Notez des films
Mon AlloCiné
    Dragon Ball Super: Broly
    note moyenne
    3,8
    2129 notes dont 271 critiques
    répartition des 271 critiques par note
    68 critiques
    56 critiques
    61 critiques
    32 critiques
    30 critiques
    24 critiques
    Votre avis sur Dragon Ball Super: Broly ?

    271 critiques spectateurs

    epic! s
    epic! s

    Suivre son activité Lire sa critique

    5,0
    Publiée le 22 juin 2019
    super film je pensais que le film allais etre nul mais DRAGON BALL l'animation est super fluide c'est un super film
    Abdel K.
    Abdel K.

    Suivre son activité Lire sa critique

    5,0
    Publiée le 25 janvier 2019
    Le meilleur film que j'ai vu tout simplement. L'animation était incroyable, on a des personnages rendu enfin Canon avec une histoire bien faite et totalement cohérente.
    ConFucAmuS
    ConFucAmuS

    Suivre son activité 190 abonnés Lire ses 527 critiques

    1,5
    Publiée le 22 mars 2019
    La différence entre la vie et le cinéma? Dans les salles, personne ne vous empêchera de "retconner". Le mot n'est pas encore entré dans le dictionnaire, mais ça ne saurait tarder. Car le concept auquel il renvoie ne date pas d'hier. Il s'agit simplement de changer un élément d'un récit déjà écrit/filmé (le passé d'un personnage ou un évènement) et vous repartez de là pour conter une nouvelle histoire. Star Wars, Halloween, X-Men, Terminator,...les exemples d'œuvres ayant usé ce procédé sont divers et ne touchent pas qu'au 7ème art (littérature, télévision et jeu vidéo). Il est souvent bien difficile d'y voir autre chose qu'un procédé hypocrite. On renie le passé sans le dire, et on continue de traire la vache à lait tant qu'elle peut en donner. Il faut croire que les franchises sont forcées d'en passer par là pour prospérer. Dragon Ball ne pouvait donc pas y échapper. Relancée en 2015 avec la série DB Super (qui n'a de Super que le nom à mon humble avis), la licence revient au cinéma et propose de "réinterpréter" l'un de ses plus emblématiques destructeurs, Broly. L'idée de revoir le Saiyan Légendaire était belle, ses dernières apparitions relevant de l'affront (Rivaux Dangereux et Attaque Super Warrior!). Et retourner aux origines (sur la planète Végéta, où sont nés nos héros) avait de quoi réveiller l'enfant qui sommeille en beaucoup d'entre-nous. D'accord, les fans de la première heure ont grandi. Il est également clair que Dragon Ball tient une place à part dans leur cœur. Mais néanmoins, je ne pense pas que l'âge soit en cause si on finit Dragon Ball Super : Broly avec une mine atterrée. Proposer un nouveau Broly ne me dérangerait pas le moins du monde. Pendant sa première partie, le métrage s'efforce de lui conférer une plus grande humanité et c'est plutôt bon. Malheureusement la deuxième le réduit à un autiste hurlant non-stop pendant presque 30 minutes. Proprement insupportable. Malgré ses promesses, le film ne propose littéralement RIEN de nouveau (certaines séquences tiennent du pur recyclage, notamment du film DBZ : Fusions). Une paresse qui n'a d'égal que la fonction purement accessoires de certains personnages, apparaissant uniquement pour le fan-service. Même Son Goku et Végéta ne sont pas loin d'être devenus les caricatures de ce qu'ils étaient jadis. La forme pose également plusieurs problèmes. Le film est visuellement de toute beauté, ça pour sûr. Mais l'utilisation d'une 3D pour le moins ignoble tempère la joie. Ajoutons à ça l'utilisation de musiques parfois infâmes qui génèrent autant d'embarras que de rires. Une seule chose à sauver, en dehors de sa première partie correcte : les combats, résolument plus rapides et dynamiques. On a clairement fait un grand bond en avant à ce niveau. Il faut se rendre à l'évidence: quand on cherche à raviver le goût acidulé de la nostalgie, on prend surtout le risque de se retrouver avec l'arrière-goût amer du dépit.
    Benito G
    Benito G

