Mon AlloCiné
  • Mes amis
  • Mes cinémas
  • Speednoter
  • Ma Collection
  • Mon compte
  • Jeux
  • Forum
  • Déconnexion
Mon Garçon
note moyenne
2,9
1931 notes dont 312 critiques
8% (25 critiques)
21% (67 critiques)
28% (86 critiques)
22% (68 critiques)
13% (42 critiques)
8% (24 critiques)
Votre avis sur Mon Garçon ?

312 critiques spectateurs

benoitG80
benoitG80

Suivre son activité 921 abonnés Lire ses 1 360 critiques

4,0
Publiée le 26/09/2017
"Mon garçon" est un thriller sec, nerveux, haletant et intimiste... Ici, on ne s'embarrasse pas de superflu et on va droit au but ! C'est une histoire viscérale, une histoire de chair et de sang, où les liens de filiation vont rendre fous les parents victimes de cette disparition, dont Guillaume Canet, décidément, sera un père parfait dans sa douleur... L'acteur prend de plus en plus d'épaisseur, son jeu devient dense, puissant et vrai ! Quant à Mélanie Laurent, là aussi on ne peut qu'être troublé par sa capacité à rendre le désespoir et l'horreur de l'absence, on ne peut plus crédibles... Cette souffrance à vif va nous amener à suivre cet homme dans sa quête de vérité, dans sa volonté à rendre justice soi-même et franchement Christian Carion a su maintenir une tension, un suspens qui va crescendo sans jamais se relâcher. Du cinéma sans grands effets de manche, où la montagne et ses paysages d'hiver sont par leur beauté et leur omniprésence, presque des éléments inquiétants et qui donnent ainsi une dimension anxiogène à l'ensemble. Quelques bruits, un souffle, suffisent à lancer une scène où le danger sera de plus en plus palpable et envahissant ! De très bons et simples procédés vont donc fonctionner comme sur des roulettes et contribuer à la réussite de ce thriller de haute volée en dépit de quelques incohérences ou facilités. Petite précision utile : Une classe verte n'est pas un choix ou une option des parents comme l'est la colonie, mais bien une décision de l'enseignant qui l'intègre dans sa programmation et sa pédagogie, en emmenant sa classe complète à la mer ou la montagne par exemple. Et donc la description qu'en font ces deux parents dans leur contexte, ne peut coller avec cette infaillible réalité... Un petit manque de documentation préjudiciable sur le fond. Cependant il n'en reste pas moins que cette réalisation est particulièrement efficace, ce dont on aurait bien tord de se priver !
Marc T.
Marc T.

Suivre son activité 100 abonnés Lire ses 403 critiques

3,0
Publiée le 15/03/2018
D'un côté je suis de l'avis de lhomme-grenouille (excellente longue critique en première page), seul le résultat final lors du visionnage du film importe, on se fout royalement du défi que s'est imposé le réalisateur Christian Carion (scénario dévoilé au fur et à mesure à Guillaume Canet, aucun dialogue écrit pour son personnage, et tournage chronologique de 6 jours seulement). Mais d'un autre côté je ne peux pas non plus fusiller ce film car justement le résultat final m'a tout de même plu. Bon, pas de quoi sauter au plafond non plus c'est certain car : 1 - l'improvisation des dialogues est parfois assez usante et rend même certaines conversations quasi inaudibles. 2 - on sent le manque de temps et donc le manque de prises. 3 - la fin est un tantinet simplette. 4 - les paysages sont superbes mais la photo pas assez travaillée. 5 - pourquoi Olivier De Benoist ? Reste que je me suis totalement immergé dans ce suspens palpitant et que je vivais cette traque avec Canet, en découvrant les éléments un par un tout comme lui, et en ressentant sa douleur et son angoisse jusqu'à la fin. Et justement, avec une fin un peu plus travaillée, ma note aurait été un poil meilleure car spoiler: on enchaîne un peu les facilités dans ce bâtiment désert. De plus, le très long jeu de frisbee suivi par la très longue descente en voiture de gendarmerie n'apporte pas grand chose à l'histoire. Le manque d'explications sur les motivations des ravisseurs m'ont un peu moins dérangé que certains par contre. C'est vrai que j'aurais aussi aimé en savoir plus mais on se doute assez bien qu'il s'agit d'un truc dégueulasse du genre trafic d'enfants ou d'organes.
tony-76
tony-76

