Notez des films
Mon AlloCiné
    Les Rues de Pantin
    Note moyenne
    3,3
    9 titres de presse
    • Cahiers du Cinéma
    • Le Monde
    • Les Inrockuptibles
    • L'Humanité
    • Libération
    • Positif
    • Le Nouvel Observateur
    • Critikat.com
    • Studio Ciné Live

    Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

    9 critiques presse

    Cahiers du Cinéma

    par Joachim Lepastier

    Le film cherche constamment une sorte de moment idéal, celui où juste après un moment d’harmonie (une rencontre, une promenade, une prise de rendez-vous, un baiser, un dîner), il peut prendre congé du drame, sans perturber l’harmonie inspirante qu’il vient de réveiller en plein cœur de cet hiver de banlieue.

    Le Monde

    par Mathieu Macheret

    Rythmé par la marche et les conversations, flottant dans les velléités de son héros, le film contourne un récit qui n’advient jamais, et trouve à sa place, parmi les récurrences anonymes du mobilier urbain, une douce et lancinante poésie de la déambulation, qui dessille le regard et guérit les coeurs.

    Les Inrockuptibles

    par Théo Ribeton

    La ville, l'espace, le plan sont au cœur d'un moyen métrage qui a souvent l'air d'écrire du même trait la topographie des lieux et celle des sentiments. (...) "Les Rues de Pantin" appartient à la tradition d'un cinéma français d'humeur malicieuse, teint d'un humour en mode mineur, pétri d'un esprit littéraire joliment désuet.

    L'Humanité

    par Emile Breton

    C’est un « petit film ». D’abord par sa durée : un tout petit peu moins d’une heure. Et par son exposition : il sort à Paris, dans une salle. Fragile, donc. Mais riche. Car c’est un film « rêveur » ou plutôt qui ouvre sur des rêves, tant le rapport à la réalité y est travaillé.

    La critique complète est disponible sur le site L'Humanité

    Libération

    par Luc Chessel

    Rien ne se passe, sinon la valse en mode mineur de l’homme approximatif et des femmes tranchantes, un pas de danse où nos deux lignées, la passion de l’échec comme seule fiction vivable de l’existence et l’affolement cruel du désir sous les bonnes manières, se rencontrent l’air de rien dans les Rues de Pantin.

    La critique complète est disponible sur le site Libération

    Positif

    par Jean-Christophe Ferrari

    (...) le film, dialogué dans une langue soutenue et filmé avec un beau sens de l'épure, évoque à la fois les tribulations des surréalistes et les tranquilles libertinages de certains récits du 18e siècle.

    Le Nouvel Observateur

    par François Forestier

    Nicolas Leclère se réclame de Jean-Claude Biette et de Chantal Akerman : cinéma de la contemplation auquel il faut s’abandonner, et suivre le personnage sans réticence. Une poésie douce qui a le charme d’une musique de Satie.

    La critique complète est disponible sur le site Le Nouvel Observateur

    Critikat.com

    par Nicola Brarda

    Leclère recherche dans le cadre un peu banal de la banlieue une esthétique du silence, de la discrétion, des petits riens suscitant la curiosité. Esthétique qui, malheureusement, est mise à mal par la pléthore de références qui surchargent son film.

    La critique complète est disponible sur le site Critikat.com

    Studio Ciné Live

    par Véronique Trouillet

    Ce film (...) n'a rien pour lui : situations ennuyeuses, dialogues sans inspiration, interprétation insipide et mise en scène fade.

    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top