Mon AlloCiné
    Une Famille heureuse
    note moyenne
    3,8
    175 notes dont 23 critiques
    13% (3 critiques)
    30% (7 critiques)
    30% (7 critiques)
    22% (5 critiques)
    4% (1 critique)
    0% (0 critique)
    Votre avis sur Une Famille heureuse ?

    23 critiques spectateurs

    Daniel C.
    Daniel C.

    Suivre son activité 101 abonnés Lire ses 39 critiques

    3,5
    Une femme décide de vivre seule. Manana est professeure, vit avec son mari, ses enfants et ses parents. Au lendemain de son anniversaire, elle ne part pour personne, ni à cause de personne, elle va habiter seule pour aucun autre motif que pour faire ce qu'elle a décidé pour elle-même. Position déstabilisante pour la famille élargie, qui cherche la raison de ce départ. Le saura-t-elle a postériori ? Ce serait réducteur de chercher une cause explicative. Ce qui est étonnant, c'est comment tant ses enfants (un garçon et une fille), que son mari, respectent son choix. Personne ne lui demande de se justifier, dès lors qu'il est entendu que personne ne lui a fait de mal. Les choix parentaux ou les non choix ont-ils des incidences sur le devenir conjugal de leurs enfants, sur la possibilité d'une descendance, sur le respect de soi et de l'autre ? Telle est peut-être l'une des thèses , que l'on pourrait soutenir à partir de ce film si astucieusement intitulé "Une famille heureuse".
    Shinny
    Shinny

    Suivre son activité 38 abonnés Lire ses 59 critiques

    2,5
    Sympa pour découvrir la société géorgienne et le poids de la tradition familiale... mais sinon on a vite fait de comprendre où le film veut en venir en 5minutes.
    isa.kupiec
    isa.kupiec

    Suivre son activité 9 abonnés Lire sa critique

    4,0
    Un film excellent qui fait découvrir un pays, sa modernité et ses racines... le rôle de la femme aujourd'hui, qui se doit de se sacrifier. On ne voit pas venir le tournant du film mais tous les personnages sont attachants et c'est une très belle découverte!
    cosette2010
    cosette2010

    Suivre son activité 13 abonnés Lire ses 4 critiques

    3,0
    Ce film est la peinture de la société géorgienne, mélange d'une certaine modernité puisque le divorce est possible et les jeunes semblent relativement libres de gérer leurs relations amoureuses et de traditions tribales intrusives à la bienveillance toute relative. Une femme de 52 ans, professeur de littérature décide de quitter l'ambiance étouffante d'un appartement miteux exiguë et surpeuplé pour reprendre sa liberté. On la voit goûter la tranquillité de sa solitude nouvelle. Cependant que fait elle de cette pseudo nouvelle liberté? rien. À quoi bon alors ? 2 heures pour ça ? Le jeu des acteurs est très inégal et la note générale de ce film clairement surcotée. Une déception.
    Didier L
    Didier L

    Suivre son activité 17 abonnés

    2,0
    Film sur l'émancipation de la femme géorgienne engluée dans une famille trop présente et une société patriarcale étouffante. Malheureusement, en dehors de quelques scènes fortes par leur économie de moyens, une infinie pudeur dans les non dits et la justesse de leur ton, le film déroule son programme pendant deux heures sans que l'on parvienne à savoir si l'héroïne est plus heureuse seule que mal accompagnée. A moins que le dernier regard échangé avec son mari..........Enfin, pourquoi avec traduit le titre original "MY happy family" par "UNE famille heureuse" ? La suppression du possessif change le ton du film. Dommage !
    mat niro
    mat niro

    Suivre son activité 36 abonnés Lire sa critique

    2,0
    Ce film sur l'émancipation de la femme en Géorgie m'a laissé pour le moins perplexe. Ce portrait de Manana qui décide de quitter le domicile familial se résume bien souvent à un brouhaha entre les membres de ce "clan" qui en devient presque insupportable (mention spéciale pour la grand-mère). Malgré quelques scènes bien senties, le film s'étire en longueur sans que l'on sache si cette séparation est bénéfique. Une déception au vu des nombreux prix raflés par ce film dans divers festivals.
    Jada B.
    Jada B.

    Suivre son activité 2 abonnés

    4,0
    Un très très bon film. Ça fait du bien. Des personnages forts. Un scénario rondement menée. L'histoire de cette héroïne qui n'en peut plus des membres de sa famille bien trop envahissants et qui prend une décision radicale en quittant son foyer. Une petite perle.
    velocio
    velocio

    Suivre son activité 336 abonnés Lire ses 1 160 critiques

    2,5
    Manana est partie, Manana a quitté le domicile conjugal et familial. Bon, je l'admets, le jeu de mot est plutôt médiocre car Manana, c'est un femme géorgienne de 52 ans, professeure dans un lycée de Tbilissi et qui, un beau jour, décide de quitter le domicile conjugal pour intégrer un petit appartement dans lequel elle va vivre seule. Il faut dire que, depuis 25 ans qu'elle est mariée avec Soso, le couple partage son appartement avec Lamara et Otar, les parents de Manana et que sont venus se rajouter Nino, leur fille aînée, qui s'est mariée avec Vakho, et Lasha, leur fils, qui quitte rarement son ordinateur. De cette vie qui ne lui permet pas de s'épanouir pleinement, Manana n'en veut plus et décide donc de vivre pour elle-même. Bien entendu, l'entourage qui vivait avec elle, plus son frère Rezo, plus d'autres proches, tout ce monde va essayer de la convaincre de retourner vivre dans ce qui est son foyer, Manana elle-même continuant à suivre de près la vie de sa famille. De ce thème a priori très prometteur, le duo formé de la géorgienne Nana Ekvtimishvili et de l'allemand Simon Groß ont fait un film qui est loin de tenir toutes ses promesses et qui s'avère beaucoup trop long : si, de ci de là, quelques scènes fortes remontent l'intérêt du spectateur, il y a trop de scènes qui manquent de souffle ou qui s'égarent dans des discussions ou des disputes sans fin. Deux petites remarques : on retrouve comme Directeur de la photographie le roumain Tudor Vladimir Panduru qui a travaillé sur "Cinéma mon amour" et sur "Baccalauréat" ; la comédienne géorgienne Ia Shugliashvili qui interprète le rôle de Manana ressemble physiquement à Agnès Jaoui, également interprète récente, dans "Aurore" d'une femme en pleine crise de la cinquantaine.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top