Mon AlloCiné
Saint-Georges
Note moyenne
3,4
16 titres de presse
  • Télérama
  • Bande à part
  • Charlie Hebdo
  • Critikat.com
  • Le Dauphiné Libéré
  • Le Figaroscope
  • Le Parisien
  • Les Fiches du Cinéma
  • L'Humanité
  • Cahiers du Cinéma
  • Femme Actuelle
  • Le Figaro
  • Le Journal du Dimanche
  • Le Monde
  • Le Nouvel Observateur
  • L'Express

Attention, chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 0.5 à 5 étoiles.

16 critiques presse

Télérama

par Pierre Murat

Seule la dignité éclaire ce film pur, sombre et beau. C'est elle que l'on sent s'infiltrer dans le coeur — voire l'âme — du héros (interprété par un comédien magnifique, Nuno Lopes). Elle lui permet d'éviter, en fait, le piège qui le menace : se détruire lui-même en poussant les autres à mourir pour rien.

La critique complète est disponible sur le site Télérama

Bande à part

par Olivier Pélisson

Conscrit de son compatriote Miguel Gomes, Marco Martins signe un troisième film sombre et fort. Une peinture sans concession du Portugal en crise économique. Entre instantané documentaire et portrait virant au noir.

La critique complète est disponible sur le site Bande à part

Charlie Hebdo

par Sigolène Vinson

Le film est de peu de bruit, mais de baeucuop de fièvre (...).

Critikat.com

par Benoît Smith

Sur un modeste dispositif, ce drame aux accents de film noir touche par sa façon de s'approcher de la dureté, de chercher ses failles pour mieux y faire entrer l'émotion.

La critique complète est disponible sur le site Critikat.com

Le Dauphiné Libéré

par Jean Serroy

Un itinéraire social qui se transforme en chemin de croix, marqué par la déréliction, dans un film violent et sombre qui, à l’image du corps massif de son personnage, frappe fort. On en ressort sonné.

Le Figaroscope

par Marie-Noëlle Tranchant

Un film coup de poing contre un monde cynique.

Le Parisien

par Catherine Balle

Ce film portugais sur un homme qui s'enfonce pour sauver les siens sur fond de crise économique est bouleversant.

Les Fiches du Cinéma

par Gilles Tourman

Une balade coup de poing au coeur des ravages de la finance.

L'Humanité

par Vincent Ostria

Un excellent film noir portugais tourné sur un mode documentaire, qui illustre en partie les effets de la crise économique ayant touché le pays au début des années 2010.

La critique complète est disponible sur le site L'Humanité

Cahiers du Cinéma

par Nicolas Azalbert

S’accordant (un peu trop) au rythme lent de son personnage, le film s’aventure, avec une réussite certaine, sur le registre du polar et du documentaire pour raconter la tragédie révoltante d’un pays. 

Femme Actuelle

par Amélie Cordonnier

Derrière ses airs de brute, Nuno Lopes nous touche par sa douceur et son desarroi.

Le Figaro

par Marie-Noëlle Tranchant

Le film a sa puissance physique, sans pathos, qui prend à la gorge. C'est une histoire de survie, dure, sombre dans ses éclairages comme dans son esprit, mais avec un grand sens de la dignité des êtres.

La critique complète est disponible sur le site Le Figaro

Le Journal du Dimanche

par Baptiste Thion

Malgré quelques passages à vide, ce long métrage sincère béné- ficie d’une véritable atmosphère et d’un acteur principal qui en impose.

Le Monde

par Jacques Mandelbaum

Filmé en caméra portée, rivé aux basques du pugiliste dévoyé, laconique à un point de non retour, le film, ambitieux, veut selon toute vraisemblance mêler romanesque et chronique sociale désenchantée. Il n’y parvient toutefois qu’à moitié, faute de conférer à ses personnages, silhouettes grossièrement découpées mises au service du récit, une complexité et une liberté qui les définissent comme tels.

La critique complète est disponible sur le site Le Monde

Le Nouvel Observateur

par François Forestier

Ambiance glauque garantie, mise en scène intéressante, mais le scénario se répète, scène après scène. C'est dommage : il y avait là de quoi faire un sacré film, mais il n'existe qu'à moitié.

La critique complète est disponible sur le site Le Nouvel Observateur

L'Express

par Christophe Carrière

La rigueur quasi documentaire de Marco Martins est louable, mais l'histoire ne trouve jamais son rythme. Ce n'est pas malin. C'est même ennuyeux.

Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top