Mon AlloCiné
Pitch Black
note moyenne
3,5
7619 notes dont 456 critiques
19% (85 critiques)
34% (157 critiques)
21% (97 critiques)
16% (72 critiques)
7% (30 critiques)
3% (15 critiques)
Votre avis sur Pitch Black ?

456 critiques spectateurs

ManoCornuta

Suivre son activité 23 abonnés Lire ses 1 460 critiques

1,0Très mauvais
Publiée le 29/04/2018

Pas sûr de me faire des copains sur ce coup, mais je n'ai pas du tout été emballé par ce film, lequel a révélé Vin Diesel au monde. Sans vouloir lui jeter la pierre, son personnage me semble singulièrement caricatural, et que dire des autres sinon la même chose? Le tout se déroule dans un climat de SF/horreur qui pourrait passer si le film n'était pas aussi sombre (je parle de la lumière, pas du scénario) rendant plus d'une scène peu lisible du fait d'une gestion très aléatoire de la photographie comme des mouvements de caméra. Du coup, en plus d'un faux rythme dans sa première partie, l'ennui s'installe et le film ne semble jamais vraiment décoller.

Incertitudes

Suivre son activité 32 abonnés Lire ses 1 194 critiques

3,5Bien
Publiée le 13/03/2018

Comme souvent chez Twohy, il y a de bonnes idées mais, comme dans The Arrival, il n'a pas toujours les moyens de ses ambitions. Se spécialisant dans la science-fiction, Pitch Black était en 2000 la première aventure du bagnard Riddick échoué avec son équipage sur une planète à trois soleils bien plus inhospitalière que prévu. Durant la première partie, qui se traîne un peu avouons-le, on fait connaissance avec les différents membres : le chasseur de prime, le prisonnier, la capitaine du vaisseau, le prêcheur et ses brebis, une androgyne. Si les religieux restent d'un optimisme parfois béat, se croyant guidés par leur dieu, c'est difficile de savoir de quel côté de la barrière sont les autres. Riddick est un meurtrier en série. Fry ne semble pas valoir plus que lui. Johns ne voit en Riddick qu'une source de gains supplémentaires...Puis, tout bascule. A la faveur d'un rebondissement un peu téléphoné, la nuit s'abat sur cette planète suite à une éclipse et les voilà pourchassés par des créatures féroces fortement inspirées par les Aliens de Ridley Scott. Le film devient un peu plus gore. On sait que tout le monde va y passer et, comme ils sont un peu idiots sur les bords, on se dit méchamment que ça va faire un peu le ménage. Le jeu sera alors de découvrir qui mourra (et comment) et qui survivra. Ça valait la peine d'attendre. Même réflexion que pour Vin Diesel qui à part le rôle de Caparzo dans Il faut sauver le soldat Ryan de Spielberg (enfin, c'est quand même pas mal pour débuter) n'avait pas fait grand-chose jusqu'alors. Pitch Black va lancer sa carrière et faire de Riddick un de ses personnages fétiches avec Toretto de la série Fast and Furious.

Eric C.

Suivre son activité 33 abonnés Lire ses 1 640 critiques

4,0Très bien
Publiée le 16/12/2017

Si le titre ne vous dit pas grand chose, dites vous que c'est Riddick, le film originel, celui qui fait à jamais de Vin Diesel ce personnage mythique de SF avec déjà 2 suites dont un gros blockbuster pour le deuxième. Mais l'esprit de Riddick est dans ce premier film à tout petit budget tourné dans des conditions difficiles en 60 jours en Australie, dans le désert sous un soleil de plomb. Un film où la terreur est omniprésente tant par ce personnage assassin mystérieux limite psychopathe de Riddick mais étonnant aussi par ses bons côtés que par le suspense et la peur du noir et de la nuit sur cette planète mystérieuse sur laquelle s'est crashée une navette de transport intergalactique . Peu de rescapés, la découverte d'une vieille base abandonnée puis celle des restes des squelettes des habitants précédents car tous les 22 ans une éclipse totale vient frapper cette planète aux trois soleils et faire sortir de terre des dizaines de milliers de créatures volantes sanguinaires. Ce film est construit autour de cette terreur, de ce parcours à effectuer dans le noir pour porter des batteries permettant de s'échapper grâce à un vaisseau de secours, le tout protégé par des lumières bien futiles et la réduction progressive du convoi au grès des scènes saignantes d'attaque des monstres avec bien sûr l'inoxydable Riddick, Vin Diesel aux commandes accompagné de la seule rescapée pilote et officier de l'équipage admirablement interprétée par la charmante et talentueuse actrice caméléon Radha Mitchell. Un film qui n'a quasiment pas vieilli, qui arrive à masquer ses faiblesses de moyens, par une tension permanente et une réalisation inventive. A voir et revoir toujours avec le même plaisir et le même frisson.

