Mon AlloCiné
Sale temps à l'hôtel El Royale
note moyenne
3,6
1545 notes dont 171 critiques
10% (17 critiques)
25% (43 critiques)
42% (71 critiques)
15% (25 critiques)
8% (13 critiques)
1% (2 critiques)
Votre avis sur Sale temps à l'hôtel El Royale ?

171 critiques spectateurs

allo01

Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 2 critiques

1,0
Publiée le 14/11/2018
Film très décevant. Le début ne part pas si mal mais ensuite le scénario s'enlise et ne prend pas. Film beaucoup trop long, vu le peu de choses racontées, 1h30 aurait largement suffit !
Xhyrkhæn

Suivre son activité 7 abonnés Lire ses 127 critiques

3,0
Publiée le 20/12/2018
L'intérêt est stimulé par la révélation progressive des différents personnages et les rebondissements . Remontrer les scènes avec des points de vue différents est une technique plaisante à retrouver . Les acteurs sont performants et la BO sortie du passé appréciable . Il souffre cependant d'être un peu trop long , l'esprit décroche par moment : peut-être quelques jump scares violents en plus pour le recadrer ?
antony Z.

Suivre son activité 25 abonnés Lire ses 719 critiques

3,0
Publiée le 28/11/2018
3,2 - Outre l'intrigue et le suspense assez captivant jusqu'à ce que ça devienne un peu n'importe quoi... ce qui nuit à l'intérêt global.. les points fort sont clairement la photographie, l'ambiance et la mise en scène globalement avec un montage très intéressant
Michaël R

Suivre son activité 23 abonnés Lire ses 434 critiques

3,0
Publiée le 21/11/2018
Un Tarantino-like affreusement long et vain qui dénote avec sa bande annonce pêchue et roublarde. L'intérêt réside finalement dans le casting tant les promesses d'un polar retors et pervers s'estompent.
Rémy S

Suivre son activité 456 abonnés Lire ses 929 critiques

3,0
Publiée le 13/11/2018
Le scénariste Drew Goddard avait surpris son monde grâce à son premier film « La Cabane dans les bois » il y a quelques années. Un long-métrage qui démarrait comme un simple film d’horreur pour adolescents et qui déconstruisait le genre par le biais d’une dimension méta dans sa seconde partie totalement délirante. Surprenant mais un peu trop déconcertant. Si « Sale temps à l’hôtel El Royale » bénéficie d’un scénario tout aussi retors et qui sort des sentiers battus, il ne prend pas pour autant le même chemin introspectif avec le polar que son aîné. Et c’est tant mieux car l’originalité a ses limites dans certains cas. On pense un peu à l’excellent « Identity » de James Mangold avec ces inconnus coincés dans un motel avec un secret mais le déroulement sera moins psychologique et plus classique en dépit de nombreux rebondissements bien sentis. Cependant, on ne peut s’empêcher d’être un peu déçu par une oeuvre au postulat doté d’un gros potentiel et qui le gâche par quelques petites sorties de route. Et le problème principal de ce suspense rétro vient de sa durée. Deux heures et vingt minutes c’est beaucoup trop long! Une demi-heure de moins n’aurait pas été préjudiciable à sa qualité et aurait accouché d’un format plus adapté à un genre qui se doit d’être rythmé. Pourtant, et c’est paradoxal, un personnage ou deux en plus dans cet hôtel aurait ajouté du piment à l’affaire mais aurait aussi pu combler cette durée trop généreuse, qui se traduit parfois par trop de bavardages inutiles et des séquences étirées plus que de raison. Le bon côté des choses est que le film prend bien le temps de présenter ses personnages, ce qui s’avère de moins en moins courant à notre époque, tout comme son contexte en optimisant au maximum le lieu de l’action. Enfin, cette intrigue pour le moins intrigante retombe un peu comme un soufflé, l’épilogue étant un tantinet décevant au regard des pistes mises en branle et certaines zones d’ombres restant mystérieusement opaques (le meurtre dont on parle à la télé, les personnes sur le film gardé par le réceptionniste, …). Drew Goddard sait pourtant instaurer un climat empli de mystère et il parvient à maintenir notre attention grâce à son histoire pour le moins peu commune. Machiavélique et intelligente, elle ne prend pas le spectateur pour un idiot et le fait participer. On apprécie les astuces narratives employées tels que les retours en arrière, le chapitrage ou même le fameux procédé de la séquence vue de différents points de vue comme dans « Rashomon ». L’ambiance inquiétante et l’humour noir parfois présent nous font tout de même passer un bon moment pour une oeuvre hors des modes qui aurait gagné à pousser le concept encore plus loin et surtout en étant plus clair et concise. Ajoutons le plaisir d’une bande originale délicieusement rétro et on obtient un jeu de massacre imprévisible qui dresse le portrait d’une certaine Amérique sous Nixon moribonde. Plus de critiques sur ma page Facebook Ciné Ma Passion.
Emilie B

Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 5 critiques

5,0
Publiée le 12/11/2018
Très sale temps même ! Casting incroyable, suspense à vous couper le souffle... On est en haleine jusqu'à la fin et même après !
Christian L

Suivre son activité 1 abonné Lire ses 3 critiques

5,0
Publiée le 11/11/2018
j'ai trouvé ce film formidable à voir sans faute l'intrigue parfaite les acteurs sont à la hauteur c'est violent on s'ennuie pas 2h20 ça passe comme une boîte à la lettre à voir sans faute
Syy A

Suivre son activité 4 abonnés Lire ses 15 critiques

3,0
Publiée le 11/11/2018
Drew Goddard signe là une oeuvre dont on devine un certain Tarantino en filigrane avec une touche et une mise en scène bien personnelle. Sans doute pas aussi prodigieux, il parvient à convaincre malgré tout avec un stylé déluré repoussant les normes du huit clos formel ou conventionnel. On se laisse aisément absorber par la trame loufoque et virulente d'autant plus que le casting est relativement probant. Jeff Bridges est à mon sens magistral dans la peau de ce père véreux associé à des répliques non pas extraordinaires mais efficaces ou encore Lewis Pullman en hôtelier aux triples facettes. Un long métrage à aller voir pour la forme et l'atmosphère cependant plus que pour le propos ou le scénario qui ne se tiennent pas forcément. Beaucoup s'y perdront à atteindre les 2h24 de diffusion à ne pas savoir quoi en penser de ce savant "bordel" , surtout quand on ne connaîtra pas bien les références et la filmographie du réalisateur. Voilà un titre controversé qui plaira ostensiblement ou décevra brutalement.
Tatalin T

Suivre son activité 1 abonné Lire ses 44 critiques

3,0
Publiée le 11/11/2018
j'ai passée un bon moment mais le film souffre de pas ma de longueurs surtout au début. l'intrigue est longue a ce lancer et on comprend assez rapidement les enjeux. l'arrivée de Chris hemsworth relance l'intérêt. ma review : https://youtu.be/OvEDu46bjrc
Jonathan J.

Suivre son activité 26 abonnés Lire ses 166 critiques

3,0
Publiée le 09/11/2018
Sympathique, une manière de monter le film et de le présenter qui rappelle Tarantino, mais ça s'arrête là. Ca ne restera pas un film mémorable, mais bien joué, bien filmé avec une bonne ambiance. Quelques références historiques contribuent à cela. On a de plus en filigrane des questions qui se posent sur notre société bien que le film se déroule dans les années 70. Après le côté à cheval sur deux états n'est pas assez exploité j'ai trouvé et est purement gadget au final.
nadège P.

