Mon AlloCiné
YAO
note moyenne
3,4
484 notes dont 88 critiques
19% (17 critiques)
17% (15 critiques)
31% (27 critiques)
11% (10 critiques)
15% (13 critiques)
7% (6 critiques)
Votre avis sur YAO ?

88 critiques spectateurs

dominique P.

Suivre son activité 286 abonnés Lire ses 1 814 critiques

4,0
Publiée le 23/01/2019
C'est une jolie histoire qui nous est contée là. On se laisse emporter par ce road movie en Afrique. Le petit garçon qui joue Yao est vraiment épatant. On passe un agréable moment. Petit bémol : le film manque un peu de souffle et d'envergure et cela reste un peu trop plat et mou mais cela n'empêche pas que ce film soit très intéressant et agréable à suivre.
lionelb30

Suivre son activité 52 abonnés Lire ses 1 755 critiques

3,0
Publiée le 28/01/2019
Film qui peut toucher tout le monde et pas seulement les africains. Pas mal de petits sujets abordes sur l'afrique en bien et en mal mais un peu trop survole. Cependant l'histoire est base principalement sur les deux personnages principaux qui sont plutot bien en temps qu'acteur , quelques belles scenes , d'autre moins interressante. En tout cas depaysant.
Abdelkader S.

Suivre son activité 1 abonné Lire ses 2 critiques

3,0
Publiée le 27/01/2019
Film sous forme de road trip au travers du Sénégal. Belle performance des 2 acteurs principaux mais l'histoire est un peu légère
velocio

Suivre son activité 285 abonnés Lire ses 2 050 critiques

2,5
Publiée le 16/01/2019
Avant tout producteur, il arrive de temps à temps à Philippe Godeau de se lancer dans la réalisation. C’est ainsi que "Yao" est le 3ème long métrage qu’il réalise, un film qu’il a produit avec Omar Sy, sa tête d’affiche, et dont il a écrit le scénario avec Agnès de Sacy. Seydou Tall est un acteur français d’origine sénégalaise. Célèbre en France, complètement intégré dans ce pays, il n’a jamais mis les pieds au Sénégal. Alors qu’il est invité à Dakar pour faire la promotion d’un livre qu’il a écrit, il se fait une joie d’emmener Nathan, son jeune fils, avec lui sur la terre de ses ancêtres. Autant dire que sa déception est grande lorsque Laurence, son épouse avec qui il est en instance de séparation, lui apprend que Nathan est malade et ne peut donc accompagner son père. Yao est un jeune garçon de 13 ans qui vit dans le nord du Sénégal, dans un petit village au milieu de la brousse. Son idole ? Seydou Tall. Prêt à tout pour le rencontrer, même furtivement, c’est tout seul que ce gamin débrouillard entreprend le voyage de 387 kilomètres entre son village et Dakar. La rencontre qu’il espérait va se concrétiser et, sans doute grâce à l’absence de Nathan et au sentiment de manque ressenti par son père, elle sera loin d’être furtive, Seydou décidant de raccompagner Yao dans son village. Il est vraiment dommage que la réalisation de Philippe Godeau soit si paresseuse car, par ailleurs, "Yao" n’est pas sans qualité. Jamais caricaturale, la peinture de l’Afrique est à la fois fidèle et pleine de sympathie. Dans la distribution, on apprécie particulièrement les seconds rôles que sont Fatoumata Diawara et Germaine Acogny.
Vincent D.

Suivre son activité 5 abonnés Lire sa critique

1,5
Publiée le 25/01/2019
QUEL DOMMAGE !!!! Sujet et thème qui avait tout de prometteur. Mais alors ... quel manque de rythme, de dialogue, d'intrigue, de tout en fait. On retire Omar Sy qui en devient presque moyen dans le jeu, de part le vide sidéral du scénario, il ne resterait pas grand chose. Encore une fois ... dommage
LeMeilleurPseudoDuMonde