gizmo129

Suivre son activité 11 abonnés Lire ses 622 critiques

3,0Pas mal
Publiée le 05/12/2017

Film à petit budget passé quasiment inaperçu au cinéma au moment de sa sortie, Pitch Black deviendra grâce à la sortie Dvd et au bouche à oreille un petit classique de la SF fauchée. Après une entame difficile et une image saturée désagréable, l'ambiance oppressante s'installe à partir de l'arrivée de l'éclipse pour terminer par une dernière heure de qualité où, toute proportion gardée, on assiste à une version des 10 petits nègres sur Mars ! Film fauché donc, mais pas dénué de trouvailles originales et de rebondissements inattendus y compris sur la fin où le réalisateur sait faire preuve d'une certaine audace.

Ombreiste D.

Suivre son activité 8 abonnés Lire ses 122 critiques

3,5Bien
Publiée le 21/10/2017

À la fin des années 90, le cinéma d’exploitation a petit budget était au plus mal. Film d’exploitation italien n’existe plus, les productions de Roger Cormanne fonctionnent plus, le Grinhouse fut totalement rayé de la carte malgré quelque résurgence (Quentin Tarantino et Robert Rodríguez), le cinéma hongkongais commence à souffler comme le cinéma asiatique et tout est en œuvre pour que les seuls vrais films qui peuvent marcher ce son les blockbusters avec les gros chèques à neuf chiffres. On ne va pas se mentir, il y avait de quoi déprimer dans cette triste époque avant internet. Mais en même moment, des amoureux de ce cinéma bis, décide de montrer le meilleur du cinéma de genre. Créant des films ambitieux malgré leur budget à moitié fauché. Avant ça, David Twohy était surtout connu pour son travail entant que scénariste avec des films tel que Warlock de Steve Miner, Waterworld de Kevin Reynolds ou encore Le Fugitif d’Andy Davis. Sa seule expérience entant que réalisateur c’est Timescape en 1992 et The Arrival en 1996. Des films qui ont comme réputation d’être des films totalement dispensables. Puis en 2000, il m’est sur la table un projet entièrement écrit par celui-ci : Pitch Black. United International Pictures accepta de produire le projet avec un budget de 23 millions $ ce qui peut sembler énorme du premier coud d’œil, mais qui est en réalité très faible aux USA surtout pour un film de science-fiction (dans le même acabit, Planète rouge d’Anthony Hoffman a coûté 75 millions $). Il fait d’office d’OVNI dans le paysage du cinéma de l’époque. Encourager par le fait qu’il n’y a aucune grosse tête d’affiche (un l’instar de Keith David qui avait déjà une bonne carrière avant). Mais surtout, un certain Vin Diesel qui était connu exclusivement comme second rôle pour Il faut sauver le soldat Ryan de Spielberg. À sa sortie en 2000, le film n’a pas eu un immense succès en salle, voire une performance assez médiocre au box-office. Mais fut un carton à ça sortie en DVD. Pitch Black a finalement trouvé son public par la suite. Une bonne chose ! Comme on la dit dans l’introduction, Pitch black est un film de SF dans le genre du survival. Un genre qui a ses propres codes. Code que Pitch black réussit à les mettre en scène a la perfection. David Twohy avait compris que pour faire un bon survival il faut que les obstacles (les monstres de la planète ici) soient traités comme des menaces, des prédateurs et non traiter comme des ennemis qui peuvent être contrés. Pitch black respecte cette règle du début à la fin. Je ne compte plus le nombre de survivals qui outre passe cette règle pour devenir un film d’action complètement banal juste pour envoyer du divertissement. Il est vrai que nous ne sommes pas aussi oppressés que dans un Alien. Mais Pitch black est une référence pour tout ce qui veut faire un bon survival. Spoiler: Ce qui donne de la couleur à Pitch Black, les personnages. D’un premier coup d’œil, ils ont l’aire plutôt stéréotypée et ridicule. Mais ils apportent beaucoup et ne sont pas de vulgaire meuble décoratif. On peut prendre le personnage de Riddick joué par Vin Diesel comme exemple. Il est présenté d’abord comme une menace pour l’équipage. On nous dit qu’il est dangereux, qu’il est recherché et un véritable prédateur mi-bête mi-humain. Mais au final, il s’avère que ce soit le meilleur allié de l’équipe survivant dans un monde hostile qui est plus de son domaine. Mention spéciale à Johns joué par Cole Hauser qui tout au long du film, cache bien son double rôle. Vous allez me dire que cela ne paye pas de mine comme développement de personnage. Mais le film n’a pas besoin davantage d’exposition. Cela risquerait de plomber l’ambiance du film qui je le rappelle est un survival. Nuire à ce que le film essaye d’instaurer son univers. Pitch Black est un film arrivé au bon endroit, au bon moment. Il invoque un esprit que l’on a essayé de ressusciter. David Twohy fait partie de ces réalisateurs qui ont basé leur cinéma sur cette branche avec à une saga qui va l’étalonner par la suite. Si vous n’avez pas tenté l’expérience «planète hostile», je vous encourage à voir ce film et surtout à acheter en boîte, car comme je vous l’ai dit, c’est dans ce média que vient le succès de ce film. L'introduction était un peut long je dois vous l'avouer. Mais je voulais mettre le film dans son contexte de la production du film. Si vous n’êtes pas convaincue, je rappelle que l’on peut voir John Moore dans le rôle de civil quelconque qui ne va pas vivre super longtemps. Juste pour cela, c’est plaisant.

