Mon AlloCiné
Sage Femme
Séances
Bandes-annonces
Casting
Critiques spectateurs
Critiques presse
Photos
VOD
Blu-Ray, DVD
Musique
Secrets de tournage
Box Office
Récompenses
Films similaires
News
note moyenne
3,4
841 notes dont 138 critiques
11% (15 critiques)
29% (40 critiques)
26% (36 critiques)
25% (35 critiques)
6% (9 critiques)
3% (4 critiques)

138 critiques spectateurs

benoitG80

Suivre son activité 928 abonnés Lire ses 1 090 critiques

4,5Excellent
Publiée le 24/03/2017

"Sage Femme" ou un film qui magnifie la tendresse et la délicatesse au plus haut point ! Une histoire de retrouvaille de deux êtres que tout oppose, la cigale et la fourmi pourraient en être presque la référence, sauf qu'ici un homme disparu lie leur histoire avec douleur... Rien ne présageait cette sage femme, contenue et... sage, réservée et (trop) mesurée à renouer avec la maîtresse de son père, femme bien moins sage, égocentrique et insouciante, uniquement tentée par les petits plaisirs de la vie ! Et par ce biais, Martin Provost va faire éclore une multitude de sentiments beaux et en même temps difficiles, compliqués, et pourtant l'exact reflet d'une réalité bien réelle que chacun peut rencontrer ! En effet ici, l'une ne sait que donner la vie, tandis que l'autre la prend pour argent comptant alors que l'heure de rendre la monnaie a sonné sans prévenir, par la présence sournoise de la maladie, tel un rappel à l'ordre infaillible et inflexible... C'est là-dessus que cette histoire va nous amener à découvrir une relation faite d'urgence, urgence à donner de l'amour pour celle qui n'a su qu'en prendre pour elle et elle seule, en donnant cette fois à l'autre qu'elle a abandonnée et trahie, en retrouvant quelques moments de bonheur et de complicité à partager avec Claire Comme une fille d'adoption ! Le temps compté agit comme un starting-block où pas une seule minute n'est à gaspiller ! Chacune va s'apprivoiser, apprendre à se connaître, à se faire aimer au point de bouleverser ces deux existences jusqu'à faire d'autres rencontres improbables par ricochet, dont Olivier Gourmet l'illustre parfaitement en compagnon tranquille et attachant ! Catherine Frot presque trop dans son rôle dans les premiers instants, va prendre une dimension différente qui va la rendre émouvante et fort juste tandis que Catherine Deneuve n'aura jamais été aussi spontanée et fraîche que dans cette composition décidément très en phase avec son état d'esprit naturel ! C'est bien ici un rendez-vous avec le bonheur dont il s'agit, rendez-vous de dernière minute mais ô combien nécessaire, profond et salutaire pour ce couple de femmes si contrasté... Deux beaux portraits qui s'ouvrent l'un à l'autre, peints avec une grande et douce sensibilité !

Albator94z

Suivre son activité 10 abonnés Lire ses 200 critiques

5,0Chef-d'oeuvre
Publiée le 26/03/2017

Du "ventre de Juliette" à "Sage femme", on ne peut que souligner la grande délicatesse du cinéma de Martin Provost. Pourtant les retrouvailles de deux femmes que tout semble opposer me paraissaient "déjà vues". Cette première rencontre entre ces deux actrices exceptionnelles m'a bouleversé en affichant de très beaux moments tendres et intimistes ...

Cinéphilion

Suivre son activité 19 abonnés Lire ses 120 critiques

3,5Bien
Publiée le 25/03/2017

De Martin Provost, « Sage Femme » est un authentique film d’auteur à la française surprenant, agréable et pleins de sensibilités. Deux actrices réunies pour leur talent face à deux personnages que tout oppose… Premier grand retour pour Catherine Frot depuis le succès colossal de « Marguerite », il y a d’un côté Claire, sage-femme monoparentale. Elle mène une vie trop bien rangé sans en demander plus, ni même pas moins à personne. De l’autre, il y a Béatrice. Bonne vivante, dépensière, ce n’est certainement pas le cancer duquel elle est atteinte qui va l’arrêter dans son quotidien folklorique. La confrontation de ces deux personnalités complètement en opposition découle sur une histoire de vie commune pudique, drôle et en même temps rempli de mélancolie et de nostalgie. Ce face à face entre thèse et antithèse est par ailleurs une figure de style qui guette le récit en permanence. L’une veut du cabillaud, l’autre de la viande rouge, l’une prend le taxi, l’autre le métro, l’une est malade, l’autre travaille dans la santé… Deux femmes réunit par le même homme dans un amour disparate où chacune d’entre elle va apporter quelque chose à l’autre. Malgré le dramatique de la situation, croyez-le ou non, on rit beaucoup… Un rire sain, honnête, sans vulgarité, rempli de joie offrant de cette complicité forcée un véritable hymne à la vie. « Sage Femme » est une petite pépite à la française retraçant des instants basiques du quotidien que le grand écran parvient à rend immuable. Aussi, le film détient ce rare talent que possède les oeuvres du genre à tourner hors des clichés parisiens et à redonner une jolie image de différentes régions et autres villes, comme c’est le cas du patrimoine de Mantes-La-Jolie fièrement mis en valeur au gré des préjugés sociaux que chacun peut avoir. Bilan : Un beau casting pour une histoire de vie classique à regarder avec bon cœur.

