Notez des films
Mon AlloCiné
    L'Ombre de Staline
    note moyenne
    3,8
    1037 notes dont 112 critiques
    répartition des 112 critiques par note
    9 critiques
    42 critiques
    41 critiques
    14 critiques
    6 critiques
    0 critique
    Votre avis sur L'Ombre de Staline ?

    112 critiques spectateurs

    Jorik V
    Jorik V

    Suivre son activité 625 abonnés Lire ses 1 087 critiques

    2,5
    Publiée le 8 août 2020
    Il est toujours intéressant de voir des long-métrages dont le sujet s’attache à des pages méconnues voire inconnues de l’histoire. Et encore plus lorsque ces pages méritent d’être remémorées car elles nous ramènent aux périodes les plus sombres et tristes de notre passé commun. En prenant donc pour sujet l’Holomodor (qui signifie extermination par la faim et désigne « La Grande Famine ») supposément organisé par Staline dans les années 30, cette œuvre fait office de rappel d’une période très noire et opaque du passé. Une période qui a tendance à être oubliée dans les manuels d’histoire et la mémoire collective au profit de la Shoah. Agnieszka Holland semble connaître son sujet sur le bout des doigts et s’être documenté en conséquence mais son scénario peine souvent à clarifier ce pan complexe de notre Histoire et surtout à bien le contextualiser. Il y a donc pas mal de zones d’ombres et le script à tendance à s’éparpiller plus que de raison, surtout dans la seconde partie. Pourtant les germes d’un film d’investigation et d’espionnage historique étaient bien posés. Mais, si la première heure attise notre attention et se révèle prenante et intrigante, la seconde n’est pas du même acabit. « L’ombre de Staline » délaisse les couloirs du journalisme et de la politique pour se murer dans une espèce de survival qui tranche avec le reste. Encore ce dernier fut-il captivant mais ce n’est pas le cas. En effet, la deuxième partie s’avère lancinante, terne, avec un gros manque de rythme plutôt rédhibitoire alors qu’elle devrait atteindre des sommets de tension. Les longueurs s’accumulent et ont raison de notre patience. De plus, le film se clôt en nous laissant avec pas mal d’interrogations sans réponse et il contient bien trop d’invraisemblances et facilités de scénario pour être crédible. Plutôt qu’un film d’évasion ou de traque en territoire hostile, « L’ombre de Staline » aurait dû continuer sur le terrain du thriller et du jeu de dupes. Heureusement, le sujet étant passionnant et ses ramifications nombreuses et très intéressantes, on y trouve relativement son compte. On peut y voir beaucoup de résonances avec l’actualité que ce soit dans la manière de manipuler l’opinion publique à coup de propagande ou dans le cadre des lanceurs d’alerte, notre héros en étant un d’une autre époque. Ce dernier est interprété par un James Norton correct mais qui manque de prestance et de charisme. On apprécie l’esthétique surannée, adaptée à cette œuvre classique voire académique, et visuellement très travaillée qui décevra cependant la plupart des espoirs qu’on mettait en elle. Plus de critiques cinéma sur ma page Facebook Ciné Ma Passion.
    Bernard M
    Bernard M

    Suivre son activité 8 abonnés Lire ses 315 critiques

    3,5
    Publiée le 7 août 2020
    " L'ombre de Staline"est un film qui a plus d'un mérite à commencer par dévoiler la face cachée de la dictature stalinienne qui fit plus de 20millions de morts!Nous suivons un journaliste courageux jusqu'à la témérité.Le film nous fait bien voir le décor, puis dans une deuxième partie, l'envers du décor!. Un film sombre, trop sombre même parfois.Et c'est son défaut majeur en plus d'un banc titre de début réduuit à sa plus simple expression.
    Chloé
    Chloé

    Suivre son activité 10 abonnés Lire ses 109 critiques

    4,0
    Publiée le 5 août 2020
    Au début des années 1930, le journaliste gallois Gareth Jones (James Norton) vient de publier un reportage sur Adolf Hitler, rencontré au cours d’un voyage en avion. Avec aplomb, il ambitionne d’interroger Joseph Staline, alors que la presse internationale loue la modernité du système nouvellement mis en place en Russie. Il se pose une question décisive : d’où vient tout l’argent qui transforme le pays, paré pour une guerre éventuelle ? Visa en poche pour se rendre à Moscou, il s’apprête à découvrir les terribles dessous du régime. (lire la suite : https://cultureauxtrousses.com/2020/06/27/lombre-de-staline/)
    Bernard F
    Bernard F

