L'Eté en pente douce
  • Séances
  • Bandes-annonces
  • Casting
  • Critiques
    • Critiques Presse
    • Critiques Spectateurs
  • Photos
  • VOD, DVD
  • Musique
  • Le saviez-vous ?
Note moyenne :   3,1 pour 395 notes dont 48 critiques  | 
  • 14 critiques     29%
  • 18 critiques     38%
  • 11 critiques     23%
  • 2 critiques     4%
  • 1 critique     2%
  • 2 critiques     4%

48 critiques spectateurs

Trier par 
Les plus récentes
  • Critiques les plus utiles
  • Les membres ayant fait le plus de critiques
  • Membres ayant le plus d'abonnés
elise d.

2 abonnés | Lire ses 43 critiques |

   3 - Pas mal

J'ai moyennement aimée , je l'ai trouvée un peu trop long , sinon le film est bien , et les acteurs jouent très bien surtout Jacques Villeret

VOSTTL

8 abonnés | Lire ses 571 critiques |

   4 - Très bien

Dans ma série « Sorti des cartons », cinquième épisode : « L’été en pente douce ». Les films des années 80 ont une fâcheuse tendance à mal vieillir ou à vieillir trop vite. « L’été en pente douce » n’a pas vieilli (Est-ce objectif ?) ; tout ce que l’humain a de mauvais en lui est exposé dans ce film étonnant : mesquinerie, envie, jalousie, violence sourde, méchanceté, cruauté, avidité sont au rendez-vous et c’est toujours d’actualité. Pauline Lafont en femme enfant dégage une sensualité sexuelle torride ; Jean-Pierre Bacri qui se la pète se révèle fragile ; il est loin de ses rôles de râleurs à répétition ; Jacques Villeret en simplet est tout simplement détonnant. Quant aux seconds rôles jusqu’au discret curé joué par Claude Chabrol, ils sont détestables à souhait. Film où la bière s’ingurgite au même rythme qu’une cigarette, où la chaleur moite tape sur les systèmes nerveux. Film déprimant dans un cadre déprimant avec des caricatures de beaufs déprimants. Ce film est férocement réussi. Oui, la méchanceté n’a malheureusement pas pris une ride.


Rik13

12 abonnés | Lire ses 648 critiques |

   4 - Très bien

Presque 25 ans après sa sortie, ce film de Gérard Krawczyk n'a pas pris une ride. Cette comédie de moeurs sous un soleil de plomb est magnifié par la présence d'excellents acteurs, en particuliers les regrettés Jacques Villeret et Pauline Lafont. Sur un scénario simple mais bien écrit, le réalisateur nous sert un long métrage teinté d'humour et traversé par des personnages attachants.

pateurik

15 abonnés | Lire ses 9 critiques |

   4.5 - Excellent

Magnifique film ... Atmosphère bien retranscrite ... Acteur actrice impeccable ... Jolie réalisation ... Photo impeccable ...

bsalvert

20 abonnés | Lire ses 2545 critiques |

   3 - Pas mal

Une histoire de gens simples voire simplets magnifiquement interprétés par l'ensemble des acteurs. Aucun ne fait de la figuration. Une vraie réussite.

Pierre undefined.

0 abonné | Lire ses 26 critiques |

   5 - Chef d'oeuvre

L'histoire de trois personnages qui tentent de vivre simplement, au jour le jour, dans un village méridional écrasé par la chaleur. A travers des scènes insolites et des dialogues directs comme on en voit rarement, ce film dresse le portrait féroce d'une France profonde où les commérages vont encore bon train. Guy Marchand interprète très bien le garagiste ambitieux et machiste.

yannick R.

63 abonnés | Lire ses 898 critiques |

   4.5 - Excellent

Une mise en scène épatante, des acteurs sur mesure et une affinité touchante se dégagent de ce magnifique film.

vinckie

1 abonné | Lire ses 278 critiques |

   3.5 - Bien

Sans savoir trop pourquoi, j'ai une tendresse particulière pour ce film. L'histoire est simple et touchante, la mise en scène implacable et les acteurs magnifiques (Jean-Pierre Bacri et Pauline Lafont en tête).

basbi

10 abonnés | Lire ses 1203 critiques |

   4 - Très bien

Beau film dramatique qui séduit grâce à la prestation de Jacques Villeret notamment.

Neopolis

13 abonnés | Lire ses 670 critiques |

   1.5 - Mauvais

L'été est en pente douce, tout comme le décolleté de Pauline Lafont, si ce n'est un peu plus d'ailleurs. Détail important, car finalement sa présence semble être le principal intérêt de cette comédie sans inspiration, en permettant à Jacques Villeret, dont le talent est réduit pour l'occasion à celui d'un simplet, de "faire nature." A contre-emploi on retrouve Jean-Pierre Bacri, parfait pour faire le râleur parisien mais beaucoup moins pour jouer le rôle du rural débrouillard et obstiné. Pas spécialement désagréable mais certainement pas incontournable.

Précédente Suivante

Donnez votre avis sur ce film

Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Vidéos liées à ce film
L'été en pente douce - Extrait
4 326 vues
Playlists
4 vidéos
On peut aussi rire avec "50 Nuances de Grey" !
20 vidéos
Délires, insolites, dérapages : en 2014 on a vu...
15 vidéos
Best-of 2014 - Danse (et chante) avec les stars d'Hollywood
Toutes les playlists
Tous les meilleurs films au ciné