Notez des films
Mon AlloCiné
    Thunder Road
    Note moyenne
    3,5
    25 titres de presse
    • Les Fiches du Cinéma
    • Les Inrockuptibles
    • Voici
    • 20 Minutes
    • CinemaTeaser
    • Ecran Large
    • Femme Actuelle
    • La Croix
    • Le Figaro
    • Le Monde
    • Libération
    • Ouest France
    • Positif
    • Première
    • Rolling Stone
    • Télérama
    • Transfuge
    • aVoir-aLire.com
    • Bande à part
    • Critikat.com
    • Culturopoing.com
    • La Septième Obsession
    • Le Journal du Dimanche
    • Le Nouvel Observateur
    • Cahiers du Cinéma

    Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

    25 critiques presse

    Les Fiches du Cinéma

    par Roland Hélié

    Ce premier long métrage d’un jeune acteur américain met en œuvre, outre une étonnante performance d’acteur, une épatante vision de la folie ordinaire.

    Les Inrockuptibles

    par Jean-Baptiste Morain

    Entre deuil, divorce et tracas quotidiens, un jeune flic se débat avec sa névrose d'échec. La naissance d'un acteur-auteur virtuose de l'humour amer.

    La critique complète est disponible sur le site Les Inrockuptibles

    Voici

    par La Rédaction

    Une tragi-comédie perchée, déroutante, qui nous fait osciller comme un oiseau ivre sur la branche, entre rire et malaise.

    20 Minutes

    par Caroline Vié

    Jim Cummings est un phénomène. Ce trentenaire est scénariste, réalisateur, acteur principal, chanteur et monteur de Thunder Road, comédie délirante au tour d’un flic totalement à l’ouest. Il a remporté le Grand Prix du festival de Deauville pour cette œuvre atypique.

    CinemaTeaser

    par Emmanuelle Spadacenta

    On admire la proposition de cinéma aussi limpide que radicale.

    La critique complète est disponible sur le site CinemaTeaser

    Ecran Large

    par Geoffrey Crété

    "Thunder Road", c'est la révélation fracassante de Jim Cummings, réalisateur de talent mais surtout acteur incroyable, véritable tornade émotionnelle d'une sincérité, d'une violence et d'une tendresse ahurissantes.

    La critique complète est disponible sur le site Ecran Large

    Femme Actuelle

    par Sabrina Nadjar

    Une pépite loufoque du cinéma américain indépendant.

    La Croix

    par Corinne Renou-Nativel

    Grand prix du festival de Deauville, ce film au ton inédit évoque avec justesse l’identité masculine dans le sud des États-Unis et révèle le talent multiforme de Jim Cummings.

    La critique complète est disponible sur le site La Croix

    Le Figaro

    par Etienne Sorin

    Jim Cummings joue et réalise un premier film virtuose.

    La critique complète est disponible sur le site Le Figaro

    Le Monde

    par Murielle Joudet

    Thunder Road renouvelle le genre du cinéma indépendant américain.

    Libération

    par Jérémy Piette

    Un premier film empathique et finement mis en scène, lauréat du grand prix au festival de Deauville.

    La critique complète est disponible sur le site Libération

    Ouest France

    par Gilles Kerdreux

    Un incroyable numéro d'acteur.

    Positif

    par Ariane Allard

    [...] premier long métrage sidérant d'originalité [...].

    Première

    par Eric Vernay

    Avec son premier film, Jim Cummings révèle un talent rare pour le tragi-comique décapant.

    La critique complète est disponible sur le site Première

    Rolling Stone

    par Jessica Saval

    Fable tragique à l'humour coupable, "Thunder Road" confirme les espoirs placés en Jim Cummings, ici devant et derrière la caméra.

    La critique complète est disponible sur le site Rolling Stone

    Télérama

    par Jérémie Couston

    Portée à bout de bras par Jim Cummings, acteur prodigieux, mais aussi réalisateur, scénariste et producteur, cette chronique réussit à garder intactes, pendant une heure et demie, la tension et la folie du plan-séquence d’anthologie qui ouvre le film.

    La critique complète est disponible sur le site Télérama

    Transfuge

    par Damien Aubel

    "Thunder Road", ou la brillante plongée de Jim Cummings dans les affres d’une vie cabossée.

    aVoir-aLire.com

    par Claudine Levanneur

    Ce film singulier au ton rugueux et à la multitude de plans-séquences interminables pourrait bien déstabiliser les adeptes d’un cinéma classique mais ravira sans doute ceux qui aiment emprunter les chemins de traverse.

    La critique complète est disponible sur le site aVoir-aLire.com

    Bande à part

    par Danièle Heymann

    Une comédie qui vous arrache des larmes, un drame où le rire surgit comme un arc-en-ciel.

    La critique complète est disponible sur le site Bande à part

    Critikat.com

    par Corentin Lê

    En nous dévoilant par la performance systématique ses fêlures intimes, Jim Cummings semble avoir paradoxalement voulu se mettre à nu tout en bandant les muscles, assumant ses faiblesses pour mieux nous imposer ensuite ses coups de force stéroïdés.

    La critique complète est disponible sur le site Critikat.com

    Culturopoing.com

    par Thibault Vicq

    Passée la séduisante désinvolture de ton de cette ouverture tonitruante entre rire jaune, drame social et coup de pied dans la fourmilière des conventions, la dramédie s’étiole, faute de présenter un contenu vraiment original.

    La critique complète est disponible sur le site Culturopoing.com

    La Septième Obsession

    par Jean-Sébastien Massart

    Il faut se contenter de cette petite chose assez terne où Cummings distille ses effets comico-pathétiques avant de ramener son turbulent personnage dans le droit chemin (c’est un brave papa). Conclusion logique d’un film qui a confondu pantomime burlesque et dérèglement.

    Le Journal du Dimanche

    par Stéphane Joby

    Écrit, réalisé, produit et (sur) joué par Jim Cummings (qui compose même la musique), ce premier film très original peut toutefois dérouter, voire lasser.

    Le Nouvel Observateur

    par Nicolas Schaller

    La gêne qu’on éprouve devant ce petit objet théâtral et artificiel tient moins à sa supposée peinture tragi-comique d’une Amérique chancelante qu’au one-man-show égocentrique et exaspérant de Jim Cummings, acteur intense, scénariste bégayant et réalisateur absent.

    La critique complète est disponible sur le site Le Nouvel Observateur

    Cahiers du Cinéma

    par Nicholas Elliott

    Le passage du court au long de Jim Cummings est décidément raté.

    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top