Mon AlloCiné
Tempête de sable
Séances Bandes-annonces Casting Critiques spectateurs Critiques presse Photos VOD
Blu-Ray, DVD Musique Secrets de tournage Box Office Récompenses Films similaires News
Anecdotes, potins, actus, voire secrets inavouables autour de "Tempête de sable" et de son tournage !

Genèse du projet

Elite Zexer a eu l'idée de faire ce film après qu'elle ait accompagné sa mère photographier des femmes bédouines dans divers villages du désert israélien du Néguev. La cinéaste confie avoir vécu l'aventure la plus incroyable de sa vie :

"Pendant des années, j’ai eu la chance de rencontrer des femmes formidables dont l’histoire m’a profondément bouleversée. Certaines sont devenues des amies très proches. Le film est presque entièrement le fruit de ces échanges. Les personnes que j’ai rencontrées, les histoires que l’on m’a racontées, tout cela transparaît à l’écran plus que tout autre chose. Mes rencontres avec les Bédouins ont façonné chaque plan de ce film."

Une rencontre

Parmi les différentes rencontres qu'elle a faites en compagnie de sa mère, une a tout particulièrement été déterminante pour Elite Zexer. Cette dernière se rappelle : "Ma mère et moi avons accompagné une jeune femme lors de son mariage avec un inconnu qu’elle épousait pour satisfaire sa famille, alors qu’elle aimait un autre homme en secret. Quelques minutes avant de rencontrer son futur époux pour la première fois, elle s’est tournée vers moi et m’a confié : « Cela n’arrivera jamais à ma fille. » À cet instant, j’ai su qu’il fallait que je fasse ce film."

Authenticité

L'écriture du scénario, qui a pris quatre ans, a constitué la plus grosse difficulté pour Elite Zexer. La cinéaste a en effet dû aborder une culture qu'elle ne connaissait pas, "avec des traditions, des croyances, des coutumes et une langue différentes des miennes". Elle poursuit :

"Quand bien même la culture des Bédouins m’était étrangère, il fallait que le script soit un reflet authentique de leur vision du monde. J’ai donc passé des années à écrire et réécrire le scénario encore et encore, jusqu’à sentir qu’il la retranscrivait fidèlement. Le scénario est fictif, mais il est inspiré de faits réels, et je l’ai écrit en me sentant dans l’obligation de le rendre aussi vrai que possible, non seulement parce que c’est le genre de cinéma qui me correspond le mieux, mais aussi parce que je ressentais le devoir de représenter avec justesse les gens que j’ai rencontrés."

Casting

Comme il était impossible d'engager de vrais Bédouins pour les rôles principaux (et encore moins des femmes de la région puisqu'elles ne peuvent pas être filmées), Elite Zexer a décidé de travailler avec des actrices professionnelles arabes. Ces dernières ont ainsi été coachées pour qu'elles puissent parler le dialecte bédouin sans accent au moment du tournage.

Prix et festivals

Tempête de Sable a remporté le Grand Prix à Sundance dans la section "films étrangers" ainsi que de nombreux Ophirs (l'équivalent des César en Israël). Le film représentera également l'Israël aux Oscars 2017 et a très bien marché dans ce pays. Elite Zexer justifie ce succès : 

"J’ai accompagné mon film dans de nombreux pays pendant presque un an et je crois pouvoir dire que les gens qui le voient réagissent de façon très forte à deux choses. La première, c’est qu’ils apprécient que ce film leur donne, à voir et à mieux comprendre, une société dont ils ne connaissent rien. La seconde, c’est qu’ils arrivent à se connecter de façon personnelle, bien que le film parle d’une communauté qui n’est pas la leur. Pour moi, c’était l’intention principale : je souhaitais être universelle et pas ethnographe."

Se faire la main

Tempête de sable a été tourné par une réalisatrice israélienne avec des acteurs arabes s'exprimant en dialecte bédouin. Avant de pouvoir faire ce long métrage, Elite Zexer avait réalisé un court métrage, "Tasnim", qui se déroulait également dans une communauté bédouine, pour voir si elle était capable de faire un film sur une culture aussi éloignée de la sienne.

"Je me suis retrouvée à diriger en hébreu et en anglais des acteurs arabes qui avaient dû apprendre une langue différente de la leur. Cela peut sembler complexe mais pour moi, ça a été une expérience incroyable. Je savais exactement comment diriger mes acteurs à tout moment, par mes gestes et mes sensations. C’était presque comme une épure, dans le sens où ça ne reposait pas sur des mots mais sur des émotions", confie-t-elle.
Les secrets de tournage des films les plus populaires lors des 30 derniers jours
  • La Belle et la Bête (2017)
  • Baby Boss (2017)
  • Lion (2016)
  • Sage Femme (2017)
  • Gangsterdam (2016)
  • Split (2017)
  • Logan (2017)
  • Ghost In The Shell (2017)
  • Patients (2017)
  • Kong: Skull Island (2017)
  • Les Figures de l'ombre (2016)
  • The Lost City of Z (2016)
  • Grave (2016)
  • Chacun sa vie (2017)
  • L'Embarras du choix (2016)
  • Sous le même toit (2016)
  • Going To Brazil (2017)
  • Alibi.com (2016)
  • Telle mère, telle fille (2016)
  • Brimstone (2016)
Back to Top