Maxime B.

Suivre son activité Lire ses 12 critiques

4,0Très bien
Publiée le 20/10/2017

film de sf juste sublime , une belle realisation et un scenario de sf original sans oublier un vin diesel au meilleur de sa forme dans un de ces meilleure film . A voir absolument

HawkMan

Suivre son activité 21 abonnés Lire ses 296 critiques

3,0Pas mal
Publiée le 05/08/2017

Premier film sur le personnage de Riddick même si dans ce premier film on suit tout un groupe en perdition sur une planète inconnu et font face à de terribles créatures qui ne sortent que la nuit. Bon ce film est mi science-fiction mi horreur mais le faible scénario, le peu de budget et les personnages sans saveur hormis Vin Diesel en font un film tout simplement moyen. Je passe les innombrables incohérences tout au long du film... Bref : à voir pour le personnage de Vin Diesel alias Riddick (il voit dans le noir !!).

Docteur Jivago

Suivre son activité 297 abonnés Lire ses 1 897 critiques

3,5Bien
Publiée le 05/06/2017

Yeux brillants, voix grave et imposante, agile, puissant et surtout hors-la-loi, le personnage de Riddick a de quoi intéresser voire même fasciner. C'est sur ses épaules que se tient la saga Riddick, dont Pitch Black en est le premier film sorti. Si on peut parfois être rebuté par le manque de moyen flagrant, ainsi qu'un aspect technique parfois douteux (notamment l'excès de filtres bleus), Pitch Black n'en reste pas moins une bonne petite série B bien agréable à suivre. Déjà, le contexte de l'oeuvre est assez passionnant et intriguant, avec une poignée d'humain se retrouve sur une planète hostile et devant faire face à une très dangereuse adversité. L'écriture est assez simple, que ce soit dans le déroulement de l'histoire ou les personnages, la force de Pitch Black se trouvant dans la façon dont c'est sublimée ainsi que la mise en scène. Les portraits de différents cas de la société est assez intéressant et David Twohy arrive à créer une alchimie entre eux sans tomber dans la lourdeur ou les excès, sachant même créer de l'empathie pour certains, Riddick et le personnage féminin en tête. Enfin, le plus important reste tout de même la mise en scène tant il en ressort une vraie tension, notamment dans la seconde partie, ponctuée par plusieurs moments mémorables, un minimum de suspense et une ambiance nocturne et angoissante assez immersive. De nombreuses bonnes et/ou intéressantes idées sont bien exploitées, à l'image des pluies de sangs ou encore de l'obscurité comme un personnage à part entière, tandis que le casting, notamment Vin Diesel et Radha Mitchell, est convaincant. Parfois imparfait et avec un budget limité, Pitch Black se révèle tout de même être une réussite, notamment grâce à la tension et l'atmosphère proposées, ainsi qu'un indéniable savoir-faire devant et derrière la caméra.

