Notez des films
Mon AlloCiné
    Le Vénérable W.
    note moyenne
    3,8
    476 notes dont 52 critiques
    répartition des 52 critiques par note
    3 critiques
    24 critiques
    17 critiques
    6 critiques
    0 critique
    2 critiques
    Votre avis sur Le Vénérable W. ?

    52 critiques spectateurs

    Zez S
    Zez S

    Suivre son activité Lire ses 7 critiques

    3,0
    Publiée le 29 avril 2019
    Le “musulman� est loin d’être une espèce en voie d'extinction sauf … en Birmanie. Le documentaire de Barbet Shroeder retrace la folle ascension d’un moine bouddhiste qui répond au doux surnom de Wirathu. Les musulmans représentent à peine 6 % de la population Birmane mais en illustrant l’ascension extraordinaire de celui qui dès le début des années 00’ organisaient des pogroms anti musulmans avec son organisation 686, le réalisateur auteur de la trilogie du mal, démontre comment l’arrogance d’un homme, son arrivisme et son égocentrisme ont retourné des pans entiers de la population contre cette minorité censé être “riche, auteur de viol, et de barbarie� (des reproches que l’on faisait aux populations juives au début du siècle dernier).
    philippefleury
    philippefleury

    Suivre son activité Lire ses 87 critiques

    4,5
    Publiée le 11 septembre 2018
    Il est passionnant de voir de façon très crue la mécanique du mal à l'oeuvre. Barbet Schroeder détaille l'efficacité de la parole manipulée par des individus aussi déterminés qu'intelligents qui n'hésitent jamais à travestir les faits du moment que leur interprétation sert leur cause. L’alternance des prêches prononcés par un bonze bouddhiste avec une voix doucereuse avec les scènes d'une violence insoutenable perpétrée par des hordes populaires sous le regard indifférent des forces de sécurité est très percutant. Les seules faiblesses du film sont de ne pas montrer le rôle souterrain des classes dirigeantes birmanes et de ne pas expliquer si la population birmane dans son ensemble partage ce racisme.
    isaleb
    isaleb

    Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 22 critiques

    3,5
    Publiée le 30 novembre 2017
    Film déprimant et dérangeant. Difficile de juger de la situation lorsque l'on vit dans l’opulence à 6000 km de là. Lorsque le partage des richesses est insuffisant pour assurer la survie, le pire ne peut que subvenir... A méditer car ce phénomène risque de se multiplier dans les années à venir. La solution passe par une volonté collective à régler ce problème.
    Sébastien T
    Sébastien T

    Suivre son activité 7 abonnés Lire ses 39 critiques

    2,0
    Publiée le 31 octobre 2017
    Comme toujours avec ce genre de films ou reportages Le Vénérable W. transpire le parti pris, la vision manichéiste et simpliste. Un peu comme les Rroms en Roumanie après la chute de Ceucescu les Rohingyas se voient pourchassés, littéralement évacués de leur pays. Une situation dramatique en effet, mais dont il serait utile et incontournable d'analyser les fondations avant de nous contenter d'un regard critique depuis notre point de vue occidental. La situation est en effet autrement plus complexe qu'elle n'est présentée ici, il est dommage que le réalisateur ne soit pas allé plus loin que la vision victimaire, indéniable, certes, mais trop réductrice.
    LaureP
    LaureP

    Suivre son activité 8 abonnés Lire ses 199 critiques

    3,5
    Publiée le 16 juillet 2017
    Merci à ce documentaire d'exister, de dénoncer un tel personnage et tous ceux qui le suivent. C'est incompréhensible de se laisser laver le cerveau à ce point. Et lui? Pourquoi a-t-il accepté d'être filmé? Intéressant mais j'aurais aimé plus de mises en perspective, d'implications.
    BigDino
    BigDino