    Suivre son activité 171 abonnés Lire ses 2 670 critiques

    2,5
    Publiée le 26 mars 2019
    Le revoilà sur grand écran, pour le plaisir des fans qui on vu les épisodes durant des années. Qui même s il démarre un peu longuement. Mais qui aidera peut-être à un peu mieux comprendre pour ceux qui non pas vu ou lu DBZ. Le réal a chercher à garder au max le moulage des perso et visuellement et c est réussi. L histoire est pourtant travaillé avec minutie. Mais on ne peut pas nier qu il s adresse da's u' 1er temps au fan de de DBZ. Les amateurs si je puis dire, auront peut être un peu plus de temps pour être dedans (les fans connaissent les perso....). Le film est un des mieux que les derniers réalisé. Fans et j en passe ne pourront que pour une majorité apprécié malgré quelques longueurs. Après sa reste de la génération dorothé et plus, élevé dans ce moove, Connu de tous. Il y a un travail qui a été fait en amont et le cahier des charges et la mise en scène remplit globalement ce qu on attendais après les autres pas totalement convainquant mais que l on visionne quoiqu'il en soit surtout ayant trouvé sa place au ciné. Plus appréciable que devant sa TV. Bref un film pour les fans et quelques amateurs y trouveront peut-être un truc un peu convenable.
    De Cinéphiles à Cinéphiles
    De Cinéphiles à Cinéphiles

    Suivre son activité 104 abonnés Lire ses 733 critiques

    3,0
    Publiée le 14 mars 2019
    Grand fan de Dragon Ball dans mon enfance, faisant parti de la génération « club Dorothée », J’ai savouré toutes les saisons diffusés à l’époque, des origines jusqu’à la fin de Dragon Ball Z. J’ai arrêté avec la fin de cette émission matinale culte, loupant la version GT qui de toute façon semble loin d’être immanquable. J’ai vu 4 ou 5 films spin-off de cette saga, donc les fameux qui m’ont fait découvrir Broly, personnage qui m’a le plus marqué dans cet univers. J’ai vu quelques épisodes de DB super, sans avoir retrouvé l’envie de revenir sur cet œuvre d’Akira Toriyama. C’est ici ce fameux Broly qui m’a donné envie de voir ce 20ème film pour me replonger dans ces combats titanesques. Le bilan est pour moi plutôt mitigé. Tout d’abord, l’animation a été un vrai choc : Lors des combats, c’est visuellement magnifique, ça envoie du lourd comme jamais vu auparavant ! Pourtant, en dehors des combats, c’est vraiment moche, avec des personnages difformes, des déplacements grotesques, comment peut-il y avoir une telle différence ?! Le scénario est plutôt classique pour ce manga, rien d’original, mais c’est intéressant de retrouver les fondements des personnages principaux et l’histoire de Broly. Par contre, c’est extrêmement rapide, on a l’impression de voir une saison complète en accéléré et très condensé. C’est assez déroutant, dans la série de base, tout prenait le temps de se mettre en place, la pression montait tranquillement, même parfois trop lentement, mais ça rendait tout très prenant. Ici tout va trop vite, des images stroboscopiques fatiguent, effectivement on en prend vraiment plein les yeux, c’est incroyable une telle intensité, mais c’est quasiment trop ! Il aurait fallu équilibrer le rythme, faire quelque pauses, histoire que nos yeux tiennent le choc! Une chose est sûre, si vous êtes sujet aux crises d’épilepsie, abstenez-vous ! La conclusion est en plus décevante, elle fait tout retomber à plat sans impacter quoique ce soit dans la saga. Bref, j’ai retrouvé dans ce film le côté épique des affrontements, c’est la force de cet univers, ça déborde d’énergie, c’est vraiment époustouflant. Par contre, scénario et dialogues sont vraiment oubliables, et l’animation est scandaleusement paresseuse en dehors de combat. Le résultat est donc en demi-teinte, allez savoir, je suis peut-être trop vieux pour ça !
    Le cinéphile
    Le cinéphile

    Suivre son activité 152 abonnés Lire ses 2 128 critiques

    4,0
    Publiée le 13 mars 2019
    Malgré une intrigue qui n’évolue pas d’un poil et des facilités scénaristiques inhérentes à DBS, ce nouvel opus est très plaisant à regarder, grâce à un humour relativement maîtrisé et des scènes d’action dantesques. https://www.facebook.com/la7emecritique/ https://www.cineserie.com/critiques/cine/dragon-ball-super-broly-retour-muscle-pour-son-goku-2389024/
    Quentin E. V.
    Quentin E. V.

