Mon AlloCiné
    Confident Royal
    note moyenne
    3,8
    812 notes dont 94 critiques
    7% (7 critiques)
    38% (36 critiques)
    41% (39 critiques)
    13% (12 critiques)
    0% (0 critique)
    0% (0 critique)
    Votre avis sur Confident Royal ?

    94 critiques spectateurs

    benoitG80
    benoitG80

    Suivre son activité 2360 abonnés Lire ses 640 critiques

    4,0
    Publiée le 9 octobre 2017
    « Confident Royal » met en lumière avec soin et délicatesse, une histoire singulière et étonnante par rapport à son contexte historique situé en 1876. Stephen Frears nous plonge en effet en plein XIX ème siècle lors du règne de la reine Victoria, avec justement celle-ci aux premières loges... Cette peinture de la monarchie britannique est ici d’autant plus intéressante qu’elle révèle un fait d’époque assez savoureux par l’intermédiaire de cette relation touchante et humaine qui va se tisser entre la reine et un Indien tout juste débarqué de son pays, afin de lui remettre un présent pour son jubilé d’or... Et sans jeu de mot, Judi Dench est à ce niveau tout simplement royale en campant un personnage saisissant dans son comportement, ses agissements et sa détermination ! On reste plus d’une fois impressionné par l’actrice qui compose cette femme plus vraie que nature, au caractère trempé, aux yeux glacés, aux manières dures et inflexibles ! Pour la voir ensuite se transformer et fondre tout simplement devant Abdoul (Ali Fazal, très touchant), ce fonctionnaire musulman passionné de littérature, charmant et bienveillant, dont le naturel et la gentillesse auront raison de sa séduction ! Car cette femme obèse et acariâtre, extrêmement seule par son pouvoir et sa fonction, va ainsi sous nos yeux rajeunir et même renaître, en retrouvant une naïveté et une fraîcheur, doublées d’un aplomb complètement inattendu... Toute la suite avec les incidences causées par ce duo improbable, sera véritablement un régal ! L’étude de la cour, dont chaque sujet sera par ailleurs terriblement bien croqué, fera l’objet d’échanges croustillants tant la jalousie et l’incompréhension arriveront à des sommets inimaginables ! Les bonnes manières, le protocole voleront en éclat, révélant un racisme et un mépris chez tous ceux qui graviteront autour de la reine Victoria ! C’est donc une peinture sans concession d’aucune sorte de ce fait historique que nous propose là le cinéaste, peinture empreinte d’un certain romantisme doublée d’une cruauté évidente ! Chaque rôle secondaire vaut ici son pesant d’or par la façon dont il est traité et on pense notamment au Prince (interprété par Eddie Izzard), ainsi qu’au médecin, tous deux parfaits dans leur prestation. Si bien qu’au bout du compte, cette petite histoire édifiante noyée dans la grande Histoire, devient une pure curiosité par ce qu’elle nous apprend sur cette amitié hors du commun et ses conséquences !
    jaggg
    jaggg

    Suivre son activité 16 abonnés Lire ses 85 critiques

    4,0
    Publiée le 7 octobre 2017
    Quelle mouche a bien pu piquer UGC et consorts pour nous présenter ce joyau aussi frileusement ? Petit bijou d’humour (beaucoup) mais surtout d’émotion/s. Et d’Histoire, nous campant la si célèbre Victoria sous un angle totalement personnel : engoncée empêtrée engluée dans cette existence impériale où elle se mourait d’ennui, peuplée de pompeux vautours, dans ce milieu aux castes aussi rigides qu’en Inde. Une souveraine dont l’intimité, même celle de ses très royaux boyaux se discutait en détail devant une partie de cartes. Une Victoria le menton abondamment repeint de soupe épaisse. Victoria curieuse et avide d’en apprendre sur ces contrées, ces peuples et ces cultures sur lesquels elle régnait depuis de très très très longues années et sur lesquels, en fin de compte elle ignorait tout. Et surtout, surtout, Victoria dans la plus immense des solitudes depuis 30 ans (« puissant et solitaire » comme le disait si bien Victor Hugo), depuis le décès d’Albert son époux bien-aimé. Et dont la fin de vie fut enfin ensoleillée par ce rayon de chaleur humaine apportée par un très humble et obscur serviteur venu de l’autre bout de son empire. Je salue très bas et très protocolairement Judi Dench, oh pardon, Dame Judi Dench (élevée par Elizabeth II au grade de Commandeur de l’Ordre de l’Empire britannique), ainsi que son excellent duettiste Ali Fazal. Ah au fait, messieurs les distributeurs : les petites salles où vous projetez ce film à la sauvette, sont archi combles. Juste un détail, comme ça.
    Marcounus
    Marcounus

