Notez des films
Mon AlloCiné
    Stand by Me
    note moyenne
    4,0
    3531 notes dont 255 critiques
    répartition des 255 critiques par note
    87 critiques
    84 critiques
    48 critiques
    22 critiques
    7 critiques
    7 critiques
    Votre avis sur Stand by Me ?

    255 critiques spectateurs

    weihnachtsmann
    weihnachtsmann

    Suivre son activité 80 abonnés Lire ses 231 critiques

    3,0
    Publiée le 26 septembre 2019
    Une sorte de goonies plus profond dans les échanges. On est moins dans les élucubrations d'adolescents que dans leurs peurs de grandir et de faire face à la réalité du monde qui leur tend la main.
    Raffaele C
    Raffaele C

    Suivre son activité 75 abonnés Lire ses 1 032 critiques

    5,0
    Publiée le 27 mai 2012
    "Stand by Me" est surement le plus grand film sur l'amitié jamais produit. Il fait parti des films qui ont bercé mon enfance, et encore aujourd'hui, je suis amoureux de ce petit chef d’œuvre des années 80. Les années passent, et pourtant, il ne prend pas une ride. C'est une histoire vraiment sympathique, attachante et émouvante. La plus grande puissance du film, c'est la nostalgie qu'il dégage, même à son premier visionnage. Un film unique, très émouvant, est filmé de manière saisissante par le réalisateur qui fait preuve d'une maitrise totale de la narration. Le casting est fabuleux. Film à voir, ne serais-ce que pour retomber en enfance le temps d'un visionnage. Ce film est une merveille.
    jamesluctor
    jamesluctor

    Suivre son activité 72 abonnés Lire ses 1 704 critiques

    4,0
    Publiée le 16 mars 2011
    Rob Reiner, qui a prouvé par la suite son talent pour adapter King au ciné avec Misery, s'en tire plutôt bien avec cette nouvelle d'enfance. Un succès dû en majorité à ses interprètes enfantins, qui jouent assez bien sur toute la durée du film (c'est cool, les gosses filmés qui ne se prennent pas pour des stars). Leurs caractères restent plutôt crédibles une fois la case "patelin américain paumé" cochée, et cette description de l'amitié dans les circonstances établies tient la route. L'histoire est en revanche un peu simpliste (c'est une nouvelle, à la base). On sera quand même satisfait par cette grande balade et l'ambiance très "années 80" qui imprègne le film.
    Roub E.
    Roub E.

    Suivre son activité 72 abonnés Lire ses 1 103 critiques

    3,0
    Publiée le 28 août 2013
    Une adaptation extrêmement fidèle à la nouvelle de Stephen King. Cependant cette dernière est loin d être mon écrit préféré de l auteur. Stand By Me reste cependant une jolie fable sur la fin de l enfance, ou ton meilleur copain est le mec qui habite en face de chez toi, ou une escapade est une grande aventure, et ou chacun commence à choisir la route qu il va suivre.
    ferdinand75
    ferdinand75

    Suivre son activité 73 abonnés Lire ses 1 168 critiques

    4,0
    Publiée le 19 juin 2009
    Un film culte car probablement un des meilleurs film sur l'adolescence . Et surtout l'adolescence "gagrçon" . Car ici il s'agit dune aventure très masculine, du passage initiatique du stade enfant à celui d'ado/homme. Et ces garçons ont besoin d'approcher la mort, comme rite intiatique, pour effectuer ce passage. L histoire est simple , basée sur une nouvelle de l' écrivain Stephen King, que je trouve par ailleurs très surfait, mais qui ici donne un argument de rêve au réalisateur. Le sujet est magnifiquement traité, les enfants souffrent et vivent leur petit soucis avec grandeur. Il y a des scénes cultes , comme le concours de "goinfreurs" de Pies , qui se termine dans une scène de vomi général, ou la scéne du bain dans les marécages et des sangsues qui se collent sur les enfants..La bande son est aussi superbe et à la hauteur du film..
    Parkko
    Parkko

    Suivre son activité 72 abonnés Lire ses 2 020 critiques

    3,0
    Publiée le 5 mars 2013
    Stand by me raconte le périple de 4 enfants. C'est un voyage lourd de sens car chacun va devoir s'affirmer, se trouver, faire face à qui il est vraiment, passer à l'âge adulte etc etc. Bref, vous l'aurez compris, le voyage est tout simplement iniatique et c'est plus une introspection des personnages qu'un petit périple dans la nature américaine qui intéresse réellement Reiner (et King à mon avis même si je n'ai pas lu le roman). Le film est plutôt sympathique à suivre et agréable, on s'attache plus ou moins à ces quatre enfants (certains sont un peu pénibles, mais bon, passons) et le film retranscrit de façon assez jolie cette amitié sans concession de l'enfance. C'est assez joli et la fin du film donne une certaine mélancolie du tout. On y voit, de façon malheureusement trop peu présente, une jeunesse complètement bloquée ou perdue, le plus beau moment du film est selon moi le passage où Rivers demande avec inquiétude... ou plutôt fatalisme au personnage principal, son meilleur ami, s'il va bien rester toute sa vie dans cet endroit. Ca m'a fait penser à la dernière séance de Bogdanovich ce genre de réflexion. Alors tout n'est pas aussi beau, mais le film propose comme ça quelques jolis moments et en terme de voyage initiatique de jeunes enfants, le film est réussi.
    SebD31
    SebD31

