Mon AlloCiné
Ma fille
Note moyenne
3,2
13 titres de presse
  • 20 Minutes
  • aVoir-aLire.com
  • Closer
  • Direct Matin
  • Sud Ouest
  • Télé Loisirs
  • Les Fiches du Cinéma
  • L'Express
  • Première
  • Voici
  • Le Journal du Dimanche
  • Le Nouvel Observateur
  • Libération

Attention, chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 0.5 à 5 étoiles.

13 critiques presse

20 Minutes

par Caroline Vié

C’est un bonheur de retrouver Roschdy Zem devant la caméra. Surtout quand c’est pour un rôle de la qualité de celui que lui a confié Naidra Ayadi dans Ma fille, un premier film réussi.

aVoir-aLire.com

par Claudine Levanneur

L’émotion s’installe grâce à un scénario à la délicate évolution (malgré quelques incohérences que l’intérêt suscité par ce personnage attachant fait vite oublier) que l’interprétation toute en retenue d’un Roschdy Zem à la maturité émouvante achève de sublimer.

La critique complète est disponible sur le site aVoir-aLire.com

Closer

par La Rédaction

Un drame familial réussi, proche d'un thriller.

Direct Matin

par La rédaction

"Ma fille" tire son épingle du jeu grâce à la performance d’une grande justesse de Roschdy Zem. L’acteur est parfait en père taiseux qui ne sait exprimer ses sentiments.

Sud Ouest

par Sophie Avon

Un film émouvant. Roschdy Zem s'y impose en patriarche pudique et splendide.

Télé Loisirs

par Maryvonne Ollivry

Tout en subtilité, ce film raconte l'exil, le décalage entre les rêves d'argent facile et la réalité, la paternité. Roschdy Zem est sublime.

Les Fiches du Cinéma

par Marine Quinchon

Naidra Ayadi signe un premier long métrage sombre sur les difficiles relations parents/enfants, tout en composant une errance visuelle et psychologique dans les bas-fonds parisiens. En provincial pudique et opiniâtre, Roschdy Zem est parfait.

L'Express

par Antoine Le Fur

"Ma fille" aurait pu être excellent. La réalisatrice maîtrise habilement le suspense, enchaînant les scènes avec fluidité, et pose un regard pertinent sur l'immigration pendant la guerre civile, dans les années 1990. Et puis, c'est le dérapage. La faute à un dénouement bâclé. Le spectateur reste sur sa faim, frustré devant ce film qui se perd dans son dernier quart d'heure qui ne tient pas toutes ses promesses.

Première

par Thierry Chèze

Ma fille avance à son rythme avec une force paisible qui donne de la densité à son apparent classicisme. Cette force paisible qu’on retrouve dans la composition toute en retenue bouleversante de Roschdy Zem.

La critique complète est disponible sur le site Première

Voici

par Lola Sciamma

Un premier film poignant.

Le Journal du Dimanche

par Baptiste Thion

Malgré un Roschdy Zem convaincant en père inquiet et combatif, ce drame familial se révèle bien lisse pour emporter le spectateur dans sa quête.

Le Nouvel Observateur

par Nicolas Schaller

Louables intentions mais que de maladresses ! On se croirait dans une version contemporaine d’un Jean Delannoy avec Roschy Zem à la place de Jean Gabin en patriarche provincial choqué par une jeunesse citadine en perdition.

La critique complète est disponible sur le site Le Nouvel Observateur

Libération

par Marcos Uzal

D’un roman désuet, Naidra Ayadi tire un film maladroit et anachronique où un père naïf cherche son enfant happée par les bas-fonds de la «grande ville».

La critique complète est disponible sur le site Libération
Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top