    Suivre son activité

    4,0
    Publiée le 9 octobre 2017
    Ce film est une excellente surprise. Il dépeint avec brio la relation de la reine Victoria avec son confident indien venu comme simple serviteur le temps d'une cérémonie. On apprécie le jeu d'acteur mais aussi la façon dont sont décrites les intrigues du palais pour faire tomber le nouveau favori de la reine. Autre point que j'ai particulièrement aimé : l'engagement de la reine contre toutes formes de mépris social, de racisme et de clichés à l'encontre des musulmans, puisque notre confident est ici d'obédience islamique. Cette position morale ne peut que réjouir à l'heure où ce type de jugements dépréciatifs est devenu trop courant dans nos sociétés occidentales.
    Roman G.
    Roman G.

    Suivre son activité 12 abonnés Lire ses 20 critiques

    4,0
    Publiée le 4 octobre 2017
    La reine Victoria s'ennuie. Judi Dench joue ce rôle souverainement. Elle est l'atout maître du film et compose un portrait savoureux, vivant et nuancé. Tous les personnages sont joués avec délice. Ce film est un pur joyaux. Un de ces joyaux de la couronne.
    dominique P.
    dominique P.

    Suivre son activité 478 abonnés Lire ses 432 critiques

    4,5
    Publiée le 6 octobre 2017
    Voilà un excellent film historique sur des faits méconnus. J'ai trouvé ce film de grande qualité, tant dans la réalisation, l'interprétation et les décors. C'est une histoire d'amitié touchante, véridique, tolérante. J'ai beaucoup apprécié.
    janus72
    janus72

    Suivre son activité 27 abonnés

    3,5
    Publiée le 7 octobre 2017
    Judi Dench Extra sur un scénario sympa, même si certainement très romancé.... C'est soigné et souvent drôle avec ce décalage permanent. On prends un véritable plaisir sur la projection de ce film de S. Frears et c'est bien là l'essentiel.
    Iris M
    Iris M

    Suivre son activité 9 abonnés

    4,0
    Publiée le 6 octobre 2017
    Super film! Beaucoup de sentiments passent à travers ce film (rires, larmes). Le jeu des acteurs est très bon. J'ai passé un très bon moment , même si la deuxième partie du film est moins rythmée.
    Tonyo V.
    Tonyo V.

    Suivre son activité

    3,5
    Publiée le 6 octobre 2017
    Très bon film : Un démarrage ultra rythmé montrant l'abondance du royaume britannique, des touches d'humour d'anglais, d'excellents acteurs, une belle histoire d'amitié entre 2 personnes que tout oppose. Malgré quelques longueurs en fin de films, je conseille vivement ce film.
    Fabien S.
    Fabien S.