https://cinephilion.net/2017/03/24/sage-femme-de-martin-provost/

marc C.

Suivre son activité 5 abonnés Lire ses 31 critiques

5,0Chef-d'oeuvre
Publiée le 23/03/2017

Film remarquable tout en finesse et subtilité.Avec beaucoup d'humanité ce film est une fresque sur les rapports humains. Les deux actrices sont exceptionnelles,avec une mention particulière pour Catherine Deneuve au sommet de son talent.

Jimmy John David Maillot

Suivre son activité 16 abonnés Lire ses 6 critiques

3,5Bien
Publiée le 10/03/2017

Bon film sur l'amour et la mort, la joie et la colère, l'amour et la haine, la rancoeur et le pardon, du froid et de la rigolade. On voit évoluer un personnage joué par Catherine Frot qui dès le départ présentait un sérieux pesant et qui, au contact d'une femme (dont elle s'y attendait pas du tout) va voir sa vie s'illuminer. Le métier de sage femme est mis à l'honneur dans ce film donc âme sensible s'abstenir. À travers ce titre, on fait allusion au métier mais il y a une autre allusion qui se voit apparaître au fil du temps : celle d'une sage femme au sens strict du terme. Quand à la réalisation, elle reste basique toutefois il y avait quelques scènes très intéressantes dont voici le spoiler pour ceux qui souhaitent savoir Spoiler: Les scènes d'accouchements étaient des trésors scénaristiques car pour chaque types d'accouchements, on avait un avant-goût de ce qui allait se passer jusqu'au prochain accouchement comme si c'était une prémisse à un nouvel épisode de la vie du personnage. La musique était très bien choisie, témoignant bien les différentes scènes. Film conseillé pour les personnes qui regarde un film pour son fond et non pour sa forme et pour les personnes qui souhaitent voir des films un peu plus sérieux.

Ninideslaux

Suivre son activité 4 abonnés Lire ses 28 critiques

2,5Moyen
Publiée le 23/03/2017

Martin Provost nous avait emballés avec Séraphine, film original et personnel. En nous proposant aujourd'hui une confrontation entre les deux actrices les plus bankables -les mieux payées- du cinéma français, on ressent un petit sentiment un peu désagréable d'opération commerciale -qui pourrait donner lieu à un film réussi d'ailleurs! Hélas, les deux personnages sont si caricaturaux qu'on se désintéresse très vite de leur sort, et qu'on s'ennuie, mais alors! Claire (Catherine Frot) est sage femme, dans une petite maternité -à taille humaine- du côté de Mantes la Jolie. Son métier, c'est sa vie, elle l'exerce avec passion, et nous du même coup on assiste à de nombreux accouchements, avec émersion d'un bébé tout gluant et friponné qu'on pose sur le sein de sa mère -c'est attendrissant mais on s'en lasse. Elle a un fils, qu'elle a eu toute seule, qui fait ses études de médecine et a toujours rêvé de devenir chirurgien (à moins que cela ne soit sa mère qui l'a surtout rêvé pour lui....), et elle passe ses loisirs dans son petit jardin ouvrier, un endroit bucolique en bord de Seine. Elle a adoré son père, Antoine, sportif de haut niveau, qui s'est suicidé après qu'une femme, Béatrice, l'ait quitté. Elle est psychorigide et orthorexique, ne mange pas de viande, ne boit pas de vin, sympa, mais un peu pénible quand même.... Et voilà que Béatrice (Catherine Deneuve) débarque dans sa vie à la recherche d'Antoine, dont elle ignore la disparition. En fait on vient de lui découvrir une tumeur au cerveau, du genre mauvais, et elle a peur. Elle est égoïste, frivole, n'a jamais suivi que son bon plaisir et ne gagne sa vie qu'en allant jouer dans des tripots sordides, au fin fond de banlieues glauques. Claire la rejette violemment, et puis, son sens du devoir étant plus fort que tout, elle va l'aider.... cette femme qui n'a plus rien, ni argent, ni domicile, abandonnée par son dernier amant en date. On n'y croit pas une seconde. On ne croit pas trop non plus à l'histoire d'amour qui se noue avec le voisin de jardin, routier (sympa...), jovial et viril (Olivier Gourmet). Bref, on ne croit à rien -c'est bien là le problème..... A éviter

nathalie s.

