Mon AlloCiné
Darkest Minds : Rébellion
Anecdotes, potins, actus, voire secrets inavouables autour de "Darkest Minds : Rébellion" et de son tournage !

Première fois en live

Darkest Minds : Rébellion est le premier film en prises de vues réelles de Jennifer Yuh Nelson. Réputée pour son travail de mise en scène dans le domaine de l’animation, elle avait fait ses débuts de réalisatrice avec Kung Fu Panda 2 en 2011. Elle signe le troisième volet cinq ans plus tard en collaboration cette fois avec Alessandro Carloni.
Le producteur Shawn Levy revient sur la manière dont elle est arrivée sur le projet : "Nous avons rencontré beaucoup de réalisateurs pour ce projet. Étant donné que cette quête est celle d’une jeune femme cherchant à s’épanouir et à s’affirmer, notre schéma idéal a été dès le début de trouver une réalisatrice visionnaire qui, étant femme, serait donc capable d’intégrer au film une connaissance profonde et intime des sujets et des expériences abordées". 

Best-seller

Darkest Minds : Rébellion est l'adaptation du roman à succès d’Alexandra Bracken, Les Insoumis. Il s'agit en réalité du premier tome d'une trilogie composée également de Les Insoumis – Le chemin de la vérité et Les Insoumis – Dénouement.

D'un univers dystopique à un autre

Amandla Stenberg, l'héroïne de Darkest Minds, a fait ses débuts dans Colombiana dans lequel elle incarnait Zoe Saldana enfant. Mais c'est dans Hunger Games qu'elle se fait remarquer par le grand public en 2012. Elle y interprète Rue, la jeune tribut de 12 ans du district 11 dont le destin funeste marque durablement Katniss (Jennifer Lawrence).

Changement de registre

À la production du film, on retrouve notamment Shawn Levy, réalisateur de comédies telles que Menteur, menteurLa Nuit au musée et Crazy Night, ainsi que du film d'action familial Real Steel. Avec sa société de production 21 Laps, c'est pourtant vers le genre de la science-fiction que Levy s'oriente au fil des années. Il produit ainsi la série à succès Stranger Things dont il a réalisé certains épisodes. Avec Darkest Minds : Rébellion, il poursuit dans cette voie : "À l’époque où nous avons acheté les droits d’adaptation du livre, c’est-à-dire il y a cinq ans, 21 Laps était perçu comme une boîte produisant principalement des comédies et des films familiaux à succès. Mais j’ai toujours su que nous élargirions nos horizons pour nous diriger vers un genre davantage centré sur les personnages".

Un futur imminent

Bien que relevant de la science-fiction, Darkest Minds : Rébellion se distingue des autres fictions dystopiques destinées à un jeune public par la proximité qui se dégage de son histoire, comme l'explique la réalisatrice : "[...] nous ne voulions pas que le film se déroule à une époque éloignée de la nôtre ou dans un obscur contexte futuriste. Nous voulions que les gens pensent que cela pourrait réellement arriver". L'actrice Gwendoline Christie enchérit : "Nous vivons des temps troublés et du coup, parce que ces histoires dystopiques peuvent potentiellement devenir un jour notre réalité, elles trouvent un écho d’autant plus fort dans nos vies".

Les personnages et l'émotion avant tout

Darkest Minds : Rébellion est un récit de science-fiction qui évoque des thèmes tels que le passage à l'âge adulte et le besoin de s'intégrer. Le producteur Dan Levine précise : "Quand les gens vont voir la bande- annonce et découvriront le film, ils se rendront compte qu’au-delà de l’aspect fantastique et des pouvoirs extraordinaires, il parle du monde d’aujourd’hui et de sentiments très actuels autour d’une histoire qui pourrait bien arriver demain. C’est beaucoup plus ancré dans la réalité, beaucoup plus probable que les futurs dystopiques d’un monde complètement changé"Jennifer Yuh Nelson estime que son film se distingue des autres productions du même genre par son aspect émotionnel tandis que Shawn Levy affirme qu'il "est surtout porteur d’espoir concernant la possibilité de se lier aux autres et d’être accepté par autrui".

Une séquence brûlante

Pour les séquences mettant en scène des enfants dotés de pouvoirs de pyrokinésie, l'équipe a fait appel à de véritables lance-flammes. Le coordinateur des cascades Jack Gill explique : "Ils sont un peu dans la veine de ceux de la Seconde Guerre mondiale : du comburant sous pression est expulsé à grande vitesse, ce qui donne une portée d’environ 25 mètres. [...] en réalité il y a une zone de sécurité d’un mètre cinquante entre la bouche de l’acteur et l’origine réelle des flammes. Au-delà, le feu détruit tout sur son passage". 
La séquence de fin, mettant en scène un grand nombre de personnages capables de contrôler le feu, a nécessité deux mois de répétition.

En voiture, Simone !

Pour les scènes de poursuite en voiture, le coordinateur des cascades Jack Gill et son équipe étaient en terrain connu puisqu'ils avaient travaillé sur la saga Fast & Furious. Afin d'impliquer au mieux le spectateur dans l'action, ils se sont tous entendus pour utiliser de véritables véhicules sur de vraies routes. Jack Gill est revenu sur plusieurs dispositifs qu'il a utilisés : "L’un d’entre eux s’appelle le Biscuit, c’est une plateforme mobile équipée d’une nacelle de pilotage déportée. On peut placer le véhicule sur cette plateforme, ce n’est alors pas l’acteur qui conduit et cela permet de filmer autour ou à l’intérieur du véhicule en toute liberté. L’autre dispositif que nous utilisons s’appelle le Pod. C’est une sorte de kart que l’on pose sur le toit du van, et de là notre pilote peut conduire le van tandis que l’acteur s’installe dans le véhicule. On a alors l’impression que c’est vraiment lui qui conduit".
Les secrets de tournage des films les plus populaires lors des 30 derniers jours
  • Rebelles (2018)
  • Captain Marvel (2019)
  • Le Chant du loup (2018)
  • Us (2019)
  • Ma vie avec John F. Donovan (2018)
  • Mon Bébé (2018)
  • Dragon Ball Super: Broly (2018)
  • Le Mystère Henri Pick (2019)
  • Green Book : Sur les routes du sud (2018)
  • Dernier amour (2018)
  • Walter (2018)
  • Dumbo (2019)
  • Escape Game (2019)
  • Grâce à Dieu (2019)
  • Jusqu'ici tout va bien (2018)
  • Alita : Battle Angel (2019)
  • Qu'est-ce qu'on a encore fait au Bon Dieu ? (2018)
  • Convoi exceptionnel (2018)
  • Qui m'aime me suive! (2018)
  • La Mule (2018)
Back to Top