    Suivre son activité 31 abonnés Lire ses 199 critiques

    4,0
    Publiée le 5 octobre 2017
    Une très belle histoire humaine. Un très beau film. Un bon biopic. Bouleversant. Inspiré d'une histoire vraie, le récit donne une humanité aux personnages.
    mat niro
    mat niro

    Suivre son activité 37 abonnés Lire sa critique

    3,5
    Publiée le 4 octobre 2017
    Stephen Frears retrace ici le parcours d'un jeune indien (Ali Fazal) qui va devenir le serviteur et le confident de la reine Victoria lors de la fin de son règne. Après avoir tourné "The Queen" en 2007, le réalisateur offre à Judi Dench le rôle splendide de la Reine Victoria qu'elle incarne avec beaucoup de talent. Un film teinté d'humour british avec par exemple ces repas gargantuesques avant de soulever des thèmes comme l'Islam ou la colonisation indienne. Une belle histoire d'amitié sur une période méconnue de l'histoire britannique. Du bon cinéma!
    Jean-Claude L
    Jean-Claude L

    Suivre son activité 40 abonnés

    3,0
    Publiée le 4 octobre 2017
    Une très belle histoire basée sur une histoire vraie sur la fin de règne de la Reine Victoria qui se prend d'affection pour un jeune indien qui est tellement aux petits soins pour elle qu'elle va le couvrir de présents et cela va mettre en émoi la cour. Une Judi Dench exceptionnelle très réussi à voir Merci Mr Frears
    Claudine G
    Claudine G

    Suivre son activité 65 abonnés Lire ses 166 critiques

    3,0
    Publiée le 5 octobre 2017
    Film à la fois déroutant et impressionnant. Je ne connaissais pas bien l'histoire de la Reine Victoria et j'ai été surprise que la rencontre avec Abdul Karim, un indien musulman, ait eu un tel impact sur ses dernières années. Il lui a fait vivre des moments intenses en lui faisant remémorer ses meilleurs souvenirs. En sa présence, elle s'est débarrassée de son "carcan" royal, revivant ses meilleurs moments qu'elle avait enfouis le long de son règne et de ses obligations. Débordant de curiosité jusqu'à apprendre la langue, à ses côtés, avide de connaître ce qu'elle ignorait, elle semble rajeunie et renaître auprès d'Abdul, qui pour sa part l'honore, la respecte et la protège.Quant à la famille royale et tout le personnel vivant au Château de Windsor, le réalisateur nous trace un tableau peu glorieux, tous à l'affût du pouvoir ou d'une avancée dans la hiérarchie. Stephen Frears nous a bien imbibés de ce que le protocole royal impliquait en ce temps-là et régner n'était guère chose aisée. Judi Dench impériale !!!
    Christophe R
    Christophe R

    Suivre son activité 19 abonnés Lire ses 268 critiques

    3,0
    Publiée le 8 octobre 2017
    " Confident Royal " est avant un film taillé sur mesure pour Judi Dench, actrice absolument fabuleuse. Du début à la fin, le film tient sur elle, pour elle et par elle : aucune déception possible tant Judi Dench est, comme toujours, à la hauteur de l'attention. Au delà de cette performance, l'histoire du film est pleine de résonance dans notre monde actuel, et est idéale pour un film britannique construit pour viser des récompenses. C'est sans doute d'ailleurs là où le film pêche souvent : par excès de confiance et trop peu de prise de risque, Stephen Frears montre trop son attachement au protocole pouvant conduire son actrice vers un Oscar clairement visé. Au global un bon film cependant qui mérite en effet par cette grandiose Judi Dench et par cette histoire clairement originale.
    poet75
    poet75

