Notez des films
Mon AlloCiné
    The Patriot, le chemin de la liberté
    Anecdotes, potins, actus, voire secrets inavouables autour de "The Patriot, le chemin de la liberté" et de son tournage !

    Robert Rodat, scénariste :

    On lui doit le scénario de Il faut sauver le soldat Ryan. Précédemment, il a coécrit avec Vince McKewin le script de L'envolée sauvage, de Carroll Ballard, avec Jeff Daniel.

    De Mark Gordon, producteur :

    « La guerre n'est pas au centre de l'histoire de notre film, elle n'est que le contexte. Elle est le catalyseur qui pousse les personnages à examiner et changer leur existence. Les périodes extrêmes, comme les guerres, sont propices aux destinées fortes. Le thème principal est simple : vous ne pouvez sauver votre propre famille que si vous êtes prêt à sauver celle de tous les autres hommes. »

    Caleb Deschanel, directeur de la photographie

    On lui doit la photographie de Anna et le Roi, avec Jodie Foster. Il a également signé celle de L'Etoffe des héros, L'Etoffe des Héros, L'envolée sauvage, L'étalon noir, Bienvenue Mister Chance ou Une bouteille à la mer. Il a, par ailleurs, réalisé plusieurs épisodes de la série « Twin Peaks », dans laquelle son épouse Mary Jo interprète un rôle.

    Les lieux du tournage :

    "L'équipe a tourné en Caroline du Sud, près de Rock Hill, petite ville dans laquelle existe un quartier entier de maisons coloniales et site de bataille de la Guerre d'Indépendance, avant de terminer le film dans la petite ville de Charleston. Pour William Fay, producteur exécutif : « Il nous fallait des paysages vastes et vierges pour les grandes scènes de bataille du XVIIe siècle. Et puis nous avions le sentiment que nous devions rester fidèles à l'Histoire de l'Amérique, qui s'est déroulée la-bas. En outre, tous les accessoires, costumes et éléments de décors pouvaient être facilement trouvés dans le Sud."

    Heath Ledger (Gabriel Martin) :

    Né à Perth, en Australie, Heath Ledger a été découvert par le public américain dans la série d'action “Roar”. Au cinéma il tient le rôle de Patrick Verona dans 10 bonnes raisons de te haïr, de Gil Junger, une adaptation de « La mégère apprivoisée » de William Shakespeare.

    Deborah L.Scott, costumière

    Elle a remporté l'Oscar 1998 des meilleurs costumes pour son travail sur Titanic. Elle a créé les costumes de nombreuses productions, comme : Wild Wild West, Heat, Légendes d'Automne, Who's that girl, Retour vers le futur, E.T. ou Hoffa.

    Du Soldat Ryan au Patriot :

    Le projet de The Patriot est né en 1996, de l'intérêt commun du scénariste Robert Rodat et du producteur Mark Gordon pour cette période de l'histoire américaine. Ils avaient déjà travaillé ensemble sur Il faut sauver le soldat Ryan.
    « Bob et moi réfléchissions à notre prochain film » commente Mark Gordon. « Je crois que c'est lui qui a parlé le premier de la guerre d'Indépendance. De mon côté, j'ai passé mon enfance à Newport News, en Virginie, tout près de Williamsburg et Yorktown : j'ai grandi au beau milieu des souvenirs de cette guerre – Jamestown, Williamsburg, tous ces paysages historiques… L'idée de faire un film se déroulant à cette époque ne pouvait que me séduire. »

    Roland Emmerich, réalisateur, à propos du scénario :

    «Le scénario m'a touché sur un plan personnel, viscéral. Il n'y a aucun moyen d'échapper à quelque chose s'aussi massif qu'une guerre, et l'histoire était racontée d'une façon qui ne pouvait manquer de toucher tout le monde. J'ai pleuré en lisant le scénario, ce qui ne m'est arrivé que deux ou trois fois dans ma vie. La révolution américaine est un sujet enseigné à l'école en Allemagne parce qu'il s'agit de la seule formation d'une société démocratique depuis les Grecs. Je me sentais donc proche du sujet. »

    Marie Jo Deschanel (Mme Howard)

    Epouse du directeur de la photographie Caleb Deschanel, elle tient le rôle de Madame Howard dans The Patriot. Elle a également joué dans la série « Twin Peaks » et dans les films 2010 et L'Etoffe des Héros.

    Quelques chiffres :

    Les scènes de bataille et les rues animées de Charleston ont nécessité : 63 acteurs principaux, 95 cascadeurs, 800 figurants dont 400 scénarisés.

    Quelques films sur la Guerre d'Indépendance américaine :

    Sur la piste des Mohawks de John Ford (1939), Lafayette de Jean Dréville (1961), Revolution de Hugh Hudson (1985).

    Joely Richardson (Charlon Selton) :

    Elle a été Anita dans la version live des 101 Dalmatiens. On a pu la voir également dans Drowning by numbers de Peter Greenaway, Loch Ness de John Henderson, Event Horizon de Paul Anderson.
    Elle est la fille de Tony Richarson et de Vanessa Redgrave.
    Les secrets de tournage des films les plus populaires lors des 30 derniers jours
    • Eté 85 (2020)
    • Tout Simplement Noir (2020)
    • Divorce Club (2019)
    • Greenland - Le dernier refuge (2020)
    • T’as pécho ? (2019)
    • Les Blagues de Toto (2019)
    • L'Aventure des Marguerite (2018)
    • Adorables (2019)
    • Scooby ! (2020)
    • Terrible Jungle (2020)
    • Tenet (2020)
    • The Vigil (2019)
    • Madre (2020)
    • Ip Man 4 : Le dernier combat (2019)
    • Lucky Strike (2020)
    • The Climb (2019)
    • Lands of Murders (2019)
    • Dreams (2019)
    • Mon ninja et moi (2018)
    • Felicità (2020)
    Back to Top