Mon AlloCiné
The Rider
Note moyenne
4,2
25 titres de presse
  • aVoir-aLire.com
  • CinemaTeaser
  • Critikat.com
  • Femme Actuelle
  • Le Parisien
  • Les Fiches du Cinéma
  • Positif
  • Bande à part
  • Culturebox - France Télévisions
  • Ecran Large
  • Elle
  • La Croix
  • Le Figaro
  • Le Journal du Dimanche
  • Le Monde
  • Le Nouvel Observateur
  • Les Inrockuptibles
  • L'Express
  • Sud Ouest
  • Télé 7 Jours
  • Télérama
  • Voici
  • Cahiers du Cinéma
  • Libération
  • Première

Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

25 critiques presse

aVoir-aLire.com

par Gérard Crespo

Après Les Chansons que mes frères m’ont apprises, Chloé Zhao poursuit dans la même veine et réussit une touchante fiction documentaire, vibrant hommage au peuple amérindien.

La critique complète est disponible sur le site aVoir-aLire.com

CinemaTeaser

par Emmanuelle Spadacenta

Ce Brady, beau, pensif, affligé, est comme le symbole de l’Amérique qui s’interroge sur son caractère indomptable et son invulnérabilité. Il est surtout un grand héros de cinéma.

La critique complète est disponible sur le site CinemaTeaser

Critikat.com

par Thomas Choury

La douceur et la simplicité de la mise en scène de Zhao trouve sa raison d’être dans ce territoire crépusculaire et apaisé : faits d’éclats impressionnistes, proches de la captation documentaire et nourris par une intimité qui n’est jamais intrusive, elle filme Brady et ses proches comme membres à part entière d’une harmonie, témoins d’un retour à l’état de nature où toutes les frontières (si cruciales dans la définition du western et de l’histoire de l’Amérique) se brouillent.

La critique complète est disponible sur le site Critikat.com

Femme Actuelle

par Sabrina Nadjar

Ce drame réaliste, brut de poésie et tourné dans des paysages magnifiques, nous touche en plein coeur.

Le Parisien

par La Rédaction

Un film sublime sur le monde des cowboys porté par un héros formidable dans son propre rôle.

La critique complète est disponible sur le site Le Parisien

Les Fiches du Cinéma

par Roland Hélié

Aussi enthousiasmant que l’était "Les Chansons que mes frères m’ont apprises", si ce n’est davantage encore, ce deuxième film de Chloé Zhao s’apparente à une ballade -au sens musical du terme.

La critique complète est disponible sur le site Les Fiches du Cinéma

Positif

par Emmanuel Raspiengeas

Il en résulte un film bouleversant et magistral, un anti-western (...).

Bande à part

par Olivier Pélisson

Un film au charisme incroyable, entre western du 21e siècle et documentaire sur une Amérique invisible.

Culturebox - France Télévisions

par Jean-François Lixon

Avec rigueur et délicatesse, la réalisatrice chinoise observe le drame réel qui bouleverse la vie d'un jeune champion de rodéo.

La critique complète est disponible sur le site Culturebox - France Télévisions

Ecran Large

par Simon Riaux

Si Claire Zhao s'empêtre parfois un peu dans l'héritage westernien qu'elle ne peut esquiver, son film devient absolument bouleversant quand il se fait l'évocation d'un continent mythologique en plein naufrage.

La critique complète est disponible sur le site Ecran Large

Elle

par Françoise Delbecq

Un très beau film.

La Croix

par Corinne Renou-Nativel

Dans ce film récompensé du Grand Prix au festival de Deauville, la cinéaste Chloé Zhao nous immerge avec délicatesse au cœur du quotidien d’un jeune Indien après une chute lors d’un rodéo.

La critique complète est disponible sur le site La Croix

Le Figaro

par Eric Neuhoff

Le film est sombre, rempli de silences. Il a une belle lenteur, une âpre gravité.

La critique complète est disponible sur le site Le Figaro

Le Journal du Dimanche

par Stéphane Joby

Une fiction documentaire délicate sur le drame d’un champion de rodéo.

Le Monde

par Thomas Sotinel

Chloé Zhao joue avec beaucoup de finesse de la contraction et de l’expansion de l’espace. L’espace intérieur de Brady, tiraillé entre son rêve de grandeur et le lien très fort qui l’unit aux siens.

Le Nouvel Observateur

par Nicolas Schaller

Que faire, dès lors, de son talent de dresseur, de cette attention à l'autre, de ces gestes patients, précautionneux, quasi amoureux, que Chloé Zhao ("Les chansons que mes frères m'ont apprises") filme comme ils l'ont rarement été ? La réponse qu'apporte ce western humaniste aux vertus documentaires est à l'image de Brady : humble et digne.

La critique complète est disponible sur le site Le Nouvel Observateur

Les Inrockuptibles

par Emily Barnett

La force de ce film primé à Deauville consiste à détruire les dernières fondations du mythe de l’Ouest. Si le western a rendu l’âme dès les années 1970, Zhao renverse l’épopée en une fresque d’éclopés, poignante et existentielle.

La critique complète est disponible sur le site Les Inrockuptibles

L'Express

par Antoine Le Fur

Hymne à l'espoir et à la nature, le film de Chloé Zhao est une des plus belles réussites que le cinéma indépendant américain ait pu nous offrir ces derniers temps.

Sud Ouest

par Sophie Avon

La cinéaste sino-américaine Chloé Zhao l’a rencontré quand elle tournait « Les chansons que mes frères m’ont apprises », son superbe premier long-métrage, et elle a eu à cœur de raconter cette histoire vraie avec Bradly, ce héros brisé, dont elle filme les tourments les plus intimes. (...) Elle scrute ainsi, de son œil aigu et amoureux, les métamorphoses invisibles d’un pays.

La critique complète est disponible sur le site Sud Ouest

Télé 7 Jours

par Isabelle Magnier

Surprenant, jamais ennuyeux ni misérabiliste, "The Rider" rappelle, par la beauté de ses paysages et la fragilité de ses héros, "Les Moissons du ciel" de Terrence Malick mais aussi les romans de Jim Harrison.

Télérama

par Jérémie Couston

Dans des paysages sublimes, toujours filmés à l’aube ou au crépuscule, pour donner des couleurs à des existences qui en manquent cruellement, Chloé Zhao aborde, en creux, des ques­tions aussi cruciales que l’assimilation, la relation homme-animal, la nature et la culture.

La critique complète est disponible sur le site Télérama

Voici

par La Rédaction

L'histoire d'un homme blessé et touchant, qui peine à trouver sa place dans la société.

Cahiers du Cinéma

par Mathis Badin

The Rider, qui partage plusieurs thèmes avec Les Chansons que mes frères m’ont apprises (désœuvrement adolescent, attachement à la terre natale), réussit mieux à faire coexister documentaire et fiction.

Libération

par La rédaction

(...) le film, on l’aura vu venir, fait le même parcours que son héros : creusant la déception amère au milieu de la splendeur générale des visages, des paysages, des cabrages, pour en ressortir brisé et grandi (c’est un western).

La critique complète est disponible sur le site Libération

Première

par Eric Vernay

Le temps d’une longue et fascinante séance de dressage équestre (« débourrage ») ou d’une soirée virile passée à égrener d’authentiques exploits de rodéo autour d’un feu de camp, on découvre un monde aux paysages aussi familiers que la silhouette de John Wayne, mais réinvestis par des visages neufs, insoupçonnés.

La critique complète est disponible sur le site Première
Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top