Notez des films
Mon AlloCiné
    My Lady
    note moyenne
    4,0
    1708 notes dont 184 critiques
    répartition des 184 critiques par note
    27 critiques
    78 critiques
    54 critiques
    19 critiques
    5 critiques
    1 critique
    Votre avis sur My Lady ?

    184 critiques spectateurs

    floflo2204
    floflo2204

    Suivre son activité 51 abonnés Lire ses 279 critiques

    4,5
    Publiée le 13 août 2018
    My Lady nous aura offert le loisir d'admirer encore une fois l'immense talent de Stanley Tucci et d'Emma Thompson. Ce sont vraiment ses deux acteurs principaux qui permet au film de captiver son spectateur. Cependant, il convient aussi de rendre hommage à Fionn Whitehead. Ce dernier fait partie de la nouvelle garde britannique qui rafle tous les rôles actuellement et le montre avec une puissance incroyable. Emma Thompson et Fionn Whitehead nous emmènent dans cette histoire juridique qui devient humaine, profonde, toujours liée par la musique. Finalement, même si les acteurs restent la plus grande qualité du long-métrage, la musique est un proche second. A de nombreuses reprises on retrouve un piano qui semble prendre toute la place dans beaucoup de scènes mais qui sait aussi être très discret si nécessaire. Ce piano devient rapidement l'autre star du film et accompagne avec tout autant de talent nos protagonistes. Stephen Warbeck livre des partitions irréprochables, nous emmenant très loin mais surtout ne virant jamais dans le moment cliché. Chaque instant musical dont le film regorge prend tout son sens et nous amène à ressentir beaucoup plus de choses qu'on l'aurait imaginé. Le scénario d'Ian McErwan adapté de son propre roman est d'une justesse incroyable. Une histoire comme on pourrait en entendre tous les jours aux infos mais qui prend une toute autre direction, qui sait nous surprendre, nous faire voyager dans la vie de ses personnages mais surtout qui ne nous ennuie jamais. On est scotché à l'écran essayant de comprendre le sens de cette histoire qui se dévoile au fur et à mesure avec juste ce qu'il faut de drame. Les décors du film sont magnifiques, Londres est merveilleusement bien filmée et la réalisation de Richard Eyre est sublime. De même, la gestion de la photographie est vraiment parfaite. My Lady aura su émouvoir son spectateur, lui faire vivre une histoire originale qui avait tout pour être purement banale mais qui a surtout pu compter sur une partition musicale de très haut niveau ainsi que des acteurs au sommet.
    benoitG80
    benoitG80

    Suivre son activité 2457 abonnés Lire ses 648 critiques

    4,0
    Publiée le 3 août 2018
    « My Lady » ou le portrait sensible et délicat d’une femme, juge des enfants, mêlant vie privée et vie professionnelle ! Après un début très british et un peu lisse, Fiona, cette grande dame élégante un peu trop sûre d’elle et assez glacée dans son comportement, va par la rencontre du jeune Adam, laisser sa carapace se craqueler et devenir un être plus complexe, en laissant remonter à la surface ses propres fragilités, ses propres peurs et toutes les questions enfouies qu’elle n’osait se pose à son sujet ! Cette femme sans enfant par choix, qui a tout sacrifié pour son métier jusqu’à presque son couple, et ce sans aucun doute, sans remise en question, va être confrontée à des situations inédites liées à cette rencontre, qui vont tant soit peu, avoir un certain effet et même pas mal de retentissement sur sa vie trop bien réglée ! C’est toute cette étude psychologique, empreinte de douceur et de justesse, qui va devenir enfin l’enjeu du film, où le spectateur aura lui tout loisir de mesurer la transformation de l’état d’esprit de Fiona, par ailleurs excellente professionnelle quoique parfaitement aveugle aux autres, pour la voir vaciller sur ses bases... La relation qui s’établit avec le jeune Adam qui refuse tout traitement médical, devient à ce titre passionnante, en étant le véritable point d’orgue du film. Le jeune Fionn Whitehead, après son très beau rôle dans « Dunkerque », est décidément fabuleux de sensibilité et de réalisme. Et donc le duo qu’il forme avec Emma Thompson est assez déroutant dans son évolution pour valoir le détour ! Un film de Richard Eyre très pudique, tout en réserve, où les regards valent autant que les mots, tant les silences en disent quelquefois bien plus, peut-être par peur d’avouer des vérités pourtant évidentes à l’écran ! Troublant...
    Lara Cridlig
    Lara Cridlig

