Mon AlloCiné
La Jeune Fille Sans Mains
Note moyenne
4,1
21 titres de presse
  • 20 Minutes
  • Culturopoing.com
  • L'Express
  • Libération
  • Positif
  • Télérama
  • Voici
  • aVoir-aLire.com
  • La Croix
  • La Voix du Nord
  • Le Dauphiné Libéré
  • Le Figaro
  • Le Journal du Dimanche
  • Le Monde
  • Le Nouvel Observateur
  • Les Fiches du Cinéma
  • L'Humanité
  • Cahiers du Cinéma
  • Critikat.com
  • Les Inrockuptibles
  • Studio Ciné Live

Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

21 critiques presse

20 Minutes

par Caroline Vié

Le magnifique "La jeune fille sans mains", distingué par le jury du Festival d’Annecy, tient davantage de l’expérience sensorielle et du poème filmé.

La critique complète est disponible sur le site 20 Minutes

Culturopoing.com

par Miriem Méghaïzerou

Limpide comme la rivière qui fend la page, végétal comme la forêt où chemine la jeune fille, animal tel le diable polymorphe et minéral comme la roche qui donne un abri, l’onirisme de Laudenbach esquisse une topographie allusive, qui arrache le spectateur à la pesanteur.

La critique complète est disponible sur le site Culturopoing.com

L'Express

par Christophe Carrière

C'est excitant. Et jamais vu. Exceptionnel, donc.

Libération

par Elisabeth Franck-Dumas

Véritable choc esthétique visuel et sonore, le film d’animation de Sébastien Laudenbach émerveille par sa sensualité païenne.

La critique complète est disponible sur le site Libération

Positif

par Bernard Génin

Un magnifique périple vers la lumière.

Télérama

par Cécile Mury

De cet implacable récit métaphorique sur la noirceur de la nature humaine, Sébastien Laudenbach tire un film d'animation lumineux, une oeuvre qui ne cesse de se réinventer sous nos yeux.

La critique complète est disponible sur le site Télérama

Voici

par La Rédaction

Les images peintes avec une légèreté qui répond à la noirceur du propos, font de ce récit une chorégraphie aussi gracieuse que tragique.

aVoir-aLire.com

par Claudine Levanneur

Ce long-métrage d’animation, aux images en éternelle mutation et à l’abstraction totale, devrait ravir tous ceux qui, lassés des histoires préétablies, auront cette fois le plaisir de laisser toute latitude à leur soif d’imagination.

La critique complète est disponible sur le site aVoir-aLire.com

La Croix

par Stéphane Dreyfus

Adaptation d’un conte des frères Grimm, le long métrage de Sébastien Laudenbach, véritable peinture animée, est d’une beauté étourdissante.

La critique complète est disponible sur le site La Croix

La Voix du Nord

par Philippe Lagouche

Un long périple vers la lumière mené de main de maître par un réalisateur qui s’oppose et résiste à l’imagerie traditionnelle calibrée, marketée, propagée par les mandarins du cinéma d’animation contemporain.

Le Dauphiné Libéré

par Jean Serroy

Adapté d’un conte des frères Grimm, d’où la cruauté n’est pas exempte, un film qui repose tout entier sur la force picturale du dessin et la fluidité de l’animation.

Le Figaro

par Nathalie Simon

La Jeune Fille sans mains s'inscrit dans cette mouvance où l'intérêt de l'histoire le dispute à la qualité et à la beauté des images.

La critique complète est disponible sur le site Le Figaro

Le Journal du Dimanche

par Stéphanie Belpêche

Sébastien Laudenbach signe l’adaptation animée d’un conte des frères Grimm avec ce récit initiatique qui dénonce l’ambition et la cupidité. (...) Les contours à peine esquissés des personnages se confondent avec ceux des décors, une audace visuelle qui renforce le dynamisme de cette histoire vraiment peu ordinaire.

Le Monde

par Noémie Luciani

D’une sanglante histoire des frères Grimm, Sébastien Laudenbach tire un film d’animation croqué de main de maître.

Le Nouvel Observateur

par François Forestier

Il y a un côté artisan, gracieux, dans ce choix minimaliste. Ce n’est pas toujours convaincant, mais c’est assurément poétique.

La critique complète est disponible sur le site Le Nouvel Observateur

Les Fiches du Cinéma

par Jef Costello

Cette belle adaptation d’un conte des frères Grimm se distingue par son graphisme très original et son approche naturaliste. Et sans moderniser le propos, le film met parfaitement en valeur les résonances contemporaines du récit.

L'Humanité

par Marie-José Sirach

Passées les premières minutes du film où l’on se sent déconcerté, la magie opère très vite, captivant le regard, projetant des paysages aquarellés qui donnent des profondeurs de champ insoupçonnées.

La critique complète est disponible sur le site L'Humanité

Cahiers du Cinéma

par Louis Séguin

Tout montre bien qu’ici, on ne force pas le trait. Mais à force d’hésiter à être, les figures finissent par peiner à exister. Reste qu’une vraie appétence pour la féerie porte cette Jeune Fille sans mains.

Critikat.com

par Alain Zind

L’idée de la peinture pour contrer la précision photographique était un pari audacieux. Dommage que le cinéaste ne soit pas allé au bout dans son geste d’abstraction.

La critique complète est disponible sur le site Critikat.com

Les Inrockuptibles

par Théo Ribeton

"La Jeune Fille sans mains" est typiquement un de ces films d'animation qui n'arrachent pas la mobilité virtuelle des formes à leur essence fixe (...) Avec un sens très japonais du vide et du plein (on pense à Takahata) se joue ici tout un art de l'ellipse, du minimalisme et de l'écriture du manque.

Studio Ciné Live

par Laurent Dijan

Le geste est d'une audace splendide, mais la forme prime trop sur le fond.

Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top