Mon Allociné
Blue Velvet
Séances Bandes-annonces Casting Critiques spectateurs Critiques Presse Photos VOD
Blu-Ray, DVD Musique Secrets de tournage Box Office Récompenses Films similaires News
Plus de photos
Isabella Rossellini - 69
Joy : Photo Isabella Rossellini, Robert De Niro Joy : Photo Edgar Ramírez, Isabella Rossellini, Jennifer Lawrence, Robert De Niro, Virginia Madsen Je suis Ingrid : Photo Isabella Rossellini Mammas : Photo Isabella Rossellini Du Vent dans mes mollets : Photo Carine Tardieu, Isabella Rossellini
Kyle MacLachlan - 96
Photo Chloe Bennet, Dichen Lachman, Kyle MacLachlan Photo Geo Corvera, Kyle MacLachlan, Ric Sarabia Photo Chloe Bennet, Kyle MacLachlan Photo Julianna Margulies, Kyle MacLachlan Photo Kyle MacLachlan, Ruth Negga
Dennis Hopper - 74
Photo Dennis Hopper The Trip : photo Dennis Hopper, Peter Fonda Basquiat : Photo David Bowie, Dennis Hopper, Julian Schnabel L'Ami américain : Photo Dennis Hopper Basquiat : Photo David Bowie, Dennis Hopper, Julian Schnabel
Laura Dern - 68
Docteur T et les femmes : Photo Laura Dern, Liv Tyler, Tara Reid Un monde parfait : Photo Clint Eastwood, Laura Dern 99 Homes : Photo Andrew Garfield, Laura Dern When The Game Stands Tall : Photo Jim Caviezel, Laura Dern Wild : Photo Jean-Marc Vallée, Laura Dern

Commentaires

  • Apollinaire

    j'adore ce putain film, le meilleur des Lynch!

  • Satirycon

    Vu a Avoriaz lors de son grand prix, je me souviens de l'émoi provoqué par ce film au charme sensuel. Je ne sais pas si je pourrais le revoir aujourd'hui avec le même émerveillement... Mais ce film m'a donné envie de découvrir David Lynch, qui m'a énormément déçu par la suite. Mais ce Blue Velvet, et Eraserhead resteront pour moi une expérience mystique très intense.

  • Xavier Perrier

    --- Ce message a été censuré parce qu'il ne correspondait pas à la Charte AlloCiné. ---

  • Joepesci

    Blue Velvet est pour moi également le meilleur des Lynch.

  • blondin-

    excéllent rien à dire !

  • L_Ego

    Faut quand même pas exagérer... Ce film est un raté, au contraire.

  • CALINOU LA TITINE CHOUPINETTE

    C'est le troisième Lynch que je vois, et bizarrement contre toute attente, je préfère Blue Velvet à Mulholland Drive. Il est plus construit, plus inquiétant. Je ne savais pas Dennis Hopper si bon acteur. Cette fois, je n'ai plus l'impression d'être blonde dans le sens où j'ai tout compris, hihiihihihhi. Cette tension sexuelle sadomasochiste qui s'échappe du film est suffocante. L'on peut interpréter le velours bleu comme quelque chose qui ne se dit pas, comme le tabou incestueux. La femme brune n'est autre que la mère de Jeffrey, son père est à l'hôpital...enfin, j'ai aimé...la scène de fin avec les deux cadavres est un chef d’œuvre de surréalisme.

  • Flash234

    Nul. Je m'attendais à mieux de la part du réalisateur d'Elephant man. Extrêmement déçue.

  • XXR

    ATTENTION gros spoiler sur le commentaire de Justine Barbot !!!

  • superboubouge

    Du grand Lynch, ma critique: http://blogaudessusducinema.ov...

  • gat43

    Un chef d'oeuvre, facilement dans mon top 10.

  • Sh?kiin?