    Suivre son activité 1 abonné Lire ses 10 critiques

    4,5
    Publiée le 4 août 2020
    Excellent film. Sombre, à l'image de cette époque stalinienne. Un épisode méconnu du grand public que ce journaliste et conseiller politique qui se met en tête d'aller témoigner de la réalité de la famine en Ukraine résultant de l'accaparement des récoltes des paysans par le pouvoir soviétique au début des années 30. Cette histoire vraie méritait d'être relatée au cinéma, avec ses héros et ses lâches aussi, comme certains correspondants américains qui se compromettaient avec le pouvoir et relayaient sa propagande.Un hommage à cet homme, Gareth Jones, qui s'est battu pour que la vérité éclate au grand jour.
    Daniel B.
    Daniel B.

    Suivre son activité Lire ses 2 critiques

    4,0
    Publiée le 3 août 2020
    Un film excellent avec des acteurs bien dirigés. Recréation de l'ambiance de Moscou, du Londres des années 1935. Très bon scénario et scènes en Ukraine de grande qualité. La question développée dans le film: le journaliste doit il garder son intégrité et défendre sa vérité ?
    Komboloi
    Komboloi

    Suivre son activité

    4,0
    Publiée le 2 août 2020
    J'ai été agréablement surpris par ce film. Premier point : je n'ai pas vu le temps passer ce qui est déjà une bonne chose. Deuxième point, ce film a le mérite de mettre en avant un fait historique finalement assez peu connu. Je regrette peut-être un peu le passage de la découverte de l'ampleur du massacre en Ukraine que j'ai trouvé un peu court au regard du reste du film. J'aurai aimé un peu plus d'échanges avec les populations locales mais bon ces scènes restent très marquantes. D'un autre côté, certaines scènes n'apportaient pas grand chose. Il n'en reste pas moins que l'ensemble est intéressant et permet de découvrir le "vrai" journalisme d'investigation. Un film que j'ai apprécié donc, ce n'est pas le film du siècle mais cela reste un bon moment de cinéma !
    Alex933B ..
    Alex933B ..

    Suivre son activité Lire ses 3 critiques

    4,5
    Publiée le 2 août 2020
    Je l'ai vu il y a 9 jours. Je pensais connaitre beaucoup de choses sur l'URSS et Staline, mais je me rend compte qu'il y a encore des horreurs que j'ignorais, même si je savais qu'il y avait une collectivisation forcée des terres agricoles et que STALINE est responsable de la mort d' environ 20 millions de personnes et de la déportation d'environ 30 millions. Ce film est très bien réalisé notamment sur la reconstitution de l'époque et l'atmosphère soviétique de cette terrible période, le fait de filmer presque en noir et blanc les terribles scènes en Ukraine me semble très pertinent, vu l'horreur de ce que découvre Gareth JONES, auquel ce film, à la limite du chef d'oeuvre, rend un bel hommage. Ce courageux journaliste est un peu le SOLJENITSYNE des années 30. Pendant des décennies les partis communistes occidentaux financés par Moscou ont couvert et caché les horreurs de ce régime, on le remarque bien dans un épisode de la dernière saison de la série " Le Village Français " parlant des premiers mois après la libération d'été et automne 1944 et mettant en scène l'arrivée d'un camarade revenu de l' URSS. La vérité est que ce régime dans les années 30 et 40, n'avait rien à envier à celui des Nazis, mais il assumait moins ce qu'il faisait en cherchant à le cacher davantage. Film a voir et à faire voir, mais par un public pas trop jeune, au moins 13 ans d'âge.
    Dalilou
    Dalilou

    Suivre son activité Lire ses 8 critiques

    3,0
    Publiée le 1 août 2020
    Quelques longueurs, des scènes en gros plans trop longues et trop nombreuses, dramatique et tragique, un bon film globalement, notamment grâce au jeu des acteurs. Un vrai cours d'histoire pour réviser l'un de ses faits marquants souvent oublié et qui hélas, nous rappelle que près de 90 ans plus tard, certains mensonges politiques subsistent.
    Raphaël L
    Raphaël L

    Suivre son activité 4 abonnés Lire ses 47 critiques

    3,0
    Publiée le 30 juillet 2020
    Le film réussit à la fois à faire un devoir historique (jeter une lumière sur les crimes de Staline au nom du communisme) et à avoir un résonance actuelle car en voyant ce jeune lanceur d'alerte qui dénonce le pouvoir et les médias corrompus on est obligé de penser à la sphère médiatique de plus en plus gangrènée par les fakes news. Mais passée l'esthétique vraiment élégante, la réalisatrice s'embarrasse d'un classicisme de mise en scène et de ficelles scénaristiques trop voyantes. En reste un beau duel de journaliste très efficace mais très scolaire.
    m.27
    m.27

