Mon AlloCiné
  • Mes amis
  • Mes cinémas
  • Speednoter
  • Ma Collection
  • Mon compte
  • Jeux
  • Forum
  • Déconnexion
La Révolution silencieuse
note moyenne
4,3
857 notes dont 103 critiques
29% (30 critiques)
53% (55 critiques)
17% (17 critiques)
1% (1 critique)
0% (0 critique)
0% (0 critique)
Votre avis sur La Révolution silencieuse ?

103 critiques spectateurs

julienchavanne
julienchavanne

Suivre son activité Lire ses 3 critiques

5,0
Publiée le 03/05/2018
Film extraordinairement réussi, avec une vérité des personnages très prenante, ainsi qu'une reconstitution du climat de l'époque et de l'emprise toujours profonde de la seconde guerre mondiale sur les familles des personnages, dont la résistance est l'émancipation vers une autre vie qu'ils auront choisie contre les mémoires traumatiques de la guerre et le système totalitaire d'inspiration soviétique. Les acteurs sont formidables ! A voir absolument.
AZZZO
AZZZO

Suivre son activité 64 abonnés Lire ses 254 critiques

5,0
Publiée le 14/05/2018
L'histoire s'inspire de faits survenus en 1956 en RDA. Vêtements, rues et intérieurs sont tellement bien reconstitués qu'ils donnent une couleur modeste et surannée au film. Il s'agit pourtant d'une oeuvre puissante, un cas d'école :-) qui démonte sans manichéisme les ressorts du totalitarisme communiste est-allemand et ceux de la soumission. De jeunes acteurs très justes. Une réalisation discrète et efficace. A voir.
dominique P.
dominique P.

Suivre son activité 397 abonnés Lire ses 1 904 critiques

4,5
Publiée le 06/05/2018
C'est un excellent film historique qui parle de faits véridiques à Berlin en 1956. Le film est classique, de très bonne facture. Il y a un peu des longueurs, des passages ennuyeux mais c'est très intéressant et pertinent. Je le recommande.
Chris58640
Chris58640

Suivre son activité 61 abonnés Lire ses 512 critiques

4,0
Publiée le 08/05/2018
Le film de Lars Kraume sort dans les salles dans… un silence assourdissant ! Comme pour faire écho à son titre et à son sujet, personne ne parle de lui ou presque. Et pourtant, il mérite bien qu’on prenne deux heures pour aller voir en face ce qu’est le vrai courage, pas le courage des super héros masqués, ou des vociférateurs politiques, mais le courage silencieux de gamins de 18 ans piégés dans un pays qui se dirige tout droit vers une prison idéologique à ciel ouvert. Lars Kraume livre un film techniquement très conventionnel, la trame scénaristique est classique (découverte, action, conséquences), la photographie fait très « Berlin-Est » et j’imagine que c’est voulu, la musique est présente mais sans grand intérêt, d’’ailleurs on la remarque à peine. En fait, Kraume prend le parti d’un film sobre, presque austère comme les allemands savent le faire quand ils savent que le sujet qu’ils traitent est important. Pas d’esbroufe et un suspens maîtrisé, on peut juste discuter de sa scène finale, qui ressemble terriblement à une scène culte d’un film américain mondialement connu. On peut y voir une inspiration ou un hommage si on est optimiste, une resucée un peu vaine si on est pessimiste. Mais hormis ce petit bémol qui n’en est pas vraiment un, il n’y a pas grand-chose à redire au travail de Lars Kraume. Le casting est impeccable, qu’ils s’agissent des adolescents comme Léo Schreicher ou Tom Gramenz (avec une petite mention pour Jonas Dassler qui a un peut-être un tout petit peu plus difficile et intense comparé aux autres, et qui s’en sort comme un chef) ou des adultes. Max Hopp en père autoritaire et ultra politisé, Ronald Zehfeld en ouvrier sidérurgiste piégé par sa condition, ou encore Florian Lukas en proviseur dépassé par les évènements, tous sont excellents. Peu de femmes au casting, les rôles féminins sont peu nombreux et les personnages féminins sont soient des mères de familles silencieuses et soumises, soit des sbires du système soviétique, presque totalement asexuées. Ce déséquilibre est un peu gênant, mais on peut imaginer que c’est aussi cela, le contexte historique de 1956. C’est le scénario et sa subtilité qui font de « la Révolution Silencieuse » un très bon film, intelligent et au message fort. Même si on peu regretter quelques défauts (comme un triangle amoureux un peu inutile) ou trouver que le film tire un peu en longueur sur la fin, on est forcé d’assister à la démonstration parfaite de la perversité d’un système dictatorial sur les individus qu’il opprime. Le contexte, c’est Berlin-Est en 1956 mais ça pourrait se transposer dans l’Allemagne nazie, dans une dictature sud-américaine, dans la Chine de Mao ou l’Espagne de Franco, le film aurait la même puissance car les dictatures se ressemblent toutes dans leur méthodes pour opprimer, pour combattre le libre-arbitre, pour faire régner l’ordre idéologique par la terreur, par la manipulation et la menace. Ici, des gamins pas plus politisés que cela dans l’ensemble se sentent touchés par le sort d’un autre peuple, et comme ça fait écho à leur propre condition, il décident de marquer deux minutes de silence. Cela aurait du n’être qu’un micro évènement mais la machine va s’emballer, le système scolaire est-allemand comprend que sa jeunesse peut lui échapper, à cause des radios ouest-allemande et de leur « propagande », elles décident de faire de cette histoire un exemple. Menaces directes, manipulation, menaces sur les familles, les interrogatoires qui se succèdent n’auraient rien à envier à la défunte gestapo, et d’ailleurs c’est ce que fait remarquer en douce un des élèves. Dans une Allemagne mal dénazifiée, faire régner la terreur de cette façon est une tentation à laquelle le régime soviétique aurait eu tort de ne pas céder ! Jusqu’au dénouement, la solidarité du petit groupe est mise à rude épreuve et la tentation de dénoncer son copain pour sauver sa propre condition et celle de sa famille est évidemment une bouée de sauvetage à laquelle il faut beaucoup de courage pour renoncer. C’est ce courage silencieux qui est le vraie message du film, le courage, c’est parfois de se taire et de ne rien faire de ce que le « système » attend de toi. A une époque où les vociférations et la tentation de la violence sont à la mode dans les pays occidentaux, il serait peut-être de bon ton de s’accorder 2 heures pour aller voir à quoi ressemble le vrai courage, la vraie résistance au système. Le film a un autre intérêt, c’est qu’il aborde les relations père-fils de plusieurs façons. Dans un pays comme l’Allemagne en 1956, les relations père-fils sont forcément ultra compliquées, vu ce qu’à eu à affronter la génération précédente. Ici, l’amour paternel est mis à rude épreuve, que le père soit ultra politisé, que le père soit mort, que le père soit résigné au sort que la vie lui réserve. Il y a quelque chose de très fort dans ces scènes père-fils, et qui prend aux tripes même par moment. Malgré ces quelques petits défauts, « La Révolution du Silence » est un très bon plan cinéma, pour ceux qui en ont marre de voir des scénarii creux et formatés et des héros de pacotille qui gesticulent sur des fonds verts.
Jean HERVE
Jean HERVE