Suivre son activité 618 abonnés Lire ses 1 396 critiques

4,0
Publiée le 22/09/2017
Mon Garçon ose des idées casse-gueules comparé aux thrillers français habituels (Contre enquête, Iris...), dont la manière le tournage s'est déroulé. De ce fait, Guillaume Canet n'a pas reçu le scénario ! Il recevait les indices au fur et à mesure du tournage dans les scènes qu'il interprétait. Ses émotions n'étaient pas travaillées au préalable, il les vivait en temps réel devant la caméra. L'acteur s'oublie dans le personnage et s'impose naturellement ! On ne peut que féliciter sa prestation que tellement Canet est métamorphosé, dans la peau d'un père de sang froid et déterminé à retrouver son fils disparu... Ce regard glaçant, pénétrant qu'il transmet à l'écran s'avère renversant ! Il nous l'avait bien affirmé dans le film policier inquiétant de Cédric Anger - La prochaine fois je viserai le cœur - où l'acteur incarnait « Le tueur de l'Oise » avec maîtrise. Le film de Christian Carion a été tourné en seulement six jours ! C'est assez étonnant. Une caméra sensible - engagée dans l'action - certaines séquences sont réalistes. Les silences prenants, la tension omniprésente, le suspense qui nous garde en haleine jusqu'au dénouement final : tout y est !! Pour une durée de 1h25, Mon Garçon ne possède aucun temps de mort. Le climat de mystère s'installe progressivement sans jamais lâcher le public. Mentionnons aussi que la musique est tout bonnement excellente qui garantie un bon nombre de frisson dans la salle de cinéma... Concernant l'enquête spoiler: - sur la disparition de l'enfant - s'avère peut être construite maladroitement mais celle-ci est d'actualité et peut relater d'un fait vécu... spoiler: Les scènes d'interrogatoire sont bien amenées entre le héros et le policier, ce qui permet de rajouter quelques passages tendus pour le père en quête de vengeance ! La plupart des décors ténébreux et enneigés rappelle les thrillers américains tels que Captives, Prisoners et autres Wind River de ce monde car Mon Garçon veut s'inspirer de ces compétentes productions avec spoiler: les flash-backs qui vont avec (quand le père regarde certains détails à la caméra de son ex-épouse, cela peut surement justifier l'enlèvement de son fils...). L'actrice Mélanie Laurent arrive à nous procurer de l'émotion forte en rendant son personnage très crédible dans son interprétation de la mère apeurée. Pour finir, Mon Garçon est un thriller à la française qui prend des risques mais qui arrive de bel façon à capter son auditoire. On aime ce genre de cinéma ! Il y en a si peu en France...
bouddha5962
bouddha5962

Suivre son activité 34 abonnés Lire ses 611 critiques

3,0
Publiée le 20/09/2017
Un suspens soutenu et des acteurs sublimes ! Guillaume Canet est ultra réaliste. Le film a été tourné dans ce sens avec un scénario connu en dernières minutes (pour Guillaume Canet) et dans la chronologie exacte. Malheureusement l’épilogue est bâclé et décevant. C’est réellement dommage par les 3/4 du film est excellent.
gaetan1.arnould
gaetan1.arnould

Suivre son activité 17 abonnés Lire ses 302 critiques

3,0
Publiée le 23/09/2017
Un scénario simple voire simpliste sans grands rebondissements mais une interprétation intense et des scènes haletantes. La brièveté du film fait que l'on ne s'ennuie pas. Certains aspects du scénario laissent un peu dubitatifs (spoiler: les flics n'étaient pas capables de faire la même déduction que le père ? Que cherchaient les ravisseurs?). Un film correct en définitive mais sur lequel on a l'impression que ceux qui l'ont conçu n'ont pas au à beaucoup travailler.
Jean-Marc K.
Jean-Marc K.

