Mon AlloCiné
Ocean's 8
note moyenne
2,9
654 notes dont 79 critiques
8% (6 critiques)
19% (15 critiques)
36% (28 critiques)
24% (19 critiques)
9% (7 critiques)
4% (3 critiques)
Votre avis sur Ocean's 8 ?

79 critiques spectateurs

nada r.

Suivre son activité Lire ses 9 critiques

4,5Excellent
Publiée le 13/06/2018

Film très divertissant, avec un cast attachant. Les scènes dans le Met sont sublimes. Les actrices n'ont rien à prouver quant à leur talent, et Anne Hathaway en particulier. Film à voir si on veut passer un bon moment sans se prendre la tête, et s'amuser.

alexval007

Suivre son activité 4 abonnés Lire ses 11 critiques

4,0Très bien
Publiée le 14/06/2018

Ocean's 8 est un film divertissant (principal objectif a priori de la plupart des american movies). Ce n'est probablement pas le blockbuster de 2018, mais Sandra Bullock, Cate blanchett, Anne Hathaway, Rihanna, Hellena Bonham Carter... En bref cette Dream team vous fera passer un bon moment si vous souhaitez voir un film rythmé, des décors somptueux, des actrices sublimes (qui n'en font pas trop quand on connaît la renommée de la franchise à reprendre...) sans vous triturer l'esprit en vous demandant si ce genre de hold-up est réellement réalisable... ### Ocean's 8 is a good entertainment (the primary objective of most of the american movies). It's probably not the 2018's blockbuster, but Sandra Bullock (finally back to screen 🙂), Cate Blanchett, Anne Hathaway, Rihanna, Hellena Bonham Carter ... In short this Dream team will make you have a good time if you want to see a film with rhythms, sets sumptuous, sublime actresses (who not do too much when you know the fame of the franchise to resume ...) without crushing your mind by asking yourself if this kind of hold-up is really achievable ...

kiki3364

Suivre son activité 18 abonnés Lire ses 193 critiques

4,5Excellent
Publiée le 13/06/2018

Ayant apprécié sans plus les opus précédents, et l’idée d’un reboot 100% féminin me paraissant judicieuse et innovante, je suis allé à la rencontre de Ocean8. Ce film me paraît plus doux, plus juste que les précédents. Le casting 100% féminin apporte réellement quelque chose, rend le film encore plus excitant ! La fraîcheur et l’énergie de Anne Hataway m’a beaucoup plu, elle est celle qui apporte le plus au film, même si toutes sont géniales. Je ressors de la séance en ayant envie d’être un grand criminel, de partir à l’assaut d’objets rares et convoités... enfin bon, Ocean8 a donc réussi le pari de plaire, d’innover tout en restant dans le thème. Un cambriolage lors du Met Gala, soit l’un des événements les plus attendus chaque année est très bien pensée puisque nous pouvons apercevoir des visages connus tout du long et c’est plutôt sympa. Concernant le scénario, rien à redire, on comprend tout (ce qui est rare dans mon cas concernant les films du genre) tout se suite, on suit le déroulement du plan, et on a envie de savoir comment ça va se passer. Bien que prévisible, j’ai vraiment passé un bon moment et franchement, ces femmes sont badass!

Mathis A.

Suivre son activité 14 abonnés Lire ses 467 critiques

4,0Très bien
Publiée le 13/06/2018

Un film branché et captivant par sa pléiade d'actrice et l'originalité de son histoire. On suit les 8 personnages, toutes différentes les unes et des autres et on suit avec intérêt les plans des filles pour le vol. Mention spécial pour Helena Bonham Carter qui par son jeu, nous fait rire et aimer son personnage ! Mais, malgrés les courtes scènes du début qui nous empeche de rentrer correctement dans l'histoire, une fois le vol commencer, on suit avec attention et avec envie ce film réalisé avec brio ! Bravo les filles !

priscilla l.

Suivre son activité Lire ses 5 critiques

4,0Très bien
Publiée le 14/06/2018

Une continuation d’Ocean’s réussi avec de bonnes actrices, le thème est respecté et on ne s’en lasse pas.

Sebastien M.

