Mon AlloCiné
Rey, l'histoire du Français qui voulait devenir Roi de Patagonie
note moyenne
3,3
8 notes dont 4 critiques
25% (1 critique)
25% (1 critique)
25% (1 critique)
25% (1 critique)
0% (0 critique)
0% (0 critique)
Votre avis sur Rey, l'histoire du Français qui voulait devenir Roi de Patagonie ?

4 critiques spectateurs

William A. K.

Suivre son activité Lire sa critique

4,5
Publiée le 14/12/2017
Enfin un film qui sort des rails, comme le personnage principal. L’image laisse parfois la place à la matière de la pellicule dans des avalanches de taches et de rayures colorées qui valent mieux que tous les effets spéciaux high-tech. On remonte par bouffées inattendues à l’innocence de Méliès, aux balbutiements créateurs de l’époque où tout était à découvrir. On passe du réalisme classique au papier mâché caricatural, du western au rêve et à l’allégorie, de la solennité des mythes antiques au dérisoire de la Realpolitik. Des images qui marquent par leur beauté et leur intensité poétique. En prime, un délire psychédélique final qui laisse loin derrière la fin de 2001 Odyssée de l’Espace. Quant à la reconstitution historique, elle est traversée de versions contradictoires, également convaincantes. Réalité et illusion ont le même poids. Des passages m’ont rappelé Shakespeare (King Lear) et Bergman (Le 7ème Sceau ), sur les questions essentielles de l’ambition et de la folie. D’autres scènes, Buster Keaton dans Three Ages ! J'ai aussi beaucoup aimé la bande-son ( bruitages, traitement des voix, piano préparé (?), choeurs célestes). Pourvu que ce film audacieux passe un jour sur Arte et touche le public qu’il mérite!
traversay1

Suivre son activité 420 abonnés Lire ses 2 951 critiques

3,0
Publiée le 30/11/2017
Comme illuminé, le dénommé Orélie-Antoine de Tounens, périgourdin d'origine, se posait un peu là. Convaincant aussi puisqu'il réussit à se faire élire roi d'Araucanie et de Patagonie par les indiens Mapuche du Chili. C'est son histoire qui a inspiré Niles Atallah, artiste vidéo passablement allumé lui aussi. Avec des documents d'archives, en recréant l'itinéraire de ce roi fantoche, en affublant les comédiens de têtes d'animaux ou de masques grotesques, en rayant la pellicule, en finissant par un délire psychédélique, Atallah réussit le prodige de nous surprendre sans cesse même s'il aurait pu mettre la pédale douce sur les effets spéciaux, qui lui ont demandé 7 ans de travail. En fin de compte, malgré des artifices plus ou moins appropriés, l'aventure étonnante de Tounens reprend vie dans toute sa folie mégalomaniaque.
Cinéphiles 44

Suivre son activité 129 abonnés Lire ses 2 451 critiques

2,0
Publiée le 02/12/2017
Antoine Tounens est un juriste français du Périgord. Très intelligent et surement aussi barré, il est persuadé que son destin est d’être Roi. Après quelques recherches littéraires, il se rend compte que des territoires échappent encore à l’autorité du Chili et de l’Argentine. Nous sommes en 1860 et l’utopiste français est véritablement proclamé roi d’Araucanie et de Patagonie. Le film de Niles Atallah en est l’adaptation imagée. Car Rey - L'histoire du Français qui voulait devenir Roi de Patagonie est avant toute chose, un voyage poétique visuel d’une splendeur à la fois innovante et tellement arriérée qu’elle en devient hypnotique. Le cinéaste multiplie les effets de style pour mieux nous perdre dans les hallucinations de Rey. Malheureusement, nous n’avons pas trouvé la sortie, ni même le prémisse d’un bon chemin de compréhension. D'autres critiques sur notre page Facebook : Cinéphiles 44 et notre site cinephiles44.com
Muriel P.

Suivre son activité Lire sa critique

5,0
Publiée le 29/11/2017
C'est un film poétique, expérimental, mais avec une vraie trame narrative qui le rend accessible. Une vraie œuvre cinématographique !
Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top