Suivre son activité 4 abonnés Lire ses 3 critiques

3,0
Publiée le 24/09/2017
"Mon garçon" Très crédible jusqu'à ce qu'il débarque dans cette ancienne école en friche. Après, c'est plus que douteux. J'ai bien envie de suggérer à Guillaume Canet de lire mes livres... et je suis à sa disposition pour les transformer en scénarios. A part ce détail d'une relative importance, les acteurs sont excellents !
lhomme-grenouille
lhomme-grenouille

Suivre son activité 1030 abonnés Lire ses 3 059 critiques

0,5
Publiée le 01/10/2017
Tourné en six jours seulement, avec un acteur principal qui découvre le script en allant : voilà donc les informations qu’on nous a livré pour vendre ce « Mon garçon » de Christian Carion… « Chouette » j’ai eu envie de dire dans un premier temps. C’est culotté, c’est inhabituel, c’est intrigant. Mais la vraie réaction qu’il aurait fallu que j’ai à l’écoute de ces informations ça aurait dû être « Et alors ? Qu’est-ce que ça change ? » Parce qu’après tout, quand je me déplace au cinéma, c’est surtout dans l’espoir de tomber sur une expérience de visionnage ; pas une expérience de tournage. A dire vrai, le tournage, à la base, on s’en fout un peu. Ce n’est que si certaines scènes nous saisissent pendant le visionnage qu’après on peut être intrigué par le tournage. Et pour le coup j’aurais dû trouver ça intrigant que Carion communique de cette manière sur son nouveau film. Pas de mise en avant des particularités de son histoire, de son atmosphère ou bien encore de ses expérimentations formelles. Non, à la place de ça : il nous parle des particularités de son tournage… Et à bien y réfléchir – avec le recul – je dois bien reconnaître c’est plutôt malin (fourbe mais malin), parce qu’à la base, moi, je n’avais effectivement pas trop envie de le voir ce film avant de connaître cette anecdote. L’affiche, le pitch, l’auteur : rien ne me donnait envie de le voir ce « Mon garçon ». Ça avait l’air tellement plat et convenu… Du coup, cette info, elle a clairement su jouer un rôle de teasing me concernant. Mieux, elle a même cherché à jouer un rôle d’excuse anticipée. C’était un peu comme si on m’avait dit avant le visionnage : « Bon tu sais, dans un souci d’authenticité, ce film, on l’a un peu fait à l’arrache. Donc bon, va falloir le prendre aussi en compte… » Oui, c’était malin je l’avoue. Mais c’est loupé. C’est loupé parce que moi j’ai tendance à ne juger un film qu’au résultat final. Or, au final, moi, on m’a servi une intrigue ultra bateau d’un père cherchant son fils kidnappé. On m’a servi des ressorts scénaristiques ultra-grossiers. On m’a servi un jeu d’acteur lamentable (Guillaume Canet, Xavier de Benoist et Mohamed Brikat rivalisent tous les trois en fausses notes : c’est hallucinant). On m’a servi des cadres et une image vraiment dégueulasses. On m’a servi des péripéties de plus en plus caricaturales, incohérentes et téléphonées. Et tout ça se finissant dans un festival d’absurdités et d’erreurs techniques grossières… Alors bon, je dois réagir comment moi face à ça ? Je suis sensé dire : « le résultat est vraiment lamentable en termes de cinéma mais bon, au vu des contraintes fixées : franchement chapeau » ? Woh ! Non mais t’es sérieux Christian là ? Moi je ne demande pas à ce que les réalisateurs se refilent des contraintes ! Quel est mon gain moi là-dedans ! S’il t’avait fallu deux mois de tournage de plus afin d’avoir une image de meilleure qualité, des dialogues moins transparents et répétitifs, et surtout afin d’éviter des faux raccords épiques, mais moi j’aurais adoré que tu les prennes tes deux mois ! Pour moi le prix de la place est le même au final ! Non mais oh Christian ! La dernière fois qu’on a vu un film oublier d’expliquer les vraies raisons de sa péripétie principale c’était « Divergente 2 » en 2015 ! La dernière fois qu’on a vu un film passer du jour à la nuit en moins de dix minutes intradiégétiques c’était dans le « Conan » de 2011 ! Non mais moi, je serais toi Christian, je me cacherais en constatant que, techniquement et scénaristiquement parlant, je range mon film à côté de ces deux étrons là ! Non mais c’est quoi franchement cette excuse à la con qui consiste à dire « je n’ai pas fait mon film rigoureusement mais bon c’est parce que j’avais envie de battre un record de rapidité lol ! » Ça n’a pas de sens ! Fournir un film de ce niveau là, sincèrement je trouve que c’est franchement une honte. C’est une honte parce que c’est du mépris. C’est du mépris à l’égard des arts et les techniques du cinéma. C’est du mépris à l’égard d’autres films plus rigoureux qui ne trouveront pas de salles parce que ce truc là leur aura pris la place. Et surtout, c’est du mépris à l’égard des spectateurs qui ont pris la peine de se déplacer pour voir ça… Alors certes, il y en a peut-être qui savent se satisfaire d’un film comme celui-ci qu’on dirait écrit et filmé par un gamin de seize ans qui s’est fait recalé d’une option audiovisuelle de lycée, mais moi je reste convaincu que ces mêmes spectateurs bien conciliants n’auraient sûrement pas craché contre davantage de rigueur, de savoir-faire, et surtout d’originalité. Pour eux, au pire ça n’aurait rien changé, mais pour des gens comme moi, au moins, on ne m’aurait pas gâché une heure et demie de mon précieux temps. Franchement ce film, c’est un vrai scandale… Après, ce n’est que mon point de vue. Donc si vous n’êtes pas d’accord et que vous voulez qu’on en discute, n’hésitez pas et venez me retrouver sur lhommegrenouille.over-blog.com. Parce que le débat, moi j’aime ça… ;-)
dominique P.
dominique P.