Suivre son activité 4 abonnés Lire ses 33 critiques

3,0
Publiée le 23/01/2019
Si Yao aurait pu être un film plus que passable, par son traitement sincère et ses bons sentiments vis-à-vis de ses thèmes, il souffre de cruels défauts. On pourrait parler de la réalisation de Philippe Godeau très simplette mais dans la mesure où le réalisateur est surtout producteur, on s'en passera. Parlons donc des acteurs pour commencer : Omar Sy, malgré son capital sympathie, n'est pas du tout "présent" dans le film. On dirait qu'il n'en a rien à faire et les pseudos scènes d'émotion paraissent artificielles, fausses, en tout cas pour la plupart. Un comble, quand on voit les similitudes entre le personnage de Seydou et l'histoire personnelle d'Omar qui se font vraiment écho. Plusieurs choses intéressantes sont proposées dans ce film mais à chaque fois elles sont éclipsées sans aller plus loin. La présence de Fatoumata Diawara, musicienne qui commence à s'imposer en Occident était-elle nécessaire ? Elle ne sert quasiment à rien dans l'intrigue et quand quelque chose se crée, elle disparaît du film... Parlons également de la relation entre Seydou et son fils resté en France. Le film consacre un moment à parler spoiler: du cahier où Yao raconte ses aventures avec Seydou, cahier qu'il veut envoyer au fils de son idole. . Cela n'a pas d'intérêt puisque l'on ne voit jamais les conséquences de cet objet sur le personnage. De même que l'on ne voit jamais spoiler: les conséquences du voyage de Seydou sur le personnage puisque le film s'arrête sur son départ. Pourquoi installer tout cela si ça n'a pas d'incidence sur le parcours du personnage principal ? Malgré cela le film a quelques qualités : des passages arrivent à tirer leur épingle du jeu : spoiler: les échanges entre Yao et Seydou dans la seconde moitié du film, celui entre Seydou et la grand-mère notamment. Il faut également parler de la bande originale du film plutôt de bonne composition (avec M et Fatoumata Diawara, c'était difficile de faire quelque chose de trop mauvais). Bref, on peut pas dire que Yao soit particulièrement mauvais mais il reste trop moyen pour qu'on y prête vraiment attention. Il faut davantage le voir comme un portrait du Sénégal par Philippe Godeau, de celui que l'on s'imagine avec ses habituels clichés et ses paysages, pas celui du chef d'oeuvre émotionnel et artistique.
Youn

Suivre son activité Lire sa critique

1,5
Publiée le 16/01/2019
Je l'ai regardé en avant première au Rex à Paris et j'ai été assez déçu. Déçu sur plusieurs plans. - D'abord le scénario. Il y a beaucoup de choses à revoir au niveau du scénario. La scène du début par exemple quand il arrive en voiture à Dakar à l'heure de la prière, il y a des gens qui prient dans la rue et ils doivent se lever pour le laisser passer. En faisant ça, le personnage montre un manque de respect aux croyants. Dans le scénario il aurait pu par exemple demander au chauffeur de s'arrêter jusqu'à ce que les gens finissent la prière pour continuer après au lieu de s'arrêter par obligation. Le personnage aurait gagné plus en sympathie. Le contenu de la scène était fort mais le scénario est raté à mon avis. Il aurait pu même descendre de la voiture et aider un vieux monsieur à se lever... Deuxième élément du scenario : la fille chanteuse qu'il croise dans un bar et qu'il doit accompagner pour son audition de chant. Ce début était sympa mais quand elle disparaît comme ça dans la nature sans signe de vie, ça laisse une incompréhension. Il devait l'accompagner à son audition, puis tout à coup, elle disparaît et on la revoit plus. Ce personnage de la fille aurait pu être viré complètement du film car il ne rajoute rien à l'histoire. Troisième élément du scénario : On a une image un peu floue des relations entre Omar Sy son fils puis Omar Sy et Yao... On voit Omar Sy avoir une attitude presque paternelle envers Yao en essayant de le raccompagner, se soucier de lui, mais au même temps il a un fils. C'est assez flou à vrai dire. Je pense que le scénario aurait été plus fort si Omar Sy n'avait pas d'enfant dans le film et que les personnages développent une relations un petit plus poussée au lieu d'avoir un tel flou. Concrètement le fait que Omar Sy soit marié, en instance de séparation avec sa femme et qu'il ait déjà un enfant, tous ces éléments sont un peu inutiles au scénario... Dernier élément su scénario : Le personnage de Omar Sy est un Acteur Français d'origine sénégalaise qui n'a jamais mis les pieds dans la région de ses ancêtres. Avec ça on s'attend à ce que Omar Sy prennent une grosse claque (très positive) quand il découvre le village et le pays de son grand père. Mais au fait non. Il part raccompagner Yao et il dort une nuit chez eux et il repart le lendemain. Bref assez vide comme scénario. - Cadrage : Il y avait un sérieux problème de cadrage. Des scènes qui aurait pu dégager beaucoup d'émotions sont ratées en raison du cadrage. J'ai en tête la scène de la dame en état de Transe à côté de la rivière. La scène a été filmée presque en mode documentaire. Caméra statique filmée en gros plan du haut. Je pense qu'il aurait fallu la filmer en plan serré pour montrer son visage et accentuer l'émotion dégagée de la scène. Bref, tout au long du film des cadrage en plan large statique, qui durent parfois jusqu'à 10-12 secondes en petite ouverture, presque en mode reportage sans que rien ne se passe. La scène sur la plage aurait pu être filmée par un drone par exemple ou juste mieux stabiliser les mouvements ou juste des plans serrées simplement. On remarque clairement que le réalisateur ou le directeur photo n'ont pas vraiment un goût de l’esthétique de l'image. - La musique : Par moment, totalement incompatible avec l'image. Le réalisateur a choisi l'harmonica et la guitare électrique avec de la distorsion ce qui donne un air de Country Music (ou Western Américain) totalement incompatible avec l'image. Il aurait pu choisir des instruments avec des sonorités africaines comme la Kora, les percussions ou simplement la guitare un peu à l'image de Salif Keita. Bref on sentait que la musique n'était pas compatible avec l'image. Le film entier était censé dégager beaucoup d'émotions en raison de l'histoire : Le personnage, dont l'histoire se rapproche de l'histoire personnelle de Omar Sy, qui rentre voir la terre de ses ancêtres. Cette histoire aurait pu dégager beaucoup d'émotions si elle était mieux travaillée. Mais à la fin, on sort avec rien. Y a eu presque aucune scène touchante dans tout le film. On est pas touché quoi. Le travail de réalisation, de la direction photo, du scénario et de la musique sont à revoir à mon avis de A à Z. J'attendais ce film avec impatience mais malheureusement je suis déçu.
Barlet O