    Suivre son activité 42 abonnés Lire ses 76 critiques

    4,0
    Publiée le 20 août 2018
    L’histoire d’une magistrate qui détient du haut de ses sentences jusqu’à la vie de ses plaignants - et d’un jeune homme tout droit sorti de son adolescence à la fois maladive et fougueuse. Elle mène une vie ordonnée, laborieuse, délaissant par passion pour le droit son mari. On assiste à ce moment dans la vie où tout vous échappe et fait jaillir de nouvelles émotions. Dans ce film, tout se passe en profondeur, la surface bouge à peine et permet une fin apaisée. Excellents jeux d’acteurs pour la très sage Emma Thomson et l’impudent Fionn Whitehead découvert dans Dunkerque.
    Cleven
    Cleven

    Suivre son activité 3 abonnés Lire ses 20 critiques

    4,0
    Publiée le 30 juillet 2018
    Vu le film sans savoir de quoi ça allait parler. On en sort troublé. Le film est bouleversant avec un excellent jeu d’acteur. On se demande quelle morale en tirer...
    dominique P.
    dominique P.

    Suivre son activité 511 abonnés Lire ses 452 critiques

    5,0
    Publiée le 2 août 2018
    Ce film a une réalisation très sobre et très soignée et c'est particulièrement agréable. Aussi nous voilà plongés dans une histoire qui révèle une grande puissance dramatique vraiment passionnante. On voit bien le quotidien familier et professionnel de la juge et on se met bien à sa place quant à ses choix et ses réactions. J'ai été très touchée et très émue par toute cette histoire. spoiler: Je ne comprends vraiment pas les réticences de certaines critiques mauvaises ou mitigées.
    Laurent C.
    Laurent C.

    Suivre son activité 166 abonnés Lire ses 296 critiques

    4,0
    Publiée le 20 août 2018
    My Lady, c’est l’apostrophe rituelle avec laquelle on interpelle une juge en Angleterre. Fiona exerce ce métier au sein de la prestigieuse Cour de Justice de Londres, où elle se dévoue nuit et jour, en oubliant presque qu’elle a un mari et une vie personnelle. Alors, le burnout n’est jamais loin, d’autant quand on a à juger des affaires aussi sensibles que la séparation de deux bébés siamois ou le refus sur des motifs religieux d’une famille de faire pratiquer une transfusion de sang au fils gravement malade. « My Lady » est tout entier porté par la prodigieuse Emma Thompson. La caméra la filme de dos, de face, souvent de très près, dans tous les lieux qui composent sa vie personnelle et professionnelle. On la voit préparer les affaires dans son salon, revêtir son costume de magistrate dans son bureau, assistée de son fidèle greffier, et surtout siéger seule, en haut du tribunal, où elle doit donner des réponses juridiques à des drames éthiques insolubles. On la voit surtout frôler le vacillement quand sa vie conjugale se défait brutalement, son mari se plaignant d’être totalement mis de côté par ses préoccupations professionnelles. Emma Thompson constitue le centre de gravité de ce récit bouleversant. L’actrice porte avec grandeur, élégance, et déférence un rôle immense où il serait aisé de céder à la caricature. Dur métier de magistrat. Comment garder le sang-froid nécessaire, la distance sur les affaires qu’on doit juger quand soi-même on est traversé par des tempêtes dans sa vie intime. La filmographie de Richard Eyre est dense, mélangeant des mises en scène d’opéra à des films peu connus, voire médiocres. Du haut de ses 75 ans, le réalisateur réussit cette fois un coup de maître dans une mise en scène à la fois très dense émotionnellement et très sobre. Il faut souligner aussi le travail tout à fait remarquable sur les accessoires et les costumes. Le spectateur rentre ainsi dans l’intimité bourgeoise de cette juge grâce à des toilettes irréprochables qui constituent un paravent contre la violence de la justice ordinaire. Quant aux accessoires, ils permettent de pénétrer le monde peu connu de la justice faite autant de textes de loi que d’êtres humains en proie aux doutes et aux questionnements moraux.
    Laurette S
    Laurette S