Suivre son activité 0 abonné Lire ses 3 critiques

2,0Pas terrible
Publiée le 25/03/2017

Trop caricatural. Le film vaut uniquement par son duo d'acteurs. Tout est répétitif. Les accouchements en directs, Béatrice qui boit, fume, à tout va. Claire qui fait l'offusquée à tout bout de champs. La méchante drague de Paul. Ce film ne crée aucune surprise, tellement il en fait des tonnes. Un peu de mélo ça va, trop ça ne ne passe plus. J'ai été ravie de voir nos deux Catherine qui s'en sortent bien malgré la pauvreté du scénario

papalou

Suivre son activité 6 abonnés Lire ses 157 critiques

3,5Bien
Publiée le 28/03/2017

Une ambiance une musique et des personnage à la claude sautet, "sage femme" m'a transporter mélancoliquement vers un cinéma dès année 70´s un air "des choses de la vie"! Une mise en scène parfois maladroite et un brin vieillot mais terriblement attachante ! Et surtout qui magnifie ces portraits de femmes. respect pour Catherine Deneuve qui incarne ce personnage volubile et volatile en quête d'un dernier regard vers la vie. Catherine Frot renvoie la réplique ciselé à C Deneuve , n'est pas en reste. Elle donne de l'épaisseur à Ce personnage de femme sage et sage femme qui retient ses émotions et dans la maîtrise permanente.... Très beau duel et complicité forcée de ce binôme malgré elle. 2 femmes arrivées au monde un peu par hasard ... Très éloigné et très proche à la fois chacune trouvant ses échappatoires et son sens dans leurs vie. Il me semble qu'elles ont en commun une vacuité existentiel; une vie sérieuse versus une vie de patachon....point de différence ? Les dialogues sont sensibles et encore une fois rappelle des élans affectifs à la Sautet. L'humour n'est jamais très loin et s'invite parfois afin de dédramatiser les situations . Léger et sensible, très agréable plongeon dans ce tourbillon!

JEANRENE43

Suivre son activité 8 abonnés Lire ses 123 critiques

4,5Excellent
Publiée le 26/03/2017

Deux sens strictement opposés de vivre... J'ai beaucoup aimé. Je ne comprends pourquoi les critiques sont si sévères. Catherine Deneuve et Catherine Frot sont toutes les deux excellentes, l'une superficielle, dans la jouissance de l'instant,... l'autre en profondeur dans son engagement à aider les femmes à donner la vie. Un film magnifiquement servi par le scénario et des actrices qui peuvent postuler à un prix ?

Jean Marc Dinaut

Suivre son activité 11 abonnés Lire ses 254 critiques

2,0Pas terrible
Publiée le 28/03/2017

Emportez par l'immense talent de ses deux grandes comédiennes, nous sommes allez, ma femme et moi, voir ce film certains de voir un chef d'oeuvre, ou du moins une oeuvre accomplie.Eh bien nous avons été bien déçus. Ce film traîne en longueur des situations improbables et parfois très caricaturales. Les comédiennes, contraintes, jouent de façon mécaniques et figées. L'émotion est absente de toutes les scènes. Les séquences jouées en studio le sont dans des décors laids et improbables. Pourtant l'histoire, loin d'être simple est belle et très cinématographique. Mais encore une fois, pour arracher des sentiments, des douleurs, des colères, il aurait fallu introduire, dans la mise en scène, plus de fureur, plus d'empathie, plus de violence. Là c'est plat ! et même souvent invraisemblable. Le film est aussi, long, pourtant on a l'impression qui manque des trucs, des liaisons,des indices pour accomplir cette narration et lui donner vie. C'est l’inévitable film, version téléfilm, idéal pour les télés. DOMMAGE !

Senga2104

Suivre son activité 1 abonné Lire ses 58 critiques

2,0Pas terrible
Publiée le 22/03/2017

Très déçue par ce film. Le duo fonctionne parfaitement et les deux actrices sont parfaites. Le scénario manque de peps et d'émotion et éteint ces deux grandes artistes. C'est long, c'est mou. Dommage.