    Suivre son activité 67 abonnés Lire ses 547 critiques

    5,0
    Publiée le 6 janvier 2008
    Un film très touchant avec 4 jeunes acteurs exceptionnels! Ce film nous montre que tout le monde peut-être fragile et humain; et que l'amitié, même si elle ne dure parfois que quelques temps dans l'existence des Hommes à cause des aléas de la vie, est quelque chose qui fait du bien. A voir absolument! Mention spécial au regretté River Phoenix en ce qui me concerne.
    bobmorane63
    bobmorane63

    Suivre son activité 65 abonnés Lire ses 871 critiques

    4,0
    Publiée le 10 juillet 2012
    Un film touchant et drole sur la nostalgie de l'enfance d'aprés un roman de Stephen King réalisé par Rob Reiner !! Je me reconnais un peu dans cet histoire, les 400 coups de l'enfance avec des potes d'autrefois, j'ai connu ça et je pense que pas mal de mondes aussi. On y suit quatre copains de 12 ans apprenant par un bruitage qu'un cadavre se trouve à plusieurs kilomètres de chez eux en partant par la voix ferrée pendant deux jours sur les lieux . On passe des moments de joies, d'amitié, de blagues de solidarité de chacun vers l'autre sur les problèmes familiaux ou autres. Quatre jeunes hommes qui nous font passer un bon moment interprété par Will Wheaton, River Phoenix, Corey Feldman et Jerry O'Connell qui feront du chemin dans le cinéma par la suite mais aussi les faits divers pour certains. On reconnait aussi Kiefer Sutherland dans la peau d'un bad Boy boutonneux et le narrateur incarné par Richard Dreyfuss. Les paysages sont superbes et la scène du concours de mangeurs de plats m'a fait beaucoup rigoler. Sympathique.
    Eselce
    Eselce

    Suivre son activité 66 abonnés Lire ses 395 critiques

    2,5
    Publiée le 12 janvier 2016
    Une excellente BO. Quelques bonnes scènes d'humour et de folie. Il s'agit d'un film sur l'amitié dans les années 50 aux Etats-Unis. Je dois dire m'être passablement ennuyé malgré quelques bonnes histoires. Le film est surestimé à mon goût. Il bénéficie d'un casting aujourd'hui reconnu et surtout d'une bonne BO, d'où son appréciation qui fut loin d'être la mienne :/
    loulou451
    loulou451

    Suivre son activité 59 abonnés Lire ses 1 346 critiques

    5,0
    Publiée le 26 février 2009
    Sans aucun doute le meilleur film de Bob Reiner, plus convaincant par exemple que son dérangeant "Misery", autre adaptation d'un roman de Stephen King. Cette fois, avec "Stand by me", Reiner s'attache à l'enfance et à l'adolescence, à son parcours initiatique. Rarement un film n'aura mieux traité le passage de l'enfance à l'adolescence que ce film tout à la fois touchant, drôle, grave et émouvant. Un pur bijou de cinéma.
    Fabien Soyez
    Fabien Soyez

    Suivre son activité 59 abonnés Lire ses 156 critiques

    5,0
    Publiée le 17 juin 2008
    Très bonne adaptation de la nouvelle de Stephen King, voire supérieure car la prestation des jeunes acteurs, particulièrement le regretté River Phoenix, est grandiose. Une ode à l'enfance et à l'amitié. A cette époque où rien ne comptait plus que les copains. Au temps des secrets, au temps des croix de bois croix de fer, où pour se réconcilier on "faisait la paix" en se serrant la main. Où on partait en vadrouille, à l'aventure parmi les champs, comme des explorateurs, sans vrai souci, vivant au jour le jour. L'innocence, représentée dans ce film, qui n'est déjà plus à la fin, bien sûr. Un grand merci au réalisateur et bien entendu à Stephen King pour cette histoire magnifique.
    Cinememories
    Cinememories