Suivre son activité 396 abonnés Lire ses 1 900 critiques

4,5
Publiée le 22/09/2017
Voici un thriller français rondement mené, très efficace, percutant, angoissant et captivant. Personnellement j'ai été captivée par cette histoire du début à la fin. On se met complètement à la place du protagoniste et à ses recherches parallèles à la police. Toutes les scènes sont bien étudiées et parfaites. Juste un bémol qui me fait mettre comme note 4,5 et pas 5, c'est que le film est bien trop court et que tout n'est pas entièrement dévoilé à la fin.
Jorik V
Jorik V

Suivre son activité 515 abonnés Lire ses 969 critiques

3,0
Publiée le 14/09/2017
Christian Carion, plus connu pour ses films bucoliques et historiques tels que « Une hirondelle a fait le printemps » ou « Joyeux Noël », s'attelle à un thriller basé sur le kidnapping d’un enfant. Ce qui fait le sel de son film c’est la manière dont il a été tourné. C’est-à-dire que les acteurs principaux, Guillaume Canet et Mélanie Laurent, ne connaissaient absolument rien du scénario avant de tourner hormis la trame générale, qu’ils devaient donc improviser selon les événements que l’équipe de tournage leur présentait. Ce dispositif particulier (de plus le film a été tourné en une semaine) est à double tranchant. D’un côté « Mon garçon » semble constamment se situer dans un contexte d’urgence utile au propos du film et la véracité qui en découle est salutaire. Mais, de l’autre, tout cela semble parfois approximatif et manque de concision. Les interprétations de Canet et Laurent sont, à ce titre, excellentes. On ressent parfois leur hésitation et leur perte de repères mais cela apporte un sentiment de réalisme extrême, et donc d’émotion face à la tragédie qui se joue. On les sent totalement investis dans leurs personnages et le couple qu’il forme est tout à fait crédible en dépit du peu de scènes qu’ils ont en commun. L’acteur est même à certains moments poussé dans ces retranchements les plus ultimes pour notre plus grand plaisir, on l’avait rarement vu comme ça. Cependant, malgré la courte durée du long-métrage, on sent la progression du récit parfois hésitante et certaines scènes incongrues. Heureusement que le film est court, un quart d’heure de plus aurait été de trop. Ou alors il aurait fallu ajouter des scènes renforçant l’aspect dramatique au niveau du nœud familial ou des séquences musclant un peu l’intrigue plutôt que ces longs plans pas forcément utiles sur la route ou les montagnes. En effet, là où le film pêche c’est qu’il ne s’intéresse finalement qu’à la quête entêtée de ce père et à son parcours du combattant pour retrouver son enfant. Carion délaisse un peu trop l’aspect dramatique lors de la seconde partie mais surtout il se contrefiche de la résolution de son intrigue. Celle-ci devient trop elliptique sur la fin et les motivations de ce kidnapping apparaissent bien trop floues et nous laissent sur notre faim. Néanmoins, l’ambiance générale est parfaitement rendue de par le contexte montagneux particulier et une musique rare mais glaçante. Cette tonalité glauque aurait pu être poussée encore plus mais détonne en bien dans le paysage cinématographique français. Au final, « Mon garçon » est un film intéressant mais dont les lacunes principales proviennent certainement d’un processus de tournage original mais dont les symptômes s’expriment avec autant de qualités que de défauts.
