Mon AlloCiné
Le Sens de la fête
note moyenne
4,0
8931 notes dont 1024 critiques
21% (211 critiques)
41% (424 critiques)
20% (207 critiques)
10% (99 critiques)
5% (49 critiques)
3% (34 critiques)
Votre avis sur Le Sens de la fête ?

1024 critiques spectateurs

frederic-briones.com

Suivre son activité 16 abonnés Lire ses 74 critiques

4,0Très bien
Publiée le 07/10/2017

Ce film est un grand moment d'humour, de tendresse et de comédie humaine, concentrée pour l'essentiel dans un temps et un espace unique qui font de ce mariage une poudrière dont on attend sans cesse qu'elle éclate sans savoir si on en rira ou pleurera. Un film qui fait du bien, une montagne russe émotionnelle. Beaucoup de personnages hauts en couleur, drôles, décalés, déconnants voire complètement barrés, avec des dialogues qui fusent et qui font mouche, avec des vrais moments de poésie et de beauté... Nakache et Toledano réussissent un tour de force et donne à JP Bacri un rôle parfaitement à la mesure de son talent.

benoitG80

Suivre son activité 933 abonnés Lire ses 1 300 critiques

4,5Excellent
Publiée le 05/10/2017

« Le sens de la fête » part d’un concept très original qui nous amène à découvrir une comédie totalement nouvelle dans son genre, et qui plus est, se révèle être un pur ravissement ! Les réalisateurs Éric Toledano et Olivier Nakache arrivent par ce procédé unique, à savoir l’organisation d’un mariage et son déroulement, à dépeindre une mini société où chaque personnage sera minutieusement croqué, devenant par là-même intéressant en tant que rouage essentiel de cette histoire ! Et tous ces petits rouages bien huilés produisent ensemble une mécanique incroyable où chacun tend la perche à l’autre pour offrir des situations parfaitement orchestrées, qui s’enchaînent avec un naturel galopant et désarmant, et sans que jamais l’excès ou la surenchère ne prennent le dessus ! Avec un humour extrêmement fin et caustique, tout ce petit monde, dirigé sous la houlette d’un Jean-Pierre Bacri impeccable pour ce rôle de chef d’entreprise trop gentil et désabusé, finira par être un révélateur de la nature humaine ! Sous chaque expression, chaque visage, on croit reconnaître le profiteur, l’étourdi, le rêveur, le petit chef, le timide, etc... soit un véritable échantillonnage bien croustillant ! Et quand la cérémonie entre en jeu et en grande pompe, cela devient encore plus drôle avec un marié, gratiné aux petits oignons ! Quelle audace dans les confrontations, quelle inventivité dans les échanges et les dialogues, tandis que la musique en oscillant entre la batterie quand l’agitation est de mise, et le piano léger quand tout part en vrille, arrive ainsi à nous mettre dans l’ambiance comme pas deux ! Toute la troupe d’acteurs fait dans l’efficacité, que ce soit Jean-Paul Rouve, Gilles Lellouche, Vincent Macaigne,..., tous bien dirigés et juste comme il faut ! La fin mine de rien fait son petit effet de charme en calmant certes le jeu, mais finalement cette tonalité festive et bon enfant a un côté agréable et exotique, plutôt décalé et pas tout à fait dans la lignée du projet de Pierrot, pardon (!), de Monsieur Pierre le marié... Franchement bien fichue, cette comédie de Éric Toledano et Olivier Nakache, a tout pour plaire même si en sortant de la salle, on se dit qu’il vaut dix fois mieux au bout du compte un mariage à la bonne franquette !

Nyns

Suivre son activité 115 abonnés Lire ses 749 critiques

4,0Très bien
Publiée le 21/10/2017

Mais que ça fait du bien des films français comme ça ! Qui traite leur sujet avec sagacité et légèreté, pour un rendu des plus plaisants. Jean-Pierre Bacri nous fait du Jean-Pierre Bacri pour notre plus grand bonheur, ses répliques et son flegme légendaire font mouche à tous les coups. Mais c'est aussi tous ces seconds rôles que l'on connais bien pour la plupart qui apportent à leur interprétation toute la tendre caricature de leur personnage. Jean-Paul Rouve en photographe impopulaire et Gilles Lelouche en animateur égocentrique pour les plus connus, mais on a aussi le droit au beau frère prof d'histoire sur le carreau qui drague la mariée, l'extra qui enchaine les bourdes, le marié imbuvable etc. Etc. Le scénario est un sympathique mélange de réaliste et d'originalité propre au 7ème art. Le temps d'une soirée, le pire des scénarios pour un traiteur organisateur d'un mariage et pour une fois un film de mariage qui n'est pas un navet, c'est suffisamment rare pour le souligner. Succulent, sûrement plus que les feuilletés...