    Suivre son activité 3 abonnés Lire ses 473 critiques

    4,0
    Publiée le 4 juillet 2017
    A travers témoignages et images d'archives, le réalisateur présente une personnalité influente, réduite à un entrefilet dans le journal en France, alors qu'elle ne prône rien de moins que le génocide. Le film questionne également la politique du pays, avec Aung San Suu Kyi réduite à la dimension d'un pantin manipulée par la junte militaire encore toute puissante. Une réalité qui parait malheureusement douloureusement crédible. Le sujet est intéressant, et permet de voir sous un autre jour le bouddhisme, qui comme toute religion peut être aussi bien vecteur de haine et de clivage et que d'amour et de pacifisme. L'amalgame entre des personnages d'une minorité et la minorité en question est un problème qui sera malheureusement encore longtemps sans solution, mais à l'aune des évènements d'aujourd'hui, le film atteint à l'universalité.
    saxoman
    saxoman

    Suivre son activité 5 abonnés Lire ses 148 critiques

    2,0
    Publiée le 4 juillet 2017
    Je ne sais pas quoi penser de ce flm-documentaire qui a tendance à jeter l'opprobe sur toute la communauté bouddhiste donc birmane puisque la Birmanie est bouddhiste à plus de 90%. Certains lecteurs d'Allocine parlent même de "face cachée du bouddhisme"... Non, le vénérable Wirathu est juste un facho qui a su attiser la haine et entrainer les foules de croyants dans son sillage en utilisant la religion (mais on en connait plein d'autres dans ce cas !) et certaines rumeurs, vraies ou fausses. Car voilà, Barbet Schroeder montre et affirme beaucoup de choses mais n'explique rien. Ce qui m'aurait intéressé, c'est de comprendre comment on en est arrivé là, avec ou sans la complicité active de la caste, toujours influente, des militaires. Quand je suis allé en Birmanie il y a deux ans (en bon touriste lambda !), on parlait déjà de provocations de la part des musulmans Rohingyas comme l'abattage d'animaux dans des temples bouddhistes, alors que le Bouddhisme interdit de tuer les animaux. Est-ce vrai, est-ce faux ? J'aurais bien aimé en savoir plus là-dessus car le meilleur des tribuns ne manipulent pas les masses sans un fond de vérité. Et je ne comprends surtout pas ce que vient faire la marche des moines bouddhistes contre la Junte au pouvoir en 2007. Barbet Schroeder aurait-il une dent contre les robes safran...
    Ricco92
    Ricco92

    Suivre son activité 77 abonnés Lire ses 1 202 critiques

    4,0
    Publiée le 4 juillet 2017
    Avec Le Vénérable W., troisième volet de sa trilogie sur le mal, Barbet Schroeder traite une personnalité peu connue en Occident : Ashin Wirathu, individu prouvant que l’intégrisme peut toucher une religion apriori éloignée de ce type de dérive : le bouddhisme. Le résultat est un documentaire passionnant et essentiel qui n’explique hélas pas assez précisément comment les relations entre bouddhistes et musulmans ont pu devenir aussi tendues au fil des ans (le film a l’intelligence de ne pas décrire ces violences comme étant à sens uniques même si celles provoquées par les intégristes bouddhistes sont d’une plus grande échelle) et ne souligne pas suffisamment la honteuse passivité de Aung San Suu Kyi lors des évènements les plus sanglants. A ne pas manquer.
    WutheringHeights
    WutheringHeights

    Suivre son activité 74 abonnés Lire ses 930 critiques

    4,0
    Publiée le 3 juillet 2017
    un documentaire glaçant sur un moine bouddhiste appelant à l’extermination de la minorité musulmane de Birmanie. Pédagogique et édifiant.
    isa.kupiec
    isa.kupiec

    Suivre son activité 10 abonnés Lire ses 174 critiques

    3,0
    Publiée le 3 juillet 2017
    Porterait glaçant d'un homme dont on a envie de noter les titres des livres qu'il a écrit tellement sa pensée semble intéressante et qui devient très vite un personnage odieux, raciste et manipulateur. Le mal qui s'installe dans l'homme ou bien l'homme était mauvais au départ, sacré débat ! Juste une remarque, la voix off portée par Bulle Ogier est assez pénible.
    Reverdy
    Reverdy

