Mon AlloCiné
Deadpool 2
note moyenne
4,1
7549 notes dont 536 critiques
14% (76 critiques)
36% (196 critiques)
29% (154 critiques)
12% (66 critiques)
6% (31 critiques)
3% (14 critiques)
Votre avis sur Deadpool 2 ?

536 critiques spectateurs

benoitG80

Suivre son activité 915 abonnés Lire ses 1 300 critiques

4,0Très bien
Publiée le 17/05/2018

« Deadpool 2 », après un premier opus explosif de Tim Miller en terme de renouveau du super héros, avec cette présentation incroyable d’un personnage à l’autodérision insensée, ne crée peut-être pas cette fois autant la surprise ! Tout ce qui avait pu nous dérouter, nous amuser dans la personnalité de ce Deadpool lui-même, se retrouve évidemment ici, mais malgré la déferlante de vannes non stop toujours aussi particulières, l’effet de découverte n’agit plus autant évidemment, et c’est donc aujourd’hui dans cette suite de David Leitch, davantage le scénario et donc l’histoire, et par conséquent l’action qui sont de mise... Si bien que la première moitié du film qui sème les jalons de l’intrigue, est un peu longuette sur les bords, même si Wade/Deadpool assure encore et toujours, avec un Ryan Reynolds pétaradant et donc extrêmement en forme ! Mais notre héros intarissable et c’est peu dire, n’a pas dit son dernier mot, on s’en doute également en ayant plus d’un tour dans son sac ! Et alors à partir d’un recrutement de choc aussi bizarre soit-il, qui aboutit à cette équipe de bras cassés (!), le film va tout à coup décoller de partout, entre atterrissages en parachute à ne pas louper dans tous les sens du terme, une histoire de jambes jamais vue et complètement délirante, et des règlements de compte ou « bastons numériques » telles que les nomme en s’en moquant Deadpool lui-même, on arrête plus, mais plus du tout !!! Le rythme est effréné et l’humour inévitable lui donne d’ailleurs rendez-vous par la même occasion... La fin est franchement très comique avec des allusions en tous genres, un revirement inattendu, des répliques au cordeau, et même une émotion naissante totalement décalée dans cet univers loufoque au possible. Deadpool n’a pas fini de nous surprendre en devenant ainsi sacrément attachant, même si des progrès indéniables en coloriage se font attendre de pied ferme pour améliorer ses plans !

FREDERIC S.

Suivre son activité 1 abonné Lire ses 46 critiques

4,5Excellent
Publiée le 16/05/2018

vu en avant premiere et franchement sastisfait rare sont les suites meilleure que le premier lui si c est un film d action marrant a des annees lumieres des autres films superheroique j adore, allez le voir vous passerez un bon moment d action rigolade vive deadpool�

FredArrow

Suivre son activité 324 abonnés Lire ses 854 critiques

4,0Très bien
Publiée le 16/05/2018

Après son carton mondial inattendu il y a un peu plus de deux ans, le super-héros le plus déjanté de Marvel revient logiquement pour un second round avec une pression bien plus conséquente. Pour compenser un effet de surprise aujourd'hui disparu, "Deadpool 2" se doit d'exploser la totalité des jauges du "encore plus" indissociables de la qualité de toute bonne suite qui se respecte mais sans atteindre celles du "trop" qui gâcheraient considérablement la fête. En somme, un jeu d'équilibriste toujours dangereux dont peu de seconds volets parviennent à s'extirper... Encore plus drôle ? Débarrassé du format "origin story" nécessaire mais encombrant par ses passages obligés, "Deadpool 2" démarre à fond la caisse côté vannes aussi référencées que méta (pauvre Vulverine !) et ne quitte quasiment jamais plus ce tempo comique déchaîné où toute situation passe obligatoirement par le rouleau compresseur sarcastique deadpoolien. On se marre beaucoup, au moins autant que son prédecesseur (sinon plus) et bon nombre de passages resteront dans les mémoires grâce aux pics d'hilarité atteints (mention spéciale aux "premiers pas" et aux formidables scènes post-génériques parmi pas mal d'autres trouvailles très drôles) mais, parfois, la profusion est telle qu'elle entraîne presque invariablement dans son sillage du gâchis, comme une espèce de surplus de répliques voulant rajouter une couche de rires là où elle n'était pas nécessaire. Cela dit, ce côté excessif correspond si bien à ce héros si particulier que l'on pardonne aisément cette volonté de trop en faire, d'autant plus qu'au-delà des retrouvailles jubilatoires avec les personnages du premier film (les échanges géniaux avec sa compagne, les comparaisons improbables de son meilleur pote barman, les X-Men de seconde zone qui s'en prennent plein la tête), les petits nouveaux trouvent tous leur place dans la partition humoristique du défouloir permanent que représente "Deadpool 2". Et puis, tout le monde en prend tellement pour son grade (Logan, le DCU, le MCU, les X-Men, etc) qu'il est impossible de résister... Encore plus de personnages ? C'était d'ailleurs une des plus grosses craintes, un trop-plein de protagonistes avec notamment l'arrivée de la X-Force ou de Cable qui donnerait une impression de film de groupe où Deadpool aurait finalement du mal à tenir le rôle de figure centrale. Rassurez-vous, le grand brûlé increvable tient toujours bel et bien le haut de l'affiche (difficile de rivaliser avec une langue aussi bien pendue en même temps) et assure de main de maître son statut de chef-d'orchestre face aux nouveaux arrivants qui trouvent tous le moyen de marquer les esprits. Après Thanos, Josh Brolin campe une autre figure emblématique de Marvel avec une classe folle de guerrier buriné futuriste, Domino crève l'écran, les membres de la X-Force sont tous délicieusement azimutés, un invité-surprise en tant qu'antagoniste ancre un peu plus le film du côté des comics, ... Bref, de ce côté, l'aspect choral de "Deadpool 2" est parfaitement huilé pour laisser à son héros principal le devant de la scène tout en réservant de bons moments à sa légion de personnages savoureux, anciens compris. Encore plus d'action ? C'est clairement là que "Deadpool 2" surpasse son prédécesseur. David Leitch (un des réalisateurs de "John Wick") déboule derrière la caméra et ça se sent : cette suite devient rapidement un condensé presque ininterrompu de scènes d'action au service de l'humour qui font instantanément oublier celles, pourtant déjà sympathiques, du premier film, c'est bien simple, on en prend plein la vue sur un rythme qui ne faiblit jamais si bien qu'on aura rarement vu deux heures de long-métrage filer aussi vite à la vitesse de l'éclair. Là encore, même sur ce plan, chaque personnage trouve le moyen de briller à moment ou à un autre dans la bagarre générale grâce à leurs capacités respectives, on citera surtout Domino et son pouvoir si particulier dont on sent l'énorme plaisir communicatif qu'a David Leitch à le mettre en scène. Bref, de ce côté, que du bon, on se régale ! Une histoire encore plus aboutie ? C'est là le bémol de "Deadpool 2" et qui risque encore de renforcer un peu plus le clivage entre les adorateurs et les détracteurs de l'approche cinématographique de ce super-héros si spécial. Sous ses airs subversifs, "Deadpool 2" est un vrai film de super-héros, avec un fond d'une naïveté confondante (sans doute plus que la moyenne) qu'un Deadpool d'une réalité parallèle pointerait probablement du doigt pour s'en moquer. Dans le premier opus, ce type d'intrigue quelque part enfantine était pleinement assumé (Deadpool nous annonçait d'emblée que "c'était l'histoire d'un type qui sauvait sa bien-aimée d'un grand méchant etc"). Ici, si les facilités scénaristiques sont toujours soulignées par de très bonnes vannes, sur un plan plus global, ce n'est pas le cas alors que cette histoire avec une thématique familiale très mièvre en son coeur s'avère toute aussi légère. On aurait peut-être aimé quelque chose de plus fouillé permettant à "Deadpool 2" de ne pas avoir ces défauts sur le fond dont il se fait paradoxalement le pourfendeur chez les autres grâce à ses remarques acerbes. Mais, bon, ne boudons pas notre plaisir sur ce qui n'est finalement qu'un point de détail car "Deadpool 2" fait marrer, en met plein la vue et introduit des nouveaux personnages Marvel de manière jouissive. Une suite vraiment réussie à la hauteur de l'original, voire plus, qui donne envie d'en voir encore davantage, c'est assez rare pour être souligné. Tournée générale de chimichangas pour fêter ça !