    Suivre son activité 94 abonnés Lire ses 1 068 critiques

    4,0
    Publiée le 14 mars 2019
    Je suis à la fois agréablement surpris et déçu ! Le début est juste incroyable avec un vrai travail d'écriture et un réel plaisir à retrouver un univers que l'on pensait épuisé... Mais quand on regarde de plus près, l'histoire ne colle pas avec les autres films comme L'histoire de Bardock ou encore le tout premier film sur Broly... Où se situe Dragon Ball Super : Broly ? remplace-t-il tout ce que l'on pensait établie ? ... On se doute bien que ce film est fait pour faire de Broly un nouveau personnage dans la suite de la série DBS, mais aussi d'intégrer (enfin!) Gogeta qui n'était apparu que dans l'OAV contre Janemba. Ma grosse déception viendra des combats que je n'arrive pas à regarder, cela va trop vite, parfois même mal dessiné. Je demande à voir la suite dans la série !
    moket
    moket

    Suivre son activité 89 abonnés Lire ses 2 782 critiques

    3,0
    Publiée le 19 janvier 2020
    Dragon Ball réinvente Broly et, au passage, le mythe fondateur de la série, à savoir la destruction de la planète Végéta et l'envoi de Goku sur Terre. Cela permet de donner un peu plus de contenance aux antagonistes, même si Freezer semble avoir ici un caractère un peu trop enfantin. Au final, on retrouve un univers qu'on adore, un personnage qui était l'un des plus mythiques et qui, bien que remodelé, est resté sacrément badass, et des combats. Pas foufou mais agréable.
    stallonefan62
    stallonefan62

    Suivre son activité 67 abonnés Lire ses 1 603 critiques

    5,0
    Publiée le 22 mars 2019
    Totalement jouissif !! Une première partie sur la planète Végéta vraiment très intéressante, un plaisir de revoir certains personnages comme Bardock ou le roi Végéta !! Viens ensuite une 2ème partie basé exclusivement sur un affrontement de fous furieux entre Broly et le duo Goku/Végéta !! Une bataille de folie,acharné, sans temps mort s'étalant sur près de 40min, avec des combats incroyables, et surtout l'arrivée du Gogéta Blue, qui envoie du très très lourd !!! A noter une VF de très bonne qualité !!
    Cinememories
    Cinememories