    Suivre son activité 7 abonnés Lire ses 75 critiques

    4,5
    Publiée le 1 juillet 2017
    C'est un film paradoxal, il nous plonge en effet dans une certaine sérénité, celle de moines méditants, et en même temps on découvre (si on n'était pas au courant de la persécution des musulmans en Birmanie) que le chef de file des bouddhistes en Birmanie, ce Wirathu, est une personne haineuse, en contradiction totale avec les valeurs du bouddhisme. Ce qui est passionnant, mais aussi glaçant, c'est le dévoilement par Barbet Schroeder de certains mécanismes du mal : invention de faits qui attisent la haine, propagande, obsession, xénophobie et paranoïa.
    Patrik W.
    Patrik W.

    Suivre son activité Lire ses 6 critiques

    4,0
    Publiée le 30 juin 2017
    Je ne connaissais rien de ce qui se passait en Birmanie, et ce film documentaire a été une véritable claque. Certaines scènes de violence peuvent être difficilement supportables, surtout si on est sensible. Le film s'atèle à raconter l'histoire du moine W, et montre à quel point la communauté musulmane pâtit de l'islamophobie. Par contre, le film ne dit pas s'il y a aussi, du côté des communautés musulmanes, des personnes tout aussi dangereuses envers les autres communautés, que ne l'est W envers les musulmans.
    leobis
    leobis

    Suivre son activité 17 abonnés Lire ses 208 critiques

    3,5
    Publiée le 29 juin 2017
    Très bon film traité à la façon d'un documentaire. Les propos tenus tout au long du film par le Vénérable W nous permettent de mieux comprendre le fondement des rivalités et luttes religieuses entre boudhistes et musulmans, qui périodiquement ensanglantent la Birmanie
    Philippe G.
    Philippe G.

    Suivre son activité 6 abonnés Lire ses 147 critiques

    4,5
    Publiée le 28 juin 2017
    Le film éclaire d'un jour particulièrement vif le chemin vers lequel une dictature ( le régime Birman ) appuyée sur une religion dévoyée et manipulée ( religion et race Bouddhique ) mêne les masses populaires pour régler un problème politique énergétique ou autre sur le dos d'une minorité qu'on ne peut " ni expulser , ni exterminer " mais avec laquelle " on ne peut pas vivre " . On voit jusqu'ou cette alliance peut aller s'il n'existe pas des contres pouvoirs puissants au sein de nos sociétés démocratiques . Sur ce plan le film, contemporain , met fort mal a l'aise par la complaisance dont ont pu bénéficier , en France , les théories de certains islamophobes en herbe ou confirmés. Le portrait du vénérable W lui même renvoie a l'analyse de Anna Harrendt sur la triste banalité du mal et illustre d'un jour nouveau d'autres documentaires édifiants sur les khmer rouges ou le Rwanda. Non , il n'y a pas de monstre , il y a une idéologie et son serviteur particulièrement doué et dont "la folie" et la mécanique est parfaitement décrite et son impact sur les masses. L'esprit de la religion Bouddhiste est subtilement rappelé en contrepoint , cela pourrait s'appliquer à d'autres Religions. Un documentaire a étudier dans toutes les écoles . On ne peut que penser pour la France sur ce plan au moins à l'heureux miracle des dernières élections.
    llafaye
    llafaye

    Suivre son activité 4 abonnés Lire ses 165 critiques

    4,0
    Publiée le 27 juin 2017
    Documentaire edifiant sur un moine boudhiste raciste et intolérant. Encore une fois, la religion engendre la haine, ici elle est dirigée contre les musulmans en Birmanie. Et ça se passe aujourd'hui. Surréaliste!!
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top