Mon AlloCiné
Manhattan stories
Note moyenne
3,2
17 titres de presse
  • Cahiers du Cinéma
  • Critikat.com
  • Femme Actuelle
  • Le Dauphiné Libéré
  • Le Figaro
  • L'Humanité
  • Ouest France
  • Culturopoing.com
  • La Croix
  • Le Parisien
  • Les Inrockuptibles
  • Positif
  • Première
  • Télérama
  • aVoir-aLire.com
  • Le Journal du Dimanche
  • Le Nouvel Observateur

Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

17 critiques presse

Cahiers du Cinéma

par Ariel Schweitzer

Loin de tout cynisme, cette simplicité et cette tendresse nous font du bien.

Critikat.com

par Laetitia Scherier

Dustin Guy Defa arrive à s’émanciper de ses modèles et à transcender son matériau de base, la comédie chorale New-Yorkaise vue maintes fois au cinéma, en se concentrant sur les particularités de ses personnages pour faire ressortir un sentiment d’intimité qui s’installe dès les premières minutes.

La critique complète est disponible sur le site Critikat.com

Femme Actuelle

par Amélie Cordonnier

Réjouissant.

Le Dauphiné Libéré

par Jean Serroy

Tous vivent à Manhattan, qui fait le dénominateur commun d’un film où se connectent cinq histoires qui témoignent toutes de l’énergie de New York et du film qui en rend compte.

La critique complète est disponible sur le site Le Dauphiné Libéré

Le Figaro

par La Rédaction

Defa joue à être Dieu le temps d'un film choral. Évoque avec finesse les thèmes qui le préoccupent, comme la solitude, l'amitié et l'amour. Il procède par petites touches; images éclairées avec douceur, lumières solaires et bande-son jazzy agrémentent des dialogues qui sonnent souvent juste.

La critique complète est disponible sur le site Le Figaro

L'Humanité

par Vincent Ostria

Une mini-comédie humaine pleine de saveur dont l’immédiateté et la finesse font une des meilleures chroniques récentes de la vie new-yorkaise.

La critique complète est disponible sur le site L'Humanité

Ouest France

par La Rédaction

Une chronique urbaine sensible.

Culturopoing.com

par Miriem Méghaïzerou

Dans cette galerie, on rencontre un escroc, une présumée meurtrière, un dépressif et un journaliste peu scrupuleux. Mais le traitement, tout en légèreté, proche du ton des sitcoms, nous fait passer un agréable moment.

La critique complète est disponible sur le site Culturopoing.com

La Croix

par Corinne Renou-Nativel

Si Manhattan stories n’échappe pas à certains tics du cinéma indépendant américain et se révèle inégal, il charme néanmoins par sa chronique tendre d’une journée émaillée de moments embarrassants et finalement d’événements marquants dans un New York automnal joliment filmé.

La critique complète est disponible sur le site La Croix

Le Parisien

par La Rédaction

Une comédie légère et plaisante, pleine de dialogues savoureux.

La critique complète est disponible sur le site Le Parisien

Les Inrockuptibles

par Jean-Baptiste Morain

Le film, plein de charme, se balade ainsi dans un New York rendu intemporel par la mise en scène, et contemporain par les thèmes abordés. Et fait perdurer la fascination qu’exerce la Grosse Pomme sur tous ses amoureux..

La critique complète est disponible sur le site Les Inrockuptibles

Positif

par William Le Personnic

Ce récit erratique qui s'attache et se défait sur des personnages aux quotidiens tendrement futiles a tendance à s'éparpiller malgré une verve réjouissante.

Première

par Eric Vernay

Une vibe organique et spirituelle (belle BO gospel) qui doit aussi beaucoup à l’excellent casting – mention spéciale à Michael Cera, hilarant en plumitif amateur de heavy métal.

La critique complète est disponible sur le site Première

Télérama

par Jérémie Couston

A cause de Michael Cera en apprenti Tintin, on pense à Woody Allen, époque Meurtre mystérieux à Manhattan. A John Cassavetes, aussi, parrain attitré de la mouvance mumblecore, ces films américains à petit budget, indépendants et bavards, tournés dans la rue et dans les chambres à coucher, auquel appartient ce premier long métrage attachant.

La critique complète est disponible sur le site Télérama

aVoir-aLire.com

par Julien Dugois

Un film choral sans cohérence narrative ou thématique, qui pâtit surtout d’un manque d’originalité et de pertinence.

La critique complète est disponible sur le site aVoir-aLire.com

Le Journal du Dimanche

par Stéphane Joby

Aucune de ces histoires ne tiendrait la distance d’un film. Cela donne une sorte de recueil de nouvelles, réunies dans un seul, bavard et marqué par la figure new-yorkaise de Woody Allen. Inégales et légères, souvent drôles ou tendres, parfois aussi sans grand intérêt.

Le Nouvel Observateur

par François Forestier

C'est léger (trop), décontracté (trop), sympathique (un peu) et inabouti. Le premier film de Dustin Guy Defa cherche à capter l'énergie de la ville : bonne idée, mais tout reste suspendu, sans qu'on s'attache vraiment aux personnages. Il y a là un essai qui ne demande qu'à être transformé.

La critique complète est disponible sur le site Le Nouvel Observateur
Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top