    Suivre son activité 60 abonnés Lire ses 399 critiques

    4,0
    Publiée le 13 novembre 2018
    Après « Spinal Tap » et « Garçon Choc pour Nana Chic », Rob Reiner s’engage dans l’adaptation d’une nouvelle de Stephen King. Loin de la marque fantastique et sinistre où nous avons l’habitude de le rencontrer, son récit parvient néanmoins à émouvoir sur d’autres aspects plus poignants et plus universels. Il exploite un portrait social des années 60, où les enfants sont livrés à eux-mêmes. Ils sont également confrontés à des concepts inconnus ou ambigus qu’une vie a à proposer. Tout n’est pas saint, vert ou joyeux, mais il suffira de quelques pensées pour remonter le temps, là où sont nées les valeurs du deuil et de l’amitié. Sans réelle supervision parentale, quatre amis errent dans les rues et la nature. Mais ces jeunes garçons souffrent et sont victimes d’une condition morale propre à chacun. Tous possèdent une part d’ombre lié à leur éducation et l’influence de leur parent. Gordie Lachance (Wil Wheaton) ambitionne un avenir dans la littérature comme écrivain, mais reste dans l’ombre de son frère aîné, décédé trop tôt pour qu’il puisse affirmer son identité dans sa famille. Chris Chambers (River Phoenix) est victime d’une réputation le contraignant à fuir ses racines. Teddy Duchamp (Corey Feldman) est bercé par l’influence amère de la Seconde Guerre Mondiale et par son père, parti en héros, revenu en ivrogne. Quant à Vern Tessio (Jerry O’Connell), il constitue tout l’archétype du souffre-douleur d’une communauté. Il est toujours dernier, le moins favorisé par son physique ou sa force mentale. Ce groupe d’amis vont ainsi entreprendre un périple de deux jours, les invitant à se questionner et à évoluer lors d’un tribunal moral qu’ils tenteront de comprendre dans l’état où ils sont délaissés. L’obsession pour la mort est tout à fait banalisée dans le cinéma fictif, où les clichés œuvrent à déstructurer la narration. La quête pour le cadavre d’un autre garçon, à savoir Ray Brower, devient alors une mission légitime pour ces enfants qui rêvent de maturité et qui cherchent à se défaire de cette cage folle qui les ronge un à un. Les confronter à la mort même laisse ainsi parler les émotions les plus sincères et les plus touchantes. Chacun y découvre le revers de leur peur ou de leur peine. C’est alors qu’ils peuvent ainsi prétendre à ce qu’il convoite et à ce qui leur était interdit, à savoir l’émancipation. Ils saisissent ce droit avec courage et sagesse, en passant par des épreuves d’innocence et de naïveté cohérentes à leur jeune âge et leur environnement ouvert. Et en y plaçant un brin d’expérience autobiographique, King voulait justement faire émerger les émotions associées à cette montée en puissance. Provenant d’un milieu non favorisé, comme ces garçons, ils parviennent à transmettre le savoir et la mise en scène intense et poétique de Reiner se charge du reste. Ainsi, « Stand By Me » est catalysé par l’enfance, qui justifie une amitié non pas perdus, non pas oubliés, mais abandonnée dans la nostalgie. C’est sans compter les paroles et la partition de Ben E. King pour appuyer ce voyage initiatique très pertinent et convaincant. Nous épargnons volontiers les défauts de justesse chez les interprètes qui se révèlent attachants. Face à l’hostilité d’un monde et ses nombreuses vérités, l’expédition pour le deuil d’un groupe d’amis devient le vestige d’un plaisir partagé afin qu’ils renouent avec le passé.
    Shawn777
    Shawn777

    Suivre son activité 65 abonnés Lire ses 156 critiques

    3,5
    Publiée le 6 novembre 2017
    Ce film réalisé par Rob Reiner, sorti en 1986 et adapté de la nouvelle "Le Corps" de Stephen King est bon mais sans plus. Le film parle donc d'une bande de jeunes garçons qui partent à la recherche d'un corps en suivant les rails d'un train. Le scénario est plutôt sympa mais n'ayant pas lu la nouvelle de King, je ne peux pas dire s'il en est fidèle ou non. En tout cas, le scénario fait beaucoup penser aux films du même genre des années 80 mettant en vedette des gamins et c'est donc sympa d'avoir ce petit coup de nostalgie. Honnêtement, je m'attendais tout de même à un meilleurs film, surtout au vu des critiques mais je trouve qu'il y a malheureusement trop de longueurs. Effectivement, le film suit juste en fait le périple d'une bande de quatre garçons et de leur histoires personnelles, ce qui peut avoir un point de vue intéressant mais je ne suis pas vraiment friand de ce genre de choses. Je trouve d'ailleurs que le scénario est presque "vide" finalement car mis à part spoiler: la mort du frère de Gordie qu'il ressasse il n'y a pas d'autres "enjeux" narratifs. Du côté des acteurs, nous avons principalement Will Wheaton, le regretté River Phoenix, Corey Feldman, Jerry O'Connell et Kiefer Sutherland qui jouent très bien malgré leur jeune âge (pour la plupart). "Stand by Me" est donc un bon film si on veut se faire une soirée sympa mais ça s'arrête là.
    rock34
    rock34

    Suivre son activité 53 abonnés Lire sa critique

    5,0
    Publiée le 31 janvier 2010
    Merveilleux film sur l'amitié, avec des acteurs formidables! Un de mes préfères!
    damcowboy63
    damcowboy63

    Suivre son activité 52 abonnés Lire ses 5 critiques

    5,0
    Publiée le 16 janvier 2007
    Stand by me est mon film coup de coeur, formidablement interprété et bourré d'émotions ... A regarder sans modération ...
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top