Attigus R. Rosh

Suivre son activité 13 abonnés Lire ses 1 395 critiques

2,0Pas terrible
Publiée le 03/06/2017

Pitch Black est un film un peu étrange, que j'ai trouvé moyennement intéressant. J'ai surtout du mal à comprendre comment on a fait une franchise à partir de ce film, car je trouve qu'il n'y a pas vraiment beaucoup de matière pour cela. Le niveau du jeu d'acteur est … variable. Vin Diesel a le mérite de jouer correctement son rôle (qui n'exige pas non plus un grande performance d'acteur tant le personnage peut se résumer à une seule expression faciale). Par contre, les effets spéciaux sont assez médiocres (surtout la scène d'atterrissage du début), on est tout de même 20 ans après le premier film Star Wars et les effets spéciaux ne sont vraiment pas à la hauteur d'un film SF, quand bien même le budget était sans doute peu élevé. D'une manière générale, on voit bien que le film a une ambition plus grande que son budget. Les scènes d'action font assez pauvres. En revanche, c'est surtout sur l'histoire que ça pêche, ou du moins que ce n'est pas du tout à la hauteur du statut de film culte qu'on accorde à ce film, au point de lancer une saga. L'intrigue est sympa, assez originale, mais se résume en une ligne … tout comme l'écriture des personnages. Bref, c'est à peine correct, mais c'est avant tout l'engouement a posteriori autour de ce film qui est pour le moins surprenant, pour ne pas dire non-mérité.

alouet29

Suivre son activité 12 abonnés Lire ses 1 358 critiques

2,5Moyen
Publiée le 18/12/2016

On voit des anomalies manifestes (par exemple, Spoiler: ils atterrissent par hasard sur une planète habitable, la planète est habitée de créatures nocturnes uniquement alors qu'elle dispose de 3 soleils, etc ...). Le scénario est répétitif. Tout cela est bien dommage et les acteurs sont très impliqués.

Antony.M

Suivre son activité 116 abonnés Lire ses 642 critiques

5,0Chef-d'oeuvre
Publiée le 23/11/2016

Excellent Film. Le Réalsiateur David Twohy livre un excellent long métrage qui est un parfait mixage entre Survival de Serie B et SF passé totalement inaperçu a sa sortie en salles mais qui finit au fil des années par devenir l'un des Films les plus populaires de l'univers de la Science Fiction. Pour Commencer la Mise en Scéne est maîtriser avec brio en passant par un environnement anxiogène dont l'obscurité règnent en maitre et qui est servi par une BO d'excellente Fracture de Graeme Revell qui sert magnifiquement les temps forts du long métrage. Ensuite le Scénario est rondement ficeler en parvenant a nous tenir en haleine ainsi qu'a nous réserver quelques Rebondissements scénaristiques imprévisibles dont le rythme ici est Effrénée tout au long des 1h50 de film,ajouter a cela des Effets Spéciaux Spectaculaires dont on peut saluer le travail de titan de l'équipe de Patrick Tatopoulos par rapport a ça ainsi qu'aux designs des monstrueuses créatures nocturnes qui rode sur cette inquiétante planète sans oublier une bonne dose de Répliques Cultissimes servie par un Humour Noir qui manque pas de mordant ainsi qu'une Tension permanente qui joue habilement avec nos nerfs en procurant de sacrés frissons qui ne manque d'une inclure une certaine violence a déconseiller aux plus sensibles. Enfin le Casting est trés investie tout en permettant de relever au monde entier le comédien Vin Diesel qui parvient a s'imposer a travers cet Anti-Héros Charismatique et Dangereux qu'est le personnage du furyen nommé Richard B Riddick, a ses cotés notre énigmatique criminel est secondé par quelques Seconds Roles consistants comme la belle Radha Mitchell qui est trés convaicante dans la peau de Frey une commandante et leader du groupe de Survivants dépassé par les événements dont on retrouve parmi eux l'intriguant chasseur de primes Johns et un croyant sympathique camper respectivement par Cole Hauser et Keith David qui viennent compléter la distribution. En Conclusion, Pitch Black est un véritable Must dans l'histoire des films de SF qui parvient a entre dans la parfaite lignée de l'incontournable Alien de Ridley Scott qui malgré un Budget minime parvient a être un Survival Futuriste a la fois Angoissant,Sombre,Haletant et Spectaculaire qui rentre au panthéon des Films Cultes du Cinéma dont les amateurs du genre seront totalement aux anges avec ce petit bijou de SF a voir ou a revoir sans modération.

