Notez des films
Mon AlloCiné
    Le Fils de Joseph
    Anecdotes, potins, actus, voire secrets inavouables autour de "Le Fils de Joseph" et de son tournage !

    Partir d'un mythe

    Lorsqu'il écrit un roman ou réalise un film, Eugène Green part constamment d'une idée qu'il développe ensuite « mythiquement ». Ainsi, pour Le Fils de Joseph, le metteur en scène s'est basé sur le mythe du Sacrifice d’Abraham. Il confie : "Pour les Grecs de l’époque classique, un mythe était une histoire dont le simple déroulement narratif comporte la possibilité d’exprimer une ou plusieurs vérités. Je connaissais des personnes qui étaient dans la situation de Marie et Vincent, c’est-à-dire une femme qui élève seul son enfant car le père n’a pas voulu le reconnaître d’une façon ou d’une autre. Je pense que les femmes qui ont pris la décision d’élever leur enfant seules sont des femmes courageuses, remplies de vie, d’une vie qu’elles souhaitent prolonger dans un autre être humain."

    Rapport à la Bible

    Le Fils de Joseph est divisé en cinq parties qui ont toutes trait à des passages de la Bible (une constante dans la filmographie de Eugène Green) : « Le sacrifice d’Abraham » où l’on voit le personnage de Vincent en but face à sa mère et à l’incompréhension de cette absence paternelle ; « Le Veau d’Or », sur le milieu de l’édition, avec ses jeux de pouvoir et sa tendance l’idolâtrie ; « Le Sacrifice d’Isaac », où l’on voit Vincent tenter de sacrifier son père, dans un renversement du mythe ; puis « Le Charpentier », où s’établit, comme entre Jésus et Joseph, une relation filiale qui n’est pas fondée sur le sang ; enfin « La Fuite en Egypte », lorsque Joseph, Marie et Vincent partent de Paris pour rejoindre la Normandie. 

    Casting

    Pour les trois rôles principaux d’adultes, Eugène Green a fait appel à des acteurs qu'il connaissait bien parce qu'il avait déjà travaillé avec eux : Natacha Régnier dans Le Pont des Arts, Fabrizio Rongione dans La Sapienza, et Mathieu Amalric dans le moyen-métrage Les Signes. En ce qui concerne Maria de Medeiros, le cinéaste l'avait souvent vue jouer au cinéma et au théâtre, en français et en portugais. Green avait par ailleurs déjà partagé des expériences avec la plupart des autres comédiens de son film lorsqu'il faisait du théâtre.

    Premiers pas

    Victor Ezenfis, campant le fils, fait ici ses premiers pas au cinéma. Lorsque Eugène Green fait un casting, il ne demande jamais aux acteurs de jouer des scènes mais simplement de se présenter pour qu'il puisse discerner leur vie intérieure et voir de quelle façon elle transparait chez eux. "J’ai instauré une relation de confiance avec lui, qui nous a permis de travailler dans une parfaite harmonie, et je l’ai trouvé juste dans toutes les situations", se rappelle le réalisateur.

    Scène d'amour

    Avec Le Fils de Joseph, Eugène Green met pour la première fois en scène une scène d’amour. Il justifie ce choix : "Au risque de choquer certaines personnes, je pense que la censure a permis l’érotisme qui me semble dorénavant perdu. Depuis le milieu des années 70, nous voyons tout, de sorte que devant les scènes de sexe, j’ai souvent l’impression d’assister à un cours de zoologie. Plus rien n’est suggéré, tout est dans une frontalité sans imagination. J’ai donc préféré filmer les ressorts du divan sur lequel Pormenor et sa secrétaire font l’amour, ce qui me semblait être une bonne façon, à la fois comique et un peu triste, car nous l’apercevons du point de vue de Victor, de suggérer l’acte érotique. Il faudrait pouvoir retrouver un peu du frisson lié à la pudeur et au désir, qui n’est rien d’autre que l’absence d’accomplissement. C’est ce que savent tous les grands poètes d’amour depuis Sapho. Un plan sur deux mains qui se touchent en dit plus sur le désir amoureux qu’une étreinte filmée entièrement et sans fard."
    Les secrets de tournage des films les plus populaires lors des 30 derniers jours
    • La Reine des neiges 2 (2019)
    • Les Misérables (2019)
    • Le Mans 66 (2019)
    • J'accuse (2019)
    • La Belle époque (2019)
    • À couteaux tirés (2019)
    • Joyeuse retraite ! (2019)
    • Brooklyn Affairs (2019)
    • Hors Normes (2019)
    • Jumanji: next level (2019)
    • La Famille Addams (2019)
    • Joker (2019)
    • Le Meilleur reste à venir (2018)
    • Chanson Douce (2019)
    • Star Wars: L'Ascension de Skywalker (2019)
    • Les Éblouis (2019)
    • Toute ressemblance... (2018)
    • Gloria Mundi (2019)
    • Last Christmas (2019)
    • Countdown (2019)
    Back to Top