Mon AlloCiné
À mon âge je me cache encore pour fumer
Séances
Bandes-annonces
Casting
Critiques spectateurs
Critiques presse
Photos
VOD
Blu-Ray, DVD
Musique
Secrets de tournage
Box Office
Récompenses
Films similaires
News
Anecdotes, potins, actus, voire secrets inavouables autour de "À mon âge je me cache encore pour fumer" et de son tournage !

Idée de départ

Rayhana a eu l'idée du film (qui a d'abord été une pièce de théâtre) dès le début des années 90, au moment où le FIS (Front islamique du salut) remporte massivement des voix lors des élections communales, premières élections “libres et démocratiques” dans l’histoire algérienne.

Les premières règles islamistes que le FIS instaura dans les villes sous son contrôle ont été celles à l’encontre des femmes, devenues ennemies numéro 1 : Fin de la mixité dans les écoles, dans les hôpitaux, dans les queues devant les boulangeries comme aux arrêts de bus :

"Des actes de violence sont alors perpétrés contre ceux et celles qui refusent de respecter leurs règles. J’ai alors pris conscience que nous, femmes, avions plus encore à perdre que les hommes. Que le combat que nous menions depuis l’Indépendance pour l’égalité des droits – bataille encore loin d’être gagnée – avec la montée fulgurante des intégristes, notre avenir devenait passé obscur", confie la réalisatrice.

Pourquoi le hammam

La réalisatrice Rayhana a décidé de centrer son scénario autour d'un hammam où se réunissent les femmes :

"Le hammam s’est imposé du point de vue philosophique et ancestral comme lieu cathartique de mise à nue. Dans ma société le hammam est un des rares lieux où une femme peut aller sans réprimande. Sauf pour les islamistes qui du jour au lendemain ont décidé que le hammam aussi était “Hram” (illicite) car lieu de nudité : une femme ne doit montrer son corps qu’à son époux", explique la cinéaste.

Exil

Rayhana a été contrainte de quitter l'Algérie et de s'exiler en France à cause de ses convictions et ses prises de position engagées :

"Je n’ai pas quitté l’Algérie pour la quitter, je me suis exilée. C’est comme ça qu’on dit quand on devient une cible potentielle, non ? J’ai écrit la pièce deux ans après mon exil. Un besoin urgent et irrésistible de témoigner et de crier face à l’Occident, sourd et aveugle, qui jouait à ne pas savoir : Qui tue qui ? Je ne pardonnerai jamais à la politique française d’avoir refusé un visa au très grand du théâtre algérien, Azzedine Medjoubi, metteur en scène, comédien et directeur du théâtre national, exécuté peu de temps après à la sortie du théâtre à Alger, dans la rue Molière… L’écriture me donnait le sentiment libératoire du poids de la culpabilité alors que des bombes et des hordes sauvages continuaient à terroriser mon peuple. Des massacres de villages entiers, hommes, femmes et enfants violés, éventrés, égorgés à la scie", s'insurge la cinéaste.

Tournage en Grèce

Le tournage n'a pas pu se faire dans un hammam en Algérie ou en Turquie à cause de la nudité présente dans le film. L'équipe du film a dû se rabattre sur un hammam de Salonique en Grèce, pays qui a été occupé pendant 4 siècles par les ottomans et qui possède encore quelques hammams traditionnels.

Inspiration

Pour créer ses personnages, Rayhana s'est beaucoup inspirée de femmes qu'elle connaissait :

"Mes personnages sont inspirés de femmes que j’ai connues, ou pas. De ma soeur amoureuse d’un homme qui n’a révélé son attachement à Dieu et tout ce qui en découle qu’après le mariage. De ma voisine que son mari battait sous n’importe quel prétexte. D’une grand-mère mariée à l’âge de 8 ans à un homme de 30 ans son aîné, qui certes ne l’a “ consommée ” qu’à sa puberté… De ma vie de jeune adolescente qui rêvait du prince charmant qui m’emmènerait voguer en mer, puis de ma vie d’étudiante et de militante. Pour Zahia, l’islamiste, je me suis inspirée de ma meilleure amie qui venait d’une famille d’intellectuels militants de gauche", relate l'artiste.
Les secrets de tournage des films les plus populaires lors des 30 derniers jours
  • Ça (2017)
  • Barry Seal : American Traffic (2017)
  • L'Expérience interdite - Flatliners (2017)
  • Mon Garçon (2017)
  • Mother! (2017)
  • Seven Sisters (2017)
  • L'un dans l'autre (2016)
  • American Assassin (2017)
  • Blade Runner 2049 (2017)
  • 120 battements par minute (2017)
  • Gauguin - Voyage de Tahiti (2017)
  • Faute d'amour (2017)
  • Ôtez-moi d'un doute (2016)
  • Toutes nos envies (2010)
  • Le Château de verre (2017)
  • Epouse-moi mon pote (2017)
  • Les Grands Esprits (2017)
  • Good Time (2017)
  • Espèces menacées (2016)
  • Sans Issue (2012)
Back to Top