Mon AlloCiné
    Le Dernier Vice-Roi des Indes
    note moyenne
    3,8
    713 notes dont 82 critiques
    10% (8 critiques)
    41% (34 critiques)
    32% (26 critiques)
    9% (7 critiques)
    6% (5 critiques)
    2% (2 critiques)
    Votre avis sur Le Dernier Vice-Roi des Indes ?

    82 critiques spectateurs

    Jean-Patrick Lerendu
    Jean-Patrick Lerendu

    Suivre son activité 11 abonnés Lire ses 12 critiques

    4,0
    Publiée le 18 novembre 2017
    Le dernier vice roi des Indes doit accompagner l'Inde, encore colonie de l' Angleterre, pour devenir libre et indépendante. Mais les forces du futur état ne semblent pas d'accord, mais ne doit-il pas y avoir "plusieurs indes. Bon historique pour nous faire part des confrontations alors que le pays éclate dans la violence . Un bon jeu d'acteurs.
    DarioFulci
    DarioFulci

    Suivre son activité 40 abonnés Lire ses 1 047 critiques

    3,0
    Publiée le 3 décembre 2017
    Bon vieux film à l'ancienne qui utilise une recette usée mais efficace: le destin historique. La fin de la colonisation, la création d'une nation, les contentieux religieux, le destin d'un homme etc. C'est très classique mais les acteurs sont parfaits, c'est plutôt bien fait et distrayant. Dans le genre vulgarisation historique, c'est pas mal.
    Georges P.
    Georges P.

    Suivre son activité 5 abonnés Lire ses 49 critiques

    4,0
    Publiée le 17 janvier 2018
    Une très belle reconstitution historique de ce qui fut la pire des turpitudes britanniques, la partition de l'Inde. C'est finement joué, et petite et grande histoire se mélangent. A voir ce beau film.
    Audrey L
    Audrey L

    Suivre son activité 36 abonnés Lire ses 107 critiques

    3,5
    Publiée le 18 juin 2018
    Le Dernier vice-roi des Indes est un film qui nous plonge au cœur des réflexions tendues pour libérer au mieux un pays qui s'entredéchire dans le sang et les larmes pour savoir quelle religion aura le pouvoir... Un vrai travail pédagogique, bien que le film ne soit pas exempt de nombreux défauts : l'amourette complètement inutile et malvenue dans ce film historique, le manichéisme ressenti bien souvent (ils ont le bon dos les Mountbatten... Et l'on découvre au générique que la consultante est la descendante Lady Mountbatten ! Quel manque d'autocritique...), un Gandhi qui ne sert pas à grand chose ici, et des explications qui ne sont pas forcément très claires pour tout le monde (peu douée en histoire, j'ai dû me faire expliquer quelques discours obscurs par le frère féru d'histoire... Qui lui-même trouvait les propos "un peu rapides"). L'ambiance dépaysante est cependant bien rendue, la musique ne se foule pas mais reste correcte, et l'interprétation est convenable (Hugh Bonneville troque son costume de Comte de Downton Abbey pour celui de vice-roi, ce qui ne le change pas beaucoup mais il le maîtrise). La mise en images est bonne, produit de la BBC oblige. On apprend en "pré-générique" que l'amourette est l'adaptation de l'histoire des ancêtres de la réalisatrice, tant mieux si cela lui a fait plaisir de leur rendre hommage, mais le spectateur aura du mal à partager cet enthousiasme. Au final, on en apprend un peu sur cette dure période de l'histoire, mais les propos sont parfois rapides, l'intrigue manichéenne, et l'amourette n'a pas sa place entre deux discussions de frontières... Restent une volonté honnête d'instruction et une interprétation correcte.
    Hervé L
    Hervé L

    Suivre son activité 10 abonnés

    2,0
    Publiée le 26 juillet 2017
    Une bleuette qui semble dédiée à la gloire des Mountbatten qui ont fait un bon boulot dans le difficile contexte de la décolonisation britannique Les images sont belles mais le profil psychologie est incroyablement faible des Mountbatten tout est lisse et bien sûr rien sur la liaison torrid de Lady Mountbatten et de Nehru quand à la pseudo intrigue des indiens on n y croit pas
    Stéphane A
    Stéphane A

    Suivre son activité 3 abonnés Lire ses 3 critiques

    1,5
    Publiée le 22 octobre 2017
    Si cette histoire a l'avantage de dédouaner le dernier vice-roi de toute responsabilité dans le drame humain qui accompagna la partition, il est navrant d'imaginer que des millions de spectateurs dans le monde risquent de donner crédit à une hypothèse guère étayée présentée comme une vérité, comme la vérité.
    David Meyers
    David Meyers