Chris46

Suivre son activité 182 abonnés Lire ses 880 critiques

3,5Bien
Publiée le 03/03/2018

" Le sens de la fête " sympathique comédie de Olivier Nakache et Éric Toledano . C'est l'histoire de Max ( Jean Pierre Bacri ) qui est traiteur depuis 30 ans . C'est un grand professionnel qui a déjà organiser des centaines de fêtes . Il doit organiser un mariage dans un château du 17ème siècle . Comme d'habitude max à tout coordonné . Il a recruté sa brigade de serveurs , de cuisiniers , de plongeurs , il a conseillé un photographe , réservé l'orchestre , arrangé la décoration florale bref tout les ingrédients sont réunies pour que la fête soit réussie . Mais des imprévus vont venir bouleverser un planing sur le fil ou chaque moments de bonheur risque de se transformer en désastre ou en chaos ... " Le sens de la fête " est une sympathique comédie de Olivier Nakache et Éric Toledano les réalisateurs de " intouchables " . Après le triomphe de " intouchables " en 2011 ils étaient revenu en 2014 avec le film " samba " qui etait un peu décevant . En 2017 ils signaient leurs nouveau film " le sens de le fête " et on se demandait alors ce que pouvait bien nous réserver leurs nouveau film . Une bonne surprise à la " intouchables " où une nouvelle deception à la " samba " ? Bon alors que vaut ce film ? Et ben il est très sympathique . Même si on n'atteint pas le niveau de " intouchables " le film est bien plus intéressant et drôle que leurs précédente réalisation " samba " . L'histoire est originale et intéressante car elle nous emmène dans les coulisses de l'organisation d'un mariage la ou l'on a pas l'habitude d'aller . C'est sympa et intéressant de découvrir les coulisses d'un mariage et voir comment tout ça est organiser . Et on voit que chaque personnes qui organise ce mariage a un rôle bien défini et que chaque personnes fonctione comme les rouages qui font fonctionner une horloge . Et si l'un de ses rouages déraille l'horloge ne fonctionne plus et c'est tout le mariage qui risque d'être mis en péril . L'organisateur du mariage est alors la pour coordonner tout ça mais malheureusement pour lui il va y avoir des imprévus qu'il va devoir gérer qui risque de mettre en péril toute l'organisation du mariage ce qui va donner lieux a des situations assez drôles et des répliques amusantes . Le film contient quelques séquences vraiment amusantesSpoiler: ( les prises de têtes entre l'une des organisatrices du mariage et le d.j qui veut en faire qu'à sa tête , Jean Paul Rouve le photographe qui pense qu'à bouffer des petits fours et draguer des nanas au lieu de prendre des photos et qui s'énervent contre les invités du mariage qui prennent des photos avec leurs portables , le cuisinier débutant qui comprend rien et qui fait que des bourdes comme débrancher tout les frigos où se trouvent toute la nourriture du mariage , la surprise finale du marié qui part en vrille ... ) . Même si le film n'est pas la comédie du siècle , qu'ils contient quelques passages moins drôles et qu'on ne rit pas forcément aux éclats on passe tout de même un très bon moment . Le film est porter par un casting savoureux avec à sa tête Jean Pierre Bacri qui est excellent en organisateur de mariage d'un grand professionnalisme qui va être dépasser par plusieurs imprévu qui risque de mettre en péril l'organisation de son mariage et qui va tenter de gérer la situation comme il peut . À ses côtés une belle brochette d'acteurs haut en couleur qui vont le faire tourner en bourrique et qui risque de mettre le mariage en péril avec entre autre Gilles Lellouches hilarant dans le rôle de James un D.J engager au dernier moment pour remplacer le D.J prévu à la base pour organiser la soirée . Il ne colle par vraiment avec l'esprit du mariage et il se prend pour une Star qui veut en faire qu'à sa tête et c'est drôle à voir . Il y a également Jean Paul Rouve hilarant également dans le rôle de Guy un photographe qui se prend pour un grand pro mais qui est plus un boulet qu'autre chose qui gêne tout le monde et qui ne supporte pas que d'autres personnes que lui fassent des photos pendant le mariage . Ou encore Alban Ivanov impayable dans le rôle de Samy un cuisinier débutant engager au dernier moment pour remplacer quelqu'un qui n'a aucune expérience dans le domaine de la cuisine qui ne comprend rien à ce qu'on lui demande et qui fait bourde sur bourde . Autant dire qu'avec cette bande de bras cassés autour de lui Jean Pierre Bacri va galérer pour organiser son mariage . Le film contient une b.o très sympathique qui colle à merveille avec le côté festif du film . J'aime bien la fin du film Spoiler: quand on voit que le mariage archi organiser et méticuleux à totalement déraper et qu'au final les mariés et les invités s'amusent beaucoup plus avec une fête totalement improviser éclairer avec de simple bougies " Le sens de la fête " est une sympathique comédie à ne pas louper qui fut l'un des beaux succès français de l'année 2017 ( plus de 3 millions d'entrées ) .

