Mon AlloCiné
    Les Destinées sentimentales
    note moyenne
    2,8
    73 notes dont 11 critiques
    0% (0 critique)
    27% (3 critiques)
    27% (3 critiques)
    27% (3 critiques)
    18% (2 critiques)
    0% (0 critique)
    Votre avis sur Les Destinées sentimentales ?

    11 critiques spectateurs

    anonyme
    Un visiteur
    2,5
    Publiée le 3 décembre 2011
    un film qui aurait nécessité un format feuilleton, on survole les différentes périodes et on a du mal à identifier tout les personnages. une réalisation classique de qualité avec de bons acteurs sauve l'ensemble.
    soniadidierkmurgia
    soniadidierkmurgia

    Suivre son activité 205 abonnés Lire ses 2 111 critiques

    3,5
    Publiée le 25 mai 2012
    Olivier Assayas se lance dans l’adaptation d’un roman éponyme de Jacques Chardonne, écrivain controversé suite à ses engagements pro collaborationnistes pendant la seconde guerre mondiale. C’est une saga de plus de trois heures qui sur plus de quarante ans nous narre « les destinées sentimentales » au sein d’une grande famille provinciale dans le milieu de la fabrique de porcelaine et le négoce de cognac ( le père de Chardonne lui-même écrivain était issu d’une famille de négociants en cognac). Tout se concentre autour des hésitations de Jean Barnery qui ne sait pas trop bien quel sens donner à sa vie. Hésitations rendues possibles par son statut social et l’immense fortune de sa fa mille qui règne en maître depuis le XIXème siècle sur les manufactures de porcelaine de Limoges. Après avoir cru pouvoir épouser la vocation de pasteur dans une petite bourgade des Charentes, il reprendra la fabrique familiale après la mort du père fondateur (Georges Wilson). Les amours de Jean au caractère versatile et parfois dépressif sont le reflet de l’instabilité profonde qui l’habite. Avec cette adaptation qui fait figure de fresque, Assayas tente d’approcher le cinéma de Visconti qui aujourd’hui manque tant à un milieu qui a un peu perdu le sens du beau. Comme chez le maître italien la reconstitution historique est parfaite jusque dans ses moindres détails et Assayas parvient à nous immerger totalement dans une période où la société était bien plus corsetée qu’elle l’est au XXIème siècle . Sur les aspects visuels de son métrage et sur la direction des acteurs, Assayas est en maîtrise totale de son art pour ce qu'on peut considérer de sa part comme un exercice de style. Il est seulement dommage que le scénario ménage quelques longueurs que le metteur en scène ne parvient pas à compenser par le lyrisme dont faisait preuve Visconti qui soignait tout particulièrement ses bandes son en allant piocher dans les œuvres majeures de Wagner ou de Malher. Il ne faut toutefois pas bouder son plaisir car en France peu de metteur en scène sont capables de restituer de manière aussi crédible les ambiances d’époques révolues. Emmanuelle Béart et Charles Berling sont parfaits sur la longueur totale du film. Quant à Isabelle Huppert on regrette souvent qu’elle apparaisse si peu avec ce rôle qui se révèle mineur dans sa prolifique carrière.
    Autrui
    Autrui

    Suivre son activité 9 abonnés Lire ses 206 critiques

    4,0
    Publiée le 3 mai 2009
    Sous des faux airs de téléfilm, LES DESTINEES SENTIMENTALES est un film passionnant. Passionnant, par le sujet qu'il traite, cela va de soit. Lafresque est ambitieuse, et pourtant, Assayas va jusqu'au bout de son propos, en usant d'ellipses subtiles, et en ne transformant jamais ses destinées en quelque chose d'écœurement sentimental. La force du film est, certes, de nous faire vivre une foule d'évènements en l'espace de trois heures, de nous faire passer celle-ci avec un rythme maîtrisé, mais surtout de toujours aller à l'origine des évènements, remonter à la généalogie des choses. Au-delà d'une profondeur historique, et d'une belle réflexion sur la société capitaliste dont nous héritons aujourd'hui des qualités et des défauts, un beau film sur le cycle d'une vie, et la singularité des destinées de chacun.
    grossai
    grossai

    Suivre son activité 1 abonné Lire ses 28 critiques

    4,0
    Publiée le 29 septembre 2006
    Une belle histoire pour un beau film. Cette fresque romantique sur le temps qui passe, l'évolution des relations, des sentiments est une belle réussite. Assayas s'est lancé dans une entreprise risquée et s'en sort très bien. Grâce aux acteurs peut-être, en partie en tout cas, car il réunit ici la crème du cinéma français, avec le fabuleux trio Berling-Béart-Huppert, émouvants et justes, entourés de seconds rôles tout aussi attachants (Bonneton, Depardieu...). Un histoire sur le temps, sur son impact sur les destinées sentimentales de Jean et Pauline, qui traversent tout le début du XXème siècle, la guerre, connaissant prospérité puis déchéance. Berling et Béart que nous suivons pendant tout le film vieillissent, physiquement certes (merveilleux maquillages), mais aussi dans leurs attitudes, ils adoptent tenues, postures et comportements de vieillards. Belle réussite!
    Gigi1911
    Gigi1911

