Notez des films
Mon AlloCiné
    Cats
    Anecdotes, potins, actus, voire secrets inavouables autour de "Cats" et de son tournage !

    Moteur ! Action !

    Le tournage de Cats a débuté en décembre 2018.

    Un phénomène

    Cats est tiré de la comédie musicale du même nom, jouée pour la première fois en 1981 au New London Theatre, sur la scène duquel elle a été jouée 21 ans durant. En 1983, sa version montée à Broadway a remporté 7 Tony, dont celui de la meilleure comédie musicale. Elle y a été jouée sans interruption pendant 18 ans. À ce jour, le spectacle a été vu par 81 millions de spectateurs, en 19 langues et dans plus de 50 pays.

    Genèse

    C'est en 2012, alors qu'il achevait la post-production des Misérables, que Tom Hooper se voit proposer Cats par la productrice Debra Hayward. Le réalisateur était conscient d'être face à un défi car la structure narrative du spectacle est assez élémentaire, composée d'une série de poèmes mis en chanson qui servent de base à des numéros musicaux. Qui plus est, les acteurs apparaissent grimés et déguisés en chats. 
    Après avoir rencontré le compositeur de la pièce, Andrew Lloyd Webber, Hooper était partant pour le projet, d'autant plus qu'il était produit par Universal Pictures, studio qui était déjà à l'origine des Misérables.

    Par le scénariste de Billy Elliot

    C'est Lee Hall qui a été chargé d'incorporer les paroles des chansons dans une structure narrative. Après avoir écrit le scénario puis l'adaptation sur scène de Billy Elliot, il s'est frotté au même exercice mais à l'envers, c'est-à-dire tirer un scénario d'une comédie musicale. "En se promenant avec Tom [Hooper] entre nos séances d'écriture, nous est venue d’un coup l’idée une balade à travers Londres, le long de petites allées, dans les rues de Soho, jusqu'au centre de la ville. En fait, nous nous sommes simplement rendus compte que nous parcourions le même Londres que T.S. Eliot !" explique-t-il. 

    Changement d'époque

    Contrairement à la version scène, le film se déroule dans le Londres des années 1930, décennie qui marque la fin du music-hall. Le réalisateur explique : "Cats s’apparente en quelque sorte à la revue de music-hall, un genre de théâtre où les artistes et les numéros de styles différents s’enchainent. D'après Andrew Lloyd Webber, T.S. Eliot a écrit certains de ses poèmes en s'inspirant de succès musicaux de l'époque. Cette forme très cabaret est inscrite et transparaît dans les textes eux-mêmes".

    Live

    Tom Hooper voulait, à l'instar des Misérables, privilégier les conditions du direct pour les chansons et les danses : "mes choix visuels sont au service des interprétations des acteurs prises sur le vif "en live", afin de garder cette incroyable connexion avec eux".

    L'héroïne

    Le scénariste a choisi de se focaliser sur un chat qu'on suit tout au long du film. Le personnage de Victoria existait déjà dans la version scénique mais n'était pas central et n'avait même pas sa propre chanson. Le rôle a été confié à la danseuse étoile du Royal Ballet, Francesca Hayward. Il s'agit de ses débuts au cinéma. La productrice Debra Hayward décrit son audition comme "féérique" : "Francesca nous a présenté un très court extrait de « Giselle », que Tom [Hooper] l'a poussée à faire différemment. Sa grâce et sa virtuosité nous ont laissés sans voix".

    Rendez-vous manqué

    Judi Dench joue le rôle de Deutéronome, un personnage à l'origine masculin dans la pièce. Tom Hooper a procédé à ce changement car il a estimé qu'en 2019, une figure d'autorité masculine était dépassée. 
    L'actrice a une relation particulière avec Cats : elle avait été choisie pour interpréter Grizabella et Gumbie dans la production originale du spectacle en 1981 mais s'est blessée au tendon d'Achille. Elle pouvait cependant continuer à jouer Grizabella qui dansait peu mais est tombée de scène en raison de son plâtre. "J'ai alors compris que c'en était bel et bien fini pour moi de Cats... jusqu'à ce que ce projet se présente. Désormais, la boucle est bouclée", déclare Dench.

    Nouvelle chanson

    On peut entendre dans le film une nouvelle chanson qui n'existait pas dans la comédie musicale : Beautiful Ghosts, composée par Andrew Lloyd Webber et Taylor Swift. Elle est interprétée par Francesca Hayward dans le film, et par Swift dans le générique de fin.

    Donner vie aux chats

    L'équipe s'est rendue compte que le maquillage et les costumes n'étaient pas l'idéal pour le tournage car le premier risquait de couler et les seconds gêneraient les mouvements des comédiens. Le réalisateur souhaitait garder les expressions faciales des acteurs aussi intactes que possible, ainsi que leurs mains et leurs pieds. Pour ce faire, le superviseur des effets visuels Steve Preeg et son équipe ont créé une technologie hybride qui combine réalité et animation. Les comédiens portaient des combinaisons de capture de mouvement Xsens faites sur mesure.

    Des décors plus grands que nature

    Les décors ont été construits du point de vue des chats, prenant de ce fait d'immenses proportions. Eve Stewart, la cheffe décoratrice explique : "la taille de chaque décor et de chaque accessoire variait. Tout sur le plateau a été fabriqué de A à Z. La taille de certains accessoires était multipliée par 3, mais d'autres semblaient artificiels dans ces proportions. Il a donc fallu ajuster chaque décor et chaque objet à une échelle visuellement crédible".

    À l'origine, un livre

    La pièce Cats s'inspire du Guide Des Chats Du Viel Opossum de T.S. Eliot, un recueil de poèmes publié en 1939 que l'auteur avait écrits pour ses petits-enfants entre 1934 et 1935, et dans lesquels il décrit la vie des chats. 
    Le compositeur Alan Rawsthorne fut le premier en 1954 à mettre en musique ces poèmes mais c'est grâce à Andrew Lloyd Webber que l'oeuvre devient connue à l'échelle planétaire. En 1980, Valerie Eliot, la veuve de T.S. Eliot, fait don à ce dernier de plusieurs poèmes inédits, dont "Grizabella". Au-delà du théâtre, la chanson phare de Cats, "Memory" a été enregistrée par plus de 150 artistes, de Barbra Streisand à Liberace, en passant par Johnny Mathis et Barry Manilow.

    Nouvelle version

    Alors que le film a fait un flop dès sa première semaine de sortie aux Etats-Unis, la production a contacté les exploitants de cinéma pour leur annoncer que de nouvelles copies du long-métrage intégrant des effets visuels améliorés leur seront envoyées.
    Les secrets de tournage des films les plus populaires lors des 30 derniers jours
    • Star Wars: L'Ascension de Skywalker (2019)
    • Les Incognitos (2019)
    • 1917 (2019)
    • Les Filles du Docteur March (2019)
    • Play (2018)
    • Les Vétos (2019)
    • À couteaux tirés (2019)
    • Les Misérables (2019)
    • La Reine des neiges II (2019)
    • Jumanji: next level (2019)
    • Underwater (2019)
    • L'Art du mensonge (2019)
    • La Vérité (2019)
    • Les Enfants du temps (2019)
    • Docteur ? (2019)
    • Le Meilleur reste à venir (2018)
    • SOL (2018)
    • Selfie (2018)
    • Brooklyn Affairs (2019)
    • Le Lac aux oies sauvages (2019)
    Back to Top