lhomme-grenouille

Suivre son activité 896 abonnés Lire ses 3 010 critiques

3,0Pas mal
Publiée le 12/10/2017

La bande-annonce ne faisait pas rêver mais bon… Quand j’ai vu au générique les noms d’Eric Toledano et d’Olivier Nakache, je me suis dit que je pouvais quand même bien prendre le risque. Parce que bon, c’est vrai que même si on sortait du naufrage humanitaire qu’était « Samba », avant cette horreur là on avait quand même eu droit au superbe « Intouchables ». Or, pour moi, des Français qui font l’effort du rythme et de la mise en scène, ça ne se crache pas aussi facilement dessus. Et franchement, je suis content d’être allé le voir ce « Sens de la fête ». Alors c’est vrai qu’il n’y a pas de quoi crier au chef d’œuvre. D’ailleurs, au début du film, j’avoue que j’étais assez moyennement convaincu. Ce n’était pas ignoble, mais ce n’était pas ultra sexy non plus. Pour le coup, le parti pris formel était assez basique, sans grand génie, et l’écriture était assez attendue, usant souvent de gags téléphonés et de personnages à la posture assez caricaturales (le timide, le guignol, le neuneu, la vénère, le gars qui roule des mécaniques, etc...) En somme, rien de génial donc… Mais bon, ça passe quand même car, malgré tout ça, on sent l’envie du duo Toledano / Nakache de ne pas trop s’attarder sur les choses. Il a des choses à dérouler. Ça enchaîne vite. Il y a un tempo qui est fixé assez rapidement et surtout assez clairement. D’ailleurs le film a l’intelligence de nous plonger dedans tout de suite avec un « in medias res » aussi malin que le flash-forward « d’Intouchables ». Bref, ça tenait à pas grand-chose mais ça tenait tant bien que mal. A défaut d’être un film génial qui allait foutre la gaité dans mon cœur, au moins ce « Sens de la fête » parvenait à me détendre et savait au moins ne pas me prendre le chou. Et pour le coup, même si le reste de film n’a pas trop su faire évoluer mon sentiment à son sujet, malgré tout il a su dérouler sa mécanique de manière rusée, sachant tirer parti de tout ce qui pouvait être perçu comme un défaut. Parce que oui, avoir des personnages caricaturaux ça peut être un problème, mais ça présente aussi l’avantage d’être intégré par le spectateur très rapidement. Or, ça, le film sait jouer avec ça. Au final, ça ne pose même pas de problème car tous les seconds rôles sont finalement au service du seul et véritable personnage qu’est Bacri, encore une fois impeccable. L’autre grosse force de la démarche de ce « Sens de la fête », c’est qu’au fond, au-delà des caricatures, le duo Toledano / Nakache reste assez nuancé dans le traitement de cette étrange faune. Il n’y a pas vraiment de mépris de classe comme c’est souvent le cas dans le cinéma français. Chacun est moqué quelque soit sa position, et toujours d’une manière qui ne l’empêche pas à la fin d’être au final plutôt sympathique. C’est ce qui fait qu’au final, j’accepte volontiers l’absurde, la superficialité et le conventionnalisme de ce spectacle. Et comme tout cela est remarquablement rythmé (pourtant le film dure près de deux heures tout de même), et que tout cela se déroule dans une belle logique de dynamique à la fois individuelle et globale, moi je trouve que ça passe comme du petit lait. Alors certes, je ne vais pas vous vendre du rêve non plus. Je ne vais pas vous dire que j’ai été bouleversé par ce film ou bien qu’il que je considère qu’il réinvente la comédie française. Non. Rien de tout ça. Mais malgré tout, je trouve que ce film sait se constituer une qualité – toute simple – c’est celle d’être un film… sympa. Alors oui, pour certains, un film « juste sympa » ce n’est pas ce qui les fera grimper au rideau – je le conçois – mais pour moi c’est déjà une très belle qualité. Parvenir, dans le cinéma français, à faire un spectacle qui ne soit ni prétentieux, méprisant ou poussif, c’est déjà pas si mal. Franchement, moi, ça m’a détendu. Je suis ressorti de là le sourire aux lèvres en me disant que ça m’avait fait du bien de voir un film « sympa. » Moi, après tout, rien que pour ça, j’accepte de signer des deux mains. Après, ce n’est que mon point de vue. Donc si vous n’êtes pas d’accord et que vous voulez qu’on en discute, n’hésitez pas et venez me retrouver sur lhommegrenouille.over-blog.com. Parce que le débat, moi j’aime ça… ;-)