    Suivre son activité 8 abonnés Lire ses 92 critiques

    1,0
    Publiée le 7 novembre 2017
    Je n'ai pas du assister au même film que celles et ceux qui ont mis des étoiles car je n'ai vu qu'une suite de clichés éculés, un cinéma comme on en faisant il y a 50 ans, une histoire à l'eau de lotus imbuvable, des acteurs ?. Aucune émotion, aucun attachement, on ne s'identifie à rien. Je reconnais que je n'ai tenu qu'une heure tant je perdais mon temps. Quitte à se satisfaire d'un cinéma vintage autant rechercher un "bon" 55 jours de Pékin de 1963.
    t-rexx
    t-rexx

    Suivre son activité 12 abonnés Lire ses 7 critiques

    4,0
    Publiée le 26 novembre 2017
    Très bon film. Une occasion unique de se remémore la génèse de ces événements tragiques de 1947 avec les conséquences desquelles nous continuons à vivre aujourd'hui. Un traitement fin et efficace de cette période compliquée par le biais, notamment, de deux angles complémentaires : celui de ceux qui ont pris les décisions (le Vice-Roi, le Foreign Office, le gouvernement anglais) avec une vue d'ensemble des choses, et celui de ceux qui ont vécu les mêmes événements, mais au ras du sol, dans leur chair et de manière physique (les serviteurs du palais). Bien vu, un excellent exercice didactique sur l'histoire récente de l'Inde, servi pas d'excellents acteurs, une photographie impeccable, une bonne maîtrise du son et de la lumière. Beaucoup de maîtrise de réalisation dans cette oeuvre. A voir.
    I'm A Rocket Man
    I'm A Rocket Man

    Suivre son activité 50 abonnés Lire ses 70 critiques

    5,0
    Publiée le 25 février 2018
    Ce film sur l'indépendance de l'Inde et la naissance du Pakistan est un petit chef d'oeuvre !! Je me suis régalé du début à la fin !! Je me suis instruit, émerveillé, ému et franchement on aimerait voir plus de films comme celui ci !! En plus, j'ai pris beaucoup de plaisir à revoir Robert Crawley de Downton Abbey qui est parfait dans le rôle de Lord Mountbatten !! Un sans fautes pour un film bouleversant et captivant.
    Marc L.
    Marc L.

    Suivre son activité 5 abonnés Lire ses 9 critiques

    3,0
    Publiée le 16 avril 2018
    Sujet majeur de l’histoire du 20ème siècle, la partition des Indes en 1947 reste finalement peu connue du public francophone, qu’il soit belge ou français, qui a ses propres récits de décolonisation sur la conscience. En tout cas, cette coproduction internationale entre la Grande Bretagne et l’Inde réussit le tour de force de concilier deux récits nationaux forcément antagonistes. On y découvre l’entregent de Gandhi en faveur du maintien de l’intégrité territoriale des Indes, les manoeuvres politiques plus pragmatiques de Nehru, le combat obstiné de Jinnah pour la création d’une nation spécifiquement musulmane. On y voit surtout comment Lord Mountbatten, bombardé dernier vice-roi du Raj britannique pour assurer la transition pacifique du pays vers l’indépendance, va échouer dans sa mission. Lui-même est de bonne volonté et fait preuve d’autant de respect pour la culture indienne qu’un aristocrate anglais en était capable à cette époque...mais piètre politique, au contraire de son épouse Edwyna, son rôle d’idiot utile se résumera à conduire l’Inde vers une partition sur une base confessionnelle, qui avait été préparée de longue date par le gouvernement britannique, soucieux de conserver des alliés dans la région alors que les pères-fondateurs de l’Inde moderne semblaient portés à une pensée socialiste suspecte. Production patrimoniale britannique oblige, la reconstitution est magistrale, de la plus petite cuillère à thé à la couleur du sari de la servante du dernier rang, sans pour autant en rajouter trop dans l’exotisme-safrané-de-l’Inde-qui-désoriente-les-Occidentaux. La sensibilité indienne de la réalisatrice se manifeste par l’inclusion d’un triangle amoureux tire-larmes, en tout cas, d’un lyrisme mélodramatique dont on n’a plus vraiment l’habitude aujourd’hui, supposé figurer les sanglantes émeutes religieuses qui bouleversèrent le processus d’indépendance et opposèrent durablement ces populations qui avaient vécu en bonne intelligence durant des siècles. En tout cas, ce sont quelques uns des messages que fait passer cette production historique au didactisme soigné mais qui, comme souvent, résume l’Histoire à une vaste partie d’échecs entre joueurs plus ou moins expérimentés.
    VOSTTL
    VOSTTL

