Mon AlloCiné
    Swagger
    Note moyenne
    3,9
    23 titres de presse
    • Transfuge
    • Voici
    • 20 Minutes
    • Critikat.com
    • La Voix du Nord
    • Le Figaro
    • Le Journal du Dimanche
    • Le Monde
    • Le Nouvel Observateur
    • Le Parisien
    • Les Fiches du Cinéma
    • Les Inrockuptibles
    • L'Express
    • L'Humanité
    • Libération
    • Ouest France
    • Première
    • Studio Ciné Live
    • Télérama
    • Cahiers du Cinéma
    • La Croix
    • Le Figaroscope
    • Positif

    Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

    23 critiques presse

    Transfuge

    par Frédéric Mercier

    Parfois, (Babinet) met en scène leurs rêves, imagine une comédie musicale et un petit film de science-fiction. Il réussit à ne jamais sombrer dans l'imagerie télé, la représentation figée, mortifère. Il casse les clichés ou s'en amuse, aidé de ses petits héros plein de bon sens.

    Voici

    par La Rédaction

    Une étonnante, instructive et rafraîchissante plongée dans le regard de onze collégiens d'Aulnay-sous-Bois.

    20 Minutes

    par Caroline Vié

    Ce documentaire sait être aussi passionnant que drôle pour offrir un véritable concentré d’énergie. (...) Un vrai booster pour le moral (...) qui redonne foi en l’avenir de l’être humain.

    La critique complète est disponible sur le site 20 Minutes

    Critikat.com

    par Juliette Goffart

    En substituant à tout regard lointain et stigmatisant sur les quartiers dits "sensibles" le point de vue intérieur de sa jeunesse, Olivier Babinet en réenchante le monde avec une joyeuse féérie.

    La critique complète est disponible sur le site Critikat.com

    La Voix du Nord

    par Philippe Lagouche

    Enfin de la banlieue, une image colorée, lumineuse. Ce film, cette claque salutaire, d’une revigorante fraîcheur.

    Le Figaro

    par Nathalie Simon

    Olivier Babinet pose un regard juste sur des jeunes du « 9-3 ».

    La critique complète est disponible sur le site Le Figaro

    Le Journal du Dimanche

    par Alexis Campion

    Le résultat, assumant son point de vue empathique et fasciné, est un fort bel instantané de la France d’aujourd’hui entre rêves et réalités.

    Le Monde

    par Isabelle Regnier

    Olivier Babinet signe un documentaire fantasque et émouvant autour d’un groupe de collégiens d’Aulnay-sous-Bois.

    La critique complète est disponible sur le site Le Monde

    Le Nouvel Observateur

    par Anne Crignon

    Beau film construit sur les brèches du déterminisme.

    La critique complète est disponible sur le site Le Nouvel Observateur

    Le Parisien

    par La Rédaction

    Les témoignages sont souvent touchants, drôles, parfois un peu longuets. Au milieu de ces mots d'enfants, le réalisateur glisse de jolis effets de mise en scène let des séquences de fiction enlevées, où les collégiens se révèlent de formidables comédiens...

    La critique complète est disponible sur le site Le Parisien

    Les Fiches du Cinéma

    par Gilles Tourman

    Onze collégiens nous entraînent avec humour, gravité, innocence parfois, singularité toujours, dans leur univers. Un voyage magnifique et édifiant.

    Les Inrockuptibles

    par Serge Kaganski

    Premier effet swag de "Swagger" : la cinégénie, la présence, la malice, l'intelligence de ces kids. Deuxième effet swag : sa façon de redéfinir ce qu'est un ado de banlieue, loin des habituelles images anxiogènes ou misérabilistes. Troisième couche de swag : cette audace dans le mélange de des genres, du docu et de la fiction, striant le réel le plus prosaïque par des embardées fantastiques.

    L'Express

    par Eric Libiot

    Les gamins sont formidables, leurs propos pleins d'émotion et de justesse, la mise en scène soignée.

    L'Humanité

    par Vincent Ostria

    La différence majeure avec le cinéma social actuel, c’est la beauté de l’image, très travaillée, la fantaisie des personnages et leurs épatantes et hilarantes réflexions. À la fois une chronique des cités et une série de vignettes hautes en couleur. Tableau euphorisant.

    La critique complète est disponible sur le site L'Humanité

    Libération

    par Elisabeth Franck-Dumas

    Et si le film n’adopte aucun discours sociologique, on est libre de tirer les conclusions que l’on veut. Que le cinéma soit venu réparer ce que d’autres ont abîmé, qu’il puisse se réenchanter ainsi dans un univers souvent figé dans des représentations caricaturales, en fait la bonne fée du conte.

    La critique complète est disponible sur le site Libération

    Ouest France

    par La Rédaction

    Un séduisant portrait choral, qui se concentre sur des personnalités attachantes et ne se refuse rien.

    Première

    par Éric Vernay

    À l'instar de ses attachants héros, ce docu hors norme brise les carcans avec un sacré style.

    Studio Ciné Live

    par Thierry Cheze

    "Swagger" ne pose pas un regard fantasmé sur la banlieue mais traduit de manière ludique les fantasmes de ceux qui y vivent.

    Télérama

    par Pierre Murat

    Olivier Babinet filme Aulnay et Sevran, la nuit, comme des lieux mystérieux, beaux et dangereux. Sa caméra joue avec l'espace, elle semble s'envoler, par moments, avant de s'introduire par la fenêtre d'un immeuble, comme pour en percer les secrets.

    La critique complète est disponible sur le site Télérama

    Cahiers du Cinéma

    par Camille Bui

    Paradoxalement, c’est peut-être la maladresse un peu artificielle d’un film qui ne se laisse pas radicalement aller à l’invention fabulatrice, qui rend celui-ci touchant, et, sous ses airs un peu poseurs, généreux.

    La Croix

    par Arnaud Schwartz

    Jouant avec des codes dont ses interlocuteurs sont familiers, Olivier Babinet signe un documentaire étonnant et rafraîchissant (...). Il manque pourtant à cette œuvre singulière une progression dans le récit, une évolution des "personnages" qui auraient pu lui octroyer davantage d’épaisseur. Qu’importe : ils sont là et c’est beaucoup.

    Le Figaroscope

    par La Rédaction

    Réaliste et touchant.

    Positif

    par Yann Tobin

    Alors oui, le film est trop long, et plusieurs passages oniriques ou "joués" paraissent apprêtés en regard de la spontanéité des entretiens, il n'empêche que "Swagger" (...) tranche de façon tonifiante, sans angélisme ni fatalisme, avec les représentations médiatiques convenues de ces cités du "neuf-trois".

    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top