Laurie G.
Laurie G.

Suivre son activité Lire ses 5 critiques

3,5
Publiée le 24/09/2017
J'ai adoré l'intrigue de ce film, on accroche du début a la fin, rendu encore plus intéressant par la maniere dont a été tourné le film. Seul bemol : une fin qui nous laisse a désirer. On aurait aimé en savoir plus sur le pourquoi du comment: les motivations des ravisseurs, ya t'il d'autres personnes impliquées...? Vraiment dommage de finir sur une note negative alors que le reste du film etait super...
virnoni
virnoni

Suivre son activité 63 abonnés Lire ses 578 critiques

3,0
Publiée le 22/09/2017
Je ne suis pas fan du travail de Canet, encore moins depuis son dernier film un peu too-much, mais ce film ne tient que sur ses épaules. Si je n'avais pas vu un reportage sur les dessous du tournage (en 6 jours, pas de dialogues pour Canet qui a improvisé), le film n'apporte rien d'original...un polar de plus presque. On a presque du mal à croire à ces conditions tant il est vraiment impressionnant. On se prend donc à vouloir l'accompagner dans sa folie vengeresse suite à la disparition de son fils. Cela monte donc crescendo avec des scènes assez fortes parfois spoiler: (scène de torture d'un kidnappeur). Mais le film perd vite en force ce qu'il gagne en originalité dans son tournage. N'est pas "Prisoners" qui veut. La faute à des lourdeurs et des invraisemblances trop énormes : spoiler: comment le héros retrouve-t-il si vite la trace des vilains? spoiler: En pensant à visionner en boucle les images vidéos prises par son ex...et hop, il remarque une voiture en fond. On n'est plus interloqué par la manière dont les éléments sont identifiés que le comportement même de ce père qui pète littéralement un câble. On se prend plutôt d'empathie pour lui malgré ses actes lourds de conséquence spoiler: (la fin est en cela réaliste et pas du tout fleur bleue...ouf!). Les seconds rôles n'ont pas le temps d'exister également. Dommage pour Mélanie Laurent et Olivier de Benoit, excellents dans leurs brèves scènes. Et quelle scène d'affrontement entre Laurent et Canet ! D'autant plus quand on sait que l'actrice a du elle-même improviser face à la "réaction" non prévue de son partenaire. Cette scène dans le chalet en est presque intenable émotionnellement. Le film alterne donc qq scènes assez prenantes, avec d'autres plus mornes ou longues spoiler: (à quoi sert la scène finale de la voiture de flics emmenant Canet vers la prison?), qui, certes, si elles font monter la tension, semblent remplir un scénario bien fade lui. Le final est de cette trempe : parfois prenant, mais surtout peu réaliste et qui s'étire trop. Canet serait dc un surhomme !? On a du mal à s'en convaincre malgré tout, spoiler: surtout face aux méchants surentrainés très certainement. La caméra épaule apporte cette violence nécessaire et la sensation d'étouffement du héros. Bravoure technique donc mais vraiment, cela reste assez vain, plus un exercice de style qu'un véritable film construit.
khaled j.
khaled j.

