Mon AlloCiné
  • Mes amis
  • Mes cinémas
  • Speednoter
  • Ma Collection
  • Mon compte
  • Jeux
  • Forum
  • Déconnexion
Frost
Anecdotes, potins, actus, voire secrets inavouables autour de "Frost" et de son tournage !

Crise ukrainienne de 2014

Ce sont les images de Maïdan à Kiev qui ont servi d'élément déclencheur à Sharunas Bartas quant à la mise en route de Frost. Pendant l’occupation de la Place, jusqu’au renversement du gouvernement pro-russe le 22 février 2014, le réalisateur a ainsi suivi cet révolution via Internet. Il se rappelle : "Cela faisait écho à des événements que j’ai vécu, au moment de la disparition de l’Union soviétique, avec les mouvements d’indépendance des anciennes républiques, mouvements qui n’ont pas tous aboutis. La crise ukrainienne a suscité beaucoup d’émotion en Lituanie, les gens se sont sentis concernés – je ne sais pas qu’elles ont été les réactions en France ? On parle aujourd’hui de l’Europe, mais en Europe, il y a ceux qui ont été envahis et opprimés, et les autres."

Ecriture à 2 mains

Pour FrostSharunas Bartas a eu besoin d'un interlocuteur au moment de l’écriture, comme cela était également le cas pour Indigènes d’Eurasie. Le cinéaste a ainsi travaillé le scénario du film avec Anna Cohen-Yanay. Il confie : "Pour ce film, j’ai eu besoin d’un interlocuteur au moment de l’écriture, comme cela m’était déjà arrivé pour Indigènes d’Eurasie. Anna est une scénariste et réalisatrice israélienne. Je l’ai rencontrée grâce à ma productrice française, Janja Kralj. Elle a développé les idées qui me venaient, elle en a fait des scènes écrites. En travaillant avec Anna, j’ai précisé et approfondi ce vers quoi j’allais."

En terrain connu

La route qu'empruntent les personnages du film est connue de Sharunas Bartas. Le réalisateur s'est déjà rendu dans cette région en temps de paix, pour y filmer en Crimée Seven Invisible Men (2004). "Et j’y suis retourné pour préparer le tournage, alors que la guerre avait éclaté", précise-t-il.

Les 2 acteurs principaux

Mantas Janciauskas, qui joue Rokas, est élève à l’Académie Lithuanienne de Musique et de Théâtre et prend des cours de mise en scène. Sharunas Bartas le connaissait déjà et voulait travailler avec lui. Le metteur en scène poursuit au sujet de Lyja Maknaviciute : "Je ne connaissais pas Lyja Maknaviciute, qui joue Inga, elle est en deuxième année dans la même Académie. Mantas et Lyja ont accepté de se lancer dans l’aventure du film sans vraiment savoir ce qui allait se produire. Ils étaient un jeune couple qui prenait la route, comme leurs personnages."

Vanessa Paradis au casting

Vanessa Paradis fait également partie du casting de Frost et Sharunas Bartas la connaît depuis longtemps. Le cinéaste explique au sujet de son personnage : "Après la rencontre à l’hôtel avec Rokas, j’ai voulu qu’on la retrouve seule ; pour cette unique fois le film s’éloigne des personnages principaux : nous accompagnons la journaliste française sur Maïdan. Je voulais montrer à quoi ressemble ce lieu aujourd’hui, et le montrer à travers ce regard un peu distant, cadré, d’une photographe étrangère. Et les autres personnes que les protagonistes rencontrent en chemin, les soldats, les villageois… Ce sont des vrais soldats, des vrais villageois."

Longue distance

Le tournage n'a pas été facile compte tenu de son aspect "expédition". À partir du moment où l'équipe est partie de Vilnius (la capitale de la Lituanie), elle a roulé et filmé pendant trois mois, sans jamais revenir à la maison. Au total, elle a parcouru environ 13 000 km, avec un convoi de 30 personnes dans 10 voitures – une équipe cosmopolite, avec des personnes de quatre nationalités, Lituaniens, Ukrainiens, Polonais et Français. Sharunas Bartas raconte :

"J’ai beaucoup tourné, bien plus que ce qui figure dans le film, c’était inévitable dans ces circonstances. Il y a beaucoup d’épisodes qui ne sont pas dans le film. On tournait parfois très près de la ligne de front, un jour on s’est fait tirer dessus à la mitrailleuse. Tout le monde s’est jeté au sol. Au bout d’un moment nous nous sommes relevés, et en face ils ont recommencé à tirer. Il faut comprendre que les lignes de fronts sont parfois très proches, 20 ou 30 mètres. Certains jours, c’était véritablement dangereux."
Les secrets de tournage des films les plus populaires lors des 30 derniers jours
  • Parasite (2019)
  • Toy Story 4 (2019)
  • Beaux-parents (2019)
  • Le Daim (2019)
  • Tolkien (2019)
  • Anna (2019)
  • Men In Black: International (2019)
  • Spider-Man: Far From Home (2019)
  • Child's Play : La poupée du mal (2019)
  • Nevada (2019)
  • X-Men : Dark Phoenix (2019)
  • Le Roi Lion (2019)
  • Made In China (2019)
  • Aladdin (2019)
  • Roxane (2018)
  • Noureev (2018)
  • Le Coeur des hommes (2003)
  • Rocketman (2019)
  • Le Chant du Loup (2018)
  • Yves (2019)
Back to Top