    Suivre son activité 1 abonné Lire ses 2 critiques

    3,5
    Publiée le 1 août 2018
    Étrange film, à la fois impeccable sur le plan formel et celui du jeu d'acteurs et en même temps un peu flou sur le fond ou sur l'enseignement à en tirer. Fiona (Emma Thomson égale à elle même, simple et merveilleuse) est une juge de haut vol mais à force d'incarner la loi avec un grand L, n'oublierait elle pas de rester simplement humaine, au point de négliger l'amour de son mari et de passer à côté du vrai sens et de la complexité de la vie? De la difficulté d'exercer un métier" inhumain", c'est peut être aussi ce dont nous parle ce film. Car qui peut pretendre savoir ce qui est bon pour autrui, à sa place, même en son âme et conscience ? La loi des hommes est elle supérieure à celle de Dieu et peut elle combler un désir d'absolu, notamment tel qu'il se rencontre, exigeant et fou, dans une âme adolescente? La fin un peu mélo n'est peut-être pas, au moins dans son traitement, à la hauteur de ces intéressantes questions.
    titicaca120
    titicaca120

    Suivre son activité 184 abonnés Lire ses 1 219 critiques

    4,5
    Publiée le 2 août 2018
    ce drame poignant porté par l'impériale Emma Thompson n'est pas un pamphlet contre les témoins de Jéhovah mais plutôt une intéressante réflexion sur les choix libres de chacun. tout le monde a la parole et tout le monde peut justifier ses prises de position en outre la vie sentimentale de la juge est malmenée et cette histoire dans l'histoire est fort prenante. l'émotion est au rendez vous.
    Claudine G
    Claudine G

    Suivre son activité 68 abonnés Lire ses 166 critiques

    3,0
    Publiée le 1 août 2018
    Vivre en couple, ce n'est pas toujours chose aisée, il y a les bons moments et les moins bons, mais quand la vie professionnelle prend le pas sur la vie privée, cela devient plus compliqué. C'est exactement ce qui se passe au début de ce film, fort bien interprété, avec les trois acteurs principaux qui nous font partager les questions qu'ils viennent à se poser. Une bonne réalisation et un déroulement durant ce film un peu déroutant, voire très déroutant. Emma Thompson excellente dans sa robe de juge, pas très facile comme métier, savoir si l'on prend ou non la bonne décision suivant les cas n'est guère facile. Un seul bémol une fin un peu trop, à mon goût, larmoyante.
    Jeanne-Eli
    Jeanne-Eli

    Suivre son activité

    4,0
    Publiée le 5 août 2018
    My Lady est une femme qui force l'admiration. Emma Thompson incarne merveilleusement bien ce personnage si complexe. Par moment, la froideur du personnage inhibe un peu le spectateur.
    Danielle G
    Danielle G

    Suivre son activité 1 abonné Lire ses 2 critiques

    3,0
    Publiée le 1 août 2018
    emma thompson est superbe elle joue merveilleusement bien. quelle classe. quant au sujet il est, à mon avis, bâclé sur l’importance d’une transfusion et la dangerosité des sectes. les remerciements du gamin qui tournent à la dévotion amoureuse étaient en trop.
    Caroline P
    Caroline P

    Suivre son activité 1 abonné

    3,0
    Publiée le 2 août 2018
    Film duquel on ressort à mon sens un peu déroutés, mitigés! Le jeu d’acteur d’Emma Thompson est fabuleux, en revanche, le personnage du garçon est un peu décevant. Ce jeune homme, que l’on sait malade bien que ça ne se sente qu’à de rares moments du film, qui finit par éprouver des sentiments un peu flous pour la juge. On ne sait trop quelle leçon tirer de ce film. Est-ce que une critique portée sur la religion ? Sur caractère extrême ? Est-ce la mise en évidence de la complexité des relations humaines ? (Amitié, amour, couple, relation enfant/parent) Est-ce une critique portée sur le caractère inhumain des lois en général, et du métier d’avocat, de juge ? Film un peu décevant, mais agréable, un film perturbant est un film en partie réussi!
    yeepee
    yeepee