L'Info Tout Court

Suivre son activité 187 abonnés Lire ses 609 critiques

3,0Pas mal
Publiée le 16/05/2018

Plus de gore, plus d’humour, plus d’émotion aussi, l’équipe a décidé de prendre tout ce qui faisait le succès du premier et de mettre les curseurs à fond. Sauf que ce second opus enchaîne les vannes sans laisser son héros respirer. Du coup, on a le sentiment d’assister à un One Man Show parfois un peu long, souvent un peu lourd, où l’on n’a pas le temps de savourer une réplique qu’on en a déjà eu 4 autres. Deadpool 2 tient toujours du cocktail explosif, mais dont l’absence de dosage menace constamment de lui péter à la gueule.

sarah_o_connor

Suivre son activité 5 abonnés Lire ses 44 critiques

5,0Chef-d'oeuvre
Publiée le 16/05/2018

Vu ce soir en avant première, et Deadpool 2 est tout simplement énorme avec un Josh Brolin au top dans le rôle Cable, des clins d'œil à divers films du cinéma américain, et aussi aux années 80. comme le premier opus, ce Deadpool assure. je vous le conseille vivement ;)

Rémy S

Suivre son activité 437 abonnés Lire ses 882 critiques

3,5Bien
Publiée le 16/05/2018

Il était quasiment certain voire logique qu’une suite allait voir le jour après le carton public et critique du premier « Deadpool » qui avait soufflé, il faut bien l’avouer, un gros vent de renouveau et d’impertinence sur le monde ultra balisé des super-héros. Mais après autant de fraîcheur sur le genre, comment surprendre son public ou, au moins, faire aussi bien que le premier ? Une question à laquelle pourtant pas mal de suites ont su répondre dans le domaine des hommes (ou femmes) en collants. On se souvient surtout de « Captain America, le Soldat de l’hiver », de « X-Men 2 », de « Spider-Man 2 » ou encore de « Batman, le défi », si l’on remonte encore plus loin, dans les suites réussies et supérieures à l’original. Alors disons-le d’emblée, « Deadpool 2 » n’est pas de l’acabit du premier volet, notamment parce qu’on nous dispense de l’effet de surprise inhérent à un premier épisode, effet qui s’avère complètement absent ici. Cette suite est néanmoins de bonne tenue et constitue un agréable divertissement qui tient la plupart de ses promesses en choisissant la surenchère. Effectivement, il y a plus de super-héros, plus d’action, plus de bastons mais sans que tout cela vire à l’overdose. David Leitch (l’un des deux épatants réalisateurs du premier « John Wick » et de « Atomic Blonde ») s’y connait en combats dantesques et en scènes d’action qui en mettent plein la vue. Le remplaçant de Tim Miller a donc été très bien choisi. Et même s’il ne révolutionne rien, il se révèle efficace dans un domaine qu’il connait parfaitement bien. On retiendra notamment la scène de course-poursuite en camion, véritable morceau de bravoure en plein cœur du film. Et, de manière générale, un ensemble de gunfights, combats à mains nues ou autres scènes de destructions de haute tenue. « Deadpool 2 » remplit donc totalement son contrat de divertissement qui en met plein la vue. De la même manière c’est toujours aussi référencé, blagueur et impertinent, ce qui ravira les adaptes du fan service bien que rien ne soit vraiment surprenant et assez irrévérencieux. Et oui, on reste dans un blockbuster destiné au plus grand nombre malgré son interdiction aux moins de douze ans. En revanche, encore plus que dans le premier, et Deadpool le dit lui-même dans le film ce qui constitue une faute à moitié pardonnée, l’histoire de cette séquelle est vraiment très limitée. D’ailleurs cela se caractérise par une première partie un peu laborieuse au niveau de la narration. « Deadpool 2 » a du mal se trouver une raison d’être dans un scénario famélique qui balance des personnages un peu en dépit du bon sens. Que ce soit le méchant Cable, l’alliée Domino ou les « X-Men » (qui n’étaient vraiment pas obligés d’apparaître), l’intrigue part dans tous les sens ou semble inexistante. Mais bon, le film se rattrape vite grâce à un rythme endiablé, des blagues pour la plupart réussies et la bonne humeur générale qui tranche radicalement avec l’ambiance de tous les autres films de super-héros. La scène avec la X-Force qui débarque est à mourir de rire ! Cette suite vire même parfois, plus qu’à une comédie d’action, à une véritable parodie du genre (voir le générique avec la nouvelle chanson de Céline Dion). Et on finit par s’attacher à cette galerie de personnages tous aussi cintrés les uns que les autres. En espérant que si un troisième opus voit le jour, celui-ci innove autant sur le plan narratif que sur le plan visuel. Plus de critiques cinéma sur ma page Facebook Ciné Ma Passion.