    Visuellement très beau, un scénario original (l'enquête sur l'oreille mystérieuse). Un film sensoriel avec deux super acteur : Kyle MacLachlan, et une Isabella Rossellini qui crève l'écran, elle est fascinante. Lynch a ce don de faire ressortir la beauté de ses actrices...

  • Sh?kiin?

    Il fait parti de mes films préférés de Lynch avec Mulholland Drive et Lost Highway.

  • EvansMcFly

    Un film très habilement filmé, réalisé avec une profonde justesse, un scénario perturbant, mais efficace, un jeu d'acteur hors-norme, un David Lynch au top. 5/5.

  • kirkhammet458.

    J'appelle ça de la branlette expérimentale, faite par un dérangé, pour les péteux. Même si c'est moins le cas que pour "Mulholand Drive" ou "Lost Highway".
    C'est sûr que ça fait classe dans un repas de dire : "oui, j'adore le travail de Lynch". Ce ne sera pas mon cas.

    Pourtant j'ai plutôt aimé la première partie du film et son ambiance erotico-angoissante. J'ai décroché au milieu du kidnapping de Jeffrey. Et j'ai trouvé l'issue finale très médiocre. J'ai été tenu en haleine pour rien.

    Par contre, j'ai bien aimé la BO, notamment "Mysteries of love".

    1.5/5.

  • Quentin G.

    De toute façon, dès que ça "casse" les règles du genre, que ça se montre un peu plus original et compliqué, on appelle ça de la "branlette intellectuelle". Personnellement, j'aime Lynch, c'est même l'un de mes cinéastes favoris, et il n'y a rien de prétentieux là dedans,

  • kirkhammet458.

    J'y ait peut être été un peu fort. Mais c'est le quatrième film de Lynch que je vois après "Mulholand Drive", "Lost Highway" et "Elephant Man".

    Autant j'ai trouvé excellent le dernier cité, autant les deux premiers je n'y ait rien compris. Et ça m'énerve car "Blue Velvet" ressemble davantage à ceux là. Je n'aime pas les films trop simples (trop guidés) mais j'aime encore moins les films où c'est au spectateur de tout comprendre (j'ai du mal à trouver mes mots mais je pense que tu piges ma pensée). J'ai comme autre exemple la toute fin de "2001 l'odyssée de l'espace". Je cautionne pas du tout. Le réalisateur ne sachant comment finir son film s'est dit : "tiens je vais foutre cette image de fin, à eux de se démerder" (c'est ce que j'ai ressenti, et pourtant j'adore Kubrick mais pas sur ce coup là).
    J'ai trouvé que "Mulholand Drive", "Lost Highway" et à degré moindre "Blue Velvet" avaient ce principe là.

    Mais je ne les ai vus qu'une fois chacun. Qui sait, peut être que je vais piger et aimer ses films au second visionnage.

  • Quentin G.

    Je comprends mieux ta pensée qui est tout à fait légitime. D'ailleurs, à chaque fois que je conseille un film de Lynch à quelqu'un (c'est très rare d'ailleurs) je préviens que c'est très spécial et qu'il faut aimer interpréter les choses par soi même.

    J'ai commencé par Mulholland Drive, qui m'a fasciné, malgré l'incompréhension totale que j'ai éprouvé dès la moitié du film. Mais j'ai eu envie de le revoir, de comprendre. C'est mon David Lynch favori avec Elephant man. Et je pense que tout vient de là, il faut être charmé par le style de Lynch et je comprends parfaitement que le genre déplaise. Après, je te conseille d'essayer Sailor et Lula qui s'éloigne davantage du "délire lynchien" ahah.

  • kirkhammet458.

    "interpréter les choses par soi même"
    C'est ce que je cherchais. Personnellement j'ai du mal avec ça (en philo au lycée j'étais une brêle).

    Je retente très prochainement "Mulholland Drive". C'est celui que j'ai vu il y a le plus longtemps.

    Parfois la deuxième visionnage, je change d'avis complètement. Mais rien ne le garanti.

