Notez des films
Mon AlloCiné
    Le Roi des bricoleurs
    note moyenne
    2,3
    21 notes dont 6 critiques
    répartition des 6 critiques par note
    0 critique
    0 critique
    1 critique
    1 critique
    0 critique
    4 critiques
    Votre avis sur Le Roi des bricoleurs ?

    6 critiques spectateurs

    chrischambers86
    chrischambers86

    Suivre son activité 1571 abonnés Lire ses 8 738 critiques

    0,5
    Publiée le 22 octobre 2007
    Echec total pour Mocky! Eh oui groil-groil, il faut vraiment le voir pour le croire! Cette comèdie catastrophique de 1977 est un grand n'importe quoi avec des gags souvent grossiers et des acteurs excècrables. "Le Roi des bricoleurs" est assurèment le plus mauvais film de Jean Pierre Mocky, le scènario n'utilise pas son indiscutable force comique avec des gags souvent ridicules (la fausse chasse- d'eau par exemple). il en sort au final un beau navet de 80 minutes avec un Michel Serrault bien mal embarquè pour sauver à lui seul (oublions Sim) le film du naufrage! Fort heureusement, Mocky se rattrapera l'annèe suivante avec "Le tèmoin"...
    groil-groil
    groil-groil

    Suivre son activité 70 abonnés Lire ses 185 critiques

    0,5
    Publiée le 5 novembre 2006
    « Le Roi des Bricoleurs » est un film tourné en 1977 et qui met à l’affiche deux grosses stars de l’époque : Michel Serrault et le rare au cinéma, Sim. L’intrigue en deux mots : deux types héritent d’une maison délabrée et décident de la restaurer avant de la vendre. Mais ils se heurtent à l’entrepreneur, très intéressé également par cette maison, qui va tout tenter pour faire capoter les travaux afin de la racheter à bas prix et la revendre au plus offrant. Grâce à une bande d’amis loufoques, les deux lascars vont cependant parvenir à mener leurs travaux à terme. Dit comme cela, il n’y parait rien. Mais quand on voit le film, on se demande comment un quelconque investisseur a pu lâcher le moindre sou dans cette entreprise filmique suicidaire. Anti-commercial au possible, ce film est un énorme foutoir anarchique sans queue ni tête, où tout le monde (des comédiens aux techniciens) part en vrille à chaque instant. C’est tellement n’importe quoi, que ça en devient jouissif ! Il faut vraiment le voir pour le croire !
    Vareche
    Vareche

    Suivre son activité 30 abonnés Lire ses 175 critiques

    3,5
    Publiée le 15 septembre 2014
    Le Roi des Bricoleurs. Un déluge d'absurdité qui perle dans la laideur des années 70, écho fané de "la cité de l’indicible peur", le film filme est court, une heure, et, se concentre comme une sorte de Y'a t'il un pilote pour sauver l'avion, à la française, sur une intrigue de vaudeville immobilier. Le génie de Mocky s'est de faire étalage d'une brocante pas possible dans un univers de désolation. Le Roi du Bricolage est une excuse à cabotin où la poésie lunaire de Bourville n'est plus qu'une belle ombre, seule compte l'idée et la rapidité. Aucun temps mort, juste le régne du plus graveleux (au trés trés drôle, c selon), mais le casque à moto high tech, le costume de Serrault (echo à celui de Gassman dans Dove Vai Tutta la Nuda ?), la petite pince, l'orchestre des ouvriers et leur musique suicidaire, le transport des gravats, les serviettes de tables... le nombre de scènes simplement hilarantes, et démentes sont, si on jette un coup d'oeil sur la carrière postérieur de Mocky, comme le dernier feu de son génie du non sens à la française. Un coup de maître pour un film mineur, aux accents tchékoviens.
    ygor parizel
    ygor parizel

    Suivre son activité 75 abonnés Lire ses 2 503 critiques

    2,0
    Publiée le 16 juillet 2012
    Du grand n'importe quoi ça devient quasiment du burlesque (mais sans être drôle). Mise en scène bordélique et scénario sans queue ni tête, c'est tellement mal bricoler.
    laurent r.
    laurent r.

    Suivre son activité 5 abonnés Lire ses 42 critiques

    0,5
    Publiée le 23 juillet 2014
    dire d'autre d'un film de Mocky que c'est un film a la Mocky. Résumons scénario tordu avec des acteurs qui portent plusieurs casquettes chacun. Pour Serrault c'est la fonction de Maire, musicien,saboteur, entrepreneur enfin tout ça arrange bien notre scénariste vénal et réalisateur J-P mocky. C'est une litanie de gags la plupart du temps affligeant: Sim dit qu'il n'y a rien a manger ici même pour les renard et il se met a manger de l'herbe, ah ah ah. Le ministre fait une cure thermale avec sa femme et ils sont tout noir tout les deux, Sim débarque bourré et le ministre tout noir déclare mais vous êtes tout noir (bourré), hilarant. L'immense Michel Serrault ne sauve pas le film. Adieu Mocky, on se reverra dans une autre vie.
    AMCHI
    AMCHI

    Suivre son activité 227 abonnés Lire ses 4 848 critiques

    0,5
    Publiée le 20 novembre 2011
    Juste avant Le Témoin certainement le meilleur film de la filmographie inégale de Mocky ce dernier avait réalisé Le Roi des bricoleurs qui fait partie de ses mauvais films ; un scénario qui semble peu travaillé, des acteurs en roue libre et des gags vraiment pas joyeux. Il n'y a que la joute oratoire acclamée par des Olés qui peut faire sourire. Seule la chanson de Le Roi des bricoleurs est plaisante lalalala...hahahaha....
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top