Eselce

Suivre son activité 52 abonnés Lire ses 3 806 critiques

3,0Pas mal
Publiée le 04/10/2016

Univers désertique d'une planète inconnue, première moitié dans la lumière, seconde dans le noir. Le film est lent et le mystère autour du personnage "Riddick" peut se résumer en une phrase : "Un tueur qui voit dans le noir". Il y a un manque d'action qui est compensée dans la seconde moitié. La planète aurait pu être quittée bien plus vite et les personnages font évidemment beaucoup d'erreurs au démarrage. Mais ce film est un classique de la filmographie de Vin Diesel et a donné lieu à plusieurs suites grâce à son personnage principal brillamment interprété mais aussi controversé.

Roger Cola

Suivre son activité 16 abonnés Lire ses 96 critiques

3,5Bien
Publiée le 28/09/2016

Une série B inattendue, sorte d'Alien petit-budget. Pitch Black dévoile au grand écran un Vin Diesel en pleine forme, et tenant un de ses meilleurs rôles en tant que Riddick, un des personnages secondaires les plus mémorables de ces dernières années. Les autres personnages ne sont également pas en reste (notamment Jack, qui inspirera Jack de la génialissime saga vidéoludique Mass Effect). Le scénario de base sent peu les grosses ficelles maladroitement attachées (un vaisseau s'écrase sur une planète sans cesse exposée au soleil où des monstres vivent mais ne sortent que la nuit, et PAS DE BOL, une éclipse se prépare...) mais qui se rattrape habilement par la suite, avec un petit twist final sympathique. Si les effets spéciaux sont bien évidemment un peu cheapos, ils sont bien dosés. Le suspens est mené tambour battant du début à la fin sans réel temps mort. Pitch Black est devenu une série B culte au fil des ans, et à juste titre.

Orikrin Y.

Suivre son activité 17 abonnés Lire ses 970 critiques

3,5Bien
Publiée le 29/08/2016

Même les fans les plus férus de SF outrancière auront de quoi être épatés par la mise en scène magique du premier Riddick. Au départ, le tournage est un peu épileptique et les couleurs sont agressives. Mais quand on apprend que la justification à ces excès graphiques est le caractère tri-solaire de la planète, on bave de bonheur en bon amateur d'exoplanètes cinématographiques. De plus, bien que l'ambiance soit un peu celle d'Alien - sombre, claustrophobe, humide et tellement...alien -, ce n'est pas le même type d'angoisse et ça tape encore une fois dans l'originalité. Il suffit de s'apercevoir que les jumpscares ne sont pas du tout effrayants ! Bref, une fois passée la malheureuse constatation que le film n'est qu'une bande-annonce pour le jeu vidéo, on est bien distrait et fasciné par le mystérieux et cynique Riddick.

Shelby77

Suivre son activité 23 abonnés Lire ses 948 critiques

4,0Très bien
Publiée le 24/05/2016

Critique de "Pitch Black". Le film qui m'a permis de découvrir Vin Diesel. Pitch Black est un beau mélange de thriller, action, science-fiction et survival horror, une série B au budget acceptable qui propose de bonnes idées. La tension est omniprésente dans ce univers obscur et futuriste. Riddick (Vin Diesel) nous régale de ses punchlines badass. Le tout au service d'un scénario dont on se lasse pas. 4/5

Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top