    Suivre son activité 5 abonnés Lire ses 3 critiques

    3,0
    Publiée le 2 août 2018
    Comme bcp de spectateurs, je suis partagé. Si la première moitié du film est réalisée de main de maître, facture classique mais parfaite, un bonheur jusque dans les moindres détails, on peut s’interroger sur la seconde moitié, spoiler: quand le film tourne au mélo. Quel est le propos du réalisateur?.. J'ai la vague impression d'une resucée à la sauce féministe anglo-saxonne ( des avocates clament que les hommes sont "useless" et l'actrice principale délaissée pourrait somme toute prendre sa revanche sur son mari..) pour célébrer l'"empowerment" des femmes en nous donnant à montrer une femme de pouvoir spoiler: et comment un adolescent enflammé peut soudainement nourrir des sentiments amoureux pour une femme beaucoup plus âgée que lui ( sans que l'on sache véritablement s'il s'agit d'amour maternel ou d'amour tout court d'ailleurs, ce qui ajoute au caractère qq peu "awkward" de la chose). Le propos comme l'attitude de l’héroïne devient soudain plus confus et surtout un cran en dessous des thèmes évoqués en première partie mais soit, voyons voir la suite... Notre admirable dame de fer, désemparée par la situation, devient soudainement un peu ridicule, se braquant, spoiler: incapable de communiquer avec ce jeune exalté, incapable de le faire revenir sur terre avec empathie et humour, deux traits de caractère qui manquent terriblement dans ce film raide comme la justice. Le tout finit de manière dramatique et quelque peu convenue , ce qui nous fait nourrir quelques regrets sur ce qu'aurait pu être ce film avec un scénario et une construction un peu mieux ficelée!
    scm127
    scm127

    Suivre son activité 12 abonnés

    1,5
    Publiée le 2 août 2018
    J’ai vu la bande-annonce de ce film dont je n’avais pas entendu parler, et le thème m’a semblé intéressant. Et quand j’ai vu qu’il y avait une séance en VOST, je me suis précipitée le jour de sa sortie. Mais j’ai vite déchanté. Ce qui m’intéressait c’était de voir les mécanismes de la justice britannique par rapport à ce fameux Children Act. Mais ce n’est évoqué que pendant la première demi-heure du film qui est passionnante. Mais hélas ça ne dure pas. Après qu’elle ait pris la décision concernant ce jeune témoin de Jéhovah, le film bascule dans on ne sait pas trop quoi. Parce qu’elle est trop préoccupée par son travail, son couple bat sérieusement de l’aile. Elle qui règle les problèmes de toutes les familles du royaume est incapable d’avoir une conversation avec son mari. Le jeune garçon dont la vie a été sauvée se prend affection pour elle mais on ne sait pas si c’est parce qu’il l’a voit comme une mère, ou comme l’amour de sa vie ou comme sa sauveuse. Quant à la Juge, son attitude est totalement inexplicable, elle semble troublée mais on ne sait pas pourquoi, voit-elle en lui l’enfant qu’elle n’a pas eu, ou a-t-elle un coup de cœur pour ce jeune homme plein de fougue à l’âme de poète ? En tout cas, elle n’a absolument pas la bonne attitude. Pour résumer, je n’ai pas compris la psychologie du personnage, je n’ai pas compris l’histoire et je n’ai pas du tout compris où l’auteur voulait en venir. j’ai passé la plupart du film à me demander ce qui était en train de se passer. Je n’ai pas compris le message, s’il y en avait un, et je n’ai pas compris l’intérêt. Sauf celui de voir un film en VOST d’entendre parler cet anglais britannique si particulier. L’interprétation est excellente, et Emma Thomson est royale, Mais c’est le seul atout de ce film qui n’a pas de sens. Grosse déception. Quel dommage !
    Laurence S
    Laurence S

    Suivre son activité

    5,0
    Publiée le 29 juillet 2018
    thème intéressant et le jeu des acteurs crève l'écran.Emma Thompson est décidément une grande dame du cinéma
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top