Mon AlloCiné
Home
Séances
Bandes-annonces
Casting
Critiques spectateurs
Critiques presse
Photos
VOD
Blu-Ray, DVD
Musique
Secrets de tournage
Box Office
Récompenses
Films similaires
News
Note moyenne
3,2
13 titres de presse
  • aVoir-aLire.com
  • Culturopoing.com
  • Les Fiches du Cinéma
  • L'Humanité
  • Paris Match
  • Critikat.com
  • La Septième Obsession
  • Le Nouvel Observateur
  • Les Inrockuptibles
  • Libération
  • Première
  • Le Monde
  • Studio Ciné Live

Attention, chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 0.5 à 5 étoiles.

13 critiques presse

aVoir-aLire.com

par Frédéric Mignard

Une puissante plongée dans les affres de l’adolescence traitée avec le savoir-faire brut du cinéma belge, entre le réalisme cru de Larry Clark et la sensibilité certaine de Sofia et Gia Coppola. A découvrir absolument.

La critique complète est disponible sur le site aVoir-aLire.com

Culturopoing.com

par Danielle Lambert

Home nous fait subrepticement passer du teen movie à la tragédie grecque en nous le rappelant au passage: la vie n’est pas un film.

La critique complète est disponible sur le site Culturopoing.com

Les Fiches du Cinéma

par Gilles Tourman

Une approche de l’adolescence crue, sincère et empathique.

L'Humanité

par Vincent Ostria

Ce conte cruel de la jeunesse d’aujourd’hui sonne absolument juste, en partie parce qu’il est incarné par des comédiens amateurs dont la retenue compense l’horreur (ordinaire) de certaines situations (chargées). Un instantané de l’époque.

La critique complète est disponible sur le site L'Humanité

Paris Match

par Yannick Vely

Au lyrisme du premier et au nihilisme du second, Fien Troch apporte une grande touche de tendresse, un regard aimant qu'elle porte sur les adolescents, ne les condamnant jamais malgré ce qu'ils font.

La critique complète est disponible sur le site Paris Match

Critikat.com

par Morgan Pokée

(...) le « Home » du titre suggère moins un retour à la maison qu’un retour à l’innocence de l’enfance, là où la tendresse du monde semble infini.

La critique complète est disponible sur le site Critikat.com

La Septième Obsession

par Sandrine Marques

Si le propos dérange, les qualités d’écriture du film, sa maîtrise formelle, la précision de l’interprétation, la finesse de la mise en scène, toujours au diapason des personnages, devraient achever de convaincre et de donner envie d’aller voir du côté de ce cinéma, affranchi et personnel.

Le Nouvel Observateur

par François Forestier

La fin manque d’originalité, mais il y a là un talent à suivre, certainement.

La critique complète est disponible sur le site Le Nouvel Observateur

Les Inrockuptibles

par Vincent Ostria

Les événements du récit sont assez accablants (inceste, tromperie amoureuse, meurtre), mais compensés par la liberté de la mise en scène, qui pousse la notion du jump-cut au-delà des habituels non-raccords. (…) Ce principe de fragmentation confère fraicheur et spontanéité à ce conte cruel de la jeunesse paumée.

Libération

par Elisabeth Franck-Dumas

C’est là, alors que l’on ne s’y attend plus, que le film finit par octroyer une épaisseur à ses personnages, remarquablement incarnés par des non-professionnels, cessant de les regarder comme des créatures de l’époque sans pour autant tomber dans le jugement moral.

La critique complète est disponible sur le site Libération

Première

par François Léger

Mais malgré la poésie évidente qui se dégage du film, Home fait trop souvent passer la forme (la caméra à l'épaule, le format 4/3 pour renforcer le sentiment d'oppression…) avant le fond pour traduire le mal-être de ses personnages. En résulte une espèce d'artificialité qui finit par parasiter - un peu - le message.

La critique complète est disponible sur le site Première

Le Monde

par Thomas Sotinel

L’irruption d’un fait divers atroce, aux deux tiers de la projection, devrait entraîner vers des réflexions et émotions plus singulières, mais le film reste pris dans son souci d’exactitude documentaire.

Studio Ciné Live

par Véronique Trouillet

Ce portrait choral d'ados flamands est d'abord porté par une mise en scène nerveuse qui contraste avec la lenteur d'un récit décousu. Puis il se recentre brusquement sur deux personnages et livre des scènes dérangeantes.

Les meilleurs films de tous les temps
Back to Top