Suivre son activité 3 abonnés Lire ses 30 critiques

1,0
Publiée le 23/09/2017
Autant j'avais beaucoup aimé guillaume Canet dans rock'n'roll mais alors la....je suis vraiment déçu.Guillaume joue mal et l'on sent que ses émotions sont forcés.et sans parler de la réalisation : on nous trimbale en voiture dans des décors de montagne et les minutes passent sans qu'il se passe grand chose.le scénario est proche du zéro mal exploité.pourquoi ne pas avoir creusé l'histoire des ravisseurs pour connaître leur motivation? Ce film nous laisse sur notre faim et les cinéphiles qui ont apprécié des films comme la rançon ou taken vont ressortir déçu comme moi c'est sûre.J'ai mis une étoile pour Mélanie Laurent qui joue bien et juste et merci à christian carion pour la balade en voiture !!!
candice C.
candice C.

Suivre son activité Lire ses 6 critiques

4,0
Publiée le 16/10/2017
Excellent ! Guillaume Canet joue à la perfection. On retient son souffle jusqu'au bout, la mise en scène crée une grande tension. Beaucoup de suspens! Un film qui prend aux tripes
islander29
islander29

Suivre son activité 271 abonnés Lire ses 1 766 critiques

3,5
Publiée le 25/09/2017
pas une mauvaise idée, d'aller voir ce film....D'abord pour Guillaume Canet qui tient très bien son rôle de justicier, ensuite pour le rythme juste du film, la musique qui accompagne bien le suspens, et une certaine tension du début à la fin. Tension psychologique pendant les premiers 3/4 d'heures, puis tension de l'action dans la deuxième moitié;...pas beaucoup de personnages, mais le film offre un dénuement qui n'a rien d'artificiel. On notera aussi de beaux paysages, une direction d'acteur juste et un scénario sans longueur.....il y a une ou deux zones d'ombres,(motivations des bandits , dénouement dans la maison) mais l'on passe globalement un bon moment devant ce thriller, qui si l'on se laisse guider, fait passer un bon moment.....attendez pas un chef d'œuvre, ni un nanar, le film trouve sa cible assez grand public.....
mat niro
mat niro

Suivre son activité 31 abonnés Lire ses 648 critiques

3,5
Publiée le 28/09/2017
On retrouve Guillaume Canet après son très remarqué "Rock'n'roll" dans un rôle beaucoup plus grave. En effet, on a ici affaire à un thriller nerveux où celui-ci va partir à la recherche de son fils disparu lors d'une sortie colo. Christian Carion, le réalisateur, nous offre le pari de tourner ce polar en seulement six jours et en découvrant le scénario pour les acteurs. Cela rejaillit sur l'ambiance du film avec une réalisation tendue et grave. Au final, le jeu de Guillaume Canet prend de la profondeur au fur et à mesure du film même si des questions restent en suspens (quel est le but de l'enlèvement de ces enfants par exemple?). A noter la première apparition d'Olivier de Benoist sur grand écran.
Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top