Sam G

Suivre son activité 12 abonnés Lire ses 84 critiques

3,5Bien
Publiée le 16/05/2018

Anti super héro qui clash comme jamais, Deadpool 2 est tout simplement énorme avec un Josh Brolin au top dans le rôle de Cable, des clins d'œil à divers film Marvel. Un film a voir et revoir

sergedebard

Suivre son activité 1 abonné Lire ses 9 critiques

4,5Excellent
Publiée le 16/05/2018

Génial ! Top ! Méga top ! De l'action , de l'humour , de la dérision et de l'auto dérision ! J'ai adoré ! Y'a longtemps que j'avais pas autant rigolé . . . Encore mieux que le premier !!! Je veux le revoir tellement j'ai adoré . . . ����

lmc-3

Suivre son activité 7 abonnés Lire ses 54 critiques

4,5Excellent
Publiée le 16/05/2018

Une reprise survoltée des éléments forts du premier film, action plus intense et mieux chorégraphiée, humour omniprésent et étalé sur d'avantage de domaines, (références à l'univers comics ou à la pop-culture générale omniprésentes, parodies de différents films, etc...), des situations loufoques encore plus poussées, plus de trash, un anti-héros plus dérangé que jamais, des personnages secondaire dont le niveau de déjant' lui fait honneur, un rythme à 200%, des bonnes idées de partout, de l'autodérision à gogo, bref, un énième succès de la part de Marvel offrant un très grand divertissement. Points négatifs personnels: les bruits mécaniques surdosés du cyborg et la dub-step (bien que discrète) offrant une sortie de séance avec un beau mal de crâne.

bernard C.

Suivre son activité 8 abonnés Lire ses 109 critiques

3,5Bien
Publiée le 16/05/2018

Un bon film avec pas mal d'action mais aussi de l'émotion qui pourrait faire dire qu'il s'agit d'une sorte de fable à la sauce américaine bien sur. A l'action et l'émotion, s'ajoute l'humour à la " Deadpool ", c'est à dire souvent lourd et en dessous de la ceinture . Le tout donne une spectacle réjouissant, bien fait....

BlacKHorneT

Suivre son activité 19 abonnés Lire ses 137 critiques

3,5Bien
Publiée le 16/05/2018

Premier point déjà connu mais à noter : R.Reynolds met du cœur à l'ouvrage pour vendre son film et ça se ressent ; dans la promo, dans les (très nombreuses) références et dans le ton du film. On pouvait s'attendre la ce que la recette soit déjà épuisée après le 1, drôle mais non transgressif à souhait mais on s'en tire plutôt bien. En fait, je l'ai préféré au 1. Plus bordélique, pas de méchant et de dualité. Seulement de l'action et des bonnes scènes bien marrantes. Bon, partons sur les références. J'en arrive à un point où j'ai du mal à les compter : entre les vannes contre le "DCEU", les clins d’œil aux X-Men (plus ou moins évidents pour certains) à un ensemble de liens à l'actualité tout en passant par les comics, on est servi. C'est drôle, efficace et absolument pas utile au scénario mais au fond est-ce là le plus important ? La X-force est elle l'une des meilleurs références et aussi l'une des scènes les plus drôles du film. Le saut en parachute est de loin le moment le plus barré. C'est complètement con mais tellement bien fait. Le Deadpool "enfant" est quand à lui l'une des meilleures idées de ces dernières années. Bien trouvée et bien exploitée : clairement réussi. L'histoire ? Quelconque et sans grand intérêt. L'évolution des mentalités des personnages ? Me faites pas rire. Les nouveaux personnages ? A part Cable et fat-Firefist, c'est pas folichon. Mais pour le coup, Cable s'en sort bien. Il faut le noter. Déjà esthétiquement et puis ensuite, ils l'ont à peu près bien construit même si de temps en temps, il frise le plagiat de Terminator (bien que je suppose que je suis loin d'être le seul à l'avoir réaliser). Les chorégraphies sont banales mais bien rythmées. C'est ambiancé : toujours ce subtil apport de la bande-sonore aux scènes. L'esthétique rend plutôt bien mais si Colossus est toujours aussi mal fait : il fait assez faux et je trouve ça dommage. Je pense pas m'étendre davantage sur le film. Mieux que le premier, je suis partisan qu'on s'arrête là. Qu'on évite de tirer sur la licence en atteignant le point de non-retour. Deux bons points en plus : le générique (excellent, rien à dire) et le générique de fin (là aussi, juste parfait).

Bruno P.

