Mon AlloCiné
    Le Dernier Vice-Roi des Indes
    note moyenne
    3,8
    713 notes dont 82 critiques
    10% (8 critiques)
    41% (34 critiques)
    32% (26 critiques)
    9% (7 critiques)
    6% (5 critiques)
    2% (2 critiques)
    Votre avis sur Le Dernier Vice-Roi des Indes ?

    82 critiques spectateurs

    ManoCornuta
    ManoCornuta

    Suivre son activité 28 abonnés Lire ses 191 critiques

    3,0
    Publiée le 19 mai 2019
    Un drame historique de facture très classique, mettant au jour l'un des faits les plus importants de l'après-Seconde Guerre Mondiale, avec une sobriété toute britannique aussi bien dans le jeu des acteurs que dans la mise en scène. L'exposé historique est minutieux, très détaillé et à cet égard fortement instructif sur les enjeux. En revanche, le film a tendance à dédouaner ses personnages de scène en scène ( spoiler: ce ne sont plus guère que des pantins manipulés dans l'ombre ), contrastant grandement avec la réalité (rappelée au moment du générique). Les acteurs sont plutôt bons, même s'il faut avouer que les petites histoires mêlées à la grande, en dépit d'une certaine finesse, sont courues d'avance et un peu trop ordinaires.
    Christophe M
    Christophe M

    Suivre son activité 3 abonnés Lire ses 4 critiques

    3,5
    Publiée le 27 octobre 2018
    Le film relate une histoiremeconnue de l'inde et de la création du pakistan sur fond de colonisation anglaise . Lord et Lady Mountbatten sont dépeints comme des êtres exceptionnels, intelligents et d'une extrême générosité, et si le malheur arrive ce n'est pas de leur faute évidement... Le film est interessant et les decors exceptionnels , je regrette cependant l'histoire d'amour qui edulcore le film et qui n'apporte rien à l'histoire
    ned123
    ned123

    Suivre son activité 49 abonnés Lire ses 645 critiques

    4,0
    Publiée le 6 octobre 2018
    J'ai vu un film... qui retrace la naissance de l'Inde et du Pakistan, au niveau des hommes et des femmes qui ont été embarqué dans le Maelstrom de l'Histoire. C'est un film passionnant qui nous emporte dans un épisode qui devra conduire à la partition du Sous-continent indien, On découvre les cas de conscience de Lord Mountbatten qui intègre les enjeux de son époque, à savoir le fait de créer l'adhésion à un projet qui portera le sceau de l'histoire et a pour objectif caché de réduire le pouvoir de nuisance des Soviétiques. On en apprend sur les enjeux de l'époque et sur l'appétit de pouvoir des Hommes, et de conséquences sur la stabilité d'un pays. On est envoûté, emporté et au final séduit par ce film... Et lorsque dans les dernières minutes, on découvre la proximité entre le sujet et la réalisatrice, on ne peut qu'être ému par tant d'efforts de reconstitution. Un grand film à découvrir.
    orties
    orties

    Suivre son activité 33 abonnés Lire ses 120 critiques

    3,5
    Publiée le 10 septembre 2018
    Beau film trop court, une mini série aurait été beaucoup plus complète... les acteurs sont tous excellents Hugues Bonneville et Gilian Anderson en tête. J'ai apris beaucoup de détails sur cette période de l'histoire mais je reste sur ma faim ... encore .
    VOSTTL
    VOSTTL

    Suivre son activité 18 abonnés Lire ses 541 critiques

    3,0
    Publiée le 11 juillet 2018
    Une nouvelle page de la Grande Histoire m’est relatée. Ainsi, j’ai appris que l’Inde détenait le record d’exode au monde : 14 millions d’âmes déportées, déchirées victimes de la partition du pays. Encore un exemple où la religion est la cause des conflits. Encore un exemple où l’Empire Britannique (comme tous pays colonisateurs dont notre France) abandonne une colonie sans se soucier des blessures qu’elle a occasionnées. Encore un exemple où les hommes du cru qui accèdent enfin à l'indépendance de leur pays sont incapables de s'entendre et vivre en paix comme ils l'avaient si ardemment souhaité. Faisant passer leurs intérêts personnels, religieux au-dessus des intérêts de leur pays, comme ce Jinnah responsable en partie du drame de la partition. Son voeu d'un état laïc était un leurre et l'Histoire le prouvera. On ne saura jamais si l’Inde, jamais colonisée, n’aurait pas eu à terme à s’entredéchirer. La Grande Histoire qui se conjugue avec la petite histoire fictive, inévitable semble-t-il. Elle ne m’a pas gêné cette romance puisqu’apparemment elle fait écho à la réalisatrice. Une petite histoire d’amour qui manque cependant d’intensité mais qui a elle seule permet au néophyte de comprendre les enjeux religieux et politiques de ce pays qui va basculer dans une guerre civile à dominante religieuse. Un film de facture classique, sans être essentiel apporte sa petite pierre à l’édifice de la connaissance.« Le dernier vice-roi des Indes » est un petit complément à « Gandhi » le film fresque de Richard Attenborough que j’invite tous à voir.
    Audrey L
    Audrey L

