags au poil ! Enfin, la bonne surprise faisant la différence dans la balance avec le premier "Paddington" vient de Hugh Grant; charismatique acteur de "Quatre mariages et un enterrement" (1994), "Bridget Jones" (2001) et "Florence Foster Jenkins" (2016), le premier ministre de "Love Actually" endosse ici le rôle de Phoenix Buchanan, spoiler: l'antagoniste, acteur cabotin à la ramasse. spoiler: Là ou Nicole Kidman semblait plutôt imperméable à l'esprit bon enfant de "Paddington" sous les traits de la méchante, Hugh Grant y va à fond sur le burlesque et n'a pas peur d'en faire des tonnes pour grossir le ridicule de son personnage. L'acteur réussi beaucoup mieux là ou Kidman avait peu convaincue, c'est à dire, à se mettre dans le délire mignon-burlesque du film. Well well well, je pense que j'en ai dis suffisamment. To conclude, on my mind, "Paddington 2" est une suite très très réussie, encore meilleure que le premier film; un mélange de Toy Story 2 et du burlesque made in Chaplin dans une aventure charmante qui ravira toute la famille ! On reprend volontiers une tartine de marmelade, en espérant bien vite un "Paddington 3" !!
    Audrey L
    Audrey L

    Suivre son activité 40 abonnés Lire ses 116 critiques

    4,5
    Publiée le 16 décembre 2017
    Le premier était sympathique, le deuxième est jouissif, pour petits et grands ! D'habitude pas grande amatrice de films pour enfants, j'avoue avoir beaucoup ri grâce aux gags cachés pour les adultes : les titres des journaux qui sont cocasses (en prison, le cuisinier lit le journal qui titre en Une "La carte " sortez de prison" n'a pas de valeur légale "), ou le personnage du père qui nous offre des moments hallucinants (lorsqu'il joue à Jean-Claude Van Damme sur le train, lorsqu'il " fait un casse" avec sa femme...), et un Hugh Grant... Les mots nous manque. Absolument à mourir de rire dans son surjeu caricatural (il se déguise en chien, en bonne soeur...). Paddington reste la coqueluche des petits, et cela se comprend. Même sans avoir ri en même temps que les enfants, en proportion les adultes s'amusent tout autant, chacun a sa dose de gags ! Et de nombreuses séquences sont inspirées de films que j'aime énormément (l'évasion en costume rosé de prisonnier sur fond de maquette transversale comme The Grand Budapest Hôtel, la coupe de cheveux à la tondeuse et les cheveux recollés comme l'épisode de Mr Bean chez le coiffeur...). Restez pour le générique, Hugh Grant n'en a pas fini avec votre rire ! J'ai préféré cette suite au premier, l'ayant trouvé plus accessible pour les adultes. D'autant plus que la séquence d'introduction reprend l'esthétique de la série d'antan, avec le petit ours qui évolue dans un monde de papier. Et l'hommage au papa loufoque et poli du dessinateur qui a inspiré le petit ours, est sensible et très touchant. L'ourson est très attachant, il donne le sourire, l'envie de suivre sa politesse exemplaire, et tout le petit monde qui l'entoure est d'un humour typiquement anglais qui fera rire autant les petits que les grands ! Une bonne humeur communicative !
    Citrouilleman
    Citrouilleman

    Suivre son activité 16 abonnés Lire ses 192 critiques

    4,5
    Publiée le 16 décembre 2017
    Un film très sympa, tout mignon mais qui ne verse pas dans la guimauve. C'est gentil, positif, plein d'humour et d'action et très réussi. Un joli bonbon cinématographique.
    Chanf P.
    Chanf P.

    Suivre son activité 1 abonné

    4,5
    Publiée le 8 décembre 2017
    Ce film est un bonbon fondant d’abord sucré il se déguste doucement et à la fin on aimerait en reprendre un autre. Bain de douceur et d’amour assurés
    Anne M.
    Anne M.