Suivre son activité 56 abonnés Lire ses 412 critiques

5,0
Publiée le 07/11/2018
C'est une excellente surprise ce film bien troussé. Cela se passe essentiellement dans un motel, fin des années 60 aux USA. Chaque personnage présent cache quelque chose et la soirée va s'avérer surprenante et mouvementée. Ce que j'ai apprécié également c'est la beauté des lieux (décors magnifiques) et le fait que les chambres ont un miroir sans tain (un long couloir est caché derrière les chambres et il permet de voir l'intérieur de chaque chambre à l'insu des occupants). Ce n'est pas un spoiler car pratiquement dès le début on le sait. Ce film est intrigant et captivant du début à la fin. En revanche, il n'est pas destiné aux personnes qui ont envie d'action.
Lynn_100

Suivre son activité Lire ses 3 critiques

0,5
Publiée le 18/11/2018
Mou, sand intérêt ni suspense... ennuyeux... 1h pour quil se passe ENFIN quelque chose... Je suis resté par respect
JoMik

Suivre son activité 21 abonnés Lire ses 223 critiques

1,5
Publiée le 12/11/2018
On pourrait penser à du Tarantino, mais non on en est très très loin. On est déjà en présence de grossières erreurs, avec différentes prises de vue des mêmes scènes mais ni avec les mêmes mouvements, ni avec les mêmes textes, et à celà s'ajoute des aberrations totales. Il y a certes de l'idée, parfois des surprises, mais c'est moux et mal écrit, ce qui fait perdre tout l'intérêt de l'histoire.
kreature

Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 85 critiques

1,5
Publiée le 12/11/2018
Prenez cinq personnages qui n'ont aucun point commun, un passé assez lourd chargé de mystère, réunissez ces personnages dans le huis-clos d'un hôtel mystérieux lui aussi et voila le résultat : Sale temps à l'hôtel El Royale". Le pitch est intéressant et prometteur mais quelle déception ! On a affaire à un film long, très long : - dès la première scène le personnage incarné par Jon Hamm se lance dans un flot de parole, quasiment aucun dialogue mais il parle, il parle et n'arrête pas de parler jusqu'à l'overdose pour le spectateur alors que ces scènes n'apportent rien ni au film ni à l'histoire. - Les scènes avec la chanteuse de Soul même si la voix est belle finissent par nous "saouler" tant elles sont nombreuses et interminables. Autre déception, plutôt que de réaliser ce film avec sa propre touche, Drew Goddard nous livre un ersatz d'un film de Tarantino dont il n'a pas le talent. Cela se sent dans : - Les personnages marqués, cachant un secret - Les flashbacks à la Pulp Fiction - L'utilisation de chapitres dans la réalisation (Pulp Fiction, Kill Bill, Unglorious Basterds...) spoiler: - L'arrivée de Chris Hemsworth comme retournement de situation n'est pas sans rappeler celle de Jason Tatoum dans "Les Huits Mercenaires" - Le parallèle entre le personnage de Chris Hemsworth spoiler: et celui de Jason Tatoum en tant que complice d'un des personnages présent dans le huis-clos - Le personnage de l'employé de l'hotel n'est pas sans rappeler spoiler: celui du flic à qui Mikael Madsen coupe l'oreille dans "Reservoir Dogs". En conclusion je dirais que le réalisateur de ce film porte sur lui l'intégralité de cet échec, les acteurs sont justes mais qu'est ce qui lui est passé dans la tête pour avoir l'ambition d'essayer de faire du Tarantino sans substance. A l'école cela vaudrait un zéro pointé pour avoir copié sur la feuille du voisin !
Adrien E

Suivre son activité 1 abonné Lire ses 15 critiques

1,5
Publiée le 19/11/2018
Quel gachi de faire un film dans les années 60 avec un scénario correct qui aurait mérité un meilleur développement et un casting auquel j'attendais beaucoups... Tout est long : flash-back, song moment et le film est mal rôdé... Quel déception M. Goddard...
Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top