    Suivre son activité 36 abonnés Lire ses 107 critiques

    3,5
    Publiée le 18 juin 2018
    Le Dernier vice-roi des Indes est un film qui nous plonge au cœur des réflexions tendues pour libérer au mieux un pays qui s'entredéchire dans le sang et les larmes pour savoir quelle religion aura le pouvoir... Un vrai travail pédagogique, bien que le film ne soit pas exempt de nombreux défauts : l'amourette complètement inutile et malvenue dans ce film historique, le manichéisme ressenti bien souvent (ils ont le bon dos les Mountbatten... Et l'on découvre au générique que la consultante est la descendante Lady Mountbatten ! Quel manque d'autocritique...), un Gandhi qui ne sert pas à grand chose ici, et des explications qui ne sont pas forcément très claires pour tout le monde (peu douée en histoire, j'ai dû me faire expliquer quelques discours obscurs par le frère féru d'histoire... Qui lui-même trouvait les propos "un peu rapides"). L'ambiance dépaysante est cependant bien rendue, la musique ne se foule pas mais reste correcte, et l'interprétation est convenable (Hugh Bonneville troque son costume de Comte de Downton Abbey pour celui de vice-roi, ce qui ne le change pas beaucoup mais il le maîtrise). La mise en images est bonne, produit de la BBC oblige. On apprend en "pré-générique" que l'amourette est l'adaptation de l'histoire des ancêtres de la réalisatrice, tant mieux si cela lui a fait plaisir de leur rendre hommage, mais le spectateur aura du mal à partager cet enthousiasme. Au final, on en apprend un peu sur cette dure période de l'histoire, mais les propos sont parfois rapides, l'intrigue manichéenne, et l'amourette n'a pas sa place entre deux discussions de frontières... Restent une volonté honnête d'instruction et une interprétation correcte.
    moket
    moket

    Suivre son activité 66 abonnés Lire ses 1 742 critiques

    3,5
    Publiée le 16 juin 2018
    Un traitement peut-être un peu trop classique, mais un pan de l'histoire méconnu servi par des décors grandioses, d'excellents acteurs et une histoire romanesque.
    Emilie L.
    Emilie L.

    Suivre son activité 3 abonnés Lire ses 7 critiques

    5,0
    Publiée le 12 mai 2018
    Un film exceptionnel et d’une grande beauté ! Je ne connaissais pas cette partie de l’Histoire et je suis sidérée de la découvrir avec un film. L’histoire retrace brillamment cette période. Les acteurs sont époustouflants.
    Sam Z
    Sam Z

    Suivre son activité 3 abonnés Lire ses 7 critiques

    5,0
    Publiée le 6 mai 2018
    Une triste histoire réel de l'héritage d'empire anglais et ses magouilles pour diviser ces anciens colonies pour récolter toujours plus afin de nourrir le royaume anglais.
    Marc L.
    Marc L.

    Suivre son activité 5 abonnés Lire ses 9 critiques

    3,0
    Publiée le 16 avril 2018
    Sujet majeur de l’histoire du 20ème siècle, la partition des Indes en 1947 reste finalement peu connue du public francophone, qu’il soit belge ou français, qui a ses propres récits de décolonisation sur la conscience. En tout cas, cette coproduction internationale entre la Grande Bretagne et l’Inde réussit le tour de force de concilier deux récits nationaux forcément antagonistes. On y découvre l’entregent de Gandhi en faveur du maintien de l’intégrité territoriale des Indes, les manoeuvres politiques plus pragmatiques de Nehru, le combat obstiné de Jinnah pour la création d’une nation spécifiquement musulmane. On y voit surtout comment Lord Mountbatten, bombardé dernier vice-roi du Raj britannique pour assurer la transition pacifique du pays vers l’indépendance, va échouer dans sa mission. Lui-même est de bonne volonté et fait preuve d’autant de respect pour la culture indienne qu’un aristocrate anglais en était capable à cette époque...mais piètre politique, au contraire de son épouse Edwyna, son rôle d’idiot utile se résumera à conduire l’Inde vers une partition sur une base confessionnelle, qui avait été préparée de longue date par le gouvernement britannique, soucieux de conserver des alliés dans la région alors que les pères-fondateurs de l’Inde moderne semblaient portés à une pensée socialiste suspecte. Production patrimoniale britannique oblige, la reconstitution est magistrale, de la plus petite cuillère à thé à la couleur du sari de la servante du dernier rang, sans pour autant en rajouter trop dans l’exotisme-safrané-de-l’Inde-qui-désoriente-les-Occidentaux. La sensibilité indienne de la réalisatrice se manifeste par l’inclusion d’un triangle amoureux tire-larmes, en tout cas, d’un lyrisme mélodramatique dont on n’a plus vraiment l’habitude aujourd’hui, supposé figurer les sanglantes émeutes religieuses qui bouleversèrent le processus d’indépendance et opposèrent durablement ces populations qui avaient vécu en bonne intelligence durant des siècles. En tout cas, ce sont quelques uns des messages que fait passer cette production historique au didactisme soigné mais qui, comme souvent, résume l’Histoire à une vaste partie d’échecs entre joueurs plus ou moins expérimentés.
    videoman29
    videoman29

