Mon AlloCiné
  • Mes amis
  • Mes cinémas
  • Speednoter
  • Ma Collection
  • Mon compte
  • Jeux
  • Forum
  • Déconnexion
Finding Phong
note moyenne
3,4
30 notes dont 2 critiques
0% (0 critique)
50% (1 critique)
50% (1 critique)
0% (0 critique)
0% (0 critique)
0% (0 critique)
Votre avis sur Finding Phong ?

2 critiques spectateurs

Yves G.
Yves G.

Suivre son activité 314 abonnés Lire ses 1 628 critiques

3,0
Publiée le 15/02/2018
Phong a grandi dans la campagne vietnamienne, dernier fils d'une nombreuse fratrie. Depuis sa prime enfance une certitude l'habite [si j'ose dire] : il est une femme dans un corps d'homme. Il décide de suivre un traitement hormonal et de se faire opérer en Thaïlande. Ce documentaire le suit pendant ce processus. "Finding Phong" est un documentaire qui tourne le dos à tout psychologisme alors qu'il traite d'un sujet éminemment psychologique. La caméra des coréalisateurs, le français Swann Dubus-Mallet et le Vietnamien Phuong Thao Tran, filme dans la durée les transformations physiques de Phong : des seins qui gonflent trop lentement, des cheveux qui poussent et que Phong coiffe avec coquetterie, des tenues de plus en plus féminines... Cette transformation nourrit chez le spectateur une curiosité un peu malsaine, vite satisfaite par quelques explications chirurgicales imagées. Mais il aura bientôt compris que l'essentiel se passe ailleurs, dans la tête. Et dans la tête de Phong, au fond, même s'il pleure beaucoup et souvent, il ne se passe pas grand-chose. Car Phong est un être simple. Il est une femme dans un corps d'homme. Point. Le documentaire n'entretient pas à ce sujet de suspense ni n'invente de rebondissement artificiel au risque de manquer de nerf. Son environnement est plutôt clément à Phong. Certes sa mère ne voit pas d'un bon œil sa mue mais elle est la première à concéder que c'est par égoïsme maternel. Son père est plus philosophe. Et ses frères administrent une belle leçon de modestie quand ils avouent leur gêne initiale puis expriment leur respect de la liberté du choix de leur frère. "Finding Phong" s'arrête à la sortie de la clinique thaïlandaise où Phong subit une vaginoplastie. Comme si Phong s'y était trouvé.e. On regrette que la caméra ne le/la suive pas encore quelque temps dans sa nouvelle vie. Ces quelques mois supplémentaires auraient permis de répondre à une question laissée en suspens : Phong devient-il une femme du jour où il a un vagin ? On esquisse une réponse doublement négative : non car il l'était déjà avant son opération et non car il/elle ne le sera jamais tout à fait. Ou pour le dire autrement : la femme ne se définit pas par son vagin et le vagin ne fait pas la femme.
Ufuk K
Ufuk K

Suivre son activité 164 abonnés Lire ses 721 critiques

4,0
Publiée le 18/02/2018
" finding phong " passe inaperçu lors de sa sortie en salle est un documentaire instructif sur la transexuallite. En effet nous y suivons le parcours de phong qui a décidé de changer de sexe, je n'ai pas vu le temps passe devant le portrait de ce garçon qui va devenir une femme.
Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top