    Suivre son activité Lire ses 16 critiques

    1,0
    Publiée le 9 octobre 2006
    Quel ennui ! Non seulement, c'est ennuyeux mais en plus ça dure 3 heures ... tiré en longueur. Aucune passion, aucun sentiment ne se dégage des acteurs principaux que sont Isabelle Béart et Charles Berling. Seule Isabelle Huppert relève le niveau.
    Vagelios
    Vagelios

    Suivre son activité 17 abonnés Lire ses 975 critiques

    1,0
    Publiée le 10 août 2007
    J' ai moyennement apprécié et je le trouve un peu trop long.
    Gellis
    Gellis

    Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 28 critiques

    2,0
    Publiée le 9 décembre 2012
    Un film long, long, long …… Qui s'éternise et se termine dans un flot lacrymal ponctué de lieux communs édifiants. Un film ''bourgeois'', qui montre des bourgeois de manière bourgeoise : problèmes de patrimoines , de carrières, de succession, de pouvoir, de religion, de manière si plate si convenue que l'ennui m'a pris au bout de 20 minutes. Quand à l'histoire d'amour Gamblin - Béart, elle sent le savon, mais si peu la foufoune ! Surtout pourquoi avoir fait si long ? ! Le plus intéressant peut-être est le côté documentaire, sur la fabrication de la porcelaine !!
    ronny1
    ronny1

    Suivre son activité 9 abonnés Lire ses 117 critiques

    3,0
    Publiée le 28 mai 2019
    En adaptant « Les destinées sentimentales » par passion de l’étude des hommes dans le temps qui passe et de son impact sur leur destin (thèmes récurrents chez le réalisateur) Olivier Assayas voulait réussir un film à la hauteur de sa passion pour le roman de Jacques Chardonne. Et il assure parfaitement l’équilibre des morceaux de bravoures. Les plus notables étant la scène de bal, épouvantablement mal filmée (les plans sont tellement raccourcis que le mal de tête des vidéo clips n’est pas loin) et la fabrication de la porcelaine, très lisible, dense, visuelle et didactique. Ils jalonnent un film intimiste sur l’amour et le destin, assez complet pour éviter l’écueil des production de la télévision, à savoir les sagas familiales où des séries alimentaires pré HBO. D’une respiration souvent parfaite, le film offre une fluidité suffisamment rare dans le cinéma français, pour être soulignée. Par contre, cette destinée passionnée et riche de l’amour du couple central, de la passion pour la porcelaine, du cognac, de leur fabrication et de la direction des affaires (accompagnée de ses dérives financières naissantes), est filmée sans passion, le réalisateur n’osant pas, préférant rester dans l’esthétisme et la retenue bienséante (limite ascétique). Ainsi, cette saga très viscontienne dans sa forme, offre durant un peu plus de trois heures de très belles reconstitutions, travaillées jusque dans les moindre détails, avec une direction d’acteur très précise, des dialogues jutes en n’étant jamais bavards, mais sans la densité du maître italien, faute à une absence de lyrisme qui frôle le détachement.
    Guy Barbey
    Guy Barbey

    Suivre son activité 4 abonnés Lire ses 2 critiques

    4,5
    Publiée le 12 août 2019
    Est-ce le sujet, est-ce la longueur du film ou celle de la période qu'il retrace qui ont gêné les spectateurs, nettement moins séduits semble-t-il que la plupart des critiques ? Pour une fois c'est avec ces derniers que je suis d'accord. C'est une belle histoire d'amour contrariée par les contraintes de l'enracinement social et de la guerre, auxquelles les héros ne croient pas longtemps pouvoir échapper. Lesdits héros, admirablement interprétés tout en sensibilité retenue par Charles Berling et Emmanuelle Béart, sont attachants. Quelques personnages secondaires parviennent à l'être aussi, quoique plus conventionnels. Les longueurs du début ne sont pas inutiles et la reconstitution minutieuse d'un monde disparu qui les emplit est remarquable. La qualité de la porcelaine de Limoges irradie ce film.
    Hotinhere
    Hotinhere

    Suivre son activité 43 abonnés Lire ses 1 284 critiques

    2,5
    Publiée le 28 août 2019
    En adoptant le roman Jacques Chardonne, Assayas réalise un film académique et élégant mais malheureusement pas très passionnant, si bien qu'on décroche souvent.
    Claude DL
    Claude DL

    Suivre son activité 13 abonnés Lire ses 660 critiques

    3,5
    Publiée le 11 août 2019
    Certains n'aimeront pas cette histoire se situant parmi la grande bourgeoisie protestante du début du 20ème siècle, mais force est de constater le soin extrême apporté à la narration, à la reconstitution d'époque, à la prise de vue et à la bande son, le tout avec une brochette d'acteurs et actrices parmi les meilleurs de France. De ce fait, on se laisse entrainer par cette fresque familiale sur une trentaine d'années avec plaisir. Certes, le film est très long, avec des accents de téléfilm, mais la qualité fait passer la pilule.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top