L'Info Tout Court

Suivre son activité 187 abonnés Lire ses 609 critiques

4,0Très bien
Publiée le 04/10/2017

On ne va pas passer par quatre chemins : les deux cinéastes ont un vrai sens de la comédie dramatique et encore une fois, ils le prouvent haut la main. Le film allie des instants de légèreté, des répliques cinglantes et des moments d’émotion avec un savoir faire indéniable. Qui plus est avec Jean-Paul Rouve en photographe dépressif, Gilles Lellouche en « rock star » et avec Bacri qui fait du Bacri, c’est difficile de ne pas apprécier.

selenie

Suivre son activité 360 abonnés Lire ses 4 555 critiques

3,0Pas mal
Publiée le 05/10/2017

Toledano-Nakache s'attachent donc à nous faire vivre les coulisses d'une brigade traiteur, qui s'occupe de tout avant et pendant le mariage "clef en main". Autant dire que la trame principale n'a rien d'innovant. La grande force du film est de ménager les égos, à savoir que les deux réalisateurs ont su avec brio donner une importance quasi égale à tous les personnages, autant dans leurs dialogues, leurs présences ou leurs effets sur l'organisation. On salue quelques performances moins pour d'autres (Kevin Azaïs et Macaigne). Niveau humour général on ne sera pas dans le fou rire, rien d'exceptionnel donc mais un bon divertissement. Site : Selenie

Marc T.

Suivre son activité 80 abonnés Lire ses 371 critiques

3,5Bien
Publiée le 23/03/2018

Film sympatoche qui ne brille pas par son scénario mais par ses dialogues et son casting, avec en tête un Bacri égal à lui-même, un Lellouche qui apporte beaucoup de tonus à l'ensemble, et un Rouve très drôle en photographe raté. Et dans les seconds rôles, Macaigne et Ivanov sortent vraiment du lot.