    Suivre son activité 18 abonnés Lire ses 541 critiques

    3,0
    Publiée le 11 juillet 2018
    Une nouvelle page de la Grande Histoire m’est relatée. Ainsi, j’ai appris que l’Inde détenait le record d’exode au monde : 14 millions d’âmes déportées, déchirées victimes de la partition du pays. Encore un exemple où la religion est la cause des conflits. Encore un exemple où l’Empire Britannique (comme tous pays colonisateurs dont notre France) abandonne une colonie sans se soucier des blessures qu’elle a occasionnées. Encore un exemple où les hommes du cru qui accèdent enfin à l'indépendance de leur pays sont incapables de s'entendre et vivre en paix comme ils l'avaient si ardemment souhaité. Faisant passer leurs intérêts personnels, religieux au-dessus des intérêts de leur pays, comme ce Jinnah responsable en partie du drame de la partition. Son voeu d'un état laïc était un leurre et l'Histoire le prouvera. On ne saura jamais si l’Inde, jamais colonisée, n’aurait pas eu à terme à s’entredéchirer. La Grande Histoire qui se conjugue avec la petite histoire fictive, inévitable semble-t-il. Elle ne m’a pas gêné cette romance puisqu’apparemment elle fait écho à la réalisatrice. Une petite histoire d’amour qui manque cependant d’intensité mais qui a elle seule permet au néophyte de comprendre les enjeux religieux et politiques de ce pays qui va basculer dans une guerre civile à dominante religieuse. Un film de facture classique, sans être essentiel apporte sa petite pierre à l’édifice de la connaissance.« Le dernier vice-roi des Indes » est un petit complément à « Gandhi » le film fresque de Richard Attenborough que j’invite tous à voir.
    rocky6
    rocky6

    Suivre son activité 6 abonnés Lire ses 268 critiques

    4,0
    Publiée le 27 avril 2019
    Un beau film qui retrace un épisode un peu oublié de l'histoire, l'indépendance de l'inde et la création du Pakistan. Le souci de la reconstitution, les magnifiques décors et la qualité de l'interprétation en font un très beau spectacle. On suit les quelques mois qui ont précédé l'indépendance et l'on découvre les tensions énormes qui existaient entre les populations musulmanes et hindoues. On prend conscience que cette indépendance s'est forgée dans la douleur et dans le sang. Le film explore également un peu les enjeux géopolitiques qui ont conduit à cette partition de l'Inde et le rôle joué par Lord Mountbaten. Un film à voir.
    houplahop
    houplahop

    Suivre son activité Lire sa critique

    4,0
    Publiée le 13 juillet 2017
    film historique sans fausse note grandes et petites histoires interprètes remarquables pour les principaux protagonistes (Nehru Gandhi Mountbatten etc.) l'Inde dans toute sa complexité est bien évoquée de même que le drame de sa naissance séparée du Pakistan manque toutefois le souffle du chef d'œuvre qu'aurait pu donner le thème un bon moment. enrichissant avec de l'émotion mais pas un éblouissement total
    Virginy P.
    Virginy P.

    Suivre son activité 1 abonné

    5,0
    Publiée le 22 juillet 2017
    Un film qui sait avec professionnalisme aborder une période sensible. Portée par des acteurs plus qu'admirable, qui jouent tout en finesse ce récit historique et plus particulièrement Gillian Anderson, qui nous offre une prestation de qualité, l'agent Scully est tellement loin derrière son Excellence. Ce que je retiendrai de ce film et que tout le monde devrait afficher comme principe, avant de demander de la tolérance aux autres commençons par l'être nous-même.
    David K
    David K

    Suivre son activité 5 abonnés Lire ses 4 critiques

    2,5
    Publiée le 31 juillet 2017
    Le dernier vice-roi des Indes dépend avec une grande fidélité un évènement inconnu pour un grand nombre de spectateurs. Le film de Gurinder Chadha montre avec talent et originalité la complexité des relations internationales et de la géopolitique de la guerre froide en dénonçant l'hypocrisie des belligérants. De ce fait, cette tragédie reste de bonne qualité mais cette dernière reste gâchée par un trop grand nombre d'éléments secondaires pour la compréhension du film: une histoire d'amour étrange voire absurde, des personnages aux lacunes psychologiques évidentes, etc. On retiendra cependant la splendeur des décors et la fidélité aveugle ainsi que l'entière fidélité du film à ces évènements historiques marquants et méconnus: cette guerre civile aura été l'une des plus meurtrières du XXème siècle...
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top