Mon AlloCiné
  • Mes amis
  • Mes cinémas
  • Speednoter
  • Ma Collection
  • Mon compte
  • Jeux
  • Forum
  • Déconnexion
Coeurs ennemis
Note moyenne
2,5
19 titres de presse
  • 20 Minutes
  • Closer
  • Le Dauphiné Libéré
  • Télé Loisirs
  • Femme Actuelle
  • La Croix
  • La Voix du Nord
  • L'Express
  • Télérama
  • Voici
  • Dernières Nouvelles d'Alsace
  • Le Journal du Dimanche
  • Le Monde
  • Les Fiches du Cinéma
  • Le Figaro
  • Le Nouvel Observateur
  • L'Humanité
  • Positif
  • Première

Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

19 critiques presse

20 Minutes

par Caroline Vié

Keira Knightley vibre dans Cœurs ennemis de James Kent. Il y avait longtemps que la comédienne, vue récemment dans Colette, n’avait pas été aussi bouleversante que dans le rôle de cette Anglaise attirée par un Allemand à la fin de la Seconde Guerre mondiale.

La critique complète est disponible sur le site 20 Minutes

Closer

par La Rédaction

Une fresque romanesque et mélodramatique.

Le Dauphiné Libéré

par Jean Serroy

Un vrai mélo, dans la grande tradition du genre, dont les résonances troubles font écho à la situation historique où évoluent les personnages, et que porte une Keira Knightley qu’on dirait sortie d’un film de Douglas Sirk.

Télé Loisirs

par Emilie Meunier

Une adaptation bouleversante du best-seller de Rhidian Brook, qui ne masque ni la douleur ni la cruauté des personnages.

Femme Actuelle

par Amélie Cordonnier

Classique mais chic.

La Croix

par Corinne Renou-Nativel

Au-delà de la romance élégante et classique, ce film aborde intelligemment la dénazification dans une Allemagne dévastée par la guerre et les ravages sur un couple de la mort d’un enfant.

La critique complète est disponible sur le site La Croix

La Voix du Nord

par C. P.

Adapté d’un roman qui fouillait bien mieux le contexte historique, le film de James Kent se focalise sur une romance trop conventionnelle. Dans le rôle du mari blessé, un excellent Jason Clarke.

La critique complète est disponible sur le site La Voix du Nord

L'Express

par A. L. F.

Loin d'être parfait, le film se laisse toutefois regarder, trouvant son équilibre entre le romanesque de son histoire et la désuétude de son style.

La critique complète est disponible sur le site L'Express

Télérama

par Cécile Mury

Centré sur le face-à-face entre deux victimes de l’Histoire, le récit se développe avec tact et intelligence à l’aube d’une nouvelle ère, entre haine et réconciliation. Mais dans ce contexte la romance un peu mièvre entre l’Anglaise et l’Allemand, hantés par des deuils presque symétriques, paraît de trop.

La critique complète est disponible sur le site Télérama

Voici

par La Rédaction

Un mélodrame délicat sur fond de politique.

Dernières Nouvelles d'Alsace

par Nathalie Chifflet

C’est singulier d’envisager un film mêlant mélo, romance, histoire, dans les décombres de l’Allemagne d’après-guerre, mais James Kent ne parvient pas à dépasser cette simple curiosité. Le film reste conventionnel et convenu.

La critique complète est disponible sur le site Dernières Nouvelles d'Alsace

Le Journal du Dimanche

par Barbara Théate

La mise en scène est élégante et le contexte historique de la difficile réconciliation avec l’Allemagne vaincue est intéressant. Mais il n’est qu’un simple décor pour un triangle amoureux mièvre et faussement sensuel. Dommage.

Le Monde

par Thomas Sotinel

Les ruines de l’Allemagne nazie ont souvent été inspirantes pour le cinéma : cette fois, il n’y pousse qu’un drame sentimental à la fois ordinaire et vide de sens, qui se pare des oripeaux de l’histoire.

Les Fiches du Cinéma

par Aude Jouanne

Une histoire d’amour sans originalité qui plaira surtout aux amateurs de mélodrames en costumes.

La critique complète est disponible sur le site Les Fiches du Cinéma

Le Figaro

par La Rédaction

Comment gâcher une bonne histoire? Cœurs ennemis pourrait être un beau mélodrame amoureux dans les ruines de l’Allemagne occupée par les Alliés en 1946. On dirait une scénographie cultureuse pour magazine de mode.

La critique complète est disponible sur le site Le Figaro

Le Nouvel Observateur

par Xavier Leherpeur

Nous cinéma chromo et faisandé, dépurvu de la moindre nuance d'exécution.

L'Humanité

par Vincent Ostria

Juste des hétérochiants qui fricotent, pendant qu'à arrière-plan l'Allemagne vit son année zéro. Les bribes de récit proches du chef-d'œuvre de Rossellini sur le sujet font ressentir cruellement sa distance avec ce chromo.

La critique complète est disponible sur le site L'Humanité

Positif

par Grégory Valens

Le mélodrame sirupeux qu’on nous sert sur cette toile de fond [...] agace d’autant plus à mesure qu’il s’épaissit de couches de pathos de plus en plus prévisibles.

Première

par Thierry Chèze

Écrit par les auteurs de La Couleur de la victoire, le quelconque biopic de Jesse Owens, et mis en scène par le très scolaire réalisateur de Mémoires de jeunesse, Cœurs ennemis manque cruellement de souffle et de surprises.

La critique complète est disponible sur le site Première
Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top