  • Ozzmovies

    Quentin G. : Je viens de revoir "Mullholand Drive". Je vais t'avouer que j'ai un peu triché. Un pote m'en a parlé ce week-end et m'a dit : "pendant 1h30 c'est la vie rêvée, puis la dernière demi-heure c'est le cauchemar réel".

    Du coup, avec ça en poche cela m'a permis de mieux apprécier le film que la première fois. Cependant même avec ça, je l'ai trouvé bon mais sans plus (3.5 étoiles sur 5). Twist sympa (quand on comprend ou connait comme moi!), des passages angoissants (la pièce avec les 2 producteurs!), des passages sensuels. Mais parallèlement à ça, trop de passages intéressant philosophiquement mais longuets (je pense au théâtre à la fin du rêve). Et un rythme global du film que j'ai trouvé un poil trop lent.

    Par contre c'est intéressant de garder ce film car sa construction compliquée permet de le revisionner plein de fois.
    Au fur et à mesure tu dois piger (ou interpréter) plus de choses.

    Il y a des zones d'ombres dans mon esprit. Par exemple la boite bleue et la clé.

  • Quentin G.

    C'est pour ça que j'aime tant ce film. Après son premier visionnage, j'avais juste envie de le revoir pour comprendre parce que l'incompréhension ne m'avait pas déplu au contraire. Et comme tu dis, "sa construction compliquée permet de le revisionner plein de fois", c'est exactement ça. Il y a encore quelques petites choses que j'ai du mal aussi à interpréter mais je me demande si parfois, finalement, Lynch n'a pas d'explication lui même et voudrait qu'on se débrouille. Je n'ai pas forcément d'exemple en tête pour Mulholland drive, mais un dans Blue Velvet Jeffrey Beaumont retourne dans l'appartement trouvant deux hommes morts dont l'un est toujours debout.

  • Ozzmovies

    Concernant "Blue Velvet", Lynch m'a largué à partir du kidnapping de Jeffrey et plus précisément au moment ou ils sont regroupés dans une pièce ou Franck se met à danser (ou quelque chose comme ça). Donc quand arrive le gars mort debout j'étais déjà paumé depuis un petit moment. Je ne me suis même pas posé la question. En fait si mais je me suis dit que c'était une mise en scène de la part du tueur. Et que le gars doit être suspendu par une ficelle !

  • Quentin G.

    Ahah, je comprends. Lynch a la capacité de nous perdre en une scène.

  • Docteur Jivago

    Pas non plus obligé d'insulter ceux qui ont aimé de péteux ! Souvent Lynch on aime ou on aime pas, moi j'ai adoré celui-là, un de mes préféré de Lynch, dérangeant, envoutant, mystérieux, malsain, captivant et marquant. Une superbe réalisation, de très bons acteurs, une histoire prenante, un visuel réussi... Tu peux simplement dire que tu n'aimes pas et argumenté sans pour autant t'en prendre à l'auteur et ceux qui aime. Voilà.

  • Ozzmovies

    C'est parce que Lynch m'a bien fait ch*** à 3 reprises. Tu mates un film et tu ne comprend rien à la sortie. Il n'y a que "Mulholand Drive" que j'ai revu et que j'ai pigé. Mais c'est parce qu'un pote m'a divulgué l'indice "au début c'est la vie rêvée, après c'est le cauchemar réel" qui lui avait été donné par un autre gars qui lui même avait dû chercher sur Internet la solution.
    J'envie ton cerveau, mais moi avec mon Q.I. standard, je n'y arrive pas. S'il faut voir chacun de ses films 5/6 fois avant d'en comprendre la moitié ou s'il faut regarder des indices sur Internet, je refuse le principe.

    Désolé Docteur Jivago de t'avoir involontairement visé. Tu peux me traiter de gros beauf ignorant si tu veux !

  • Docteur Jivago

    J' n'ai vu qu'une vois Twin Peaks, Blue Velvet, Sailor & Lula & Elephant Man, sinon pour Lost Highway je n'avais pas tout décelé à ma première vision mais j'ai tellement été fasciné et captivé que je n'ai pas forcément cherché à tout comprendre, je me suis mis dans l'ambiance...

