Notez des films
Mon AlloCiné
    Tramontane
    Note moyenne
    3,2
    18 titres de presse
    • Bande à part
    • Le Figaro
    • Le Parisien
    • L'Humanité
    • Paris Match
    • Positif
    • La Septième Obsession
    • La Voix du Nord
    • Le Dauphiné Libéré
    • Le Journal du Dimanche
    • Le Monde
    • Le Nouvel Observateur
    • Les Fiches du Cinéma
    • Les Inrockuptibles
    • VSD
    • Critikat.com
    • Studio Ciné Live
    • Télérama

    Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

    18 critiques presse

    Bande à part

    par Olivier Pélisson

    Choix puissant de jouer de la cécité comme révélateur de l’aveuglement d’un pays sur son passé, et de son incapacité à l’introspection.

    La critique complète est disponible sur le site Bande à part

    Le Figaro

    par Marie-Noëlle Tranchant

    Tramontane, excellent premier long-métrage de Vatche Boulghourjian, remarqué à la Semaine de la critique du dernier Festival de Cannes, évoque la mémoire en morceaux des Libanais d'aujourd'hui.

    La critique complète est disponible sur le site Le Figaro

    Le Parisien

    par Catherine Balle

    "Tramontane" raconte subtilement les cicatrices de la guerre. Le film est porté par un vrai suspense et l'interprétation remarquable de Barakat Jabbour.

    L'Humanité

    par Dominique Widemann

    Des métaphores, Vatche Boulghourjian a fait acte d’incarnation et de beau cinéma.

    La critique complète est disponible sur le site L'Humanité

    Paris Match

    par Alain Spira

    Non seulement ce film est d’une intelligence et d’une puissance magistrale, mais Barakat Jabbour, son acteur principal, est phénoménal. Si vous n’avez pas la chair de poule en l’entendant chanter, c’est que vos oreilles sont aveugles…

    La critique complète est disponible sur le site Paris Match

    Positif

    par Jean-Christophe Ferrari

    La mise en scène, au moyen d'une sorte de simplicité aiguë (...) et à force de serrer son personnage, réussit en quelque sorte à nous faire entrer dans ses ténèbres, à nous en faire partager les affres.

    La Septième Obsession

    par Charles Tesson

    La grande force, l’intelligence, de "Tramontane", ce qui en fait son prix et sa beauté, consiste à faire cheminer ou coexister ensemble le réel et le symbolique.

    La Voix du Nord

    par Philippe Lagouche

    L’art de la métaphore ne connaît pas de limite, ainsi qu’en témoigne l’auteur de ce film qui ne ménage pas sa peine lorsqu’il s’agit de suggérer et de contempler.

    Le Dauphiné Libéré

    par Jean Serroy

    Un film sensible, où la quête d’un homme, qui vit dans le noir complet, pour essayer de retrouver son histoire renvoie métaphoriquement à celle d’un pays errant pareillement à la recherche de lui-même.

    Le Journal du Dimanche

    par Alexis Campion

    Une chose est sûre, Tramontane n’est pas un film très léger mais il saura émouvoir avec son personnage principal, joué par Barakat Jabbour, un vrai musicien aveugle qui lui donne toute son ampleur au fil de superbes mélopées filmées en live.

    Le Monde

    par Jacques Mandelbaum

    Vatche Boulghourjian suit l’errance d’un musicien non voyant dans le Liban des montagnes.

    Le Nouvel Observateur

    par Nicolas Schaller

    Des vues apaisantes de la campagne libanaise au visage pétrifié de Rabih, partagé entre colère et interrogation, Vatche Boulghourjian s’en prend à la fausse quiétude d’un pays qui se ment, incapable de regarder son passé en face. Et se frotte à un vrai challenge de cinéma : mettre en scène un acteur sans regard sur lequel s’appuyer dans un film où la question du point de vue est centrale. Beau geste.

    La critique complète est disponible sur le site Le Nouvel Observateur

    Les Fiches du Cinéma

    par Julie Loncin

    Un film délicat, qui ne tombe jamais dans le pathos.

    Les Inrockuptibles

    par Jean-Baptiste Morain

    Filmé comme s'il s'agissait d'un évènement quotidien, tout près du réel, "Tramontane", présenté en mai 2016 à la Semaine de la critique à Cannes, raconte le souffle fatigué et fétide de l'histoire, mais aussi le souffle de la vie d'un jeune homme qui espère dans l'avenir, le sien et celui de son pays.

    VSD

    par Bernard Achour

    Une touchante recherche d’identité.

    Critikat.com

    par Axel Scoffier

    Sans grand défaut formel mais d’un didactisme raide, "Tramontane" peine à dépasser son sujet et à incarner de véritables enjeux dramatiques et psychologiques autour de son héros.

    La critique complète est disponible sur le site Critikat.com

    Studio Ciné Live

    par Thomas Baurez

    Ce drame sensible et touchant perd malheureusement sa grâce à trop vouloir rationaliser son récit.

    Télérama

    par Cécile Mury

    Pétri de colère, le héros est un beau personnage. Mais cette oeuvre généreuse souffre d'une structure très linéaire et répétitive. Il manque à cette histoire de trauma collectif les ruptures formelles qui en auraient souligné la violence.

    La critique complète est disponible sur le site Télérama
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top