Flo G.

Suivre son activité 0 abonné Lire ses 2 critiques

1,5Mauvais
Publiée le 02/04/2017

L'histoire d'une femme qui prend sur elle, et d'une femme qui prend aux autres...Elle le fait avec une tendresse de circonstances ... Film lent et mou...qui m'a mise mal à l'aise.

tixou0

Suivre son activité 206 abonnés Lire ses 1 460 critiques

4,0Très bien
Publiée le 31/03/2017

"Sage(-)femme" : un joli titre, pour un joli film. Par Martin Provost, le metteur en scène des excellents "Séraphine" et "Violette". Encore une histoire de femme(s), mais là, il ne s'agit ni d'une artiste, ni d'un écrivain, mais d'une modeste "faiseuse de bébés" (quand la maternité de proximité où elle travaille depuis 28 ans ferme, jugée "non rentable",Spoiler: la dernière naissance à laquelle elle donne son art - et son amour, est celle d'un petit garçon, naissant d'une jeune femme dont elle avait accouché la mère, au tout début de sa carrière, et qu'elle avait même sauvée !..), une presque quinqua rangée, "Claire" (Catherine Frot), qui retrouve la dernière compagne de son père, la fantasque "Béatrice" (Catherine Deneuve). MP se fait lui aussi "maïeuticien" (comme il est convenu de dire maintenant que la profession est accessible aux hommes -Spoiler: comme saura l'illustrer d'ailleurs Simon, le fils de Claire), qui montre le travail délicat, et souvent douloureux, de reconquête des sentiments Spoiler: (quasiment mère/fille) entre Béatrice (Spoiler: fragilisée par la maladie) et Claire, à jamais marquéeSpoiler: par le suicide de son père, alors que jeune ado, drame qu'elle attribue à Béatrice. Une histoire qui sonne juste, narrée sans surcharge, sans pathos - tonique en diable qui plus est ! MP confirme ici qu'il fait, dans le meilleur sens du terme, du très bon "cinéma d'auteur", qui dit beaucoup, en montrant juste ce qu'il faut. Il réussit à rendre Deneuve crédible et attachante, tire le meilleur parti de CF, soigne ses rôles secondaires, et dirige à nouveau avec bonheur Olivier Gourmet ("Paul", le voisin de jardin...).

rollioni

Suivre son activité 194 abonnés Lire ses 1 535 critiques

4,0Très bien
Publiée le 30/03/2017

voilà un portrait de femme réussi à mes yeux....même si le scénario a quelque chose d'évasif, les personnages principaux ainsi que les dialogues sont attachants et humains.....(bravo à Catherine Deneuve, Catherine Frost et Olivier Gourmet)......Le film provoque de l'émotion sobre mais authentique, possède un regard juste sur la société et ses imperfections serais je tenté de dire,....Ce n'est pas certes un film sur le bonheur même si parfois le réalisateur essaie d'y accrocher un zest d'optimisme......le film est assez généraliste dans son propos et son scénario est pour moi le point faible, car il manque de temps forts et d'une certaine continuité.....Mais le film a quand même une force inhérente grâce à ses deux femmes qui se battent (Catherine Deneuve, extraordinaire dans son rôle de femme qui veut jouir de la vie) et une musique abondante et délicate.....Dans l'esprit j'ai trouvé qu'on était proche de l'esprit et de la mélancolie de "Séraphine" du même réalisateur, Même si le discours ici n'a rien en commun.....Cela reste du bon cinéma et un film que je conseille.....

ffred

Suivre son activité 228 abonnés Lire ses 2 672 critiques

4,0Très bien
Publiée le 28/03/2017

Séraphine, Où va la nuit, Violette...Autant de beaux films, autant de formidables portraits de femmes. Pour son nouvel opus, Martin Provost ne déroge pas à la règle. Sage femme est à la fois différent et à la fois pareil. Autre lieu, autre ambiance, mêmes femmes fortes, mêmes destins simples, brisés ou exceptionnels. Avec force tact et sensibilité, le metteur en scène nous raconte cette histoire aussi banale que compliquée et les liens qui lient ces deux femmes que tout oppose. L’une à l'aube d'une nouvelle vie, l'autre à la fin de la sienne. L’une découlant de l’autre. Le scénario est à l’image de la mise en scène...

http://lecinedefred2.over-blog.fr/2017/03/sage-femme.html

Les meilleurs films de tous les temps
Back to Top