Suivre son activité 147 abonnés Lire ses 212 critiques

2,0
Publiée le 14/02/2019
Le retour du "bounty" au pays de son enfance aurait pu être touchant s'il était autrement déstabilisé que par des rencontres "magiques" comme celle d'une Germaine Acogny amenée à sortir des sagesses qui deviennent touristiques dans cette maladroite mise en scène. On ne sort pas d'une vision idéelle de l'Afrique, renforcée par la spontanéité de l'enfant Yao. La vitalité africaine est ailleurs : dans la créativité, l'inventivité et l'insolence.
Michel C.

Suivre son activité 35 abonnés Lire ses 605 critiques

2,5
Publiée le 26/01/2019
Comédie qui avait beaucoup d’atouts pour briller, des paysages, des visages, et un immense talent Omar Sy....Nécessaire mais pas suffisant, comme disait mon prof de Physique (oui il y a pas mal de temps !!). En effet les paysages ne font pas le scénario, par exemple revisiter le village de ses ancêtres, oui pourquoi pas, mais le voyage, même en chansons colorées, en 504 (Merci) dans son jus, n'est pas maximisé et devient banal (en comparaison à la dizaine de "run" de "La Mule"). Je reste frustré, car j'en attendais plus !! **
Dandzfr

Suivre son activité 3 abonnés Lire ses 21 critiques

3,0
Publiée le 23/01/2019
J attendais beaucoup de ce film et suis hélas assez déçu. Peu d émotions. Les personnages pas assez creuses...
Jujube T

Suivre son activité Lire sa critique

2,0
Publiée le 25/01/2019
Une bonne intention mais au final, un film creux, dommage. C’est mal joué (y compris Omar Sy), sans rythme et sans ambition.
Dida B

Suivre son activité Lire sa critique

5,0
Publiée le 03/02/2019
Un chef d oeuvre , magnifique un film qui fait du bien . Omar sy joue si bien. La beauté des paysages et la découverte des villages. Un vrais voyage. Je recommande. ......
Ilaîm K

Suivre son activité 10 abonnés Lire ses 68 critiques

3,5
Publiée le 01/02/2019
C'est un film très touchant : on retrouve un Omar Sy aussi touchant que dans Intouchable, accompagné de Lionel Louis Basse qui est juste excellent. On passe un bon moment, même si c'est un peu mou sur la fin du film.
Les choix de pauline

Suivre son activité 8 abonnés Lire ses 45 critiques

3,0
Publiée le 29/01/2019
Film sympathique et plein de bonnes intentions mais qui pèche par un manque de dialogues plus intéressants. Omar sy a vraiment voulu s’engager pour rendre hommage au Sénégal , et en cela c’est plutôt très bien réussi. On sent qu’il a voulu se mettre en retrait pour laisser la part belle aux autres acteurs et aux paysages. Mais du coup il ne se passe pas grand chose , rien que du très convenu. Omar sy est sous utilisé et c’est dommage car il est très bon acteur et sait jouer les nuances, la profondeur et la mélancolie. On passe un agréable moment quand même , et il faut saluer l’intention que l’on sent sincère . Mais il manque un réalisateur et un dialoguiste plus inspiré . A aller voir quand même pour le Sénégal !!
Paul C

Suivre son activité 1 abonné Lire sa critique

5,0
Publiée le 23/01/2019
Un très très beau film qui fait vraiment du bien et donne envie de découvrir ses racines. Evasion, sensibilité, découverte de l'Afrique d'aujourd'hui, ce film est une vraie bouffée d'oxygène. Lionel Louis Basse (YAO) est extraordinaire pour son premier film tout comme Omar SY émouvant dans son rôle de Seydou Tall. L'alchimie entre les deux acteurs est juste parfaite. A voir absolument.
Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top