    Suivre son activité

    4,0
    Publiée le 29 juillet 2020
    Un film choc très bien interprété, qui met en lumière les horreurs du régime soviétique. James Norton est très convaincant. La réalisation est également très réussie.
    sebou36
    sebou36

    Suivre son activité 14 abonnés Lire ses 196 critiques

    3,0
    Publiée le 28 juillet 2020
    Certes, le sujet est passionnant, on n'en finira jamais de découvrir les horreurs perpétrèes par les régimes dictatoriaux de la planète. Toutefois, on ne saurait nier la faiblesse de l'interprétation. Le film est lourdement démonstratif et le parallèle avec Orwell et La Ferme des Animaux tellement appuyé qu'il en devient gènant. On avait compris, c'est pas la peine de surligner. Bref, j'ai trouvé le film maladroit, parfois ennuyeux malgré un sujet ambitieux.
    Renaud J.
    Renaud J.

    Suivre son activité Lire ses 22 critiques

    4,5
    Publiée le 27 juillet 2020
    Merci pour ce film qui perpétue la mémoire de l'Holodomor. Le spectateur est plongé dans l'époque et le parcours du journaliste Gareth Jones qui navigue à vue pour témoigner de l'effroyable véritée.
    DestroyGunner
    DestroyGunner

    Suivre son activité 8 abonnés Lire ses 776 critiques

    3,0
    Publiée le 26 juillet 2020
    J'ai aimé ce film, qui met le spectateur dans une atmosphère pesante et oppressante de suspense. Hélas, le film finit trop vite et donne quelques regrets de ce fait.
    Sam77
    Sam77

    Suivre son activité

    4,0
    Publiée le 21 juillet 2020
    Un film en réalité assez proche du documentaire, nous représentant plutôt fidèlement à la fois ce qu'étaient les conditions de vie des journalistes et diplomates de Moscou (l'hôtel Metropol, en face du Bolchoï, était un des quelques hôtels pour dignitaires étrangers, avec l'Ukraïna, et hautement surveillé plus tard par le KGB - et les soirées mondaines étaient aussi extravagantes que courantes jusqu'à il y a peu) et le pillage extrême de l'Ukraine (qui ne cesse d'être décrite comme le sud de la Russie ?) et l'Holodomor dans toute son horreur. Quelques ficelles sont posées puis peu exploitées (Ada, Howell...) mais l'essentiel y est et plutôt bien filmé. Plus serait probablement indigeste.
    Dois-Je Aller le voir ?
    Dois-Je Aller le voir ?

    Suivre son activité 8 abonnés Lire ses 39 critiques

    2,0
    Publiée le 20 juillet 2020
    J’ai trouvé ce biopic dramatique pas terrible. Je suis extrêmement déçu par le peu d’analyse politique de ce film. On se contente de nous montrer des faits sans les replacer dans leur contexte, afin de les comprendre. Le pourquoi cela s’est passé n’est pas non plus expliqué et bien sûr les conséquences non plus. J’ai donc trouvé un peu déplacé, le jugement de valeur porté sur l’ensemble du bloc Soviétique par rapport au monde occidental, alors qu’il n’y a aucun recul pris. On va voir ce que va donner ce terrible épisode de l’histoire Soviétique qu’est l'Holodomor. Pour ceux qui ne savent pas, il s’agit d’une période de famine allant de 1931 à 1933. Staline était fortement mis en cause pour l’avoir provoqué à des fins politiques. Sortir d’un film de 2h, et se rendre compte qu’on doit faire des recherches tellement le sujet principal est survolé, ça montre qu’on passe à côté de quelque chose. En réalité, la Holodomor sera montrée mais dans un aspect vraiment cinématographique. L’image sera terne, et on enchainera les plans dramatiques. Il y en a des très marquant, qui alertent sur l’horreur de cette situation, et d’autres qui penchent vers le misérabilisme. En réalité, on sera surtout centré sur Gareth Jones. Au passage, James Norton est très bon dans ce rôle. Je dois vous avouer que je me suis aussi pas mal ennuyé. Le film met un temps considérable à ce lancer, prend de l’intérêt quand il est en Ukraine, et redescend par la suite une fois son observation finie.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top