    Suivre son activité 67 abonnés Lire ses 885 critiques

    3,0
    Publiée le 23 juillet 2019
    On ne présente plus San Goku, Vegeta, leurs amis et leurs ennemis. L’univers d’Akira Toriyama est d’une richesse, qui a grandi avec une génération avide d’action et de puissance. Nul doute que ce film est une dédicace aux fans, car cela permet de proposer un divertissement à l’ancienne et un cadeau de bienvenue, en intégrant un personnage légendaire dans l’univers canon. Après « One Piece Film Z », Tatsuya Nagamine s’attaque à un arc pourtant bien connu, celui des saiyens de Vegeta. Passé l’instant flashback-contexte, qui peut faire perdre patience, on prend un malin plaisir de redécouvrir l’univers sur grand écran. Fini les OAV et autres réalisations oubliables, car cette fois-ci ça compte vraiment. Heureusement que la réception de l’anime « Dragon Ball Super » a pu donner un nouveau souffle aux personnages que l’on croyait éteints depuis près de deux décennies. D’entrée ce ne sont pas des combats qui manquent, mais ce seront surtout les traces de la nostalgie qui guideront notre visionnage. De du désastre de la planète Vegeta à la fin du tournoi du pouvoir, les origines de Broly sont bien plus complexes qu’auparavant, bien que cela ne puisse tenir en un mot, vengeance. Déchu par les ambitions de son père, ce protagoniste à part entière est tout ce qu’il y a de plus mémorable et tragique. Il sera mené à croiser la route de nos héros et la confrontation sera imminente. On le sait alors que trop bien, le scénario est mince, car le cœur du sujet sera dans les échanges de pugilats. Et sur ce point, le combats ne peuvent nous lasser. On innove encore dans la mise en scène et la qualité dynamique du cadrage. L’adrénaline est au rendez-vous, cependant on regrette le frein auditif, car il manque encore une bande son digne de ce nom et avec plus de personnalité, pour que l’on jubile davantage. Notons alors un second regret notable, la présence du nouveau Freezer. De toute évidence, on ne savait pas quoi en faire, car l’ennemi le plus charismatique et le plus cruel de la génération Dragon Ball Z est tourné au ridicule, dans un élan de ressort comique négligeable. Lui avoir donné plus de puissance ne suffit pas non plus à le rendre utile, car il reste le malheureux maillon faible dans ce combat de rue. Quand bien même le prince lui-même reste en retrait pour contempler les affrontements, sa présence pèse. Mais toute cette fantaisie sert également à placer ce personnage comme une astuce scénaristique, afin de combler quelques passages à vide et cela pourrait continuer à en être ainsi. Il y a encore des efforts à faire dans la modernisation de l’œuvre. Toutefois la connexion est faite entre les univers des films et de la série. Le prolongement du monde de Goku est toujours un honneur à suivre, notamment pour le fan qui l’a suivi depuis un moment, sans pour autant remonter au Club Dorothée. « Dragon Ball Super : Broly » tire une grande leçon d’empathie à travers son personnage, dorénavant rationalisé et maîtrisé. En revanche, l’humour grandi et l’intrigue piétine. Ce film est sorti par nécessité, comme un événement inaugural afin de sonner une révolte chez la dernière génération, celui qui cherche encore les sensations les plus pures dans les combats qui explosent tout.
    Guillaume C.
    Guillaume C.

    Suivre son activité 63 abonnés Lire ses 138 critiques

    3,5
    Publiée le 25 janvier 2019
    Vu en avant 1ère mercredi 24 janvier, la salle comble suffisait à traduire l’attente des fans autour de ce nouveau film de DB Super. L’occasion de remettre de l’ordre dans la chronologie de Dragon Ball. Car il ne faut pas oublier que Dragon Ball Super fait fi de tous les OAV de DBZ et devient donc la chronologie officielle (Goku et Vegeta n’ont donc jamais vu Broly). Ce « DB Super Broly » revisite donc les histoires de Bardock et Broly, tout en respectant les grandes lignes des OAV DBZ (qui pour mémoire n’étaient pas canon), afin de les intégrer officiellement à la chronologie de la saga. Plutôt bien fait, il est dommage que la dimension dramatique de ces 2 personnages qui existait dans les OAV de DBZ disparaisse quasi totalement dans ce film. Il faut dire que l’ambiance demeure fidèle à celle de DB Super, c’est globalement léger, mais ça fonctionne bien, on retrouve avec plaisir l’humour débile de Toriyama (dont certaines blagues vont clairement rappeler des bons souvenirs aux fans de DBZ). Cette rectification chronologique se fait donc sans surprise, mais reste agréable et constitue le scénario du film, mais Dragon Ball ne serait pas Dragon Ball sans baston et s’il est un peu avare en la matière en début de film, la seconde moitié oublie et le scénario et les dialogues pour laisser place à un gigantesque affrontement. Et là… la claque est monstrueuse, visuellement sublime, démesuré, sa fuse dans tous les sens et clairement Toei Animation met le paquet comme jamais. On assiste tout simplement à l’affrontement le plus stylisé et spectaculaire de l’histoire de la saga, un vrai fantasme pour tout fan de Dragon Ball. A tel point qu’on en oublie sa longueur (au moins 30 minutes) et toutes les faiblesses qui vont avec (une absence d’enjeux totale, un scénario d’un coup réduit à 0, un Broly qui s’énerve en permanence sans trop savoir pourquoi..), bref des vilains défauts qu’on pardonne sans soucis tant le spectacle est énorme (clairement allez le voir au cinéma car vous perdrez une grande partie de l’intérêt sur petit écran), on en prend plein les yeux, les oreilles et la tête et on est la « Waaaaa trop fort » bref comme quand on était gamin devant notre TV. Quel dommage qu’en revanche l’animation devienne de mauvaise qualité par moment dans la 2ème moitié du film lors des rares respirations quand la bataille ne fait pas rage. Toei Animation a tellement mis paquet sur l’affrontement que les autres scènes (encore une fois pour la 2ème moitié du film) ne bénéficient pas du même soin. Autre gros défaut, le film se centre sur Vegeta-Goku-Broly-Freezer, pour les autres c’est portion congrue, voire rien du tout, dommage j’aurais beaucoup aimé revoir toute la bande. Vous l’aurez compris ce « Broly » a des vilains défauts (comme toute la sage au final) mais ça reste du Dragon Ball alors on lui pardonne tout, parce que c’est culte, parce que ça nous vend toujours du rêve, parce que même si ce « Broly » peut parfois s’avérer agaçant il nous sert ce que tout fan veut voir dans un Dragon Ball, aucune surprise mais de la maîtrise et c’est quelque part tout ce qu’on demande et les applaudissements à la fin sont bien la preuve qu’on est tout de suite preneur d’un nouveau film (perso remettre Cooler dans la chronologie officielle serait parfait).
    Nicolas.BSN
    Nicolas.BSN