    Suivre son activité 44 abonnés Lire ses 24 critiques

    4,5
    Publiée le 11 décembre 2017
    Dommage que tant de détails du film aient été dévoilés dans la bande annonce , c’est mon seul regret ! Ce second opus de Paddington est à la hauteur du premier et réalisé dans le même esprit. L’ours Paddington a été adopté par la famille Brown à Londres, il est parfaitement intégré dans son quartier. A la recherche d’un cadeau pour les cent ans de sa tante Lucie restée au Pérou, il décide d’acheter un livre pop up sur Londres. Le livre coûte cher, c’est pourquoi Paddington décide de travailler pour se le payer. Mais une autre personne est intéressée par le livre pop up et va entraîner Paddington et la famille Brown dans une série d’aventures. Ce film aux décors et costumes cosy est rempli de charme et de détails burlesques. Avec la voix et le phrasé de Guillaume Gallienne en Français, Paddington , empreint de sagesse et de gentillesse, arrive à fédérer autour de lui (presque) toutes les personnes qu’il croise. Hugh Grant, excellent dans ce rôle de méchant, adepte de toutes sortes de déguisements, fait ici autre chose que du « Hugh Grant ». Hugh Bonneville, Sally Hawkins, très british, Brendan Gleeson, drôle sont tous attachants. L’animation de l’ourson est très réaliste. J’ai adoré ! Mon blog : larroseurarrose.com
    delphinemauffrey
    delphinemauffrey

    Suivre son activité 1 abonné

    4,5
    Publiée le 13 décembre 2017
    Encore mieux que le premier. Du rire de l'émotion. Un Hugh Grant exceptionnel. Pour petits et grands. Cet ours est plus vrai que nature
    alice025
    alice025

    Suivre son activité 610 abonnés Lire ses 339 critiques

    4,5
    Publiée le 7 décembre 2017
    Une suite sans doute encore plus délicieuse que le premier volet ! Nous retrouvons donc notre petit oursin naïf et bienveillant dans une nouvelle aventure face à un méchant aussi burlesque que prétentieux. Joué par Hugh Grant, il nous livre ici une belle prestation, sans doute avec beaucoup d'auto-dérision. L'humour « british » ravit toujours autant et on rencontre aussi plein de nouveaux personnages tous drôles et attendrissants. La réalisation est également magnifique et émerveille (notamment celle du livre Pop-Up). Entre émotion, douceur, rire et chasse au trésor, j'ai pris un réel plaisir à visionner cette suite très réussie. cinephile-critique.over-blog.com
    dominique P.
    dominique P.

    Suivre son activité 511 abonnés Lire ses 452 critiques

    4,5
    Publiée le 5 décembre 2017
    J'ai été voir ce film en avant première le dimanche 03 décembre. C'est la suite de Paddington sorti en 2014. J'adore Paddington depuis que je l'ai connu quand j'étais enfant à la télé en dessin animé dans les années 70. Même si cette suite est un peu moins bonne, cela reste tout de même très plaisant, divertissant et marrant. Il y a encore plein d'aventures et de gags avec notre cher petit ourson si mignon.
    Vanessa L
    Vanessa L