Suivre son activité 1 abonné Lire ses 19 critiques

4,5Excellent
Publiée le 13/06/2018

Très bon film très bien réalisé à aller voir en familles ou entre amis jusqu’à la dernière minute on croit savoir l’intrigue mais de grosse surprise en oerspective

François L.

Suivre son activité 1 abonné Lire ses 38 critiques

5,0Chef-d'oeuvre
Publiée le 13/06/2018

Excellent. Un casting 5 étoiles pour un film à la réalisation parfaite. Girly, glamour, drôle avec une pointe de suspense, on passe un super moment et on ne voit pas passer le temps. Pour moi, Ocean,s 8 est le meilleur de la saga et le Girl Power y est pour beaucoup. J’adore.

gabriel j.

Suivre son activité Lire ses 3 critiques

5,0Chef-d'oeuvre
Publiée le 13/06/2018

Ce film est impressionnant, original et remplit d'énergie et d'humour. Les actrices incarnent parfaitement leur rôle. Il n'y a peut être pas beaucoup de suspens mais on ne s'ennuie pas du tout.

Jacques C.

Suivre son activité Lire ses 2 critiques

0,5Nul
Publiée le 13/06/2018

Après avoir vu tous les Oceans j'ai décidé logiquement de regarder Oceans 8 le nouveau film Oceans au casting exclusivement féminin pour voir ce qu'il apportait de nouveau à l'histoire. Grave erreur. C'est l'histoire de Debbie Oceans soeur de Danny Oceans (Debbie/Danny noms similaires #QuelleRéferenceSubtile) qui sort de prison, elle monte une équipe pour faire un braquage. Sauf que j'ai l'impression d'avoir déjà vu ce film ... Et c'est justement Ocean's Eleven : Danny Ocean's qui sort de prison et qui monte une équipe pour faire un braquage. Même en faisant omerta sur ce calque scénaristique, on voit quand même que ce film sert juste a faire du pognon sur une licence terminée il y a quand même 11 ans les mecs faudrait tourner la page ... et surtout sert à faire la parité des sexes dans le cinéma, ce qui est son principal argument marketing. Oui selon moi ce film met en scène des femmes pour mettre en scène des femmes et ce, sans aucune valeur ajoutée. Ce film sonne tellement artificiel et surjoué et n'apporte rien de plus que ce que présentait parfaitement le premier opus de la série. Pour un film sensé être féministe avec une femme en co-réalisateur, Ocean's 8 réussit quand même à reprendre tous les clichés de la femme moyenne qui ne pense qu'à être belle. Tout au long de ces très longues et ennuyeuses 110 minutes de film, les actrices ne font que se pomponer, s'appliquer du vernis, voler des bijoux et pas de l'argent parce que c'est connu les femmes adorent les bijoux ^^ ; elles vont à des défilés, achètent des robes etc ... Je n'ai pas aimé ce film qui est d'un vide scénaristique profond, ça n'a rien à raconter de plus que oceans 11 en plus d'être superficiel et agaçant.

Hayjk

Suivre son activité 4 abonnés Lire ses 13 critiques

3,0Pas mal
Publiée le 13/06/2018

Malgré un scénario et une continuité de l univers Ocean faisant du sur place, le film arrive à nous tirer quelques rires légers et nous distraire mais sans jamais nous immerger dans son univers plutôt pauvre. Un plus pour une Kate Blanchet très bonne dans son rôle (comme d habitude) et une Anne Hathaway qui illumine le film et lui donne vie. Pour Sandra Bullock je pense que le rôle n est pas fait pour elle malgré ses efforts (j acccablerai plus la prod que l actrice qui essai de faire le job dans un rôle mal écrit et pas adapté, ils l ont mise là car ça faisait un beau nom sur l affiche) et une Rihanna qui sans être exceptionnelle, ne nous fait pas sortir du film par sa prestation. Pour résumer, Pas mal, le genre de film qu on regarde plutôt agréablement quand on a rien d autre a faire mais n en attendez pas plus.

dominique P.