    Suivre son activité 70 abonnés Lire ses 294 critiques

    4,0
    Publiée le 13 mars 2019
    Le retour de nos guerriers saiyans préférés se fait à renfort de combats ultra puissants contre un ennemi enfin canonisé par Akira Toriyama! Broly ne déroge pas à sa réputation: il possède une force quasi illimitée et met à mal nos deux héros. Heureusement un personnage de fusion fait alors son apparition pour nous combler de plaisir avec une bataille épique. L’histoire du peuple saiyan est également bien décrite au début du long métrage.
    S-Kayp
    S-Kayp

    Suivre son activité 59 abonnés Lire ses 907 critiques

    4,5
    Publiée le 2 janvier 2020
    Ce film représente parfaitement bien le manga, dans son histoire, dans les dialogues et l'humour, dans les combats etc. Pour les fans du manga, comme moi, ce film est un plaisir à regarder. En plus il est super beau graphiquement.
    eldarkstone
    eldarkstone

    Suivre son activité 54 abonnés Lire ses 1 245 critiques

    4,0
    Publiée le 1 février 2019
    incroyable ! en plus d'avoir une narration qui revient a l'histoire de base de Dragon Ball, en y ajoutant des personnages de la nouvelle generation, des combats epiques et dantesques qui nous scotchent a l'ecran ! c'est tres bon et ça fait plaisir !
    Incertitudes
    Incertitudes

    Suivre son activité 54 abonnés Lire ses 1 908 critiques

    3,0
    Publiée le 15 septembre 2019
    Dans le temps, il me semble qu'on avait déjà eu un OAV avec Broly. Celui de 2019 le montre comme une brute épaisse sans réelle personnalité. Son père l'utilise comme un jouet. Un outil d'une vengeance à l'encontre du prince Vegeta. C'est bien beau mais en quoi s'attaquer à son fils et à Sangoku va le satisfaire ? Je veux dire, en quoi ils sont responsables de sa colère ? Comme il y a du Freezer là-dessous, plus manipulateur que jamais, il y a forcément anguille sous roche. La première heure est un long flashback. On voit brièvement le père de Freezer, le roi Cold dont on ne sait pas grand-chose, céder le pouvoir à son rejeton. On connaît la suite. Freezer craint les Saiyans et leur montée en puissance après chaque combat. D'où sa solution expéditive à l'égard de la planète Vegeta. Pas de combat à se mettre sous la dent. Juste le plaisir de retrouver le prince Vegeta et surtout le père de Sangoku : Bardock. Les quarante dernières minutes sont consacrées à l'affrontement entre Broly et Vegeta/Sangoku. La parlotte s'efface au profit des hurlements, des grognements ou des cris de souffrance. Un combat un peu long même si on peut admirer toutes les transformations des saiyans. Y compris une fusion comme dans l'animé de 1995 contre Janemba. Manque d'imagination ou clin d’œil ? Je ne saurais le dire. Beerus et son serviteur ne font que de la figuration tout comme Bulma et Piccolo. Tous les autres amis de Sangoku sont absents. Pour moi, cet OAV consacré à Broly n'est pas indispensable.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top