Notez des films
Mon AlloCiné
    Le Ruisseau, le pré vert et le doux visage
    Note moyenne
    3,8
    16 titres de presse
    • Libération
    • Cahiers du Cinéma
    • Critikat.com
    • Le Figaro
    • Le Figaroscope
    • Le Monde
    • Les Fiches du Cinéma
    • Les Inrockuptibles
    • L'Humanité
    • Positif
    • Télérama
    • Transfuge
    • La Croix
    • Le Nouvel Observateur
    • Studio Ciné Live
    • Le Parisien

    Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

    16 critiques presse

    Libération

    par Luc Chessel

    En suivant une famille de cuisiniers dans le tourbillon des préparatifs d’une noce, Yousry Nasrallah livre un portrait étincelant de l’Égypte contemporaine, mixant tous les désirs, excès et déséquilibres d’une société en constante ébullition.

    La critique complète est disponible sur le site Libération

    Cahiers du Cinéma

    par Florence Maillard

    Si Le Ruisseau emporte, c’est par la façon dont il empoigne le ressort vital, comme pour révéler l’urgence à le représenter, voire à s’en souvenir.

    Critikat.com

    par Clément Graminiès

    Tout entier articulé autour d’un mariage populaire organisé dans la campagne égyptienne, le film devient le petit théâtre des rapports de force et de séduction entre les personnages, empruntant volontiers aux codes du musical bollywoodien, rappelant que Yousry Nasrallah reste plus que jamais le digne héritier de Youssef Chahine.

    La critique complète est disponible sur le site Critikat.com

    Le Figaro

    par Marie-Noëlle Tranchant

    Un film d'un réalisme sensuel qui décolle vers un pittoresque fabuleux, dans un style bollywoodien outrancier et réjouissant.

    La critique complète est disponible sur le site Le Figaro

    Le Figaroscope

    par Marie-Noëlle Tranchant

    Rapports de pouvoir, loyauté et trahison, cupidité et volupté, traités avec une vitalité truculente à la Boccace. Une vision savoureusement critique.

    La critique complète est disponible sur le site Le Figaroscope

    Le Monde

    par Mathieu Macheret

    Le cinéaste épouse les formes généreuses de ses actrices, dans une virevoltante comédie musicale sur une famille de restaurateurs.

    Les Fiches du Cinéma

    par Michel Berjon

    Faire aujourd’hui en Égypte un film épicurien, célébrant la nourriture et l’amour, c’est faire preuve d’une belle liberté d’expression.

    Les Inrockuptibles

    par Vincent Ostria

    Synthèse parfaite entre l'influence du cinéma de Bollywood, qui affleure dans le décorum en général (et dans la musique de façon évidente), et celle de "La Règle du jeu" de Renoir, avec l'enchevêtrement des classes sociales, des petites histoires et des grandes, de l'anecdotique et du tragique, des saveurs et des sentiments.

    L'Humanité

    par Dominique Widemann

    Avec son nouveau film, "Le ruisseau, le pré vert et le doux visage", le cinéaste égyptien, Yousry Nasrallah, décline le principe du plaisir tout en poursuivant sa cinématographie de conteur au présent de l’histoire.

    La critique complète est disponible sur le site L'Humanité

    Positif

    par Bernard Génin

    Un film touffu, étiré, épuisant par moments, mais un hymne courageux et généreux au plaisir, à la liberté et au droit à la dignité.

    Télérama

    par Pierre Murat

    Le cinéaste se faufile entre tous ses personnages, il passe constamment des coulisses où les cuisiniers s'affairent aux salons où les invités s'égaient et s'amusent. On se croirait dans un film choral de Robert Altman ("Un mariage"), en plus gai, plus extravagant, plus bondissant...

    La critique complète est disponible sur le site Télérama

    Transfuge

    par Ilan Malka

    Les couleurs vives, le mélange de réalisme et de légèreté voire de kitsch assumé, de romantisme et de violence sèche, font de ce film un objet déconcertant qui séduit par son aspect foisonnant.

    La Croix

    par Marie Soyeux

    L’Égyptien Yousry Nasrallah, dans un film généreux et tourmenté, nous convie à un fastueux mariage où les désirs et les papilles s’aiguisent.

    La critique complète est disponible sur le site La Croix

    Le Nouvel Observateur

    par François Forestier

    C’est dynamique, souvent drôle, parfois un peu maladroit.

    La critique complète est disponible sur le site Le Nouvel Observateur

    Studio Ciné Live

    par Thierry Cheze

    L'esthétique bollywoodienne confère un charme fou à cet hymne épicurien (...) mais le côté kitsch est épuisant sur la longueur.

    Le Parisien

    par Pierre Vavasseur

    L'amour et le mariage sont la trame d'une histoire bien nourrie et très sensuelle. Mais il faut épouser l'accent de conte oriental qui la couvre d'un bout à l'autre et peut parfois, dans nos contrées, déconcerter.

    La critique complète est disponible sur le site Le Parisien
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top