    Suivre son activité 181 abonnés Lire ses 147 critiques

    4,0
    Publiée le 9 octobre 2017
    Au registre des comédies, on peut distinguer, grosso modo, deux façons de s’y prendre. La plus simple, c’est de lorgner du côté de l’humour facile, des mots d’esprit qui, même s’ils sont totalement éculés, font toujours rire le public, voire de la simple grivoiserie, et cela donne – prenons un film au hasard – quelque chose comme « Le Sens de la Fête » de Éric Toledano et Olivier Nakache. C’est drôle, dans une piètre mesure, mais il n’y a vraiment pas de quoi fouetter un chat ! L’autre manière, c’est celle qui emprunte les voies de la subtilité, voire de la finesse, si ce n’est de la délicatesse ou de l’élégance et cela donne, par exemple, cet attachant nouveau film de Stephen Frears. Je n’ai pas besoin de préciser, je suppose, où va ma préférence. Nous voilà donc transporté à la cour d’Angleterre à la fin du XIXème siècle, alors que s’achève le plus long règne de la couronne britannique, celui de la reine Victoria. Incarnée à l’écran (et avec quel talent !) par Judi Dench, la souveraine n’est pas seulement reine de Grande-Bretagne main impératrice des Indes. C’est pourquoi l’idée vient aux proches de Victoria (qui s’en mordront les doigts) de faire venir d’Inde deux serviteurs chargés de lui remettre un cadeau à l’occasion de son jubilé. L’un des deux se nomme Abdul Karim et il ne passe pas inaperçu. Sa prestance et son élégance font impression, y compris sur la reine. Il faut dire que l’homme a contrevenu aux ordres stricts qu’il avait reçus : il a osé regarder Victoria ! Un coup d’œil qui n’a pas échappé à cette dernière, au point que, se moquant totalement de l’étiquette et des bienséances, elle va faire d’Abdul un conseiller, un proche et même un maître chargé de lui enseigner la langue (ou plutôt une des langues) de son pays. Si cette amitié inattendue donne à Victoria un regain d’énergie et de bonne humeur, il n’en va pas de même, loin s’en faut, du côté du premier ministre, des différents conseillers, voire même des serviteurs de la reine. C’est l’affolement. Que la reine (dont on a découvert, dès les premières scènes, qu’elle se soucie peu des convenances) s’éprenne d’un intrus venu d’une lointaine colonie, cela passe la mesure ! On s’amuse beaucoup, tout au long du film, en découvrant les mines scandalisées de ceux qui assistent, impuissants, à la naissance et au développement d’une amitié non seulement inattendue mais extrêmement choquante (à leurs yeux, bien évidemment). Les intrigues vont bon train, mais on a beau faire : même les quelques déconvenues qui émaillent l’histoire de cette surprenante proximité ne découragent pas la reine ! Elle agit en véritable souveraine qui n’a que faire des visages renfrognés de ses proches (y compris de celui de son fils, le futur Edouard VII) et ne cède jamais aux ni au dédain ni au racisme de son entourage. Belle leçon de la part d’une reine en fin de parcours : une leçon qui donne à cet excellent film une empreinte de subtile noblesse ! 8/10
    AM11
    AM11

    Suivre son activité 328 abonnés Lire ses 2 068 critiques

    3,0
    Publiée le 8 décembre 2017
    Une amitié improbable entre deux personnes que tout oppose qui viennent de deux mondes différents. La Reine Victoria malgré sa vie confortable s'ennuie complètement et ne montre aucun enthousiasme dans tout ce qu'elle le fait jusqu'au jour où elle rencontre Abdul, un jeune employé qui grâce à son naturel et sa culture va illuminer ses journées. Avec "Confident Royal", Stephen Frears est vraiment dans son élément et nous livre une histoire certes romancée, mais qui est agréable, décalée, amusante et touchante. Le réalisateur s'amuse gentiment des coutumes ou clichés des deux côtés ainsi que des facéties de la Reine qui semble retrouver une seconde jeunesse. Dans un autre genre, il dresse un portrait peu glorieux de l'entourage de la Reine et parle également d'autres choses comme de racisme ou de la colonisation. Le film s'appelle "Victoria & Abdul" donc normal qu'il soit centré sur eux, mais j'aurais aimé en voir plus sur la relation d'Abdul avec les autres personnes qui au début sont au même niveau que lui ainsi que sur sa relation avec Mohammed qui est sous-exploitée ce qui laisse un sentiment étrange après ce drame... Ce film est presque un feel good movie, un film certes convenu et très académique, mais qui nous fait passer un joli moment avec ces deux personnages attachants surtout Victoria qui est touchante et magnifiquement incarnée par Judi Dench.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top