Mon AlloCiné
À la recherche des femmes chefs
note moyenne
3,5
22 notes dont 2 critiques
0% (0 critique)
50% (1 critique)
0% (0 critique)
50% (1 critique)
0% (0 critique)
0% (0 critique)
Votre avis sur À la recherche des femmes chefs ?

2 critiques spectateurs

Yves G.

Suivre son activité 220 abonnés Lire ses 1 326 critiques

2,0Pas terrible
Publiée le 06/07/2017

Pourquoi y a-t-il aussi peu de femmes chefs ? Pourquoi des hommes, barbus et tatoués de préférence, tel le chef danois René Redzepi, trustent-ils les premières places de tous les classements gastronomiques alors que partout sur la planète, des zones les plus reculées jusqu'à nos sociétés postmodernes, les femmes sont encore trop souvent reléguées à leurs fourneaux ? Tandis que les documentaires sur la haute gastronomie se multiplient ces dernières années, surfant sur la mode des Top Chef et Cie - documentaires qui tous prennent pour héros des chefs masculins : le chef d'El Bulli, celui de Noma ou les Bras à Laguiole - il n'était pas sans intérêt de se pencher sur ce paradoxe : pourquoi parmi les 616 tables étoilées en France en 2017 n'y en a-t-il que 3 % qui soient tenues par des femmes ? Le documentaire de Vérane Frediani révèle un monde profondément machiste où les rares femmes ne doivent leur réussite qu'à la reprise d'un héritage paternel : ainsi de Anne-Sophie Pic à Valence, de Sophie Bise à Talloires ou de Hélène Darroze à Paris. Il révèle que cette sous-représentation s'explique par des causes propres au monde de la gastronomie et par d'autres propres aux femmes elles-mêmes. En cuisine, la tâche est rude et la discipline de fer. Les femmes qui veulent s'y faire accepter doivent gommer leur féminité. Et si l'on sort de la cuisine, la célébrité s'acquiert grâce à des réseaux que les femmes, nous dit Vérane Frediani, répugnent à faire fonctionner en raison de leur manque de confiance en elles. "À la recherche des femmes chefs" explore le monde entier, de la Chine au Chili, en passant par le Royaume-Uni, les États-Unis et la Lituanie. Ce voyage au long cours ouvre des horizons mais nuit à l'unité du propos. Le dernier quart du film frôle d'ailleurs le hors sujet, présentant une expérience bolivienne intéressante mais hors sujet d'émancipation des femmes par l'éducation culinaire. Telle n'est pas toutefois la tare essentielle de ce documentaire. Le principal reproche qu'on lui adressera est le suivant. Pour dénoncer une discrimination de genre, il reprend à son compte des catégories genrées. Il explique l'absence des femmes de la direction des tables étoilées par leur supposée absence d'ambition, par leur réticence à se pousser du col, par leur incapacité à s'organiser en réseaux. Autant de soi-disant attributs féminins qui expliquent moins cette discrimination qu'ils ne la justifient et ne l'entretiennent.

DfilmsetDmots

Suivre son activité 9 abonnés Lire ses 83 critiques

4,0Très bien
Publiée le 05/07/2017

Fins gastronomes, amateurs de découvertes culinaires, fins gourmets ou grands gourmands, vous êtes-vous déjà demandé pourquoi, quand il s’agissait de gastronomie, aussi peu de femmes chefs étaient connues du grand public? A cette question effarante, Vérane Frédiani tente de répondre à travers son passionnant documentaire A la recherche des femmes chefs. Pendant un an et demi, la réalisatrice est partie aux quatre coins de la planète, caméra à la main, à la rencontre de celles qui innovent dans l’art culinaire, dans la restauration et dans les métiers de bouche. Sommelières, activistes, entrepreneuses qui managent des brigades et se battent au quotidien pour exister dans des sphères d’hommes, qui prônent le développement durable, l’égalité et qui souhaitent changer le monde à travers leur vision de la gastronomie… Ces femmes ont pour points communs le dynamisme, l’enthousiasme, la créativité, la curiosité, la pugnacité. Des génies méconnus qu’il était temps de mettre en lumière.

Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top