Suivre son activité 248 abonnés Lire ses 1 579 critiques

5,0Chef-d'oeuvre
Publiée le 13/06/2018

Exactement dans la même veine que les précédents Oceans. On peut dire que c'est une suite tout simplement. On retrouve la même logique, le même rythme, le même tempo, la même classe, le même chic, le même suspense etc... J'ai adoré. Sandra Bullock est formidable.

FredArrow

Suivre son activité 300 abonnés Lire ses 783 critiques

2,0Pas terrible
Publiée le 13/06/2018

Malgré un troisième opus en perte de vitesse, assister aux coups orchestrés par Danny Ocean et sa bande de potes sous la houlette de Steven Soderbergh revenait invariablement à siroter une coupe d'un délicieux champagne : léger, frais, pétillant, toujours un sourire au coin des lèvres accompagnant la dégustation et même suffisamment d'ivresse in fine pour que l'on demande à ce qu'on nous serve un autre verre. À titre de comparaison, le visionnage de "Ocean's 8" reviendrait, lui, à boire une coupette de mauvais mousseux essayant de se faire passer pour une grande marque : les sourires seraient aussi rares que forcés pour cacher notre grimace et l'ivresse ne dissimulerait pas la sérieuse gueule de bois qui nous couperait l'envie d'y goûter à nouveau. Même si on regarde le procédé d'un oeil perplexe, rebooter une franchise en féminisant son casting n'est pas une si mauvaise idée en soi, ça peut être l'occasion d'y apporter un second souffle, bousculer les archaïsmes à dominante masculine ancrés dans une certaine idée du cinéma hollywoodien et être accompagné de nouvelles pistes susceptibles d'amener une saga dans des directions inédites... Bref, si ce n'est pas totalement opportuniste pour surfer sur un changement actuel d'ère des rapports hommes/femmes dans l'industrie cinématographique, la donne peut-être une variation intéressante. Mais si remplacer des acteurs par des actrices est le seul argument du produit final, juste... à quoi bon ? Car c'est justement le cas de ce "Ocean's 8" qui, hormis son casting féminin, n'a absolument rien d'autre à proposer de neuf sinon une photocopie des aventures de leurs équivalents masculins... en moins bien. Bon, là, la faute en revient principalement à Gary Ross essayant de singer en permanence les mimiques d'un Steven Soderbergh dont il ne possède pas une rognure d'ongle du talent et d'un scénario reprenant exactement étape par étape le même schéma de film de braquage du premier épisode de la trilogie masculine, la qualité et la décontraction fun en moins. C'est bien simple la partie du recrutement de l'équipe et celle des préparatifs n'inspirent que de l'ennui, les présentations avec chaque braqueuse hyper-stéréotypée donnent l'impression d'être totalement survolées, tant et si bien qu'à part celles incarnées par le trio Bullock/Blanchett/Bonham Carter, les autres n'ont simplement pas le tant d'exister (Dieu sait qu'on adore Mindy Kaling et Sarah Paulson mais si on ne leur donne quasiment rien à jouer, quel intérêt ? Quant à Rihanna, hormis sa savoureuse réplique sur son nom, la pauvre n'a pas non plus grand chose à se mettre sous la dent pour prouver ses talents d'actrices), seule Anne Hathaway arrache quelques sourires en s'amusant à jouer les divas superficielles. Soyons honnêtes, les films antérieurs mettaient eux aussi les plus grandes stars comme Clooney, Pitt ou Damon en avant mais les membres secondaires de la bande avaient des traits de caractère suffisamment marquants et des scènes fortes pour jouer leurs propres partitions au sein du groupe de braqueurs. Dans "Ocean's 8", ce ne sera jamais le cas et la façon mécanique dont s'enchainent les péripéties jusqu'au fameux vol (Ross formate complètement la "Soderbergh touch") ne parvient à nous faire croire ni aux individualités ni au collectif de ces braqueuses. En réalité, il faudra attendre le casse proprement dit pour que "Ocean's 8" devienne enfin vraiment divertissant et que ses personnages gagnent en relief par la même occasion. Ce sera LE grand moment du film où, pour reprendre la métaphore alcoolisée des débuts, l'ivresse nous gagnera enfin. Ce ne sera pas réalisé sans défauts (toutes ces caméos luxueuses qui ne serviront absolument à rien sinon à gonfler artificiellement la valeur de ce qu'on nous présente) mais les huit voleuses trouveront là un moyen de s'exprimer à l'unisson tout en mettant leurs capacités propres à exécution et on commencera à réellement s'amuser à les voir passer à l'acte. Du moins, jusqu'à ce que la mécanique trop bien huilée reprenne ses droits pour sombrer dans une inévitable série de twists finaux qui, s'ils surprenaient toujours chez Soderbergh (et ce, même si on devinait leur présence) donnent, ici, l'impression d'un passage obligatoire que Ross fait patiner dans le vide à ne plus savoir quoi produire comme rebondissements. Au final, on aurait aimé au moins autant adorer ces braqueuses que leurs collègues masculins, vraiment, mais, lorsque le plus grand suspense du film devient de savoir si une ride va miraculeusement apparaître sur le visage tout lisse de Sandra Bullock, il devient clair que Gary Ross a loupé le coche en de nombreux points. Même notre admiration pour toutes ces actrices d'habitude géniales ne parvient pas à pallier les dégâts, c'est dire l'étendue du problème...