    Suivre son activité 175 abonnés Lire ses 355 critiques

    4,0
    Publiée le 10 décembre 2017
    J’avais adoré le premier et j’avais surtout hâte de faire découvrir à mon fils la suite ! J’ai donc foncé dès qu’une avant première a pointé le bout de son nez et je dois dire que je n’ai pas été déçue ! On a rigolé de bon cœur tout au long du film. C’est vraiment un plaisir de retrouver Paddington, toujours un peu crédule qui veut faire plaisir à sa tante mais qui se retrouve en prison accusé d’être un voleur. D’ailleurs, le passage dans la prison est totalement loufoque mais excellent. On a de tout dans ce deuxième opus, on retrouve Paddington dans sa famille d’accueil qui se fait sa petite vie tranquille entouré mais également proche des gens du quartier. Il trouve le cadeau parfait pour sa tante Lucy et voudrait l’acheter mais celui-ci est beaucoup trop cher pour lui. Il va donc se lancer dans un travail pour gagner assez de sous et le payer. Pour ça il lave les vitres et je dois dire que certaines scènes sont juste tordantes (le passage avec la corde et le seau j’en rit encore !) Mais quelqu’un s’empare du cadeau avant que Paddington ne puisse l’acheter et en plus il se retrouve accusé de vol et finit en prison ! On sent bien la touche anglaise dans le film, c’est un plaisir d’y revoir tout le monde mais d’y retrouver aussi Hugh Grant qui était absent depuis un moment des salles obscures. Je trouve que le film est toujours aussi bien fait et certaines scènes sont vraiment super. Franchement, c’est un pur moment de plaisir de se retrouver devant un film aussi mignon, sans scènes de violences, avec un très bon humour et des acteurs bien choisis. En résumé, Paddington 2 est une petite pépite de noël ! J’ai trouvé ce deuxième opus plus abouti puisqu’on arrive dans les aventures de Paddington et c’est drôle ! Ce petit ourson est toujours aussi touchant et adorable. Le film est un savant mélange de mignonnerie et de comique. On s’attache réellement à lui et son histoire est belle et c’est avant tout une histoire familiale. Je ne peux que vous encourager à aller le voir en famille avec vos enfants si vous en avez c’est vraiment le film parfait pour cette période de l’année.
    Critik D
    Critik D

    Suivre son activité 100 abonnés Lire ses 282 critiques

    4,0
    Publiée le 21 décembre 2017
    Quel plaisir de retrouver Paddington dans cette nouvelle aventure ! J'ai découvert le petit ourson récemment, et j'en suis tombée totalement amoureuse. Il faut dire que son animation est très réussite, par moment il nous paraîtrait presque vrai. Et je trouve que la voix de Guillaume Gallienne lui va parfaitement ! Le film est une suite très réussi, on y découvre un Paddington totalement intégré dans sa nouvelle famille et dans son nouveau quartier. On va pourtant le découvrir dans un milieu dans lequel on aurait jamais l'y trouver, la prison. J'ai ris, j'ai pleuré, ce petit ourson aura raison de moi ! On a plaisir a retrouver le casting complet du premier long métrage, mais également des petits nouveaux pas si inconnu ! J'ai également apprécié de me retrouver à nouveau, un bref instant dans la gare de Paddington. Un très beau coup de cœur, et une aventure qui m'a beaucoup émue.
    PaulGe G
    PaulGe G

    Suivre son activité 84 abonnés Lire ses 5 critiques

    4,5
    Publiée le 9 décembre 2017
    magnifique nounours tellement adorable avec de vrais méchants et de vrais gentils , c'est une étincelle de charme et de bonheur. on rit et on pleure avec cet adorable personnage plein de tendresse de joie. c'est le cadeau de noel du cinéma pour les enfants et les grands, un vrai conte plein d'humanité , l'émerveillement de cette fin d'année, un bijou.
    Graald B
    Graald B

    Suivre son activité Lire ses 6 critiques

    4,5
    Publiée le 7 décembre 2017
    Un très bon film pour toute la famille, j'ai apprécié autant que les enfants. C'est beau, c'est gentil, innocent, cela fait plaisir par les temps qui courent. Je recommande ☺️
    titicaca120
    titicaca120

    Suivre son activité 184 abonnés Lire ses 1 219 critiques

    4,0
    Publiée le 7 décembre 2017
    ce petit ours est un modèle de politesse et de gentillesse. en ces temps de vulgarité que ça fait du bien d'entendre cela. l'histoire est gentillette mais se laisse regarder avec plaisir.
    Stephenballade
    Stephenballade