Suivre son activité 3 abonnés Lire ses 50 critiques

4,5
Publiée le 27/04/2018
Ce film est exceptionnel il nous ramène dans l'après guerre ou l'Allemagne vient d'être coupée en 2 nous sommes à l'est l'idéal communiste a à se confronter avec le dictât de l'URSS quelques jeunes étudiants vont y être confrontés
Kris R.
Kris R.

Suivre son activité 2 abonnés Lire sa critique

5,0
Publiée le 20/04/2018
Film grand public Magnifique, subtil, Nous ressentons la pression mais il n'y a pas de bascule dans l'horreur, quelques allusions. Qui parle de jeunes qui passent leur Bac et qui découvrent les mensonges et non dit de leurs parents fasse à un état qui n'accepte pas d'être contredit. On retrouve avec plaisir les acteurs de Goodbye Lénine
marie PL
marie PL

Suivre son activité Lire ses 2 critiques

5,0
Publiée le 04/05/2018
Une très très belle surprise Belle histoire inspirante pour tous . De très bons et beaux jeunes acteurs . Allez y vite
Caine78
Caine78

Suivre son activité 728 abonnés Lire ses 7 287 critiques

3,0
Publiée le 12/08/2018
Typiquement le genre de films qui s'appuie uniquement sur la force de son sujet pour atteindre son objectif : mission plutôt réussie. Car il serait vraiment malhonnête d'écrire que cette histoire nous laisse indifférent : peu connue, elle fait preuve de l'authenticité nécessaire pour que l'on soit touché, la qualité du scénario comme de l'écriture des différents personnages faisant le reste, d'autant que les jeunes interprètes s'avèrent à la hauteur. Il y a une belle réflexion sur l'engagement, la façon de défendre ses idées et jusqu'où est-on prêt à aller pour le faire, Lars Kraume ne cherchant jamais à édulcorer la réalité politique de l'époque, pas loin d'être terrifiante à certains égards concernant la « pensée unique ». Dommage que la forme s'apparente régulièrement à un téléfilm allemand d'honnête facture, la réalisation s'avérant tellement académique que c'en est parfois presque assommant : du travail correct mais sans la moindre audace ou personnalité. Maintenant, même si cette histoire aurait certainement mérité un meilleur traitement formel, elle se suffit à elle-même pour toucher le spectateur, heureux d'apprendre que l'humanisme et la conviction idéologique, cela a bien existé, bien loin du spectacle lamentable que nombre de nos dirigeants nous offrent maintenant depuis de nombreuses années. À méditer.
tixou0
tixou0