Suivre son activité Lire ses 34 critiques

3,5Bien
Publiée le 16/05/2018

Vu en avant première ce soir... franchement mieux que le 1.... zéro scénario mais vraiment sympas avec un humour Marvel décalé et une vraie envie de casser les codes. Un très bon moment fun, délire, trash et irrévérencieux. Que du bonheur avec une petite merveille au milieu avec l’opération sauvetage en parachute qui est un must.

Jeremy C

Suivre son activité 45 abonnés Lire ses 712 critiques

3,5Bien
Publiée le 16/05/2018

Plus déjanté que le premier volet, à défaut d’être moins percutant, la suite de l’anti-héros en costume moulant rouge sang se garde quelques réserves. Le réalisateur de « John Wick » et « Atomic Blonde », David Leitch, revient sur des cascades comme on aime en voir, surtout lorsqu’on attend plus que ce qui était présenté auparavant. Les punchlines s’alignent à la fréquence des références populaires qui résonnent très fortement. Or, ce ne sont que des compléments dans une recette qui repose relativement peu sur son squelette scénaristique. Soyons honnête, ce n’est pas pour le côté imaginatif du récit qui nous attire en salle, c’est plutôt pour le tourbillon bordélique qui pervertit Deadpool que nous nous y précipitons. Ryan Reynolds rempile donc dans la peau de Wade Wilson, toujours aussi divertissant et extravagant. Sur ce point, le personnage déçoit peu et on prend un malin plaisir à décortiquer toutes les répliques qu’il nous jette aux oreilles et toute sa gestuelle qui nous fait vibrer. Le tout tient en un ensemble bien pensé. L’univers des X-Men regorge de surprises et la plupart présente un grand intérêt dans la folie de Wade. Ce qu’on attendait également, c’est l’apparition d’un personnage mystérieux répondant au nom de Cable, où Josh Broslin lui prête magnifiquement son brushing et son charisme. Impitoyable dans l’approche, le contraste a le don de rendre absurde chaque confrontation qu’il a avec Deadpool. C’est tout bonnement jouissif, car le décalage permet de laisser le contexte loin derrière nous. Entre les héros existants et les quelques trouvailles qui deviendront plus anecdotiques qu’autre chose, le mariage des genres vient appuyer une simple morale que le film tient de bout en bout : la recherche d’une famille. Ce qui est dommage, c’est que le film se noie un peu dans ces effets spéciaux. La CGI n’a pas été fini comme il le faudrait pour que l’on puisse apprécier les scènes les plus dynamiques. De l’action, le cahier des charges en déborde sans modération. Avec la venue de nouveaux personnages et une pseudo X-Force délirante, les producteurs de boudent le plaisir d’offrir, le plaisir de communiquer les maladresses des autres et de soi. Désamorcer par l’autodérision est bien connu et le personnage est travailler sur ce fond huilé au calibre super-héroïque. C’est en se baladant entre deux punchlines que l’on découvre avec stupéfaction que cela ne nous touche pas à tous les coups, mais lorsque l’arsenal décide de montrer, notre réaction ne manque jamais le rendez-vous. Finalement, « Deadpood 2 » ne transcende que par instant et n’offre ni beaux paysages, ni de nouveaux décors. On sent un côté recyclé, tenant davantage du running gag que du manque d’inspiration. Le choix reste presque inévitable pour un personnage qui ne peut partager l’affiche et il le présente lui-même ainsi. Avec un budget réduit, la qualité suit le rythme, mais Leitch et Reynolds prennent néanmoins le temps de brosser le portrait d’un Deadpool iconique et jamais fatigué de ses bêtises. Si briser le quatrième mur se voulait assez timide avec Tim Miller, ce dernier essai a fini par briser toutes les briques, sans en laisser une miette.

Yan S.

Suivre son activité 1 abonné Lire sa critique

5,0Chef-d'oeuvre
Publiée le 16/05/2018

Toujours aussi dingue que le précédent, quelques surprises une fois de plus, avec un prologue pimenté et une scène post-générique à mourir de rire, deadpool n’a pas finit de nous surprendre, on sent l’investissement du protagoniste et des autres acteurs à la fois bien pensés et charismatique, du très bon boulot, ni meilleure que le premier ni moins bon, je le place sur le meme piedestal, chapeau l’artiste

adrien0614 .

Suivre son activité Lire ses 4 critiques

4,0Très bien
Publiée le 16/05/2018

Je viens de voir le film en « avant première ». Encore plus fou que le premier, il est vraiment très drôle. Cable est très bien joué, Reynolds est au top. Les scènes post générique sont du tonnerre ! Je vous laisse le plaisir de les découvrir ! Film à voir 👌�

Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top