zorro50

Suivre son activité 9 abonnés Lire ses 25 critiques

2,0Pas terrible
Publiée le 14/06/2018

On a voulu être "tendance" et faire un remake féminisé des films "Ocean's 11, 12, 13" mais franchement, cette équipe n'est pas crédible. On voudrait nous faire croire que c'est dans le cerveau frivole et superficiel du personnage qu'incarne Sandra Bullock, qu' aurait pu germer une idée géniale de casse ciselé au poil près ! Tout est calculé, millimétré, anticipé dans les plus petits détails y compris les impondérables ! A mon sens, ce film est de la science-fiction. De plus, même si cela ne gêne personne apparemment, le propos est totalement immoral et malhonnête, à moins que voler les riches ne soit pas condamnable !

cylon86

Suivre son activité 425 abonnés Lire ses 4 312 critiques

3,0Pas mal
Publiée le 14/06/2018

Plutôt que de proposer des rôles originaux à des femmes, Hollywood aime recycler des recettes qui ont fonctionné avec une équipe masculine et les appliquer à un casting féminin. L'idée est louable mais manque d'originalité. Après "SOS fantômes", c'est au tour d'"Ocean's Eleven" de passer à la moulinette du féminisme et de devenir "Ocean's 8" dans lequel Debbie Ocean (Sandra Bullock), sœur de Danny, organise un vol dès sa sortie de prison, mettant sur pied une sacrée belle brochette de stars (Cate Blanchett, Anne Hathaway, Rihanna, Helena Bonham Carter, Sarah Paulson...) pour un plan réglé comme du papier à musique. Alors depuis le temps, les ficelles sont connues et n'ont pas vraiment changé. "Ocean's 8" déroule alors son programme sans surprise, de l'élaboration du vol à ses conséquences. Gary Ross, compère de Steven Soderbergh, orchestre le tout en misant sur des effets chics mais ne fait jamais grand-chose de plus, laissant ses actrices jouer leur rôle avec beaucoup de naturel (Rihanna n'a pas l'air de se forcer, Bonham Carter joue une fois de plus la fofolle de service, Anne Hathaway nous refait le coup de la nana un peu cruche et seule Cate Blanchett essaye de proposer quelques variations dans son rôle). Et bizarrement bien qu'on connaisse tout le programme, on se laisse charmer par le tout. Il faut dire que c'est suffisamment rythmé et tourné avec enthousiasme pour que l'on se prenne au jeu et que l'on se régale de ce nouveau casse improbable, peu original certes mais suffisamment divertissant pour faire le job.

angelo F.

Suivre son activité 23 abonnés Lire ses 103 critiques

4,5Excellent
Publiée le 15/06/2018

C'est une bonne idée d'avoir fait une nouvelle mouture au féminin, notamment avec la soeur de Danny Ocean. On retrouve exactement le même style que les autres Ocean 11, 12 et 13. C'est clinquant, amusant, fringant, très jubilatoire, sans oublier le suspense et le bluff.

Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top