    Suivre son activité 71 abonnés Lire ses 432 critiques

    3,5
    Publiée le 8 mars 2018
    C'est avec un vif intérêt que j'ai découvert les circonstances qui ont conduit à l’indépendance de l'Inde puis à son « partage » tragique avec le Pakistan. Tous les rouages de la géopolitique mondiale sont exposés et disséqués pour nous faire comprendre les enjeux économiques, sociaux et religieux induits par cette nouvelle liberté. Du coup, on comprend parfaitement toutes les difficultés rencontrées par Lord Mountbatten (Le dernier Vice-Roi des Indes) pour que cette tâche colossale soit accomplie avec le moins de dégâts possible. La trame narrative est d'ailleurs parfaitement claire et le scénario n'est jamais ennuyeux malgré l'âpreté du sujet. Il faut dire que, techniquement, le film est absolument irréprochable. Les décors et les costumes sont somptueux et on sent réellement l'implication totale de la réalisatrice, dont la famille a été directement impactée par ces événements historiques. Les acteurs sont d'ailleurs tout aussi irréprochables et cette qualité de jeu apporte beaucoup à la réussite de l'ensemble. C'est également l'occasion de revoir Gillian Anderson dans un rôle improbable et très éloigné de la Dana Scully de la série « X-files ». Bref, c'est à un beau et grand moment de cinéma que je vous invite. Peut-être pas le plus divertissant, mais tellement instructif qu'il force le respect.
    I'm A Rocket Man
    I'm A Rocket Man

    Suivre son activité 50 abonnés Lire ses 70 critiques

    5,0
    Publiée le 25 février 2018
    Ce film sur l'indépendance de l'Inde et la naissance du Pakistan est un petit chef d'oeuvre !! Je me suis régalé du début à la fin !! Je me suis instruit, émerveillé, ému et franchement on aimerait voir plus de films comme celui ci !! En plus, j'ai pris beaucoup de plaisir à revoir Robert Crawley de Downton Abbey qui est parfait dans le rôle de Lord Mountbatten !! Un sans fautes pour un film bouleversant et captivant.
    CH1218
    CH1218

    Suivre son activité 24 abonnés Lire ses 301 critiques

    4,0
    Publiée le 16 février 2018
    Nommé Vice-Roi des Indes en mars 1947, Louis Mountbatten a pour mission la planification de l’indépendance du pays. Fort enrichissant, le film de Gurinder Chadha se focalise sur les dessous et les aboutissants de la partition du territoire entre l’Inde et le Pakistan. Aucunement épique, sa réalisation reste très académique en proposant une reconstitution des faits vue de l’intérieur du palais du gouverneur britannique et des répercussions de ce choix cornélien sur son personnel travaillant, via notamment la romance entre deux serviteurs de religion opposée. En regardant ce film, on pense bien sûr au magnifique « Gandhi » ou au récit de Dominique Lapierre et Larry Collins «une nuit, la liberté». Dans le rôle titre, Hugh Bonneville fait bonne figure mais c’est Gillian Anderson, dans celui de l’épouse du Lord, qui fait la meilleure impression.
    Biertan64
    Biertan64

    Suivre son activité 4 abonnés Lire ses 3 critiques

    3,5
    Publiée le 13 février 2018
    Comme souvent, on a fait le choix de mêler grande Histoire et petite. L'image est belle, on croise des personnages historiques - Gandhi et lord Mountbatten en tête - qui ont contribué à la dissolution de l'Empire des Indes. Le côté romanesque de la "petite" histoire avec la relation entre un hindou et une musulmane (forcément), même s'il n'apporte pas grand chose au scénario, sert à ramener à l'échelle de l'individu les souffrances liées à séparation d'un pays en deux (Inde et Pakistan).Bon film historique.
    Georges P.
    Georges P.

    Suivre son activité 5 abonnés Lire ses 49 critiques

    4,0
    Publiée le 17 janvier 2018
    Une très belle reconstitution historique de ce qui fut la pire des turpitudes britanniques, la partition de l'Inde. C'est finement joué, et petite et grande histoire se mélangent. A voir ce beau film.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top