Mon AlloCiné
  • Mes amis
  • Mes cinémas
  • Speednoter
  • Ma Collection
  • Mon compte
  • Jeux
  • Forum
  • Déconnexion
Le Jeune Ahmed
Anecdotes, potins, actus, voire secrets inavouables autour de "Le Jeune Ahmed" et de son tournage !

En Compétition à Cannes

Le Jeune Ahmed est présenté en Compétition du 72e Festival de Cannes. Avec ce nouveau drame social ancré dans une brûlante actualité, les frères Dardenne sont en lice pour remporter une 3ème Palme d'or. Personne n'a encore réussi cet exploit. Les metteurs en scène ont déjà gagné la récompense suprême en 1999 pour Rosetta et en 2005 pour L'Enfant. Ils sont également repartis avec le Prix du scénario pour Le Silence de Lorna (2008) et le Grand Prix en 2011 avec Le Gamin au vélo.

Un sujet sensible

En terminant l’écriture de ce scénario, les frères Dardenne se sont rendus compte que d’une certaine manière, ils avaient écrit l’histoire des tentatives infructueuses de divers personnages pour conduire le jeune fanatique Ahmed à renoncer à son "plan". "Quels que soient ces personnages : Inès sa professeure, sa mère, son frère, sa soeur, son éducateur, le juge, la psychologue du Centre Fermé, son avocat, les propriétaires de la ferme où il est placé, leur fille Louise, aucun ne réussit à entrer en communication avec le noyau dur, mystérieux de ce garçon prêt à tuer sa professeure au nom de ses convictions religieuses", expliquent les cinéastes.

Un personnage fanatique

En commençant l’écriture, les frères Dardenne n'imaginaient pas qu'ils étaient en train de donner naissance à un personnage si fermé, capable de leur échapper à ce point, de les laisser sans possibilité de construction dramatique pour le rattraper, le faire sortir de son fanatisme. "Même Youssouf, l’imam de la mosquée intégriste, le séducteur qui a capté l’énergie des idéaux de l’adolescent pour les mettre au service de la pureté et de la haine de l’impureté, même lui, le maître, est surpris par la détermination de son disciple. Et pourtant, pouvait-il en être autrement ? Pouvait-il en être autrement si le fanatisé est si jeune, presque un enfant, et si, de plus, son maître séducteur l’encourage à vénérer un cousin martyr, un mort ?", questionnent les réalisateurs.

Pas un film sur la radicalisation

Selon les frères Dardenne, Le Jeune Ahmed n’est pas un film sur la radicalisation. "On ne va pas parler du Jeune Ahmed aujourd’hui puisque c’est un petit peu ce que nous nous sommes dit avec tous les producteurs et co-producteurs du film mais aussi avec le festival de Cannes, c’est qu’on n’en parlait pas avant. Donc nous vous dirions que le mieux c’est de venir le voir. C’est l’histoire en tout cas d’un enfant, ça nous pouvons le dire", ont déclaré les metteurs en scène à nos confrères de la RTBF.
Les secrets de tournage des films les plus populaires lors des 30 derniers jours
  • Parasite (2019)
  • Toy Story 4 (2019)
  • Tolkien (2019)
  • Beaux-parents (2019)
  • Nevada (2019)
  • Le Daim (2019)
  • Men In Black: International (2019)
  • Child's Play : La poupée du mal (2019)
  • X-Men : Dark Phoenix (2019)
  • Anna (2019)
  • Aladdin (2019)
  • Spider-Man: Far From Home (2019)
  • Le Chant du Loup (2018)
  • Roxane (2018)
  • Cézanne et moi (2016)
  • Noureev (2018)
  • Le Roi Lion (2019)
  • Rocketman (2019)
  • Mississippi Burning (1988)
  • Made In China (2019)
Back to Top