  • Ozzmovies

    Personnellement avec "Lost Highway", le problème n'a pas été de chercher à tout comprendre mais de chercher à comprendre quelque chose !
    Mais je retenterais ma chance.

  • Docteur Jivago

    Si tu n'aimes que le rationnel je te déconseille de retenter ta chance avec Lynch sauf pour Elephant Man et Dune. Pour ma part il y a bien d'autres éléments qui m'ont captivé dans Lost Highway (bien que ce soit loin d'être mon film préféré de Lynch).

  • Ozzmovies

    Je ne sais pas s'ils sont irrationnels justement. Parce qu'avec l'explication du rêve puis de la réalité dans "Mulholand Drive", ça devient rationnel comme film. De là à le comprendre dès le premier visionnage...

    Pour "Lost Highway", je vais le regarder une deuxième fois tel quel. Puis si je n'ai toujours rien compris (ou interprété) j'irais voir sans hésiter les commentaires explicatifs sur ce film (histoire de ne pas rester sur un échec).

    J'ai vu "Elephant Man". J'ai adoré. La lecture y est simple et efficace ! En revanche je n'ai pas vu "Dune".

  • Docteur Jivago

    Dune ce n'est pas obligatoire ! Il est facile d'accès mais dans mes souvenirs ce n'est pas génial (Il faudrait tout de même que je le revois pour avoir un avis définitif, je l'avais vu très jeune). Ne tente pas ta chance si tu n'aimes pas ce cinéma de Lynch ! Lost Highway je l'ai vu 3/4 fois ce ne sont pas des relectures qui m'ont fait comprendre le scénario (un petit tour sur le net pour trouver toutes les ficelles), ce n'est pas ca que j'ai apprécié et ce n'est pas pour ca que je l'ai (re)vu.

  • michmonde

    David Lynch a réalisé des films comme les peintres du vingtième siècle ont fait du cubisme ou de l'abstrait par volonté de réinventer les codes classiques de représentation.
    Ici, on ne nous demande pas d'être expert en art cinématographique ou de s'incliner devant la sacro-sainte matière grise mais d'aller chercher plus loin, si on désire aller au delà du ressenti, à comprendre ce qui échappe à nos facultés d'appréhensions habituelles avec l'humilité du néophyte voulant s'initier à une théorie.
    Si l'on adhère pas au principe d'échapper volontairement à la clarté, on passe son chemin...tout simplement.

  • nalbeuk33

    Dans chaque film de lynch il y a de ces scenes cultes wouaah. Genial Blue Velvet !

  • FanAvatar09

    Une nouvelle claque de la part de Lynch toujours aussi travaillée au niveau de l'esthétique et de l'ambiance.
    5/5

  • Maximemaxf

    Mon tout premier David Lynch, et je n'ai pas à regretté : travail d'ambiance et d'esthétique impeccable, personnages principaux plaisant et un méchant qu'on a envie de gifler à la première occasion, bref que du tout bon :)
    5/5

  • Nicolas Jeremy A.

    Les musiques, l'atmosphère sont extrêmement bien soigné. C'est donc un plaisir à regarder. Mais l'histoire en elle même, je n'aime pas vraiment.

  • Gardienne de la Galaxie 1975

    Après avoir totalement trippé sur Mullohand drive et ensuite été hypnotisée par Inland Empire que j'ai bien aimé à part les les dialogues en Polonais qui m'ont fait décroché, je me suis fait un délire sur Blue Velvet en imaginant des scénarios complètement fous et déjantés à l'instar du personnage incarné par Dennis Hooper, hyper top en forme , .tout le long du film j'étais là ! non c'est lui qui rêve en fait, le femme n'existe pas ou lui n'existe pas.....mais en fait, l'histoire est banale et je n'ai pas été conquise au final. mais super mention spéciale à Dennis Hooper ! 2.5 sur 5

Voir les commentaires