Mon AlloCiné
Amin
Note moyenne
3,7
25 titres de presse
  • Libération
  • Positif
  • 20 Minutes
  • aVoir-aLire.com
  • Femme Actuelle
  • La Croix
  • La Septième Obsession
  • Le Dauphiné Libéré
  • Le Journal du Dimanche
  • Le Nouvel Observateur
  • Les Fiches du Cinéma
  • Les Inrockuptibles
  • L'Humanité
  • Marianne
  • Marie Claire
  • Première
  • Sud Ouest
  • Télérama
  • Voici
  • Cahiers du Cinéma
  • Critikat.com
  • Le Monde
  • Paris Match
  • L'Express
  • Le Figaro

Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

25 critiques presse

Libération

par Elisabeth Franck-Dumas

C’est sur ce tableau nuancé que s’imprime la relation entre Gabrielle et Amin [...]. Au long du film, ce lien conserve une absence d’effusion, un mystère qui rend hommage à la complexité des situations dépeintes. C’est ce genre d’intelligence, de sensibilité, qui donne son inestimable singularité au cinéma de Philippe Faucon.

La critique complète est disponible sur le site Libération

Positif

par William Le Personnic

Faucon est un naturaliste qui dessine avec pudeur des petites touches du monde, divers tableaux sur l'héroïsme du quotidien. Pas facile de paraître si simple et c'est, en général, la marque des plus grands.

20 Minutes

par Caroline Vié

Le réalisateur donne un beau coup de projecteur sur ces sacrifiés qu’il rend visibles aux spectateurs frappés par sa tendresse et son respect à leur égard.

La critique complète est disponible sur le site 20 Minutes

aVoir-aLire.com

par Claudine Levanneur

Entre Europe et Afrique, un voyage poignant sur la solitude et le déracinement en compagnie d’un duo de comédiens à la justesse émouvante.

La critique complète est disponible sur le site aVoir-aLire.com

Femme Actuelle

par Amélie Cordonnier

Le réalisateur de Fatima signe une chronique réaliste et sobre sur la solitude et le déracinement.

La Croix

par Céline Rouden

Un film épuré et sensuel qui évoque la solitude des corps dans nos sociétés contemporaines.

La critique complète est disponible sur le site La Croix

La Septième Obsession

par Xavier Leherpeur

Une œuvre qui choisit la sérénité pour mieux évoquer les douleurs sourdes, privilégie l’épure pour mieux dire la complexité, coupe superbement ses scènes pour ne jamais faire de son héros un porte-voix, mais au contraire pour lui rendre son libre arbitre, tout son mystère.

Le Dauphiné Libéré

par La Rédaction

Amin est venu du Sénégal pour travailler en France, il y a neuf ans. Il a laissé au pays sa femme Aïcha et leurs trois enfants. En France, Amin n’a d’autre vie que son travail, d’autres amis que les hommes qui résident au foyer. On aime.

Le Journal du Dimanche

par Alexis Campion

Dans son style épuré ("Fatima", César du meilleur film 2016), Philippe Faucon déploie une histoire banale qu’il rend singulière et noble.

Le Nouvel Observateur

par Jérôme Garcin

C'est l'histoire simple, émouvante et sensuelle, d'un travailleur déraciné et d'une infirmière divorcée que tout oppose, mais qui, pareillement séparés, décident de faire un bout de chemin ensemble. Philippe Faucon les accompagne avec délicatesse.

La critique complète est disponible sur le site Le Nouvel Observateur

Les Fiches du Cinéma

par Gilles Tourman

Un constat humain et exemplaire sur l’immigration.

La critique complète est disponible sur le site Les Fiches du Cinéma

Les Inrockuptibles

par Bruno Deruisseau

Plus pessimiste que "Fatima", "Amin" dresse un constat des souffrances contemporaines (solitude, précarité, soumission au patronat, déracinement) aussi juste qu’alarmant.

La critique complète est disponible sur le site Les Inrockuptibles

L'Humanité

par Sophie Joubert

Après Fatima, Philippe Faucon réalise Amin, un film sensible et politique sur la solitude des hommes immigrés.

La critique complète est disponible sur le site L'Humanité

Marianne

par Olivier de Bruyn

Un film digne et émouvant.

Marie Claire

par Emily Barnett

Pas de gros effets, mais une romance rendue par un récit économe et de petites touches impressionnistes.

Première

par Christophe Narbonne

Digne, beau et sensible.

La critique complète est disponible sur le site Première

Sud Ouest

par Sophie Avon

Nul angélisme dans ce cinéma qui regarde vers le haut, mais une noblesse nourrie d’humanité.

La critique complète est disponible sur le site Sud Ouest

Télérama

par Cécile Mury

Avec ce film fort, après Samia, Fatima ou encore La Désintégration, Philippe Faucon ajoute un nouveau visage inoubliable à sa fresque de l’immigration et du déracinement.

La critique complète est disponible sur le site Télérama

Voici

par La Rédaction

Sobre et fort.

Cahiers du Cinéma

par Laura Tuillier

Si la façon de Faucon, à force d’être délicate, peut paraître manquer d’intensité, il faut lui reconnaître sa sincère humanité.

Critikat.com

par Olivia Cooper-Hadjian

Ce refus de toute explosion est à double tranchant : il donne lieu à une émotion rare par son caractère sourd et profond, mais en préférant susciter la tristesse que la colère, Philippe Faucon rend également son film un peu inoffensif.

La critique complète est disponible sur le site Critikat.com

Le Monde

par Jacques Mandelbaum

Ainsi, ce film très ténu, délibérément inabouti, dépositaire d’un simple moment de réconfort amoureux sans visée ni calcul, passe dans le dur paysage environnant comme un très beau souci.

Paris Match

par Karelle Fitoussi

[...] Philippe Faucon continue son exploration attentive et pudique de l'immigration. Tendre et modeste, son esquisse est si peu racoleuse qu'on pourrait presque regretter un manque d'émotion. C'est en réalité tout à son honneur.

La critique complète est disponible sur le site Paris Match

L'Express

par Christophe Carrière

[...] Faucon et sa scénariste, Yasmina Nini-Faucon, [...] sont bien plus à l'aise et intéressants dans la partie africaine, qui exploite les ressorts familiaux et culturels. Ces scènes méritaient un film entier, le reste relevant, par manque de maîtrise, de l'anecdotique, voire du politiquement correct et convenu quand la question des travailleurs scandaleusement exploités est abordée ; sujet abondamment et mieux traité dans d'autres longs métrages.

Le Figaro

par La Rédaction

A éviter.

La critique complète est disponible sur le site Le Figaro
Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top