Mon AlloCiné
Alad'2
Note moyenne
2,3
15 titres de presse
  • Le Parisien
  • Closer
  • CNews
  • Dernières Nouvelles d'Alsace
  • La Voix du Nord
  • Public
  • Télé 2 semaines
  • Le Journal du Dimanche
  • Les Fiches du Cinéma
  • L'Express
  • Voici
  • Ecran Large
  • Le Dauphiné Libéré
  • Les Inrockuptibles
  • Mad Movies

Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

15 critiques presse

Le Parisien

par La Rédaction

Alors, pari réussi, cet "Alad’2" ? Totalement. On rit beaucoup et peut-être plus dans cette comédie énergique débarrassée de quelques facilités déplacées (« la jaquette volante »), et qui s’amuse sans en faire trop à glisser de savoureux anachronismes dans les dialogues.

La critique complète est disponible sur le site Le Parisien

Closer

par La Rédaction

Anachronismes et blagues potaches pour cette fable qui réjouira surtout les fans de Kev Adams !

CNews

par La rédaction

Même si le scénario ne relève pas du génie, et les dialogues, contrairement au tapis, ne volent pas très haut, cette suite fait la part belle aux guests, dont Depardieu en Christophe Colomb, et offre à Jamel Debbouze l’occasion de jouer les méchants.

Dernières Nouvelles d'Alsace

par Nathalie Chifflet

Un conte pop-corn avec gags à répétition servis en friandises aux enfants.

La critique complète est disponible sur le site Dernières Nouvelles d'Alsace

La Voix du Nord

par Christophe Caron

Pas beaucoup de scénario dans cette farce clinquante, mais une avalanche de gags pour ce qui s’apparente à un "Marrakech du rire" sur grand écran.

La critique complète est disponible sur le site La Voix du Nord

Public

par Florence Roman

Les gags potaches et les répliques venues de nulle part jouent à font l'anachronisme.

Télé 2 semaines

par Emilie Leoni

Les ingrédients qui ont fait le succès du premier volet sont réunis : action, dérision et références cocasses, rehaussés par la performance survoltée de Jamel Debbouze et par une belle brochette d'invités.

Le Journal du Dimanche

par Baptiste Thion

Pour le reste, "Alad’2" ressemble à s’y méprendre au premier : un film virevoltant et calibré pour les ados où se succèdent péripéties, anachronismes, vannes et références plus ou moins efficaces.

La critique complète est disponible sur le site Le Journal du Dimanche

Les Fiches du Cinéma

par Michel Berjon

Toujours aussi immature à 27 ans, Kev Adams est déjà dans l’autodérision tandis que Jamel Debbouze apporte son délire verbal à cette grosse production.

La critique complète est disponible sur le site Les Fiches du Cinéma

L'Express

par Christophe Carrière

[...] l'ensemble ressemble à un consciencieux collage de sketchs plus ou moins drôles sans véritable liant. Dans ces conditions, la mayonnaise ne prend pas et la comédie, si elle reste digeste, manque cruellement de goût.

Voici

par La Rédaction

Une comédie carton-pâte à l'anachronisme relou, certes destinée aux ados (qui méritent mieux). Restent quelques micro-scènes drôles grâce aux seconds rôles.

Ecran Large

par Simon Riaux

Plus laid, bête et soporifique que son aîné, "Alad'2" accomplit l'exploit de le dépasser dans presque tous les domaines.

La critique complète est disponible sur le site Ecran Large

Le Dauphiné Libéré

par La Rédaction

Après avoir libéré Bagdad de l’emprise de son terrible Vizir, Aladin s’ennuie au palais et ne s’est toujours pas décidé à demander en mariage la princesse. Mais un terrible dictateur, Shah Zaman, s’invite au Palais et annonce qu’il est venu prendre la ville et épouser la Princesse. A éviter.

Les Inrockuptibles

par Quentin Billet-Garin

"Alad’2" n’offre ni une variante ni une extension du premier volet. C’est une véritable copie, et le miroir (un de plus) d’une industrie flémarde sujette à une véritable crise d’imagination. Le cinéma français ne sait plus rire, et ne fait définitivement plus rire.

La critique complète est disponible sur le site Les Inrockuptibles

Mad Movies

par François Cau

[...] vide artistique interstellaire d'un projet calé sur les maigres acquis du premier épisode.

Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top