EricDebarnot

Suivre son activité 119 abonnés Lire ses 1 287 critiques

3,5Bien
Publiée le 05/11/2017

On connaît bien les dérives du cinéma de Nakache et Toledano, cette gentillesse frôlant la niaiserie, cet idéalisme vis à vis d'une société métissée où le savoir vivre ensemble triompherait des préjugés : leur "Sens de la Fête" n'y échappe malheureusement pas, en particulier du fait d'un happy end inutile, alors que nous aurions voulu voir un cataclysme terminal s'abattre sur cette noce franchement mal embarquée (option Blake Edwards) ou au moins une plongée asphyxiante dans la noirceur qui rôde sans cesse au bord du cadre (option Altman des débuts). Tant pis ! Alors, au moins tressons des lauriers à cette comédie intelligente et parfois vraiment drôle : derrière la facilité de rôles taillés sur mesure pour des acteurs qui restent dans leur registre habituel (Bacri, Macaigne, Lellouche, Rouve, tous excellents, tous un peu convenus), Nakache et Toledo nous parlent, et plutôt bien, d'un sujet central à notre crise sociétale actuelle, et pourtant quasi invisible au cinéma : le travail (ses valeurs, ses conflits, ses paradoxes) et l'entreprise (ses valeurs, etc.). "Le Sens de la Fête" n'est pas une nième histoire de mariage - d'ailleurs les "noceurs" n'ont quasiment pas droit à l'image, hormis le marié détestable et hilarant, et sa mère archétypale - mais un film sur le "management" (vilain mot, non ?), le professionnalisme, les compétences (ou leur absence), les rapports entre collègues, et le dévouement (le fameux "sens de la fête"). Et aussi sur la difficulté d'être patron de PME en France, concomittante au plaisir de faire un métier qu'on aime. Macronistes, Toledano et Nakache ? N'allons pas jusque là, mais en tout cas ils nous parlent de la réalité de la France... avant de se laisser aller à leur habituel optimisme, bien sûr. Mais même cet optimisme est ici teinté d'une note dépressive, d'une amertume nouvelle face aux mensonges et aux illusions dont nous nous nourrissons tous. Et qui nous sont sans doute nécessaires pour pouvoir avancer. Comme ce fameux "recul" du mensonge final de Bacri. Oui, "le Sens de la Fête" est une vraie surprise, car c'est un beau film pertinent.

ATHMOS.ONER

Suivre son activité 90 abonnés Lire ses 191 critiques

5,0Chef-d'oeuvre
Publiée le 11/07/2017

« Le sens de la fête » dispose d’un sens du rythme incroyable et peu commun dans les productions Françaises. Le duo de réalisateur a choisi une musique originale matinée de jazz endiablé qui colle parfaitement au tempo du film. C’est au pied levé avec des temps de pauses savamment distillés et avec un humour omniprésent que l’on suit les truculentes aventures des nombreux personnages, durant cette journée de mariage. Détails croustillants, personnages hauts en couleurs, situations originales et tirées pour la plupart d’anecdotes réelles, cette comédie se paye le luxe rare de ne jamais aller en dessous de la ceinture ni de céder à la facilité ou à la grossièreté, pour nous faire rire aux éclats tout au long du film ! Situations cocasses, jeux de mots, maniement de la langue française, comique de situation, tout y passe et ça fonctionne à merveille sans jamais faillir. Lorsque l’on se retrouve dans une salle remplie de spectateurs qui rient à gorge déployée et à l’unisson, c’est un moment rare et c’est vivifiant. Jean-Pierre Bacri est impérial, mais il n’est pas seul ; tout le casting apporte ses choux à l’édification de la pièce montée. Ce feel good movie offre même quelques passages tendres et de très belles scènes aux couleurs chaudes, comme l’interlude musical à la bougie aussi surprenant que poétique. Je vois mal qui pourra faire mieux et on doit tenir la comédie Française de l’année. D’ailleurs, si tel n’est pas le cas, tant mieux, cette année sera excellente pour la comédie made in France !

David B.

Suivre son activité 18 abonnés Lire ses 417 critiques

3,5Bien
Publiée le 22/10/2017

Une jolie brochette de personnages qui s'animent pour l'organisation d'un mariage où rien ne va se passer comme prévu. Des répliques bien senties, des gags qui sans nous fait rire aux éclats nous font passer un bon moment, et des acteurs tous bien inspirés.