    Suivre son activité 182 abonnés Lire ses 111 critiques

    3,5
    Publiée le 8 janvier 2018
    Trois ans plus tôt (eh oui déjà), le petit ours Paddington était présenté au grand public par l’intermédiaire de l’adaptation du héros de la littérature enfantine raconté en une vingtaine de tomes. Autant dire qu’avec une œuvre littéraire pareille, ça ouvre bien des possibilités aux scénaristes. C’est sûr, ces derniers ont du pain sur la planche, poussés par les producteurs avides de rééditer le succès du premier opus. Les présentations ayant été faites, la suite des aventures de petit ours s’annonce plus relevée et peut commencer tout de suite. Le moins qu’on puisse dire, c’est que c'est relevé. Et ça démarre bien ! Paul King a été remis aux commandes pour la réalisation, et celui-ci commence tout de suite sur un flash-back pas forcément utile pour ce qui va suivre. Mais peut-être est-ce une façon de marquer de futurs points de départ. En attendant, cela permet de constater les prises de vues soignées, certes aidées par des décors de rêve. Mais revenons à Londres voulez-vous ? Quoique nous n’avons pas vraiment le choix, puisque le film y revient sans tarder… pour y vivre une histoire digne des plus beaux contes, sans être dépaysé du fait que les mêmes acteurs constituant le foyer de Padddington ont été reconduits. Rapidement, ce petit ours indécrottablement gentil, respectueux, poli mais aussi naïf, régale le spectateur de ses facéties. C’est vraiment un plaisir pour tous, petits et grands. Car son envie de bien faire est plus forte que tout, ce qui ne manque pas d’attendrir le spectateur. Alors quand en plus ses exquises maladresses (parfois aux conséquences désastreuses) font mouche, comment ne pas en rire tendrement ? Toujours est-il que se dévoile alors un vrai trésor d’inventivité pour le coup bienvenu, et qui semble placer la barre très très haut. Donc jusque-là, tout va bien. C’est après que les choses se gâtent un peu. Dans le rôle du méchant, Hugh Grant remplace en toute logique Nicole Kidman. Ben oui, maintenant Paddington est bien installé dans le quartier résidentiel habité par les Brown, finalement aidé par la basse convoitise de cette fille à papa mise hors d’état de nuire. Le problème est que Hugh Grant en fait des tonnes. Un peu trop à mon goût. Je veux bien que les personnages sortent d’un livre pour enfants, mais quand même ! Le sien ressemble plus à une caricature qu’autre chose. Continuellement vêtu de tenues kitsch, il est certes un acteur raté (alors qu’il se croit excellent… ben forcément hein), obligé de faire le fanfaron de foire sur les places publiques et de tourner des pubs ridiculeusement ridicules à la télévision pour survivre. Cependant, son traitement le rend tout de suite antipathique et le spectateur devine tout de suite qu’il va causer des problèmes à ce petit ours. Et pas des moindres ! Notre chouchou va être confronté à un environnement pas fréquentable, dans lequel la farce a vite fait de prendre le dessus dans la cantine avec l’entrée en scène du cuisinier (Brendan Gleeson). Celui-ci est également un chouia caricatural, tout comme Phoenix. D’accoooord, le spectacle s’adresse d’abord aux plus jeunes d’entre nous, je sais. Mais j’ai quand même eu la sensation qu’ils étaient pris un peu pour des neuneus. Peut-être que c’est moi qui n’ai pas gardé suffisamment mon âme d’enfant… Pourtant je l’ai, mais… Dois-je préciser que j’ai constaté une nette baisse de rires dans la salle par rapport au début ? Quoiqu’il en soit, la recette fonctionne, surtout dans un contexte de décors on ne peut plus british alors que ceux-là mêmes contrastent avec les véhicules bien de notre époque. C’est frais, c’est léger, et le ton donné est digne des livres pour enfants. Pourtant, je n’ai pas pu m’empêcher de me demander comment les quatre compères ont pu retrouver leurs fringues, normalement sous bonne garde. De même que je me suis interrogé sur le clin d’œil adressé au chef d’œuvre "Les temps modernes" de Charlie Chaplin en faisant évoluer Paddington dans un engrenage à roues dentées. A cela on rajoute une fin certes prévisible, mais en aurait-il pu être autrement ? La réponse est non, bien entendu. Dans tous les cas, cette suite est à la hauteur de son aînée et donne une nouvelle bouffée d’air frais qui a le mérite de nous oxygéner au milieu des films sérieux de plus en plus nombreux à s’inspirer de faits réels. D'autant plus qu'elle se termine sur une chorégraphie humant bon les comédies musicales d'antan jouées à Broadway (durant le générique de fin). Et puis… finalement, entre nous : ce n’est pas plus mal de retomber en enfance de temps à autres… vous n’êtes pas d’accord ?
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top