Suivre son activité 259 abonnés Lire ses 1 636 critiques

4,0
Publiée le 14/06/2018
S'il me fallait accoler un seul adjectif à "film", ici, ce serait "nécessaire". Cette "Classe qui fait silence" traite de faits réels (mais en change le lieu, et modifie les noms des protagonistes). Nous sommes entre la fin de l'insurrection de Budapest, et Noël 1956. La manière de traiter ce sujet étouffant (comme la chape de plomb étendue sur l'Europe de l'Est, après 1945) est classique (et sobre), qui fait la part belle surtout à la psychologie des personnages, dans une description très réaliste des horreurs de la dictature communiste. Tel un jeu de dominos, le peu de liberté de ces jeunes "Ossies" se fracasse, implacablement, sous la férule des séides de cet ignoble régime, une pièce en entraînant une autre, entre espionnage de tout le monde par tout le monde, propagande, désinformation, encouragement à la délation, techniques de manipulation, etc. Toute une panoplie bien huilée, mais qui tombera sur un bec : le courage de quelques lycéens, et la puissance de leurs idéaux, au premier rang desquels l'aspiration à la liberté sert de moteur déterminant. Les jeunes interprètes sont remarquables, et le réalisateur (Lars Kraume) sait tirer le meilleur parti de leurs fraîcheur et sincérité de jeu. La conclusion spoiler: espérée arrive, comme une délivrance : presque toute la classe de terminale concernée passera à Berlin-Ouest (le Mur n'existe pas encore...), et demandera, sans espoir de retour, l'asile politique (hautement mérité.... à comparer avec la dénaturation majuscule de ce dernier, plus de 60 ans après ces événements dramatiques, dans l'Allemagne réunifiée....).
islander29
islander29

Suivre son activité 271 abonnés Lire ses 1 768 critiques

3,5
Publiée le 05/06/2018
Un film intéressant, sans être un chef d'œuvre. l'Allemagne regarde son passé et clarifie l'histoire. c'est là l'intérêt de son cinéma depuis quelques années. Ici c'est une classe de Berlin Est qui fait sa révolution alors que la Hongrie tente de résister aux Russes . Le film est précis, les décors sont d'époque, les vêtements rappellent aux plus anciens qu'il ont porté parfois les mêmes manteaux, même quinze ans plus tard. Les classes sont en bois, les élèves ont des cartables, bref les détails sont rigoureux....Mais ce n'est pas l'intérêt du film, loin s'en faut. L'intérêt c'est de voir comment le petit groupe résiste à l'administration de la RDA; Cohésion ,trahison, solidarité, quelques élèves font changer l'histoire l'espace de quelques semaines . Bon la technique du film n'est pas son atout majeur. mais la musique vers la fin, ainsi que le dénouement emporte l'enthousiasme....On reste sur des instants sensibles et porteurs, bref on sort avec la sensation d'avoir appris un bout d'histoire et d'avoir été ému in fine....C'est pas si mal. pour un public qui cherche un autre cinéma que celui des blockbusters yankees...Je conseille...
cortomanu
cortomanu

Suivre son activité 10 abonnés Lire ses 172 critiques

4,0
Publiée le 19/05/2018
Adapté de faits réels ce film nous renvoie avec brio à l'époque de la guerre froide, en RDA, peu avant la construction du mur de Berlin. Et rappelle de quoi était faite cette époque pour une population surveillée, sous contrôle, manipulée et dans une relation permanente de soumission au pouvoir. Toute une palette de caractères et de nuances sont décrites avec intelligence à travers la variété des personnages, et des situations, très bien joués. Un vrai bon film de cinéma.
Alainchab
Alainchab

Suivre son activité Lire ses 5 critiques

5,0
Publiée le 06/05/2018
Excellent film, qui nous montre le paradis communiste.... les acteurs sont excellents et touchants. Cette jeunesse qui a soif de liberté, de réussite et qui s'engage rend nos bloqueirs de fac bien ringards. Merci pour ce bon moment, plaisant, prenant et touchant...
Koalahama
Koalahama

Suivre son activité 3 abonnés Lire ses 198 critiques

5,0
Publiée le 04/05/2018
Intelligent, émouvant, passionnant ! Superbement réalisé, on est rapidement pris par le quotidien de ces jeunes de Berlin-Est qui croient en leur avenir et feront tout pour.
Z20061213214405403655393
Z20061213214405403655393

Suivre son activité Lire sa critique

5,0
Publiée le 19/05/2018
Voici un grand film . Ok est pris dès le départ . J’ai envie d’aller le revoir . Montre bien l’ambiance en RDA . Il y a trop peu de films sur le communisme je trouve .
lionelb30
lionelb30

Suivre son activité 64 abonnés Lire ses 1 801 critiques

3,5
Publiée le 10/05/2018
Film qui touchera certainement plus les allemands car c'est une partie de leur histoire. Et comment la vie peut basculer a partir d'une broutille et la machine politique et ideologique peut s'emballer. Touchant car inspire d'une histoire vraie , mise en scene un peu theatrale mais l'ensemble reste interressant historiquement.
Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top