tony-76

Suivre son activité 568 abonnés Lire ses 1 348 critiques

3,5Bien
Publiée le 06/10/2017

« On se coordonne ! » 6 ans après le triomphe d'Intouchables, les réalisateurs Eric Toledano et Olivier Nakache redonne de la bonne humeur à son public français pour nous présenter leur toute nouvelle comédie - Le Sens de la fête. Dans ce sixième long métrage, le duo nous raconte l'histoire d'un traiteur expérimenté qui doit s'occuper d'un (grand) mariage. Un évènement légèrement différent des autres Spoiler: puisqu'il est célébré le jour de son anniversaire... Il mène sa brigade et apprend à son équipe qu'il faut s'adapter en cas de panique ou de tension. La réalisation ne manque pas de style avec ses quelques plans-séquences et ses longs travellings qui nous font découvrir les lieux et l'équipe. Une caméra agitée, au cœur de l'action ! La musique a des échos d'un Birdman de Iñárritu sur les différents instruments qu'on entend. Cela en est plaisant ! L'ambiance de ce mariage de luxe s'avère chaleureuse, on est pris par les évènements de la soirée Spoiler: qui peut parfois mal finir mais qui réussit à reprendre le flambeau de belle manière. De nombreuses séquences humoristiques Spoiler: - les serveurs non déclarés se mettent dans la peau d'un invité lors du mariage ; une entrée de plusieurs feuilletés en y mettant une dose de sel ; le feu d'artifice à l'improviste - ces gags fonctionnent avec brio. On l'aura compris que les textes, inventifs et colorés sont désormais la marque de commerce de Toledano et Nakache. Tout est écrit avec une certaine précision dans les dialogues pour faire rire ! La distribution, qui ne compte que très peu de grandes vedettes, s'avère d'une belle efficacité. Le film met en scène un bon nombre de personnages secondaires très savoureux, hauts en couleur. Jean-Pierre Bacri est magnifique dans la peau de cet organisateur de mariage voulant accomplir une soirée mémorable. Selon lui, on s'adapte dans chaque situation ! Jean-Paul Rouve se démarque également dans le rôle du photographe intolérant, Spoiler: il ne veut pas que les gens qui prennent des photos avec leur téléphone... Mais quand Rouve cherche une femme sur une application de rencontre de match à la Tinder, le comédien devient irrésistible. Le DJ narcissique, joué par Gilles Lellouche, est certainement l'un des personnages les plus barrés de tous !! Il nous avait prouvé qu'il était à l'aise dans la comédie grâce à Dominique Farrugia dans Sous le même toit. Benjamin Lavernhe de la comédie française sous les traits du marié autoritaire qui veut tout contrôler, lui va comme un gant. Mention spéciale pour Spoiler: sa danse en apesanteur qui devient par la suite une situation absolument hilarante. Et l'un des serveurs le plus compétent s'agit bien de l'acteur Alban Ivanov (apparu dans le risible Les Mythos) démontre qu'il peut développer son savoir faire avec intelligence en nous faisant hurler de rire ! Maladroit, drôle, niais au possible, le comédien est attachant et remplace très clairement Tahar Rahim pour son talent comique. L'émotion dans le récit s'avère du même calibre que Samba (leur précédente réalisation) mais sans la présence d'Omar Sy ! Des décors divins au sein de ce château du XVIIe siècle avec des costumes très respectables de l'époque - déguisement de laquais. Malgré un démarrage timide, Le Sens de la fête a trouvé son sens du rythme et surtout son sens de l'humour ! Un moment de bonheur auquel le public ne se lassera pas de revoir... OUI JE LE VEUX !! Et que la fête commence !!!! Musique !!

Emmanuel D.

Suivre son activité 4 abonnés Lire sa critique

5,0Chef-d'oeuvre
Publiée le 30/09/2017

une petite merveille. rythme lent au depart. puis un bouquet final plein de folie et d'émotion. à voir

Béatrice L

Suivre son activité 44 abonnés Lire ses 101 critiques

3,5Bien
Publiée le 08/10/2017

On passe un bon moment car les gags sont très efficaces et drôles. Le seul reproche que je peux faire à ce film c'est justement l'enchaînement de gags sans que les personnages ne soient approfondis. Il y a beaucoup de personnages secondaires très intéressants et attachants sur lesquels on ne s'attarde pas assez. On a l'impression que l'histoire assez simple n'est qu'un prétexte. Vers la fin cela devient un peu plus consistant et poétique et tant mieux. Bacri au sommet de son art !

tuppence

Suivre son activité 1 abonné Lire ses 12 critiques

4,0Très bien
Publiée le 06/10/2017

Je suis allée voir ce film en traînant un peu des pieds, pas très convaincue du résumé, des acteurs à l'affiche et des quelques extraits. Pendant les 10 premières minutes du film, je n'arrêtais pas de me demander qu'est-ce que j'étais venue faire là. Peu à peu, je me suis laissée captivée par les personnages, le déroulé du scénario. Au final, je pars sur une très bonne impression. Le sens de la fête est original en ce sens que partant d'un scénario pas très original ou passionnant (organisation d'un mariage sur une journée) Nakache et Toledano parviennent à captiver l'attention du spectateur grâce à ses nombreux personnages qui chacun sont bien exploités, l'enchaînement des scènes, les gags . La scène du marié qui s'envole est très drôle et touchante.

Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top